AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Demande de partenariat
Ven 26 Fév - 20:51 par Invité

» 16.02.16 - LE FORUM FERME SES PORTES.
Jeu 18 Fév - 15:51 par Miss Petunia Garner

» Flash | ft. Lily-Rose Rivest
Lun 15 Fév - 21:05 par Lily-rose F. Rivest

» Never say goodbye because saying goodbye means going away and going away means forgetting (Ninette ♥︎)
Lun 15 Fév - 20:27 par Isobel W. McCoy

» Mon Voisin Du Dessus (MVDD)
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» À quoi te fait penser ce mot
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» Le changement, c'est maintenant !
Dim 14 Fév - 12:18 par Shivani K. Shukia

» Une rose à dix
Dim 14 Fév - 12:11 par Isobel W. McCoy

» L'horloge parlante
Dim 14 Fév - 12:10 par Isobel W. McCoy

Points confréries
Delta Upsilon — 825 pts
Kappa Pi — 777 pts
Sigma Nu — 535 pts
Delta Gamma — 510 pts
Pi Bêta Phi — 300 pts
Thêta Xi — 60 pts
Vidéo

Partagez | 
 

 Merry Christmas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Aaja Ud Ke Saraat Pairon Se Bedi Zara Khol
Disponibilité pour RP : Bien sûr
Featuring : Deepika Padukone
DC : Nope

http://li-boston.forumgratuit.fr/t652-vis-comme-si-tu-devais-mourir-demain-apprends-comme-si-tu-devais-vivre-toujours#3558

Messages : 97
Who I am? : [url=Nagaade sang dhol baaje, dhol baaje] Blablabla.[/url]
Date d'inscription : 13/10/2015
Age : 20
MessageSujet: Re: Merry Christmas   Sam 26 Déc - 17:00

Merry Christmas # Everybody

Mention ~ Eden, Jaya, Chelsea,
Intéraction ~ Jaya, Alexis, Hazel, Enzo, Adam, Esteban, Nina, Nath, Juju

Pour la première fois de ma vie, je vois de la neige tomber. Certes, je connais, pas totalement inculte, mais je n'en avais jamais vu de ma vie. En Inde, il ne neigeait jamais sauf sur les hautes altitudes de l'Himalaya et j'étais loin d'avoir vécu proche de cette région. A Bombay, la température la plus basse était de 20 degrés en janvier avec environs 1 % de chance qu'il pleuve. La neige, on ne connaissait ça que dans les livres, à la télévision ou encore sur internet. Pour la première fois de ma vie, je souris en voyant les beaux paysages et panoramas qu'offre ce climat hivernal à Boston. Curieuse, je me dépêche à prendre ma douche et à m'habiller pour pouvoir aller mettre les pieds dedans. Je ne m'attendais pas à ce que ce soit chaud, mais découvrir cet élément de la nature si beau et si… froid me remplissait de joie. J'aurais sans doute aimé le découvrir plus tôt lorsque j'étais enfant pour m'amuser dedans comme le faisaient les plus petits à Boston ; se faire tirer à traineau, descendre des colines à toutes vitesses sur ce grand tapis blanc, faire des bonhommes de neige ou des batailles de boules de neige sans paraitre ridicule. Oui, c'était un peu tout ce que j'avais loupé en étant enfant, mais heureusement à Boston on pouvait toujours se rattraper et ce, même à vingt ans.

Arrivée chez ma soeur, je lui montre mon excitation. C'était un grand jour pour moi puisque c'était une grande première et je n'hésite pas à le lui montrer en salopant toute sa maison à force d'en avoir plein les pieds et de pietiner comme une petite fille de 3 ans. Elle avait beau me prévenir, me dire que j'étais en train de tout salir, je n'y fais même pas attention, parce qu'à mes yeux c'était quelque chose de magique que je venais de découvrir et qui me remplissait de joie. J'envoyai un texto à Nina pour lui faire remarquer la neige, mais pour elle c'était loin d'être un scoop. J'étais quand même ravie qu'elle partage cet engoument avec moi en me proposant un petit tour en ville avec son petit bonhomme pour lui faire découvrir, à lui aussi, le plaisir de pouvoir jouer dans la neige dès demain. Eden nous rappela la super messe organisée par Garner. J'avais beau répéter à cette vieille que je n'étais pas chrétienne mais bien hindoue, elle s'en fichait totalement et m'idée d'entrer dans une église pour croire en un autre Dieu que les miens ne me tentait pas du tout, mais rien n'y faisait, je n'avais pas le choix. Eden non plus d'ailleurs, puisqu'il devait s'y rendre avec ses étudiants ; quant à Jaya elle avait décidé de venir nous tenir compagnie.

Son mari devait s'y rendre un peu plus tôt ce qui nous laissait le temps de discuter un peu et de s'apprêter pour cette superbe messe top cool qui ne me donnait pas du tout envie. Je n'y connaissais rien en religion chrétienne, mais d'après les échos, ça semblait particulièrement barbant. Avec Jaya, on finit par se mettre en route, optant pour y aller à pied afin de pouvoir profiter du paysage que nous offrait ce temps hivernal et je l'interpellai — T'as toujours rien dit à Eden ou tu lui en veux toujours ? On arrive devant l'église alors que tout le monde semblait à l'intérieur et déjà installé. Ma soeur s'avance jusque près de son mari et moi, je m'arrête dans un premier temps près d'Alexis et Hazel ; trop heureuse qu'il y ait de la neige je n'hésite pas à leur faire savoir — Salut vous deux ! Vous avez vu il y a plein de neige dehors c'est trop beau ! M'adressant principalement à Hazel, je repris de plus belle et le regard plein d'envie — Dire que toi t'as presque été entourée de ça tout le temps. Ca ne doit plus rien te faire si ? Lui demandai-je. Je m'installai sur le banc à côté de l'un d'eux, le temps de quelques secondes avec la merveilleuse intention d'ennuyer un peu le Delta Upsilon — Monsieur Hoffman, comment trouvez-vous cette église ? Tu devrais faire un détour de quelques miliers de km par l'Inde, tu tomberais littéralement amoureux des temples hindous. Mimant un air chauvin, je lui adressai un sourire et repris  — Non mais j'admets que c'est une jolie église. Je leur fis un petit signe et les abandonnai en remarquant Enzo un peu plus loin. Certes, il se trouvait près des filles, mais qu'importe au fond. J'approchai mes lèvres de son oreille, par derrière, et lui murmurai ce que je pensais vraiment — Tu sais que nos fêtes à nous elles sont beaucoup moins has been que les fêtes catholiques ? La preuve, t'as fêté un dieu à la Holi sans t'en rendre compte … L'Inde est un pays sacré, mais les indiennes aussi Monsieur Miller. Je m'éloignai non sans me retourner pour lui adresser un clin d'oeil discret et, en passant à côté d'Adam, lui collai un baiser sur la joue en guise de bonjour ainsi que sur celle d'Esteban.  

Enfin, en voyant Nina et Nathan je leur fis la bise, ainsi qu'à leur petit bonhomme qui n'avait pas l'air très friand des bisous inconnus. Je m'installai à côté de Nina et l'interpellai  — Je suis étonnée que tu viennes te faire chier ici. Rien ne t'oblige à venir toi, si ? Enfin je veux dire t'as rien à voir ni avec l'école d'Eden, ni avec la vieille peau. Le prêtre commença son discours et ça m'énervait déjà. J'avais envie de lui dire que je n'avais rien à faire ici puisque j'étais Hindoue mais que j'y étais obligée à cause de Garner. De temps en temps, je regardai le petit Justin qui devait être le seul dans cet église à s'éclater comme un fou et ça me faisait sourire. Ce que le prêtre racontait me faisait bailler et de temps en temps, j'adressai un clin d'oeil à ma soeur qui avait l'air, tout comme son cher mari, de se faire royalement chier.

© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flocon de neige
Disponibilité pour RP : Oui
Featuring : Lucky Blue Smith
DC : Jae Ji Choi
James P. Cobb Earend
Gwen E. Foster
Eoin Johnstone

Messages : 80
Who I am? : In the Cold Light of The Morning, the party get's boring, you're high ♪♫
People around me : Est ce que c'est moi qui cherche les ennuis ?
Social Network : Casier de Nikolaï
Relations : Mikaela Kozlovski -> Grande Soeur *-*
Jade E. Watson -> ♥♥♥
Ashton D. Meyers -> Ami/Complice
Alix Winchester -> Amie d'enfance

Date d'inscription : 10/10/2015
Age : 16
Localisation : Dans un endroit où il pleut souvent...
MessageSujet: Re: Merry Christmas   Sam 26 Déc - 19:32

Merry Christmas
Everybody



Mentions: Mikaela, Aleksandra, Eoin, Sean, Ashton, Carry, Alexis, Hazel, Harper.
Interactions: Mikaela, Ashton & Alexis (indirectement), Harper, Mike, Jade, Lily-Rose & Edward.

Tenue de Mr Kozlovski

En Russie, la religion est quelque chose d'assez présente. Il y a plus de cinquante religions différentes, la plus populaire d'entre elles étant l'orthodoxie et comme tout les jeunes russes on m'a dispensé des cours de religion orthodoxe. Mais c'est quelque chose qui ne m'a jamais vraiment touché. Que ce soit nos parents ou nous parents adoptifs la religion est toujours restée en marge, alors en cours j'écoutais vaguement ce qu'on me disait mais c'est tout. Plus tard j'ai appris à vraiment prendre position au niveau de la religion. La tolérance en Russie n'est pas ce qui prime, et être différent, un peu en marge dans ce pays, où la religion et les préjugés sont de mise.

Alors aller à une messe, forcer les gens à y aller je trouve ça un peu limite et ce n'est pas vraiment respectueux des choix et libertés des gens, je pensais qu'en Amérique ça serait un peu plus libre mais visiblement non. Peut-être que c'est quelque chose qui se faisait beaucoup quand notre directrice était encore une enfant mais aujourd'hui à part les élèves qui sont croyants je pense que personne n'a envie d'y aller et du coup c'est un peu stupide, il y allait avoir plus de chahut qu'autre chose, je ne comprenais pas la logique. En plus de ça ce qui m'ennuyais c'est que ça allait être un long discours et que j'allais comprendre un mot sur deux, même si je prenais des cours d'anglais avec Harper je progressais petit à petit, je commençais tout juste à conjuguer les verbes.

Et pourtant il fallait bien y aller, sous peine d'être sanctionné et je ne voulais pas passer ma vie à récurer les portes des toilettes du lycée. Mikaela et Aleksandra doivent y aller aussi et elles sont toutes autant joyeuses que moi. En plus je connais presque personne et je n'aime pas me retrouver au milieu des foules. Jade sera sûrement là bas, il y a quelques jours j'ai reçu un SMS de sa part qui me disait qu'elle ne pourrait pas venir au bal avec moi, qu'elle arriverait plus tard. Même si j'avais été un peu attristé de la nouvelle je ne lui en voulais pas. Elle voulait rester avec sa sœur qui n'allait pas très bien et c'était tout à son honneur et puis ce n'était pas comme si elle ne venait pas du tout.

Avant d'aller à la messe je m'étais posé à lire un bouquin et j'ai dû m'endormir parce que quand j'ai émergé il n'y avait plus personne dans la maison, Mika et Aleks devaient déjà être parties, et j'étais en retard. En grognant je sortais de sur mon lit et je courrais mettre un manteau pour filer à la messe. Dehors, il neigeait et ça me rappelle Moscou, je grimace et je prends la direction de l'église. Le groupe de Miami est déjà arrivé quand je rentre dans l'église, un peu essoufflé mais le curé n'a pas commencé son sermon. Le bénitier sent la vodka et puis pas question que je me bénisse.

A l'intérieur c'est bondé et ça m'oppresse déjà, j'aurai préféré rester à mon bouquin tranquillement et ne pas être venu ici. Mes yeux balaient la pièce. Il y a Eoin, je me méfie un peu de ce type et de la façon dont il semble tourner autour de ma sœur. Mikaela est déjà là et Aleksandra aussi. Ashton semble en pleine discussion avec une fille que je ne connais pas (Carry) et visiblement ça a l'air assez houleux vu de l'extérieur, je me contente juste de saluer mon ami de la main, ainsi que Alexis qui est aussi présent, comme il semble discuter avec quelqu'un je n'ose pas le déranger non plus.

Comme je le prêtre ne commence toujours pas je décide d'aller saluer rapidement les gens que je connais dans l'assemblée. En commençant par un petit groupe qui faisait un peu plus de bruit que les autres. Il y avait des personnes que je n'avais jamais vu de ma vie, mais il y avait aussi Harper et Mike, Harper a qui je donnais des leçons de russe en échange de leçons d'anglais et puis Mike un garçon dont je m'étais prit d'affection et avec qui je m'entendais plutôt bien.

« Bonjour Harper, bonjour Mike, vous… allez bien ? Je veux… voulais pas venir moi, je pas croire à Dieu. »

J'essayais toujours de faire des efforts devant Harper pour montrer que j'intégrais bien ses leçons. Sur ses jambes elle avait vidé le contenu de son sac et visiblement elle ne comptait pas se tenir à carreaux pendant la messe, ça me fait sourire, j'ai toujours aimé ce côté là chez Harper, elle est pleine de vie et au moins elle assume ses choix.

« Tu va mettre de l'ambiance dans la messe ou tu aller à une fête après ? » dis-je en souriant, sur le ton de la plaisanterie. « Je laisser vous, à plus tard, bonne sieste. »

Puis je pars vers un autre groupe alors que le curé commence à parler. Jade est bel et bien là, avec son amie Lily-Rose et un garçon (Edward) que j'avais déjà croisé auparavant. Je leur souris et je prend la parole en chuchotant pour ne pas déranger le curé pendant son anathème.

« Bonsoir vous, vous aussi vous ne voulez pas venir ici ? » j'hésitais à demander à Jade si sa sœur allait bien mais je me doutais bien qu'elle ne voulait peut-être pas aborder la discussion comme ça au milieu de tout ce monde.

« Vous êtes tous prêt pour aller au bal ? » et me tournant vers Jade je rajoute en souriant. « J'ai trouvé un costume pour le bal, j'espère que lui te plaire. »

C'est vrai, même si on y allait pas ensemble et que l'on se rejoignait plus tard, j'espérai sincèrement que le costume que j'avais choisi lui plairait. Puis je me tourne vers le garçon en lui tendant la main en souriant. « Au fait moi c'est Nikolaï enchanté. »

Soudain, des bruits s'élèvent dans l'église ce sont des voix et des sifflements. Je tourne la tête vers l'autel et je vois ma sœur qui se dirige vers l'autel. Visiblement ça fait rire tout le monde mais je ne trouve pas ça hilarant, peut être parce que c'est ma sœur et que je connais son histoire et puis je n'aime pas qu'on se moque d'elle.

« Pourquoi eux rigoler ? »
demandais-je en me penchant vers Jade. « Je pas trouver ça drôle. »

Un peu boudeur je me concentre sur ce qui se passe à l'autel, à mon avis il y allait avoir des surprises parce que Mikaela n'était pas du genre à se laisser imposer des choses comme ça et puis Harper aussi avait prévu une petite fête à ce que j'avais compris.

« Quelque chose me dire que Mikaela ne va pas lire exactement la Bible... » lançais comme une sorte d'avertissement, pour personne en particulier, juste une sorte de prémonition comme ça, pour la suite des événements…

HRP pour Mikaela et Aleksandra:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theta Xi
Disponibilité pour RP : Oui
Featuring : Jamie Campbell Bower
Messages : 88
Who I am? : Qui suis-je ?
People around me : Qui vous-êtes ?
What I've done : Qu'est-ce qu'on fait ?
Social Network : Email
CellPhone : Téléphone
Relations : Jade : meilleure amie
Elena : Confidente

Date d'inscription : 06/07/2015
MessageSujet: Re: Merry Christmas   Dim 27 Déc - 21:42





Messe de Noel

Interaction : Jade // Lily Rose
Mentions : Garner // Elena



Pourquoi ? Pourquoi forcer les élèves à assister à la messe ? C'était peut-être bien pour les croyants, mais les jeunes en général n'aimaient pas du tout qu'on les force à des évènements religieux. En tout cas, Edward n'était pas croyant. Mais son père l'avait été avant de sombrer dans l'alcoolisme. Il avait perdu la foi en même temps qu'Edward avait perdu sa mère. Il avait reproché au bon dieu d'avoir tué sa femme. Et depuis…Bon, jadis, le père d'Edward n'était pas non plus à fond dans les prières, c'était un croyant modeste, mais qui avait néanmoins déjà fait lire la bible à son rejeton. De ce fait, Edward connaissait déjà ce livre sacré par cœur. Enfin bon, heureusement qu'il n'avait rien prévu de particulier pour ce soir. Tant pis, il ira à la messe, comme tout le monde. Cet évènement imposé par Garner était également le moyen pour les élèves de rencontrer leurs semblables de Miami et Edward savait que certains, comme Elena, venaient de l'école de Wynwood. Peut-être que son amie retrouvera d'anciens camarades. La jeune fille lui avait déjà dit qu'il ressemblait à un de ses amis de Wynwood. Oh…Ca serait vraiment bizarre s'il venait à le croiser !

Dans la vaste église de Boston, Edward s'installa sur une chaise, parmi bien d'autres élèves. Il attendit ainsi que les choses commencent mais tout à coup, une voix familière l'interpella. C'était Jade ! Edward sourit dès que son regard croisa le sien. Quelle joie de la revoir ! Le jeune homme n'aura pas à supporter la messe tout seul au moins. Tiens ? Elle avait l'air accompagné.

"Salut Edward ! T'es content d'être ici ? Je te présente Lily-Rose. C'est ma chef de confrérie et ma colocataire et Edward est mon meilleur ami."

Content d'être ici ? Drôle de question. Hum…Non pas spécialement, ce n'était pas vraiment qu'il était content ou pas content, c'est juste que s'il ne vient pas, Garner le collera en retenue alors bon.

- Salut Jade ! répondit le garçon, bof je n'ai pas grand-chose à faire ici, je ne suis pas croyant mais comme on a pas le choix…Et toi ? T'es croyante ?

Il tourna son regard vers la jeune fille qui accompagnait son amie et lui fit un sourire également :

- Salut Lily-Rose, ravi de te rencontrer !

Mais il ne su que dire d'autre, jamais très à l'aise avec les nouvelles rencontres. C'est alors que le curé arriva et entama un discours qui était prêt à endormir la moitié de la salle, voire plus. Il finit par appelé une certaine Mikael…Mikaela ? Evidemment, Edward n'aurait jamais pu oublier un nom, encore moins un visage, et moins une personne. Il ne la connaissait pas beaucoup et avait juste discuté un peu avec elle lors de son séjour dans les Berkshire. Mais une chose était certaine, lire la Bible, pour elle, ça n'allait pas le faire du tout ! Intrigué, le jeune homme chercha la jeune concernée du regard, se demandant si elle allait se dévouer ou non.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perso Crossover
Disponibilité pour RP : //
Featuring : Nate Ruess
DC : Ce compte pnjise
- Eric D. L. Altman
- Samuel Steevenson
- Vincent F. Eckon
- Maira S. Muños Hae

Messages : 10
Who I am? : Music
People around me : They Are Cool
What I've done : A Pretty Mess
Where I'm going : In Music World
Social Network : //
CellPhone : //
Date d'inscription : 25/06/2015
Localisation : Miamiii !!!
MessageSujet: Re: Merry Christmas   Dim 27 Déc - 22:52

Merry Christmas
Post de Vincent



Je suis content de retourner à Boston, j'y suis allé deux ou trois fois quand j'étais dans le groupe dans lequel je jouais. Le temps où on était célèbres. Enfin le groupe avait quelques bars de Boston, c'est tout. Maintenant, je dois y retourner dans le cadre du partenariat qu'il y a entre l'école où je bosse et celle de Boston. J'ai vaguement entendu parler de la directrice là-bas, autant dire qu'Eden Cobb et elle c'est le jour et la nuit, pas de doute là-dessus, je me demande bien à quoi doivent ressembler les cours de musique à Boston, sûrement des récitations de cantiques, la vraie musique quoi… Ça a du bien changer depuis que j'y suis allé pour la dernière fois.

Bon bien entendu ça serait aussi me voiler la face de nier que Boston est aussi la ville où habitent Chris et Nathan McCoy. Si je n'ai rencontré qu'une seule fois l'ex mari d'Isobel, je peux vous dire que le fiston ne me porte pas dans son cœur et qu'il ne supporte pas que je sois avec sa mère. Quelque part, je peux comprendre Nathan, la situation n'est pas facile, je sais qu'il n'a pas bien vécu le divorce de ses parents et qu'il aimerait qu'ils soient à nouveau ensemble, je sais bien aussi que la situation n'est pas facile pour Isobel non plus. Je sais à quel point elle tient à son fils et que ce qu'elle a vécu avec Chris est quelque chose d'unique et qui ne s'effacera jamais, et je ne souhaite pas que ça s'efface, quel monstre je serai sinon. Mais parfois, j'aimerais bien que Nathan nous laisse une chance à Isobel et moi, qu'il soit un peu moins virulent, c'est tout. Il allait sûrement être là à la messe d'ailleurs, je ne sais pas vraiment comment ça va se passer, je ne m'attends au plus chaleureux des accueils de toute façon.

Pour ce qui est de la messe en elle-même et bien, je ne suis pas quelqu'un de religieux du tout, mes parents oui, mais pas moi, et ils ne m'ont jamais vraiment imposé ça, j'ai dû aller quelque fois à la messe quand j'étais encore un môme, mais quand j'ai pu décider pour moi-même, je me suis vite épargné l'obligation dominicale d'aller à l'église. Je préférai largement bosser tranquillement ma guitare pendant que mes parents allaient prier. Pour eux, la religion leur donnait de la force pour affronter tout ce qui nous arrivait, mais moi, je trouvais cette énergie et cette force dans mes arpèges et mes accords. Alors je suis un peu partagé à l'idée de retourner dans une église, ça faisait un peu nostalgique, mais ça m'ennuyait un peu qu'on me l'impose, après je m'étais porté volontaire pour accompagner les élèves, mais rien que pour eux, j'aurai préféré qu'on leur fasse faire autre chose que d'assister à une messe.

Eden est en tête du groupe de Miami, ceux de Boston sont déjà à l'intérieur avec leur directrice, directrice dont Eden nous fait un portrait qui fait froid dans le dos. Non, on a beaucoup de chance d'avoir Eden Cobb à Miami.

« Je crois que je n'ai pas remis les pieds dans une église depuis que j'ai dix ans, je crois, mes parents m'ont acheté une guitare à Montréal et après je passais mon temps à faire de la musique, je crois que ça les a un peu désespérés. » Dis-je en souriant à Isobel.


Je réalise à quel point je suis chanceux de partager la vie d'Isobel, elle est incroyablement gentille et toujours là pour les autres et je fais tout ce que je peux pour la rendre heureuse. Je me rends compte aussi que je peux être jaloux, je croyais ne pas être comme ça, mais le fait est que j'ai parfois du mal à me sentir à l'aise quand il s'agit de Nathan ou de Chris. D'ailleurs, je me demande bien si ce dernier est présent dans l'église. Je vais bientôt le savoir parce que nous entrons dans le bâtiment. C'est totalement remplit, les étudiants ont l'air bien plus occupé à chahuter que par la cérémonie qui allait commencer, mais je ne pouvais pas vraiment les blâmer pour ça.

Alors que nous avançons dans les allées, je remarque que Nathan est là, avec Nina et leur fils Justin avec le reste du personnel du lycée de Boston, dont leur directrice qui est au moins aussi terrible qu'Eden le disait. Nathan aussi nous a vus et il a l'air si heureux de me voir et il me le fait bien comprendre ne m'ignorant totalement quand il vient saluer sa mère. Ah non en fait, il m'appelle le « vaurien ». Ça me fait un peu grimacer d'ailleurs, je n'ai jamais répondu aux provocations de Nathan, parce que ça mettrait sûrement le feu aux poudres, même si parfois ses remarques m'agacent, même si je ne supporte pas trop le fait qu'il rapporte les faits et gestes de sa mère à Chris, quand je vous dis que je suis un peu jaloux sur les bords parfois. Mais je ne sais pas si me laisser marcher sur les pieds comme ça, arrange les choses, lui, il a l'air de prendre ça comme un jeu.


« Bonsoir Nathan… écoute je sais que tu ne me portes pas dans ton coeur mais au moins je ne t'insulte pas, si tu pouvais en faire de même avec moi ça serait pas mal... »

C'est pas méchant, ça ne se veut pas comme ça en tout cas, je veux juste qu'il me respecte un peu. Qu'il m'accepte je sais que ça serait dur voir impossible mais au moins qu'il me respecte un peu, je sais qu'il ne m'aime pas mais il n'est pas obligé de me faire subir ses piques. Je me tourne vers Nina qui était là elle aussi, je lui souris.

« Bonsoir Nina, comment ça va ? Justin a l'air en forme dis moi. »

J'essaye de paraître assez chaleureux aux vues de ce qui venait de se passer, je me suis toujours bien entendu avec Nina, à Miami j'avais essayé de lui faire reprendre un peu la musique. Je lui souris une nouvelle fois et nous allons tous nous installer pour que la cérémonie commence, je m'en veux d'imposer ces scènes de bataille avec Nathan à Isobel, ça ne devait pas être facile pour elle.

« Désolé Isobel, promis je vais faire des efforts pour Nath... » murmurais-je à l'oreille de ma compagne alors que le prêtre commençait son laïus.

Je ne suis pas vraiment concentré sur ce qui se dit, ni sur Justin qui semble plus intéressé par les fleurs et les bougies. Non je pense à autre chose pour le moment, tout ça me trouble un peu à vrai dire. Mes yeux se posent sur Nathan quelques secondes avant de retourner sur le prêtre, mon crâne lui est plein d'interrogations.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lambda
Disponibilité pour RP :
Featuring : J-Hope (BTS)
DC : Kyaw Ne Min, Logan C. Maxwell, Marine Martel, Alayna Keane & Seung Joo Park
Messages : 64
Who I am? : Un jeune homme
People around me : Solitaire
Where I'm going : Ses RP
CellPhone : Téléphone & casier
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 19
MessageSujet: Re: Merry Christmas   Lun 28 Déc - 2:14

Jake n'était pas du genre à contredire les ordres ou même à ne pas les suivre. Encore plus quand il savait qu'il y aurait une sanction derrière. Cependant, il savait réfléchir aussi et ne pas être d'accord. Il ne suivait pas aveuglément ce qu'on lui disait, au contraire. Il n'était pas du genre à s'opposer à tout, seulement à ce qu'il trouvait injuste. Parfois même, il ne pouvait tout simplement pas s'opposer. C'était le cas pour cette messe. Miss Garner, la directrice de l'école, avait décidé que tous les élèves devaient s'y rendre. Pour quelle obscure raison ? Il ne savait pas, mais il supposait que c'était pour qu'ils soient touchés par les saintes paroles. Tout le monde savait que c'était impossible, ce n'était pas cette messe qui allait changer les choses.

Le garçon, en effet, n'étais pas croyant. Enfin plutôt, il ne savait pas. Et s'il ne savait pas, il ne croyait pas, il n'y arrivait pas. Cependant, il était respectueux et il ne se moquait pas. Il ne clamait pas haut et fort qu'aucun dieu n'existait et il laissait les autres tranquilles. Seulement, il savait que pour beaucoup d'élèves, ce n'était pas le cas. Il n'avait pas tout à fait tort. A peine arrivé dans l'église, il sentit le coup très mal. Il les voyait bien, ses camarades, ne tenant pas en place. Il vit aussi la chevelure blonde de Gemma, de dos. Il n'osa pas aller la rejoindre et soupira. Il n'était pas timide, d'ordinaire, surtout pas avec elle. Il ne voulait tout simplement pas la déranger. Alors il décidé de s'installer un ou deux rangs derrière elle, sagement, sans aller l'embêter. Au passage, ce fut plutôt quelqu'un d'autre qu'il dérangea pour pouvoir passer.

- Pardon, je suis désolé. Merci.


Il n'était pas tout à fait sûr, mais Jake pensait même lui avoir marché sur le pied. Par chance, la personne ne lui en tint pas rigueur et il espérait aussi qu'il n'avait pas dérangé les autres en parlant, bien qu'il ne l'ait pas fait trop fort. Il s'assit et grimaça à cause de ses articulations. Bien, ne plus bouger pendant quelques temps, ça semblait être dans ses cordes. Pour écouter, c'était autre chose, parce qu'à peine assis il était perdu dans son monde, à penser à sa musique et à sa danse. A penser à tout et à rien, à ses amis -peu nombreux- et à sa famille. Il ne voyait rien d'autre que ses pensées et c'était sans doute mieux ainsi, parce qu'au moins, il ne dérangeait personne.

_________________

Sound of Silence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Merry Christmas   Lun 28 Déc - 19:42

Mentions: Anastasia, Kyaw, Mikaela
Interactions: Marine, Kyaw

Iris n'était pas croyante. Elle se fichait de la religion et l'idée d'aller faire un tour à l'église pour faire plaisir à cette vieille peau la blasait plus qu'autre chose. Dehors, il faisait froid, et armée d'un manteau qui la garderait, elle l'espérait, bien au chaud, elle se mis en route avec Anastasia. Sa petite soeur aussi devait aller à l'église, et elle trouvait ça encore plus con que les enfants de son âge doive s'y rendre. Déjà les plus grands, mais comment croyait-elle garder les enfants tranquille cette conne ? Dans la voiture, Anastasia ne cessait de lui répeter qu'elle voulait aller jouer dans la neige et Iris qui, toujours aussi blasée, se concentrait sur la route ne lui répondait rien. Pas franchement adoucie par le beau paysage qu'elle avait sous les yeux, elle avait juste envie de hurler sur le premier ou la première qui viendrait lui faire une quelconque remarque. La radio battait son plein et pourtant, même la musique ne la sortait pas de sa colère. Finalement, elle vint garer sa voiture un peu plus loin et rejoignit les autres accompagnée de sa petite soeur à qui elle n'avait pas encore décroché un mot. Rien qu'à voir la tronche qu'avait l'église, Iris soupira. En voyant Marine, elle s'avança pour lui faire la bise "Elle a peté un cable la vieille ou quoi ? Si elle savait ce que je pense de son dieu à la con là" En plus de ça, elle prit même le temps de nous faire son petit speech avec l'espoir que ça les attendrirait et pourtant, Iris était certaine que cette messe allait tourner au cirque et donc, ça serait une perte de temps pour tout le monde, comme elle l'avait si gentiment pensé. Habillée d'une jupe et de bas, Iris ne pouvait même pas dire qu'elle avait bien chaud et n'était même pas certaine qu'à l'intérieur de l'église elle pourrait trouver un peu de chaleur.

Kyaw avait l'air aussi ravi qu'elle de se trouver là, surtout qu'elle savait qu'il était certainement en train de bosser soit ses cours, soit pour l'entreprise de son cousin. Lui non plus n'était pas croyant et donc, il se fichait tout autant de ce qu'allait bien pouvoir raconter le curé. Une fois à l'intérieur, Iris s'installa à côté du Quarterback. La seule chose qu'elle pouvait ressentir en entrant là était loin d'être un truc ressemblant de près ou de loin à de la foi ou quelque chose dans ce goût-là, mais plutôt du froid. Il faisait glacial dans cette église et pour le coup, elle n'hésita pas à rabattre sa capuche sur sa tête. Certes, il parait que ça ne se faisait pas, mais encore une fois elle s'en fichait éperdument. "Ca fait à peine 3 minutes que je suis assise que j'ai déjà les fesses congelées. Ca commence à bien faire ses conneries" Elle porta son attention sur son téléphone portable, se fichant tout autant de ce que disait le prêtre quand finalement il appela Mikaela à aller lire. Iris haussa les sourcils alors que certains trouvaient ça risible. Elle ne voyait pas ce qu'il y avait de drôle, à part peut-être le fait qu'il n'y avait qu'à la regarder pour savoir qu'elle s'en fichait complètement de Jésus et toute sa clique "Pourquoi vous riez ?" Evidemment, elle ne savait pas que Mikaela était tueuse à gages à ses heures perdues et tout de suite, ça lui semblerait beaucoup plus risible effectivement. Iris tourna à nouveau le regard vers Kyaw lorsqu'il la mit en garde sur le potentiel risque qu'elle doive aller lire un texte sur le mariage. Elle lui adressa un sourire espiègle "Et bien à ce moment là, je ferai de l'impro et j'expliquerau au monde qu'il faut savoir dans quoi on se lance avant de se marier et ce, même sexuellement. Après je dirai que moi c'est ce que j'ai fait et maintenant je ne me retrouve pas avec un gros coincé qui ne sait pas quoi faire de ses mains lorsqu'il a une femme très très très sexy en face de lui et peut-être que si leur Eglise à la con arrêtait de bourrer des conneries dans le crâne des gens avec l'abstinence avant le mariage, qu'il y aurait surement beaucoup moins de divorce. Ils peuvent penser ce qu'ils veulent ces abrutis en toge blanche, mais c'est pas parce qu'eux ne peuvent rien faire que c'est le cas de tout le monde" Iris se pencha vers Kyaw pour laisser ses lèvres se balader dans le cou du jeune homme, sans doute pour tenter de le détendre un peu, mais aussi et surtout pour faire chier le vieux qui était en train de prêcher ses conneries.

Le Quarterback finit par faire une remarque de plus qu'Iris approuvait totalement puisque la moitié de l'église rigolait, s'amusait ou n'écoutait même pas. Iris sourit et le regarda. Elle aussi ça l'emmerdait d'être là, mais visiblement ils n'avaient pas vraiment le choix "Tu veux qu'on s'échappe ? Ou alors, on cherche une alarme incendie, bien que je doute qu'il y en ait une, on la déclenche et comme ça tout le monde sort et on se casse. En plus il fait -20 dans cette église, elle compte payer le docteurs et les médoc ou bien ça se passe comment ?"
Revenir en haut Aller en bas
Présidente des Delta Gamma
Disponibilité pour RP :
Featuring : Jessica Stroup
DC : Kyaw Ne Min, Logan C. Maxwell, Alayna Keane, Seung Joo Park & Jake I. Wilson
Messages : 137
Who I am? : La Princesse
People around me : Et ses sujets
Where I'm going : Dans son Royaume
Social Network : Tumblr
CellPhone : Téléphone & casier
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 23
MessageSujet: Re: Merry Christmas   Mar 29 Déc - 13:53

Mentions : Enzo, Kyaw
Interactions : Iris

Je ne comprenais même pas que cette femme soit encore directrice d'école et non directrice de prison. Garner avait des idées toutes aussi connes les une que les autres et nous faire aller à la messe en faisait partie. Je n'étais pas croyante et j'étais loin d'être la seule à m'en tamponner le coquillard, de sa religion à la con. Seulement, elle ne nous avait pas laissé le choix, savait-elle sans doute déjà qu'à part elle, il n'y aurait personne à cette messe ridicule. Elle nous faisait perdre notre temps, tout simplement. Je me préparai quand même, histoire de dire, mais je n'avais vraiment pas encore d'être à cet endroit.

L'église était froide et sans vie. Elle n'avait aucun intérêt pour moi, tout comme ce prêtre qui était là pour nous sortir ses conneries prémâchées, dites l'année dernière et qui seront répétées l'année prochaine. Nous, je n'avais rien à faire ici, mais aucun de nous d'ailleurs n'avait rien à faire ici. Je me trouvai une place et vit Iris se diriger vers moi pour me dire bonjour. Elle avait l'air de sale humeur mais je pouvais la comprendre. Elle avait raison, il faisait froid ici et on en avait rien à foutre de cette messe.

- Oh bah si on lui disait tous, elle aurait pas fini de l'entendre. Ça changera rien ce truc, on va continuer à s'en foutre après. Va falloir qu'elle redescende d'un cran et qu'elle arrête de nous faire des coups comme ça parce que moi, ça va pas trop trop me plaire.

Bientôt, ça serait sortie au musée tous les soirs en obligatoire et interdiction de s'approcher d'un garçon à moins de 2 mètres. Fallait pas déconner non plus. Ma meilleure amie rejoignit son mari et je me renfrognai dans mon siège. J'avais juste envie que ça se termine mais ce n'était pas pour tout de suite.
Le discours commença mais bien vite, on entendit ce qui allait faire tourner au vinaigre cette intervention. Des rires, des moqueries, j'en savais rien et je m'en fichais un peu. Pour une fois, je n'avais même pas envie de suivre le délire d'Enzo, parce qu'il faisait bien partie de ce groupe. Je sortis mon portable, concentrée sur mes messages puis entrepris de jouer. Je n'avais que ça à faire de toute façon et je me fichais totalement qu'on me fasse une remarque. Mieux encore : si on m'en faisait une, je ferais encore pire. Alors autant profiter que je sois calme pour me laisser tranquille.

_________________

La vie est meilleure quand tu es de mon côté.


Marine parle en crimson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Merry Christmas   Mar 29 Déc - 15:50

Intéractions: Aleksandra, Eoin, Enzo, Le curé, un peu tout le monde pour la lecture Rolling Eyes
Mentions: Niko


Tenue de Mikaela
      Quand on lui avait annoncé qu'elle allait devoir griller deux heures de son temps le cul assis sur une chaise d'église, Mikaela avait regardé son interlocuteur avec un air dubitatif, se demandant s'il n'était pas en train de se foutre de sa gueule. En voyant qu'il était tout a fait sérieux, elle ne comprit pas vraiment pourquoi, mais elle enregistrait qu'elle devrait effectivement passer deux heures de sa vie dans une église. S'il y a bien un endroit où elle n'avait jamais pensé qu'on lui demanderait de se rendre, c'est bien dans une église et en réfléchissant, c'était assez risible. Elle qui passait certaines de ses nuits à voler des vies sans aucun scrupule, là elle devrait… elle devrait faire quoi déjà ? Dans cette église ? Elle n'en avait aucune idée. Parce qu'elle ne regrettait même pas de porter l'étiquette de tueuse à gages et donc, elle ne s'y rendait même pas pour "laver tous ses pêchers" comme diraient les chrétiens. Le jour même au matin, elle avait une fois de plus demandé à son frère si c'était bien vrai, ou juste un gag qu'on lui faisait. Sans doute aurait-elle préféré la blague à cette connerie humaine, mais malheureusement son destin était tout tracé: elle irait à la messe cette après-midi. Voila.

      Lorsque ce fut l'heure de partir pour le rendez-vous avec le seigneur-sauveur-de tout-et-n'importe-quoi, elle cria une première fois après Aleksandra pour la presser un peu. La jeune adolescente n'était pas plus emballée que Mikaela, mais si Niko et elle devaient s'y rendre, il n'y avait pas de raison qu'Aleksandra en soit dispensée et de toute façon, il était hors de question de vexer la vieille, déjà qu'elle prenait la peine de nous enseigner ses conneries religieuses… Mikaela rassembla son téléphone portable et ses clés puis hurla à nouveau après sa petite soeur -"Aleks tu te grouilles oui ou merde ? C'est pas à un défilé de mode qu'on se rend là, je te signale" La Russe pressa sa petite soeur qui ne cessait de se regarder dans le miroir et si ça continuait, ce miroir allait péter à force de se regarder dedans. Pas qu'elle était moche, mais il y avait quand même une limite à l'indulgence et elle l'avait clairement dépassée -"Tu veux pas qu'on l'emporte, le miroir ? Non parce que depuis ce matin t'en décroches pas". Niko quant à lui dormait dans sa chambre et Mikaela avait trouvé bon de le laisser dormir quitte à ce qu'il arrive un peu plus tard. De toute façon, c'était pas comme s'il allait apprendre quoi que ce soit dans cette église. Cinq bonnes minutes après que Mikaela ait crié 3 fois après Aleks, elles furent enfin sur le chemin de cette foutue église. Plus vite arrivées, plus vite parties. Enfin ça c'était ce qu'elle se disait, ne sachant pas du tout ce qui l'attendait durant cette mascarade.

      Dehors, il faisait frisquet, mais pour une Russe, Mikaela le supportait plutôt bien évidemment. Habillée d'une robe en jeans, foncée à motifs, elle trainait les pieds au fur et à mesure que la distance entre l'église et elles diminuaient. Une fois devant le bâtiment, il n'y avait qu'à voir la tête des autres étudiants pour comprendre la joie qu'éprouvait tout ce petit monde à participer à l'eucharistie pour Noël. Certaine que le trois-quart n'en avait rien à cirer, elle sourit en entendant ce que disait la vieille. La concernant, elle aurait mieux fait de ne jamais accepter, si seulement elle savait la véritable raison de la venue de Mikaela. Ils entrèrent et en voyant Enzo vider de la vodka dans le bénitier, elle sourit -"Tu me fais honneur Enzo, je suis flattée" Avançant à la recherche d'une place, La Russe ne vit pas tout de suite Eoin s'approcher -"Ca va comme quelqu'un qui doit aller à la messe et toi ? Je trouve ça un peu… Risible. Ah parce que le gars qui va débiter ses conneries sur Jésus c'est ton frère ? T'en as de la chance." En pensant à ses frères et soeurs à elle, elle désigna sa petite soeur à Eoin -"C'est Aleksandra, ma petite soeur qui ne cesse de râler, principalement quand elle doit lâcher son miroir. Par contre, à ta place je ne viendrais pas m'emmerder ici, Monsieur Eowyne. T'es un peu suicidaire toi, comme gars" D'abord sympathiser avec une tueuse à gages, vu qu'il s'avérait être au courant, puis ensuite se forcer à aller à la messe.

      Elle s'installa dans l'intention de ne rien écouter, préférant chipoter sur son téléphone qu'écouter ce qu'il allait dire. Mikaela ne releva même pas la tête lorsqu'il commença à parler, ne cherchant même pas à savoir qui était le frère d'Eoin pour la simple et bonne raison que ce qu'il racontait l'énervait déjà plus qu'autre chose. « Vous s'il vous plaît venez donc nous lire les saints enseignements. » Mikaela releva la tête, pas certaine de comprendre ce qui était en train de se passer. Elle jeta un oeil à sa soeur, puis à Eoin en se demandant si c'était bien d'elle qu'il s'agissait -"Je vous assure, vous ne voulez pas que je vienne lire vos saints bidules" Face à l'insistance du prêtre, Mikaela soupira et se leva pour rejoindre le pupitre où se trouvait le texte à lire. La Russe jeta un oeil à la lecture et grimaça. Sans faire attention au micro, elle s'exclama -"Vous voulez vraiment que je lise ça ? Non parce que c'est du lourd votre truc" A la réponse positive du curé, elle leva les yeux au ciel -"Alooooors, je tiens à m'excuser auprès de tous les gens que je connais pour cette révélation soudaine. Non, je n'ai pas fumé, oui je suis sobre et oui ce texte c'est du grand n'importe quoi, mais si je dois y passer, vous aussi y'a pas de raison. Donc allons-y gaiement: Voici quelle fut l’origine de Jésus Christ. Marie, la mère de Jésus, avait été accordée en mariage à Joseph ; or, avant qu’ils aient habité ensemble, elle fut enceinte par l’action de l’Esprit Saint. Ooouuuh la petite coquine.  Joseph, son époux, qui était un homme juste, ne voulait pas la dénoncer publiquement ; il décida de la répudier en secret. Tu m'étonnes, pauvre bichon. Il avait formé ce projet, lorsque l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ton épouse : l’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint : elle mettra au monde un fils, auquel tu donneras le nom de Jésus (c’est-à-dire : Le-Seigneur-sauve), car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » Avec moi il risque pas le chômage ce sauveur. Tout cela arriva pour que s’accomplît la parole du Seigneur prononcée par le prophète : Voici que la Vierge concevra et elle mettra au monde un fils, auquel on donnera le nom d’Emmanuel, qui se traduit : « Dieu-avec-nous ». Quand Joseph se réveilla, il fit ce que l’ange du Seigneur lui avait prescrit : il prit chez lui son épouse. (Mat 1, 18-24). Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Ca va c'est bon, vous êtes contents ? Et après ce sont les jeunes qui se droguent, ben y'a pas qu'eux."

      Elle retourna à sa place et lança un regard noir à Eoin -"Toi je te retiens !" Elle adressa un sourire faux au curé, comme si elle était fière de sa lecture -"Par contre, pour les chants religieux je passe mon tour si jamais"
Revenir en haut Aller en bas
Lambda
Disponibilité pour RP : Disponible ;)
Featuring : Douglas Booth
DC : Lee Hae HyukEnzo MillerFrank EarendNicholas TompkinsGemma Osborne
Messages : 52
Who I am? : Un parfait connard.
People around me : I don't need somebody.
Relations : Aucune pour le moment
Date d'inscription : 12/09/2015
Age : 18
MessageSujet: Re: Merry Christmas   Lun 4 Jan - 20:03

Interactions : Mike, Carry

Ce n’était qu’une fois le cul assis sur leur banc dur comme de la pierre que je commençais à regretter amèrement mon choix. Au final, qu’est-ce qui était pire, parler d’un truc pas compréhensible, ou passer une demi-journée avec ses parents ? Ouais sur la balance ça pesait le même poids, et je finis par constater qu’au moins ici, même si mon postérieur finirait couvert d’hématome, je pouvais pioncer, alors qu’avec mes parents j’aurais été amené à faire des choses que font une famille : c’est-à-dire tout un tas de trucs ridicules, comme des photos. Les photos, le cauchemar. Souvent, ça ressemble à rien, mais t’es affiché jusqu’à ta mort sur leur commode en chêne bien en évidence dans le salon. Du coup, je n’étais pas content d’être là, mais c’était avantageux, pour le reste de mes jours.

Calé contre le siège, prêt à fermer sagement mes yeux, en me disant que ça ne pouvait pas être pire, parce qu’au moins le puceau du fond affublé de sa toge ridicule, ne pourrait pas me blâmer pour mon bruit, puisque je n’en ferais aucun, je sentis une main se poser sur mon épaule, ce qui me fit sursauter. Demi-tour express, je vois sur le visage de mon très cher Mike, un sourire mutin. Fier de sa connerie, le mec. Pourtant, je ne m’énervais pas, et me contentais juste d’écouter ce qu’il avait à me dire, et en l’occurrence, me demander si j’allais bien.

- Je sais pas si on peut vraiment dire que je vais bien, alors que je suis ici, mais bon y a pire, une virée avec les parents, tu sais ce que c’est.

Mike, je le connaissais malgré moi depuis pas mal d’années, et malgré le fait qu’on était deux têtes fortes, on avait plusieurs points communs qui pouvaient nous rapprocher.

- Je pense que ça lui plait plus une audience endormie, qu’une audience dissipée shootée à la vodka. J’sais pas ce que t’en penses, mais bon j’ai choisi mon camp, à toi de voir.

Et ce dernier choisit le camp des perturbateurs, puisque je le vis rejoindre la troupe armée, bien décidée à empêcher le troisième âge de prier en paix. Et moi qui pensais l’être toute la messe, quand je vis Carry, je savais que ça allait être ma fête aussi. Finalement, c’était mieux la virée avec les parents.

- Ouais j’viens demander à Dieu d’effacer la plaie qui me colle partout où que j’aille, mais il a pas l’air coopératif le vieux.

Comme d’habitude, ça se jette sur la tronche. C’était devenu tout à fait normal, du moins pour moi, parce que j’avais pas le choix en temps normal que de me la farcir, mais là rien ne nous avait obligé à être collés à la messe, mais comme moi elle devait tellement se faire chier, que je suis devenu un véritable jouet pour combler ses ennuis.

- Dis plutôt que c’est toi qui veux te confesser, t’es devenu accro à moi et t’en as honte ?

Fallait dire aussi qu’elle me cherchait, et qu’en plus de ça, elle me titillait, ce dont j’avais assez horreur. Elle ne s’attendait pas à me voir là, et bien pour tout dire, moi non plus.

- Je vois que tu te plies pas mal aux ordres non plus mam’zelle, j’aurais jamais cru que t’oses un jour foutre un pied dans une église. Faut croire qu’on est fait pour s’entendre finalement.

Mais comme pour me justifier, parce que j’en ressentais le besoin, j’ajoutais :

- C’est surtout que je préfère passer une heure avec un vieux qui daube à cinq cent mètres de ma tronche, qu’une après-midi avec mes paternels. Dans la vie, on fait des choix, mais quand on doit choisir entre de la merde et de la merde, on finit forcément par se vautrer. Et toi, qu’est-ce qui t’amène ici ?

Pour détourner le sujet, et ne pas entrer dans le débat : je suis pas normal, j’aime pas mes parents, ils sont stupides. La race humaine est stupide.

_________________
There's no place in heaven for someone like me — Ashton
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Petit nouveau
Messages : 37
Date d'inscription : 14/06/2015
MessageSujet: Re: Merry Christmas   Lun 4 Jan - 21:16



 
Merry Christmas

 


Je pense que la prochaine fois je réfléchirai deux fois avant d'accepter de présider la messe pour les élèves de Boston et de Miami, j'aurai du me douter qu'il ne pouvait rien se passer de bien. Deux établissements scolaires rassemblés dans mon église, des jeunes qui ne voient pas la lumière de notre seigneur, à quoi bon ça pouvait servir ? Miss Garner m'a bien eu sur ce coup là, la prochaine fois qu'elle me demandera ce genre de chose elle pourra aller voir quelqu'un d'autre, il y a d'autres églises dans Boston. Et pour ne rien arranger, parmi ces jeunes il y a mon frère Eoin et étrangement je ne compte pas vraiment sur lui pour être le plus sage de la foule, c'est déjà un petit miracle qu'il soit là. Alors qu'il se tienne à carreau il ne faut pas trop en demander non plus.

Les voila qui arrivent tous et déjà je regrette d'avoir accepté, quoi que je dise ils ne seront pas intéressés, c'est la jeunesse d'aujourd'hui, ils sont plus intéressés par leurs consoles et leurs ordinateurs que par les saintes écritures et les vrais savoirs. Je crois même que j'ai aperçu quelqu'un verser quelque chose dans l'eau du bénitier, c'est à de demander parfois… De toute façon, bénitier ou pas bénitier personne ne prend la peine de se bénir, encore moins les élèves de Miami il semblerait. On se croirait à une fête foraine tellement il y a de bruit depuis que tout le monde est arrivé, ne peuvent-ils pas comprendre qu'il s'agit d'un lieu de recueillement ? Ici le silence est de mise, que dirait-il si on venait les réveiller à quatre heures et demie du matin pour une raison stupide ? Ils seraient énervés, non ? Alors comprenez que je sois un peu sur les nerfs de voir ces jeunes faire les zouaves dans mon église.

Eoin est là bien entendu, au moins il a la décence de ne pas se faire trop remarquer, de toute façon il sait que je reporterai à nos parents, et il ne veut absolument pas les décevoir même si ça lui coûte de venir. Les élèves forment des groupes, je salue Miss Garner qui avance pour se mettre au premier rang avec les autres membres du personnel, dont le directeur de Miami que je salue aussi. Dans la foule je vois une jeune fille (Chelsea) qui a l'air d'être avec son enfant, je me retiens d'aller lui expliquer quelques leçons sur le mariage, ça allait être suffisamment pénible comme ça de toute façon, alors si sa fille se tient bien en place ça m'allait.

En parlant de gosse il y en a un qui essaye de détruire le montage floral devant l'autel, non définitivement ça commence bien tout ça. Tout le monde est bien attentif et disponible, ça va être sympa de faire mon sermon dans un silence si complet et harmonieux. Vous sentez l'ironie dans ma voix ou bien ? Finalement je me tourne vers les parents de l'enfant, le ton de reproche dans la voix. « Est ce que s'il vous plaît vous pourriez surveiller votre gamin ? Avant qu'il ne s'attaque aux tentures ? » Et en fait je me demande si c'était pas mieux quand il vagabondait parce que maintenant qu'il est dans les bras de sa mère il n' arrête pas de brailler. Courage Sean, dans une bonne heure c'est fini, tu pourra retrouver ta maison bien au calme à écouter des cantates.

Nan mais vraiment quelle joyeuse assemblée ça fait plaisir à voir tout ça, et vas y que je chahute, et vas y que je dessine pendant la messe, oui parce que ça m'étonnerait grandement que cette jeune fille soit entrain de s'apprêter à prendre en note mon sermon, qu'elle s'intéresse au lieu j'en suis ravi mais pourquoi ne dessine t-elle pas après la messe ? Ça me dépasse totalement… Bien sûr ça braille de partout sinon c'est pas drôle, un groupe plus que les autres se fait remarquer à parler à tue tête, ce même groupe où une jeune fille est entrain de nous faire l'inventaire de son sac en direct. Ça sent mauvais tout ça, qu'est ce que ces chenapans avaient bien encore pu inventer ? Plusieurs personnes viennent se greffer à ce groupe, ça va et ça vient, ça m'agace.

« Bon bon s'il vous plaît que chacun trouve une place et se taise ! Ce n'est pas un supermarché, vous êtes dans un lieu consacré alors montrez un peu de respect ! »

Ou comment parler dans le vent. Désespérant vraiment, voila même qu'une jeune fille (Shivani) lance une phrase fortement déplacée à un garçon avant d'aller voir quelqu'un d'autre. « Mademoiselle vous n'êtes pas sur adopteunmec.com ici, retenez vous je vous en prie… » Bon je vous passe les détails sur cette fille qui parle des enfers (Carry) et cet insolent qui demande du pop-corn (James) et le nombre de couples non mariés. J'allais, je crois, pouvoir commencer. Que la force soit avec moi, enfin Dieu je voulais dire…

Et quel miracle, personne ne m'écoute, ça discute dans tout les sens, il y a toujours ce gosse qui braille et que son père laisse une nouvelle fois vagabonder, je dois m'arrêter plusieurs fois dans mon sermon pour reprendre ce que j'ai à dire histoire de me faire entendre de tous. C'est long et pénible comme sermon, autant pour eux que pour moi pour le coup. Pourquoi ne peuvent-ils pas se tenir calme alors qu'on leur lit les saintes paroles ? C'est fou, et malgré tout j'arrive au bout tant bien que mal.

« Merci de votre… euh attention... » dis-je avec un peu de sarcasme dans la voix, au moins personne ne dort.

Je me dis que si ça vient d'une de leur camarade peut-être qu'ils seront plus attentifs. Grave erreur, enfin si j'avais bien choisi la personne ça aurait pu fonctionner, mais là c'est le désastre qui s'annonce assurément alors qu'elle s'avance vers l'autel, plus que ravie, sous les encouragements bruyants de ses camarades.

« Un peu de silence s'il vous plaît ! Respectez votre camarade et les saintes écritures qu'elle va lire, ouvrez vos esprits un peu à ces enseignements petits voyous ! » Et tournant ma tête légèrement je vois une fille qui batifole avec son ami (Iris & Kyaw). « Dites si on vous dérange faut nous le dire tout de suite on va vous laisser tranquille… Arrêtez ça tout de suite bande de sagouins, ou sortez peu importe après tout ... »

Peu importe oui, du moment qu'ils ne nous imposent pas ça. La jeune femme que j'ai désigné semble réticente à lire le texte que je lui ai posé sous les yeux, mais pas de dérogations possibles avec moi, un point c'est tout.

« Lisez s'il vous plaît mademoiselle, éclairez nous de ces saintes paroles… »


Je ne sais pas même plus si je crois ce que je dis tellement je sens que ça va mal se passer. Et là dessus je n'ai pas tort vu qu'elle se lance dans une caricature de la Bible absolument honteuse en se moquant de saints personnages, j'en suis totalement révolté, comment peut-elle faire ça ? J'en perds mes mots, plusieurs fois j'essaye de la couper mais les mots restent coincés dans ma gorge, c'est un désastre, un véritable désastre qui se joue en direct dans mon église et ça fait rire tout le monde. N'ont-ils aucune conscience ? Comment peut-elle parler de Joseph et Marie comme ça. Et finalement elle fini, enfin elle arrête. Exécutant un rapide signe de croix je soupire.

« Comment osez vous vous moquer ainsi de ces textes mademoiselle ? C'est une véritable honte, retournez vous asseoir maintenant, je vous en prie… »

Oui je suis à bout de nerfs, et elle continue de se moquer de moi en plus. « Ne vous inquiétez pas, il est hors de question de vous faire lire ou chanter quoi que ce soit de religieux... » Et en plus elle connaît Eoin, je m'explique mieux son comportement si mon frère lui sert d'exemple, ce bon à rien a vraiment une aura néfaste…

Je ne sais plus quoi faire à ce moment là, j'hésite à abréger la messe tellement tout le monde s'en fiche de ce que je peux raconter et puis vu leur coopération plus que limite ça allait être dur de continuer. Mais bon, je ne devais pas me laisser abattre, que le seigneur m'ait en sa sainte garde, cette messe ira jusqu'au bout. D'ailleurs c'est le moment de bénir ce groupe de zouaves. Oh ce n'est pas moi qui vais me charger de ça et puis quoi encore. Non encore une fois c'est quelqu'un de l'assemblée qui allait m'aider, au point où on en est de toute façon. Pointant une nouvelle personne dans la foule (Chelsea) je déclarais :

« Mademoiselle, oui là vous, veuillez prendre l'encensoir sur la table là et bénir vos collègues s'il vous plaît ? Et aussi rapidement que possible, ça serait dommage qu'il s'arrête de neiger avant qu'on finisse... »

Je pointais l'encensoir sur la table à côté de l'autel, l'objet dégageait sa fumée odorante, la jeune femme allait devoir circuler dans les rangs pour bénir ses camarades avec, et peut être je dis bien peut-être que tout allait bien se passer. Ah ça non on ne m'y reprendra pas à faire des messes pour des étudiants…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kappa Pi
Disponibilité pour RP : OUUUUUUI :D
Featuring : Yang Yo Seob
DC : Ashton D. MyersEnzo MillerFrank EarendAshton D. MyersGemma Osborne
Messages : 36
Who I am? : Un p'tit gars avec un grand coeur.
People around me : Mon souffle, ma vie.
Where I'm going :
Relations : - ALAYNA *O* <3
Date d'inscription : 23/06/2015
Age : 19
MessageSujet: Re: Merry Christmas   Sam 9 Jan - 16:33

Interactions : Alayna, Haven, Eric

C’était rare que Nicholas râle, mais là on les obligeait quand même à aller à une messe ! Et pas n’importe laquelle ! La messe de Noël, celle qui durait le plus longtemps, en général. Et Nicholas avait tout sauf envie d’y aller, il préférait de loin aller errer dans les rues du marché de Noël avec sa chérie, plutôt que de rester deux heures le cul sur un banc inconfortable à ne rien comprendre. Et en même temps, il n’avait pas envie de comprendre, alors il se contenta d’une place au fond, parce que comme disait si bien Alayna, s’ils s’embrassaient, on ne risquait pas de les voir, et au fond c’était sa seule consolation en dehors du fait qu’ils allaient devoir jouer à assis/debout avec le curé.

- Tu as raison, au pire on se cache derrière son feuillet de chants, ou sa bible, c’est tellement énorme ce truc.

Et puis de toute façon, il s’en fichait. Si on l’empêchait de vivre, quand allait-il pouvoir le faire. A la place, il se contenta de parler du nouvel an, et de demander si Alayna avait prévu quelque chose ou non. Dans un sens, il espérait que non, histoire de passer du temps en sa présence, et quand elle lui répondit, un petit sourire en coin apparut sur son visage.

- Il me semble que t’avais toujours voulu faire quelque chose, bon on pourra pas profiter longtemps, mais c’est déjà mieux que rien.

Il lui tendit une petite enveloppe. Petit cadeau qui avait été financé en grande partie par son frangin, qui l’avait beaucoup aidé pour le coup. L’enveloppe contenait deux billets d’avion pour un court séjour en Corée, pays qu’avait toujours voulu découvrir la jeune fille. Nicholas aussi, au final il y était né, mais rien de plus.

- Et si tu veux, on peut voir pour que nos parents viennent avec pour fêter tous ensemble, si tu préfères.

En tous les cas, tant qu’il y avait Alayna dans l’équation, tout irait pour lui.

L’église se remplissait peu à peu, et Nicholas reconnut des élèves de Miami dans le tas. Son premier réflexe fut de chercher sa cousine du regard, et il n’eut pas à faire beaucoup d’effort, puisque c’est Eric qui les trouva.

- Oh Eriiiiiic ! Ca va très bien ! Ca fait bizarre de se retrouver à Boston. Enfin, surtout dans une église, qu’est-ce qui t’as motivé à venir ?

Eric n’avait jamais été le genre à prier, et Nicholas se doutait bien qu’il n’avait pas eu vraiment le choix. Mais dans un sens ça lui permettait de le revoir, alors il était content. Et il le fut encore plus en voyant la bouille de sa cousine.

- HAVEEEN !

Il lui sauta littéralement dans les bras, des étoiles pleins les yeux. C’est qu’elle lui manquait, sa cousine. Mais il ne voulait pas la retenir, alors il se contenta des banalités d’usage, et la laissa s’installer alors que la messe s’apprêtait à commencer.

- Surtout que la croyance est quelque chose de très subjectif, on peut pas obliger quelqu’un à aller à la messe… Mais bon, tant pis, on se rattrapera après avec un jus de pomme chaud, qu’est-ce que t’en dis ?

Nicholas ne faisait clairement pas attention à ce qu’il se passait autour de lui. Et à vrai dire, il se fichait bien. Il ne fit même pas de remarques quand à la jeune fille qui faisait des commentaires lors de sa lecture, et se recala quand le curé en appela une autre pour encenser l’église. Franchement, il s’emmerdait sec et n’espérait qu’une chose : que ça se finisse !

_________________
Kappa Pi dans l'âme & Dans le coeur
Aishiteiru tada aishiteru onaji asu yakusoku shiyou sekai juu ni tada hitori dake — Arashi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lambda
Disponibilité pour RP : Oui
Featuring : Hayden Panettiere
Messages : 189
Who I am? :
Tu ne peux pas forcer les gens à t'aimer, mais tu peux les forcer à te craindre.

People around me :
Chelsea Turner

What I've done :

Where I'm going :
Repertoire de Chelsea

Social Network :
Facebook de Chelsea.

CellPhone :
Telephone de Chelsea

chelsea_turner@gmail.com

Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 22
MessageSujet: Re: Merry Christmas   Sam 9 Jan - 17:30

Mentions :Garner, Le curé, Enzo, Harper, Sophia, Adam, Esteban,
Interactions : Le curé, Enzo, Esteban, Adam, Harper

Merry Christmas
Commun
Jusqu'ici j'adorais Boston, mais c'était avant de voir à quel point Garner était complètement barré dans sa tête au point de nous forcer à assister à une messe de Noël avec l'école partenaire de Miami. Mais en plus de cette vieille peau, c'était maintenant au curé de me gâcher la soirée en me demandant de bénir mes camarades avec l'encensoir. "Il est sérieux celui-là ?" dis-je à l'attention de mes camarades qui m'entouraient. Déjà que je passais un mauvais début de soirée et que j'aurais bien eu envie qu'on me fiche la paix au moment où j'ai posé mes fesses sur le banc, il allait maintenant falloir que je me lève pour agiter une sorte de pot attaché à une corde qui diffuse une odeur horrible dans l'église. Vaut mieux en finir rapidement avec ça si je veux être tranquille. Ni une, ni deux je laissai échapper un léger ne soupire avant de porter Sophia qui était sur mes genoux pour l'asseoir sur ceux d'Esteban avant de rejoindre la table ou était posé l'encensoir, mais au plus je m'approchais au plus l'odeur me rendait malade. "Vous auriez pu choisir une autre senteur pour l'encens, celle-là est horrible ! Prochaine fois, essayez Vanille ou bois de rose." m'adressais-je à la prête avant de commencer à remonter l'allée principale balançant les élèves de Boston et de Miami alors que je m'étais mon autre main sur mon nez pour ne pas sentir la forte odeur qui sortait de cette chose. "Que cette merde vous bénisse !" m'exclamais-je toutes les deux rangés ce qui fit rire l'assistance.

Pensant près de mon petit groupe d'amis à coté duquel j'étais assise tout à l'heure, je ne put m'empêcher de voir Harper morte de rire de me voir secouer l'encensoir dans toute l'église. "C'est ça, rigole tu vas voir." dis-je amusée. Après tout, j'aurais faits la même chose si elle avait été à ma place. "Ça pue l'herbe, je suis sur que le curé il se défonce après la messe. Enzo tu veux essayer ?" interrogeant le Sigma Nu avant de lui coller l'encensoir sous le nez ce qui me fit éclater de rire. "Il y en a certains qui devraient se faire confesser avec de se faire bénir." lançais-je ironiquement à Esteban. "Le péché de chair, vous connaissez tous les deux." cette fois-ci je m'adressais en plus à Adam toujours en riant.

Après avoir fini de bénir, tout le monde même si c'est un grand mot, je vais reposer l'encensoir à sa place avant de sentir mes mains qui avaient une odeur atroce. "Dites, vous n'avez pas une petite lingette ou quelque chose dans le genre . Parce que là c'est horrible votre truc ?" m'adressais-je à nouveau à l'homme qui ressemblait énormément à mon patron. Puis finalement je repars à ma place voulant en terminer avec toutes ces conneries.  
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Président des Sigma Nu
Disponibilité pour RP : Yep.
Featuring : Zico (Wu Ji Ho)
DC : Lee Hae HyukAshton D. MyersFrank EarendNicholas TompkinsGemma Osborne
Messages : 191
Who I am? : Un opportuniste, qui profite de la vie, et le chef des Sigma Nu, accessoirement. Et Cornerback chez les YB, alors si tu me cherches, j'te plaque Wink
People around me : La famille, les amis, les ennemis, bref la smala au complet.
Social Network : J'suis pas Facebook, Instagram et compagnie. Les selfies c'est réservés aux narcissiques, et encore selfie, si c'est égal à se prendre en photo que l'menton... Mais j'ai un casier.
CellPhone : J'te préviens, ce numéro est à joindre en cas d'urgence, ou si on a un minimum de choses en commun. Ceux que j'aime pas, je réponds pas Very Happy
Relations : - Ami d'enfance de Gwen Foster
- Protecteur de Seung Joo, tu touches un d'ses cheveux, t'es mort, pigé ?
- Sous le tutorat d'Hanaé Nguyen
- Travaille pour Eo-w-yn !

Date d'inscription : 14/06/2015
Age : 19
Localisation : Dans ton cul.
MessageSujet: Re: Merry Christmas   Lun 11 Jan - 14:03

HRPG : Trop d'interactions, trop long RP, pardon /PAN/
Interactions : Chelsea, Shivani, Gwen, Harper, Mikaela, Esteban, Mike
Mentions : Sean, Adam

Avec Gwen, on était bien d’accord sur un truc : la messe c’est pourri. Et par ailleurs, je me demandais encore pourquoi on avait pas opté pour rester caché dans le bar de nuit au sous-sol de la confrérie, plutôt que de venir se geler les miches ici. Mais bon, maintenant qu’on était là, fallait assumer, et je ne comptais pas rester assis sans rien faire, monsieur le curé prépares-toi à connaître l’imagination en personne. Même Jésus allait se retourner sur sa croix.

Ma première action en cette journée fraîche, fut de vider un petit gobelet de Vodka dans le bénitier à l’entrée de l’église. Action, qui ne passa sans doute pas inaperçue, et qui me faisait rire d’avance. Avis aux amateurs, si vous voulez avoir les yeux qui piquent, trempez vos doigts !

- Hé oui, c’est pas pour rien qu’on dit parfois que l’alcool c’est l’eau de vie !

Réflexion con numéro une ! Mais il fallait avouer que si nous avions tous un coup dans le nez lors d’une messe, ça rendrait peut-être la chose tout de suite plus amusante. Sa petite remarque me fit sourire, ainsi que celle de Mikaela, une familière de la Smirnoff, de par son petit nom cent pourcent russe.

- Hé ouais, t’as vu, à ta santé, et puisse le sort t’être favorable !

Lançais-je en brandissant fièrement la bouteille. Il allait nous en falloir du courage à tous, même si je doutais que j’allais m’ennuyer. La moitié était vénère, et donc plus encline à faire n’importe quoi pour avoir une véritable raison de sortir, et parmi ceux-là : Harper et Chelsea, que je rejoignais avec Gwen. Il nous fallait plusieurs compagnons de jeu, et ça n’allait certainement pas être avec Garner qu’on allait pouvoir se faire plaisir.

- Oh je vois que tu as fini par retenir le nom de ma confrérie, petit padawan, je suis fier de toi.

Je tapotais exagérément sa petite tête en souriant. Le monde autour affluait, ça se levait, ça s’asseyait, ça râlait beaucoup aussi, et j’étais hilare en voyant le cureton se batailler pour se faire entendre, et ses premiers mots ne m’aidèrent pas à le prendre au sérieux. Ce qui était le cas de Gwen également.

- Pas que dans le bénitier, tu crois que c’est pourquoi qu’ils prennent du vin, tous des alcoolos, la sainte parole leur vient pas du pape, ça c’est clair.

En d’autres termes, débiter de telles paroles, ça n’est possible que sous le contrôle d’une force extérieure. Et certainement pas divine. Y a qu’avec un coup dans le nez, qu’on arrive à s’imaginer des choses incroyables. Ou alors après avoir fumé un bon joint. Mais que ça soit l’un ou l’autre, ils choisissaient pas de la merde, vu la daube qu’il racontait.

Après avoir fait un semblant attention à ce qu’il se passait devant moi, Harper me ramena à la réalité : on allait pas sagement chanter des prières en chœur avec les autres, non. On allait faire ce qu’on savait faire le mieux : les cons, et elle s’était équipée pour l’occasion.

- Hé bien, je t’ai trop sous-estimé ma chère, me voilà ravie de voir que mes enseignements ont porté leurs fruits, t’as vraiment pensé à tout, t’es la meilleure Hoffman !

Dans ma tête, je m’imaginais déjà tout ce qu’on pouvait faire, aussi bien armés. Le but n’étant pas non plus de jouer aux vandales, j’étais pas non plus un délinquant, mais fallait bien mettre un peu d’ambiance, parce que là ça virait partie de rami dans une maison de retraite, y a que les vieux qui sont attentifs.

- Bon alors déjà, tes chips, en hostie, ça déchire, on aura qu’à les distribuer quand l’autre fou commencera à distribuer ses arnaques sans goût achetés au Walmart ! Puis on pourra mettre de la musique en fond, parce qu’honnêtement, le temps que chaque édenté fasse son bout de chemin jusqu’à lui, on va passer un quart d’heure à voir le troisième âge faire sa procession. Puis bon, il paraît quand même que niveau acoustique, les églises sont au top du top ! Et puis aussi, les filles, vous pourriez mettre ce sublime rouge à lèvres, perso je passe mon tour, et allez fricoter avec l’ancien, pendant que je pique sa bouteille de blanc et l’échange avec la boisson de Mika, ça changera, pis ça tache pas la vodka ! Qu’est-ce que vous en pensez ?

Autant dire, que j’étais parti dans mon truc, mais autant se servir de ce qu’elle avait eu le courage de transporter jusqu’ici, puis j’étais un peu le MacGyver de la connerie, il me suffisait de rien pour imaginer la pire des bêtises. Si on avait que les feuillets de messe, j’aurais encore trouvé un truc pour embêter mon monde. Mon cerveau était une usine à conneries, c’était terrible.

Les gens s’ajoutaient au fur et à mesure et le nombre de nos voisins s’agrandissait. Un nouveau venu (Mike) vint parmi nous, et je riais à sa petite remarque concernant Gwen.

- Et pourquoi donc ? Elle ferait pourtant une parfaite petite SN !

Je ne pus m’empêcher d’entrer dans la conversation, puisqu’au final il était un peut entre Harper et Gwen, et aussi que j’avais de grandes oreilles peu discrètes. J’écoutais tout, enfin presque, pas le discours de l’autre vieux. Harper, après ça, nous présenta un autre personnage, dont elle m’avait déjà parlé auparavant, et pas particulièrement en bien je dois dire : Esteban, ou le con de New-York comme elle le disait si bien.

- Ah c’est donc toi, je ne sais pas si je dois être enchanté ou pas.

Dis-je sur un ton ironique. Après, je ne le connaissais pas, mais paraissait-il que c’était un PBP, donc pas forcément un type avec qui je me lie facilement d’amitié. Je ne me concentrais donc pas plus sur lui, et de toutes manières, il était compliqué pour moi de me préoccuper d’autre chose que de la jeune fille qui venait de se pencher vers moi, ses lèvres presque collées à mon oreille.

- Il va falloir que tu me fasses découvrir d’autres fêtes que la Holi alors, ça m’intéresse.

Je répondais sur le même ton qu’elle, franchement intéressé par sa proposition, qui était difficile à refuser venant d’une fille comme elle.

- Tu es donc une déesse alors ? Devrais-je te vénérer ?
- Vous n’êtes pas sur adopteunmec.com !
- C’est étrange, qu’un gars comme lui connaisse un site pareil non ? Je suis sur qu’on cherche son profil on le trouve, c’est un gigolo ce curé !


Je lui répondis ensuite à son clin d’œil, alors qu’elle allait saluer les autres garçons de la rangée, dont Adam. J’allais commencer à critiquer les chants choisis par le curé, quand ce dernier annonça que Mikaela devait lire un passage de la Bible. Je ne pus contenir mon rire, ni même mon enthousiasme face à cette nouvelle, et je filmais la membre de ma confrérie avec mon téléphone tout du long, non sans trembler à force de rire dû à ses commentaires judicieux qui rendaient le tout moins chiant. A la fin, alors qu’elle retournait à sa place, je l’applaudissais généreusement, avant de couper ma caméra. Pour la fin de l’année, vidéo rétrospective obligatoire de tous les bons moments de la confrérie en 2015 à diffuser tous ensemble, une bière à la main ! Mais je fus obligé de la rallumer, en voyant que cette fois-ci, c’était au tour de Chelsea d’aller faire sa star, en nous enfumant tous. Je lui désignais mon téléphone.

- Un petit souvenir à partager au Nouvel An.

Je me marrais bien, alors qu’elle partait à l’avant, et que je continuais à filmer, non sans ajouter mon commentaire.

- Sortez les masques ! Gaz moutarde en approche !

Et ce n’était pas pour rien que je disais ça, ça puait vraiment la mort ce truc, et Chelsea, pour se venger, vint me l’agiter sous le pif. Si elle voulait me tuer, elle allait y arriver !

- Hé bah tu sais, entre l’alcool et les sites de cul, ça ne m’étonnerait pas que pour passer le temps, il cultive son champ de cannabis dans la sacristie.

Elle termina ensuite son tour, et revint, les doigts odorants.

- Désolé, pas de lingettes, au pire va t’essuyer dans l’étole du curé, ça sert à rien d’autre que de le faire passer encore plus pour un con.

J’étais déchaîné, et j’étais curieux de savoir qui allait être la prochaine cible du curé. Tant que ça n’était pas moi, tout m’irait, parce que là il allait vraiment regretter d’être venu aujourd’hui.

- Bon, maintenant que Chelsea a fini de nous boucher les narines, ça vous dit d’aller l’emmerder un peu le curé ? On commence par quoi ? La musique ? Les bruits douteux ?

Quoiqu’il en soit, c’était à nous de jouer, la messe était bien trop longue à mon goût.


_________________
SIGMA NUENZO MILLER
King of the jungle, kkomadeul jaerongjanchireul meomchwo, bunwigineun beolsseo mureuigeotgo, sunsikgane gaekseogeul jeongbok.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Merry Christmas   Sam 16 Jan - 22:19

Iris écoutait toutes les conneries que le curé débitait. Garner avait beau se plaindre de l’ânerie de certain, ils n’arriveraient jamais à la connerie que lui était en train de déblatérer. Elle avait donc dû sortir dehors, se les geler et tout ça pour quoi ? Pour rien puisque tout ce qu’il racontait ne l’intéressait en rien sans parler que personne n’avait vraiment l’air intéressé par ce qu’il racontait et lui, il continuait, comme un con. En plus, il avait décidé qu’il était bon d’appeler des étudiants à venir raconter de la merde y compris Mikaela qui, il n’y avait qu’à la regarder, n’avait rien de la fille qui venait à l’église tous les dimanches et qui croyait en dieu. Préférant passer son temps sur son téléphone, elle avait même réussi à trouver un jeu débile qui était beaucoup plus intéressant que ce qu’il se passait autour d’elle. De temps en temps, la jolie blondinette relevait la tête vers son mari pour lui répondre et s’intéresser à lui, mais jamais elle n’avait voulu octroyer ne serait-ce qu’un regard au vieux un peu plus loin.

Autour d’eux, tout le monde faisait la foire et même les mômes des uns et des autres. En fait, cette messe était un véritable cirque et Garner, qui d’habitude se prenait pour celle qui connait tout et qui sait tout, était en train de se liquéfier sur sa chaise, sans doute morte de honte de l’école qu’elle dirigeait aujourd’hui. En même temps, même le plus con d’entre les jeunes aurait pu lui dire que c’était une mauvaise idée d’obliger tout le monde à rester plus d’une heure assise sur une chaise, à se geler les fesses et à écouter un gars raconter ô combien il avait rater sa vie en la consacrant au service d’un gars qui n’existait même pas. Vu de l’extérieur, ce mec devait tout simplement se faire interner, voila. Lorsque Mikaela prit la parole, Iris écouta d’une oreille distraite et souriait à chaque connerie qu’elle lâchait. Elle avait au moins le mérite de rendre le moment un peu moins barbant et voir la tête de l’autre à ses côtés en train de se décomposer était un spectacle à ne pas rater.

Finalement, elle rangea son portable et se concentra un peu plus sur le Pi Beta Phi qu’elle avait à ses côtés qui avait l’air, lui aussi, de se faire chier à entendre les imbécilités que le curé était en train de lâcher à tour de langue. L’idée d’y mettre un peu du sien était plus que tentante et en sachant pertinemment qu’il la repérerait. C’est à ce moment qu’elle décida de s’emparer avec ses lèvres du cou de son Quarterback et, comme elle s’y attendait, le curé y allait de sa petite remarque qui mit tous ses sens en alerte “Oh putain. Ca, il ne faut pas le dire deux fois” C’était une chance à saisir et c’est comme ça que la jeune fille prit son sac et se leva pour quitter l’église en compagnie de Kyaw “Adieu !”. C’est comme ça qu’en moins de temps qu’il ne fallait pour le dire, elle se retrouva dehors enfin libre.


- terminé pour Iris Razz -
Revenir en haut Aller en bas
Pi Beta Phi
Disponibilité pour RP :
Featuring : Min Thein Khant
DC : Logan C. Maxwell, Marine Martel, Alayna Keane, Seung Joo Park & Jake I. Wilson
Messages : 102
Who I am? : Dieu
People around me : Les pauvres mortels
Where I'm going : Beaucoup de mauvaises choses
Social Network : Tumblr
CellPhone : Téléphone & casier
Date d'inscription : 09/06/2015
Age : 22
MessageSujet: Re: Merry Christmas   Dim 17 Jan - 9:25

J'étais là mais c'était vraiment par obligation, parce que je m'en foutais royalement. Je n'étais pas du genre à obéir sagement comme un petit toutou, mais je ne voulais aucune tâche dans mon dossier. Garner était tellement conne que les sanctions pour une simple messe stupide pouvaient être horribles. Je m'en fichais de devoir subit une heure de colle, mais non, je voulais que mon dossier scolaire soit parfait. Et puis ce n'était qu'une heure non ? Mais une heure à faire la tronche et je n'étais pas tout seul. Iris avait l'air même encore plus blasée que moi et je la comprenais. Il ne faisait pas très chaud dans cette bâtisse datant de l'âge de pierre.

- Franchement, elle doit pas sentir le froid comme nous. Je pense que c'est parce que c'est déjà à moitié un cadavre, alors le froid, ça la connaît.

Je ne voyais vraiment pas l'intérêt d'être là et je n'étais clairement pas le seul. A vrai dire, il devait y avoir deux élèves à tout casser à être content de se trouver dans cette église, la vieille bique en plus. Je fis un petit commentaire à ma femme, sur le ton de l'ironie. Ah bah ouais, il devait bien savoir, le prêtre, que les jeunes ici étaient entrés dans une église sacrée en ayant quasiment tous pêché, d'une quelconque manière que ce soit.

- Le pauvre, tu lui ferais avoir un arrêt cardiaque sur le champ. Au moins ça mettrait un peu d'ambiance, parce que là faut dire que c'est pas vraiment la joie. J'sais pas où il a appris à organiser ses fêtes, mais elles sont vraiment dégueulasses.

Le mec appela Mikaela pour aller lire un passage de la bible et je trouvais ça drôle dans un sens, connaissant la jeune fille. Elle ne se laissa pas démonter et ne lit pas simplement ce qu'on lui avait foutu sous le nez. Au moins, ça réveillait les foules, un petit peu. Iris, elle, trouva le moyen de me réveiller de la meilleure façon qui soit, en laissant courir ses lèvres sur ma peau. Ça allait sans doute très mal passer mais justement, ça en était encore mieux.

- Bonne idée, mais faut trouver un moyen de s'échapper sans que l'autre nous démonte. J'suis sûr cette vieille peau a des yeux derrière la tête. Et niveau medoc, elle se fiche totalement de nous. Faut voir le bon côté des choses : ça la fera peut-être crever plus vite !

Même pas besoin de chercher, l'excuse était toute trouvée. Il ne nous mettait pas dehors non plus, mais il nous tendait la perche. Est-ce qu'on aurait pu faire autre chose que la saisir ? Je me levai et fis mon commentaire assez fort, ayant totalement oublié l'idée de ne pas entacher mon dossier avec la moindre remarque.

- Oh bah parfait, on peut se casser, ça commençait à devenir chiant. Bon courage, et que dieu soit avec vous !

Je prononçai ma dernière phrase sans la moindre trace de respect et suivis Iris en dehors de l'église. Maintenant, on pouvait faire ce qu'on voulait et je comptais bien en profiter. Je capterais d'abord ses lèvres pour commencer, la suite, elle, était encore à voir. Mais au moins, on était pas dans cette église merdique.

KYAW EST PARTI YEAH Cool

_________________
love the way it hurts
Toujours là mais jamais là. Jamais là et toujours là. Dans la tête et dans la peau, toujours présente mais jamais trop. Sans amour il y a moi, sans amour il y a toi. Sans amour il y a nous.
Sans amour il y a tout.


Kyaw parle en teal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pi Beta Phi
Disponibilité pour RP :
Featuring : Cameron Dallas
DC : Kyaw Ne Min, Marine Martel, Alayna Keane, Seung Joo Park & Jake I. Wilson
Messages : 72
Who I am? : Un petit con
People around me : Mais pas avec tout le monde
Where I'm going : Et pas tout le temps
Social Network : Tumblr
CellPhone : Téléphone & casier
Relations : Amoureux du plus parfait des garçons *o*
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 21
MessageSujet: Re: Merry Christmas   Lun 18 Jan - 0:22

Interactions : James

Franchement, c'est de la connerie. Nous obliger, tous, à aller à une messe de Noël. Une belle connerie. Garner, je la pensais pas si conne que ça. J'ai eu tort. Donc du coup, bah avec James, on est obligés d'aller à l'église, ce truc débile, sous peine de sanction. Je m'en fiche totalement des sanctions d'ailleurs, j'ai l'intention de sécher. Seulement, James a envie de voir ses frères, qui seront peut-être là, et c'est plus sage dans un sens. Même si ça ne m'enchante pas, je le suis quand même, je me dis que c'est pas la mer à boire.
Comme les autres, j'attends qu'elle fasse l'appel et j'ai envie de lui lancer un sourire idiot ou un sourire moqueur. Je sens qu'aujourd'hui, on ne sera pas les pires. Les autres ont l'air un petit peu trop excités pour que ça se passe dans le calme. Bien fait pour la vieille, elle avait qu'à prévoir qu'on tient pas longtemps des lions affamés dans une cage.

- Oulah, se confesser, carrément, je pense qu'on en a pour un temps si elle veut qu'on fasse ça. Elle va plutôt nous brûler directement.

Je pense que ouais, si elle sait que James et moi, on est en couple. Elle ne chercherait même pas à comprendre, elle nous condamnerait directement. Mais je m'en fiche de ce qu'elle peut penser, elle et tous les autres. Nous entrons dans l'église et tout le monde semble éviter le bénitier. Je les comprends et de toute façon, j'ai bien l'intention de faire de même. Nous nous installons et James va dire bonjour à son frère. Tout le monde a l'air si enjoué, c'est fou… Moi j'ai juste envie de jouer avec mon portable, alors je le sors et j'envoie quelques messages à ma mère. Elle se moque de moi d'ailleurs, j'aimerais bien la voir à ma place !
Mon petit ami a l'air aussi enjoué que tout le monde et je le comprends. Personnellement, j'ai envie de souffler, alors je le fais. Ça ne se veut absolument pas discret même si ça n'est pas non plus hyper fort. Lui ne se prive pas non plus, ce qui ne plaît pas au prêtre.

- Aha, le pop corn, on se croirait au cinéma, mais j'avoue ça serait utile. En attendant j'vais me concentrer sur un autre écran, j'en ai rien à foutre de ce qu'il va raconter.

Je n'écoute d'ailleurs que d'une oreille ce qui se dit. Il fait tout un tas de remarques, des gens montent lire des trucs, mais je m'en fous. Ma mère se moque toujours de moi et j'essaie de me coller à James pour être le plus proche possible de lui sans attirer plus l'attention. Quoi de pire que deux PD qui se montrent amoureux dans la maison de dieux hein ? Ah bah, ça semble dur comme parole, mais c'est un peu ce que beaucoup pensent. S'ils savaient ce que je pense d'eux…
A un moment, le mec fait une remarque et mon attention est attirée par du mouvement. Iris et Kyaw s'en vont, invités gracieusement à le faire par le vieux. La chance ! J'aimerais bien les suivre pour le coup, même si on aurait des ennuis. Je sais que James a envie de profiter un peu de ses frères, alors je vais me tenir à carreau. Pour autant, je ne vais pas m'empêcher de faire une remarque.

- Tu crois que ya moyen de faire comme eux sans se faire tuer ? Aucune chance à mon avis, ils sont tellement cons, le prêtre a l'air de l'être encore plus que Garner. Quoi que, ça doit être kiff kiff.

_________________
Sometimes the heart sees what is invisible to the eye.
Love is composed of a single soul inhabiting two bodies.


Logan parle en mediumpurple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kappa Pi
Disponibilité pour RP :
Featuring : Ebba Zingmark
DC : Kyaw Ne Min, Logan C. Maxwell, Marine Martel, Seung Joo Park & Jake I. Wilson
Messages : 79
Who I am? : Une simple jeune fille
People around me : Mon entourage
Where I'm going : Mes méfaits
Social Network : Tumblr
CellPhone : Téléphone et casier
Relations : Avec le plus mignon des jeunes garçons <3
Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 18
MessageSujet: Re: Merry Christmas   Mar 19 Jan - 18:16

Mentions : Haven, Eric, ceux qui foutent le bordel
Interactions : Nicho ♥

Je n'aimais pas l'idée de cette messe obligatoire, parce que je n'avais pas besoin qu'on me dise comment croire en dieu. J'étais sans doute une des seules croyantes parmi les élèves présents, mais je devais être au moins autant blasée qu'eux. A la différence que je restais sage, et que j'avais Nicholas avec moi pour mon plus grand bonheur. J'aurais préféré être dehors avec lui, mais au moins je n'étais pas seule dedans. La déco laissait un peu à désirer, j'étais d'accord avec lui, à croire qu'ils faisaient tout pour qu'on aime pas se rendre dans les églises.

- La bible, c'est pire qu'un somnifère. On a pas besoin de ce truc débile pour croire ou non, je comprends pas qu'ils prennent tous ça au pied de la lettre.

Je parlais bien sûr des religieux. Je l'avais lue, évidemment, mais je ne croyais pas en tout. En somme, je m'étais fait mon propre avis et je n'avais besoin de personne pour y repenser, changer ma manière de faire ou la garder. Il me posa une question concernant le jour de l'an, si j'avais quelque chose de prévu. A part peut-être voir ma famille à un moment pendant les vacances, je n'avais strictement rien. Il me rendit alors une enveloppe et je le regardai avec une pointe d'interrogation. Je l'ouvris pour découvrir des billets d'avion pour partir en Corée, un pays que je rêvais de découvrir, et son pays d'origine bien qu'il soit Américain. J'étais vraiment heureuse et un sourire illumina mon visage. Je m'avançai vers lui pour l'embrasser, nous cachant légèrement avec l'enveloppe puisqu'on venait de plaisanter sur ça.

- Mon cœur, c'est juste parfait comme cadeau. T'es le meilleur.

J'embrassai le bout de son nez avant de m'éloigner. Je ne voulais pas qu'on se fasse remarquer mais je ne pouvais pas ne pas lui exprimer ma joie. Tant pis pour nos parents, nous pourrons les revoir à un autre moment, à la fin des vacances ou un week-end. Je le regardai dans les yeux en lui souriant tendrement.

- Si tu savais comme je t'aime.

Je ne pensais pas que c'était possible de s'attacher autant à quelqu'un. Je laissai ma tendresse dans mes gestes de côté, tentant de me motiver à supporter l'église. D'autres têtes connues apparurent, en particulier la cousine de Nicholas et son mari. J'aimais beaucoup Haven et Eric, même si on ne les voyait pas souvent. Et puis Nicholas était très attaché à eux en plus de ça. Ils discutèrent un peu avec nous avant de se reconcentrer sur la raison de notre venue. Au moins eu ils n'étaient pas obligés par une vieille femme aigrie que tout le monde détestait. La proposition du garçon me fit sourire, il était simplement terriblement mignon.

- Un bon jus de pomme, comment dire non ? C'est vendu !


J'aurais aimé me concentrer uniquement sur Nicholas, ou même sur le vide pour ne pas avoir à faire attention à ce qu'il se passait devant. S'ils avaient juste lu, parlé, chanté à la rigueur, ça serait passé. Mais non, il fallait que ça commente, que ça chahute, que ça ne se tienne pas à carreau. À croire qu'ils se faisaient la course à celui qui se ferait le plu remarquer. Résultats des courses : ça m'agaçait en plus de me faire mal au crâne.

- Ils sont tous obligés de se comporter comme des animaux ? Sérieusement, se tenir tranquille pendant 2h, même un singe sait faire ça. Ils me font mal à la tête.

Et puis le prêtre ne semblait pas enclin à faire régner le silence. Deux élèves partirent quand même, mais bon, il fallait tous nous faire sortir s'il voulait son calme, il n'allait jamais s'en sortir sinon. Je me tournai vers Nicholas, j'avais simplement envie de me caler contre lui, en oubliant tout le reste. Le contempler pendant deux heures, c'était bien. Après tout, s'il fallait qu'on me dise comment croire en dieu, j'allais surtout me contenter d'admirer la plus belle créature qu'il ait envoyé sur terre, non ? Je soupirai.

- Il fait froid en plus ici. Franchement, je sais pas ce qu'il lui a pris à Garner, mais vu la tournure des choses, elle va pas recommencer l'année prochaine.

_________________
Kappa Pi dans l'âme & Dans le coeur
La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre. Gandhi



Alayna parle en #ff9966
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kappa Pi
Disponibilité pour RP : Oui ♥
Featuring : Phoebe Tonkin
DC : Lily-Rose F. Rivest

Messages : 250
Who I am? :
Un jour, vous agirez avec honneur... -Je les adore ces moments là ! Je les salue de la main quand je les vois passer !

People around me : Pousse toi d'mon soleil ! Tu fais éclipse avec ton cul ...


Social Network : Facebook de Carry
CellPhone : Carry's cellphone
Relations : Adam • Chien & Chat
Iris • Amie d'enfance devenue connaissance
Ashton • Rat de laboratoire, binôme de programme psychologique
Mike • Ancien compagnon de fugue
Jade • P'tite protégée
Chelsea • Blondasse à deux balles
Shivani • Amie proche au sein des Kappa Pi
Elena • Connaissance de Wynwood High School

Date d'inscription : 18/07/2015
Age : 20
MessageSujet: Re: Merry Christmas   Sam 23 Jan - 22:07


Mentions : Garner & n’importe qui qu’elle connait/connait pas & Iris, Kyaw, Chelsea, Adam, Sophia, Mike, Mikaela, le curé..
Interactions : Ashton, le curé, Chelsea…

Se rendre au bal de Noël avait immédiatement été envisageable pour Carry. Mais la messe, beaucoup moins. Il fallait bien admettre que d’elle-même, elle ne s’y serait pas rendue mais quand Garner parle, mieux vaut se taire, obéir, et suivre les ordres à la lettre. Ca l’emmerdait certes, mais est-ce qu’elle avait vraiment le choix ? La question lui avait trotté dans la tête tout le temps qu’elle se préparait soit, pas énormément souvent. Puis finalement, elle avait choisi d’éviter d’être collé ou pire. Dieu savait ce que la vieille peau était capable de faire à ses élèves, qu’elle aimait tellement. Vieille conne A wynwood, dans son souvenir, il n’avait jamais été question de messe obligatoire ou autre. Il y avait certes les sorties scolaires normales, auxquelles tout le monde était convié mais ce genre de truc à la con, religieux, jamais. Carry voyait d’un mauvais œil cette volonté que la directrice avait d’imposer à tous son amour pour Dieu et compagnie. Si elle croyait que c’était avec ça qu’elle allait convertir le tout Boston, elle se mettait les doigts dans l’œil, tant que ça n’était pas ailleurs. Et quelle horreur de seulement penser à un truc pareil. C’était dégoutant. Comme l’odeur qui trainait dans l’église. Un mélange d’encens, de transpiration et de bien d’autres choses encore qu’elle préférait éviter de deviner.  De nombreux étudiants étaient déjà là. Certains qu’elle connaissait, d’autre pas. Il y avait aussi ceux qui lui disait vaguement quelque chose et ceux qu’elle n’avait jamais, mais vraiment jamais aperçu. Malheureusement pour elle, ses yeux remarquèrent une pincée de personnes dont elle se serait bien passée. Iris, son toutou, Chelsea … L’éclate. Pas loin d’elle, se trouvait Adam coursé par une petite blonde adorable qui perdit tout son charme à l’instant même où l’australienne comprit qu’elle n’était autre que la mini-Turner.

C'était assez drôle de voir tant de petits diables réunis dans l'église. Des diables pires que ceux dont on connaissait les noms. La plupart des présents étaient encore moins catholiques que Carry elle-même qui l'était déjà pas beaucoup, plus que pas du tout. Iris et son clébar étaient là. La peste incarnée. La blague. Elle ici, c'était comme d'envoyer Satan au paradis. Un sourire amusé étira légèrement les lèvres de Carry à sa vue et s'élargit quand ses yeux se posèrent sur un jeune homme qu'elle n'aurait jamais cru voir ici. Ashton. L'abruti était assis sur son banc comme un bon petit enfant de coeur, à l'exception qu'il se faisait chier comme un rat mort et que n'importe qui pouvait s'en rendre compte. En tous les cas, la matinée qu'elle avait vu comme une punition venait de prendre une toute nouvelle tournure. Elle avait trouvé son curé attitré et elle était bien décidée à lui confesser tous ses pêchés. Se faufilant au milieu de la foule, elle aperçu un visage familier, qui n'était autre que celui de Mike, s'éloignant d'Ashton. Elle ne savait pas vraiment si ça lui faisait plaisir de le voir ou pas, mais il était évident qu'il n'était pas en bon chemin pour se croiser de suite puisqu'il rejoignait une bande qu'elle devinait être celle des cancres, et fouteurs de merde. Rien qu'à les voir, elle sentait que ça allait promettre et que la messe risquait d'être différente des traditionnelles.  

Finalement, elle s'était installée près du chieur qu'elle se coltinait depuis quelques temps déjà dans le cadre psychologique. Et comme d'habitude, elle lui balança sa petite réflexion pour signaler sa présence. Et pour faire passer comme message au passage qu'il n'y avait aucun espoir pour lui, et que quoi qu'il arrive il finirait en enfer, logiquement. Tout comme elle, en fait. Mais elle omit volontairement ce détail et afficha un large sourire avant de le faire disparaître aussitôt et de lui balancer un joli doigt d'honneur, comme il fallait. La plaie qui le collait partout, où qu'il aille, elle l'emmerdait et profondément, et pas qu'un peu, en plus. De toute façon, ça n'était pas comme si il u avait autre chose à faire, alors, il valait mieux qu'il fasse pas chier au risque de se pendre d'ennui. "C'est ça, t'as deviné ... J'viens parler d'l'amour qui m'lie à toi au saint esprit, pour qu'il m'aide à comprendre comment j'peux aimer un connard comme toi.. C'est triste, la vie." Puis, elle ajouta qu'il était bien le dernier qu'elle pensait croiser ici. Et visiblement c'était réciproque. "Qu'est-ce que tu veux ... On a tellement d'points communs qu'ça crève les yeux ..." Ironie quand tu nous tiens. Elle ne l'aimait pas et ça allait dans les deux sens. Pourtant, comble de la stupidité, ils étaient fourrés ensemble encore mais ça n'était pas du hasard, c'était simplement du à un choix entre "de la merde, et de la merde" comme il disait. A l'écouter, elle trouvait ça particulier dans le sens où elle aurait clairement pu dire la même chose que lui, en Australie. Elle haussa les épaules quand il lui demanda ce qui l'emmenait. Et avant même de pouvoir répondre, elle fut surprise par le curé qui lui fit signaler qu'ils n'étaient pas sur adopteunmec.com. Non mais n'importe quoi. "Ouais, beh vous auriez du dire ça à la vierge marie. Pas si vierge que ça, en fait." Elle soupira. "J'cherche l'amour, si on en croit l'abruti en robe alors on va dire que j'suis là pour toi!" Et sur ces mots, elle grimaça en signe de dégoût et la cérémonie commença.

"Tu penses que ça va durer encore longtemps? Parce que le père, le fils et le saint esprit, j'en ai rien à carrer, moi..."

Et visiblement, la jeune femme qui lisait la sainte parole non plus et même Carry ricana à un moment, se risquant même à taper dans ses mains une fraction de seconde. Ça c'était de la messe originale! Et puis voir un curé en colère c'était le mieux et voir Chelsea devoir bénir la foule c'était encore mieux. Hilarant. "Chelsea, tu devrais aller au couvent, tu serais parfaite crois moi! La suprême Turner, ça te tente pas?  Faudra tirer une croix sur ton cité nymphomane par contre.. Ils sont pas branchés sexe là-bas.. Quoi que parfois, on sait jamais hein..." Ça serait tellement drôle quand elle y pensait. Puis, elle se tourna vers Ashton. "Dans le gens cas socials et chieurs de première catégorie, je suis sûre que vous vous entendriez bien avec la blondasse là! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Merry Christmas   Lun 25 Jan - 16:30

Merry Christmas




Honnêtement, Dieu, Jésus et tout ce qui entourait la religion, ça n’intéressait pas vraiment Maïa qui avait laissé tombé ce genre de croyances depuis longtemps. Néanmoins, il s’avérait que Garner avait encore peté un cable, ce qui expliquait pourquoi elle devait se trouver là. Adan, lui, n’avait jamais mis les pieds dans une église et Maïa ne voyait pas vraiment l’intéret de lui apprendre ce qu’on avait pu lui apprendre quand elle était petite. Si vraiment il voulait croire en un dieu plus tard, il serait libre de le faire, mais elle n’irait pas lui dire des choses en lesquelles elle ne croit pas. Il fallait seulement admettre que l’architecture de l’endroit était époustoufflante et Maïa ne cessait de penser que c’était dommage de faire d’un si joli endroit, un lieu saint à laquelle peu de monde ne croit.

D’autres étudiants étaient là eux aussi, voir même des membres de sa propre confrérie à qui elle adressait des clins d’oeil complices, laissant de côté son scepticisme quant à l’endroit où ils se trouvaient tous. Adan, lui, avait l’air tout aussi étonné de se trouver là et pire encore, Maïa n’avait pas d’explication à lui donner quant à la religion. Le problème étant qu’à l’âge du petit Campbell, on veut toujours tout savoir et tout comprendre et Maïa savait très bien que parfois, ni elle ni Ethan n’étaient vraiment prêts aux questions qu’ils pouvaient poser alors l’un où l’autre improvisaient et, la plupart du temps, arrivaient à trouver une explication assez crédible pour satisfaire la curiosité de leur fils. Adan fut installé entre ses deux parents et Maïa se contentait de regarder autour d’elle, pas franchement heureuse de se trouver là. Ethan semblait tout aussi silencieux quant à Adan, il trouvait toujours une question à poser au bon moment, lorsqu’il sentait que l’ambiance était trop pesante pour laisser un blanc tel que celui-là. Comme lui avait répondu Ethan, le prêtre prit la parole et Maïa n’écoutait que d’une oreille discrète.

“Maman, c’est qui Dieu ?”

La Kappa pi tourna le visage vers son fils à la recherche d’une réponse à donner. Elle ne pouvait pas lui dire que c’était des bêtises à ses yeux, parce que sans doute qu’à l’école on lui parlerait de ça une fois un peu plus grand. Elle ne voulait pas non plus l’endoctriner sous prétexte qu’elle n’y croyait pas elle. Que pouvait-elle lui répondre ? “Dieu c’est quelqu’un qu’on ne voit pas, mais si tu le désires, en y croyant très fort, tu peux le ressentir dans ton coeur. Certains disent qu’il aide les personnes dans les moments plus difficiles, d’autres disent qu’ils guérissent les pensées des gens afin de se sentir mieux. C’est une aide aux personnes qui ne sont pas très heureuses. Si un jour tu te sens perdus et seuls, tu peux penser très fort à lui et peut-être que tu ressentiras du réconfort. Mais tu dois y croire toute ta vie alors, pas juste quand t’en as besoin sinon je doute que ça fonctionne” Maïa parlait à voix basse afin de ne pas trop déranger l’homme qui blablatait, debout, devant tout le monde “Tu y crois ?” La Kappa pi échangea un regard avec Ethan, trouvant la discussion un peu délicate “Non, moi je trouve mon réconfort et ma force dans d’autres choses que dans la religion.” Adan se tourna vers son père pour l’interpeler également “Et toi papa t’y crois ? On est obligé d’y croire hein oui papa” Maïa le regardait avec un visage attendrit.

Autour d’eux, tout le monde chahutait et ne cessait de faire un boucan monstre. Le prêtre semblait totalement dépassé par les évènements et même si elle ne croyait pas en dieu, elle n’avait jamais voulu que ça se termine de la sorte. Une fille fut invitée à se rendre devant l’autel pour lire des lectures et semblait tout sauf intéressée par ce qu’elle lisait. En même temps, quelle idée aussi d’appeler à aller lire alors qu’il voit bien qu’en face de lui, son public ne l’écoute même pas ? Lorsque Chelsea fut appelée à se balader avec l’encens, une odeur de joint commençait à se répandre dans l’église et à l’approche de la blondinette, Maïa lui adressa un sourire assez froid, pas du tout d’accord pour que son fils soit étouffer par cette odeur dégueulasse et pas franchement conseillée “J’aimerais autant que t’évites de nous bénir de ton truc, je ne tiens pas à ce qu’Adan respire cette odeur” Ce qui l’emmerdait au fond, c’était qu’Adan respire cette odeur désagréable en plus d’être mauvaise. La seule envie qu’elle avait réellement était de quitter l’endroit aussi vite que possible, mais attendit malgré tout avant de prendre une décision. “C’est n’importe quoi cette messe”



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Lambda
Disponibilité pour RP : Oui.
Featuring : Sean O'Pry
DC : //
Messages : 110
Who I am? : Vous ne voulez pas savoir.
People around me : Qui est assez courageux ?
What I've done : Ma vie
Where I'm going :

CellPhone : Tél.
Relations : Maïa - Ma fiancée, celle que j'aime
Adan - Mon petit bout de chou. J'aimerais être un modèle pour lui, mais ...
Chelsea - Tu parles trop, mais ...
Lance - Tu cognes fort, mais ... Tu m'as aidé...hm

Date d'inscription : 27/10/2015
Age : 30
Localisation : Boston, le plus près possible de celle que j'aime et de mon fils.
MessageSujet: Re: Merry Christmas   Lun 25 Jan - 23:50

Mention : Enzo, Mika (celle qui parle devant), Chelsea
Interactions : Adan, Maïa, tout le monde vu qu'il pète un câble à la fin.  Razz


Merry Christmas
Les étudiants n’arrêtaient pas jacasser comme des pies. Ils n’avaient aucun respect pour l’homme se trouvant au-devant de l’autel. À un moment, lorsqu’une jeune fille qu’il ne connaissait pas fut demandé à monter sur l’estrade, un garçon – un asiatique – cria pour l’encourager sans aucun doute. En plus, selon des murmures, il y aurait un petit malin qui a versé son verre d’alcool dans le bénitier : de mieux en mieux avait ironisé notre jeune homme.

Ethan déglutit et prit une grande inspiration. Ce monde était en perdition. Les gens, sa génération, ne respectaient plus rien ni personne que leur propre nombril. Bande d’égoïstes. Il le voyait de jour en jour … Par exemple, lors de la fête en l’honneur des Delta Gamma. Idiotes petites filles m’as-tu-vu avec leurs robes, leurs talons.

Il ne savait pas vraiment croire en Dieu, mais … Il a écouté et se rendit compte que certains mots lui donnaient un certain courage. Il se sentit alors touché droit au cœur. Étrangement. Pourtant, il n’avait jamais été religieux. Puis, la jeune fille au lutrin se mit à parler récitant les écritures … À sa manière. Ethan leva les yeux au ciel soupirant sarcastiquement et désespéré par tant d’impolitesse et d’irrespect. Ces textes n’étaient pas seulement sacrés, ils étaient dans l’histoire. Puis, à bien y penser aucun des étudiants ici présents n’avaient pu vivre comme lui. Ils n’avaient rien vécu. Ils se pensaient au-dessus de tout le monde, petits êtres immatures, pensant être invincibles. Ethan avait passé outre cette attitude. Il fut un temps, notre jeune homme aurait ri gras … Plus maintenant.

Alors que Maïa expliquait ce qu’était Dieu à Adan, notre jeune homme se pencha sur ce dernier attentif à tous les mots de sa mère. Il était mignon, ses grands yeux bruns comme les siens, ouverts comme des yeux de chouette. Un minuscule sourire réussit à pointer sur son visage en cette soirée maussade. Ses parents à lui étaient protestants. Dieu avait fait partie de sa famille pour les mauvais côtés, mais aussi pour les bons malgré qu’il s’en ficha à l’époque … Seulement, Ethan n’interrompit pas Maïa.

- … Je ne sais pas trop.

Soupirait-il ne sachant que répondre à la question de son fils. S’il croyait en Dieu, est-ce que Maïa le détesterait pour cela, elle qui semblait être athée ? Puis, le moment arriva ou notre jeune homme péta un câble si vous me permettez l’expression. Chelsea passait entre les rangées tel le pasteur le lui indiquait bénissant tout le monde et la réaction impolie de Maïa l’outra au plus haut point, serrant son cœur.

- Arrête ! Ça suffit maintenant cette attitude puérile ! commença-il un peu plus fort que pensé au départ

Honnêtement, ce manque de respect doublé d’une insolence immature présente partout dans la nef l’agaçait, mais ceci fut bien la cerise sur le sundae. Que ce soit elle qui ... Non.

- Cela ne fera rien à Adan ni à personne d’autre d’ailleurs ! C’est de l’encens. Zut ! pesta-il avec un geste de son bras droit qui faillit renverser l’encens que portait Chelsea non loin. Ayez un peu de respect même si vous n’y croyez pas ! Certains dans cette salle y croient peut-être sans le dire !

Cette fois, il parlait tellement fort que sa voix résonnait dans toute la nef. C’était rare que Ethan Campbell était aussi frustré. Peut-être que cela avait à voir avec sa vie … Cette sensation de malaise, de tristesse alors que personne n’avait de respect ici présent. Alors que le monde entier était stupide, égoïste et insolent.

- Adan qui a deux ans est plus mature que certains ici en ce moment ! pointa-il vers l'assemblée d'un geste rageur. Ayez du respect pour les croyances des gens, ayez du respect pour les gens ! Merde !

Soupirait-il finalement de frustration se rendant soudainement compte avoir parlé un peu trop fort et que d’autres l’observaient.

- Désolé. Vous … Vous pouvez continuer.

Marmonna-il ces mots bégayant un peu. Il finit par déglutir pour baisser le regard et se laissa glisser contre le banc souhaitant disparaître. Il dut devenir rouge comme une tomate. Les bras croisés sur son torse, il sentait cette nervosité, les battements de son cœur lui vriller les tympans. Il se sentit trembler un peu : de frustration, de honte. Il n’osait même pas regarder Adan qui lui n’avait sûrement pas trop compris.

Il faudrait qu’il lui explique, mais tout de suite n’était pas possible : respecter autrui peu importe ses croyances, ses valeurs, ses pensées.

(c) AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Merry Christmas   Aujourd'hui à 7:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Merry Christmas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Merry Christmas!!
» END - Merry Christmas : Le miracle de noël ? [Chuchu]
» Merry Christmas or not ♦ Roxanne
» We wish you a merry christmas [PV] [FINI]
» [Silver Beards VS Mr.4 & Miss Merry Christmas]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life in Boston rpg :: Corbeille :: Archives :: Events :: Event Noël 2015 :: BEACON HILL-
Sauter vers: