AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Demande de partenariat
Ven 26 Fév - 20:51 par Invité

» 16.02.16 - LE FORUM FERME SES PORTES.
Jeu 18 Fév - 15:51 par Miss Petunia Garner

» Flash | ft. Lily-Rose Rivest
Lun 15 Fév - 21:05 par Lily-rose F. Rivest

» Never say goodbye because saying goodbye means going away and going away means forgetting (Ninette ♥︎)
Lun 15 Fév - 20:27 par Isobel W. McCoy

» Mon Voisin Du Dessus (MVDD)
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» À quoi te fait penser ce mot
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» Le changement, c'est maintenant !
Dim 14 Fév - 12:18 par Shivani K. Shukia

» Une rose à dix
Dim 14 Fév - 12:11 par Isobel W. McCoy

» L'horloge parlante
Dim 14 Fév - 12:10 par Isobel W. McCoy

Points confréries
Delta Upsilon — 825 pts
Kappa Pi — 777 pts
Sigma Nu — 535 pts
Delta Gamma — 510 pts
Pi Bêta Phi — 300 pts
Thêta Xi — 60 pts
Vidéo

Partagez | 
 

 Covoituring avec Adam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Covoituring avec Adam   Sam 25 Juil - 16:47




Covoituring


Lundi 3 août 2015, 7.00 am


Aujourd'hui, c'était le grand départ et Hanaé avait fait parvenir les premières instructions concernant le voyage. Miss Garner avait donné les siennes et pas des moindres. Déjà, elle avait refusé catégoriquement de louer un car pour ce voyage qu'elle trouvait un peu inutile. Néanmoins, Hanaé avait pu lui expliquer la nécessité du voyage. Certes, elle avait un peu enjolivé l'histoire, comme lui dire qu'il y avait des musées très enrichissants, sans parler de la curiosité des étudiants à vouloir en apprendre plus sur la nature. Evidemment, elle ne comptait pas leur faire manger des musées tout le long du séjour, puisqu'elle, son but en organisant ce voyage, était surtout une dernière semaine de détente avant la rentrée, mais aussi d'intégration pour les petits nouveaux venus à Boston. La jeune prof de Maths avait donc dû se débrouiller pour dispatcher tout le monde dans des voitures, avec l'assurance que certains avaient bien un permis de conduire, mais surtout une voiture à disposition. Quelques semaines auparavant, elle avait dû penser aussi aux personnes qui pourraient l'accompagner pour encadrer tous ces jeunes. Ses collègues voulant profiter de cette semaine de calme pour finir de préparer leur cours, elle s'était donc retrouvée toute seule comme accompagnatrice. Ce jour où elle avait participé à un picnic surprise avec James, Logan et Frank, elle avait sauté sur l'occasion pour proposer à ce dernier de l'accompagner, feignant l'angoisse de ne pas pouvoir gérer toute seule tout ce petit monde. Hana avait aussi fait jurer à James et Logan de garder ça pour eux jusqu'à la réception du premier courrier reprenant les explications du voyage, sous peine de les martyriser tout au long de l'année.

Ce matin-là, elle s'était levée vers 5h30 pour éviter de se mettre la pression. Elle ne devait rien oublier, pas même sa tête et ça c'était pas gagné. Elle s'était douchée, habillée de vêtements confortables tels qu'un short en jean, une blouse reprenant un visage et par-dessus, une veste en jean également. Elle rassembla tout ce dont elle avait besoin, documents, instructions comme ses propres affaires et quand l'heure pointa le bout de son nez, elle attendit Frank pour se rendre au lieu de rendez-vous donné aux étudiants: sur le parking de l'école à 7.00 am. Sur place, Hanaé, motivée et d'excellente humeur discutait avec Frank jusqu'à l'arrivée des jeunes. Lorsqu'ils furent tous là, elle grimpa sur un petit muret pour que tout le monde puisse la voir, mais surtout l'entendre.

"Bonjour à tous ! J'espère que vous êtes tous en forme pour ce grand départ, mais à en voir le visage de certains, le réveil a dû être un peu éreintant, n'est-ce pas James ?" Elle lui adressa un grand sourire, mais reprit de plus belle "Pour ceux qui ne me connaissent pas encore, je suis Hanaé Nguyen, je suis aussi prof de maths donc les lycéens, pas de bol, vous allez devoir me supporter. Pour les autres, ça dépend un peu de vos options, mais si dans votre grille horaire vous avez des maths ou des statistiques, alors ça sera avec moi. Je pense être une prof assez cool et sympa. Je suis assez ouverte au dialogue et tout ce qui s'en suit, mais il ne faut pas abuser de ma patience, sinon je peux devenir une vraie emmerdeuse. Pour ce voyage, j'ai avec moi deux volontaires qui se sont dévoués, et avec le sourire qui plus est: Frank Earend, et notre cher barman bien connu de la ville pour son bar irlandais: Eoin Johnstone ! Voilà pour les présentations maintenant passons aux choses sérieuses" Hana prit la liste du covoituring dans ses documents et se plaça à nouveau sur le petit muret.

"Avec notre cher Quarterback, Kyaw Ne Min, les chanceux et chanceuses sont: Iris Stewart, Gwen Foster, Enzo Miller et Laureen Brown. Avec Cameron Davis: Fletcher Collins, Lina Watson, Abigail O'Hara et Maëlys Meyer. Avec Eoin: Mikaela Kozlovski, Nicholas Tompkins, Alayna Keane et Edward Hoff. Avec James Cobb: Logan Maxwell, Gemma Osborne et Jade Watson. Avec Ashley Cooper: Cléo Youngovski, Anastasia Stewart et Taeyang Park. Avec Adam Matthews: Tim Cox, Lohan Donovan et Carry Chainsaw. Avec Monsieur Stewart: Maël Dawson et Chaz Koch.  Et enfin, avec Frank le reste, c'est à dire Seung Park, Lee Hyuk, Jae Choi et moi !"

Elle leur distribua à tous un itinéraire avec l'adresse de l'endroit pour ceux dont les voitures étaient équipées d'un GPS.

"Soyez prudents sur la route, si jamais j'ai indiqué nos numéros de portable sur l'itinéraire et normalement, vous devriez mettre entre 2h30 et 3h. Si au bout de 5 h vous n'avez toujours pas trouvé le camping… Ben c'est que vous êtes perdus"

Hanaé rejoignit son groupe pour commencer l'aventure.



© charney

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pi Beta Phi
Disponibilité pour RP : Oui oui
Featuring : Ian Sexy Somerhalder
DC : Jaya I. S. Cobb
Messages : 111
Who I am? : Dans chaque femme il y a quelque chose de bien, mais vous devez l'introduire vous même !
People around me : Mieux vaut un petit canard dans sa baignoire qu'un gros connard dans son plumard
Relations : Iris - Ancienne amie d'enfance
Abel - Ami proche
Alex - Amie d'enfance
Anastasia - Petite princesse
Carry - Ambigü

Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 21
MessageSujet: Re: Covoituring avec Adam   Mar 28 Juil - 23:54

C'est parti pour un tour
...



Voiture Extérieur - Voiture Intérieur
Intéractions :: Lisa, Kyaw, Iris, Carry, Tim

S'il y avait bien un truc dont Adam se fichait éperdument, ce devait être ce genre de voyage scolaire. Il semblait être un peu vieux pour ça, puis il avait mieux à faire. Sauf que voila, depuis quelques années maintenant, il travaillait chez les Stewart. Même si Catherine n'était pas la plus tendre avec lui et le prenait vraiment pour ce qu'il était au sein de la maison : un larbin, elle lui avait promis un supplément s'il participait à ce voyage. La raison ? Toujours la même, une raison qui la rendait même presque malade. Sa petite fille chérie, Iris, s'était mariée en catimini avec le plus insupportable des mecs de la ville aux yeux d'Adam : Kyaw Ne Min. Un gars hautain comme personne, mais surtout le plus antipathique que la terre n'ait jamais portée. Adam n'était pas vraiment jaloux, parce qu'Iris était ce genre de fille terriblement sexy, mais insupportable. Iris en avait toujours fait qu'à sa tête et aujourd'hui, Catherine avait l'air de tomber des nues en apprenant qu'une fois de plus, sa fille avait jouer les gamines capricieuses. Adam n'était pas une nounou et donc jouer les détectives privés ne le tentait pas, d'autant plus que Cooper Stewart faisait partie, lui aussi, du voyage alors pourquoi ciel devait il garder un oeil sur cette jolie blonde ? Adam avait néanmoins accepté. Il allait participer à ce voyage, oui, mais Iris ferait ce qu'elle veut de ses fesses avec Kyaw ou un autre, c'était pas son problème. Il dirait à Catherine qu'il n'y a rien à signaler, à part qu'ils sont toujours aussi mariés qu'avant et qu'il ne pouvait rien y faire (sans parler qu'il n'en avait rien à foutre) et gagnerait cet ajout sur son salaire : olé.

En plus de participer à ce voyage, on lui avait aussi demandé d'être conducteur. Une fois de plus il avait accepté, tant qu'à faire, autant être maitre de son véhicule plutôt que de se plier à diverses règles qui allaient l'énerver. Lui n'avait aucune règle à donner, si ce n'est d'éviter de recracher ses boyaux sur sa banquette arrière. Conduire avec une odeur de gerbe derrière, c'était plus que désagréable. Pour le voyage, Adam ne s'était pas trop cassé la tête. Il avait aspiré sa voiture, mais sans plus. Si c'était la reine qu'il devait conduire, peut-être qu'il aurait fait un effort et si tel était le cas, qu'on lui livre la bagnole qui allait avec. En attendant, ils feraient tous avec sa vieille Camaro de 1969 et s'ils ne sont pas contents, ils peuvent aussi y aller à pattes si ça leur chante : Rien. à. Foutre. Dans son sac, il avait mis de quoi passer la semaine et c'était bon comme ça. Le sac dans le coffre, il était près à aller là où leur avait donné rendez-vous la prof.

Appuyé contre un mur, les lunettes de soleil sur le nez, Adam jouait avec ses clés de voiture en attendant de savoir qui il devrait emmener. Sans grande surprise, Iris se retrouvait avec Kyaw et en pensant à Catherine, il rigola intérieurement. Elle péterait les plombs, c'est un fait. Quand la prof cita son prénom il s'avança un peu _Par ici messieurs dames !  Ouais. En réalité il n'y avait que Lisa qui le connaissait, les autres ils n'en avaient jamais entendu parlé, ni même vu. _Je te préviens à l'avance, Lisa, aujourd'hui tu porte ta valise toute seule, comme une grande. Je ne suis que le chauffeur, pas le larbin  Des nouveaux sans doute. En se dirigeant vers sa propre voiture, il passa à côté du groupe de Kyaw, non sans saisir des bribes de conversation. _ Il fait pas les choses à moitié le Quarterback. T'as oublié de mettre du plastique sur tes sièges, on sait jamais. Une griffe tout ça, ça va vite.  Adam avança vers Iris. Elle était toujours aussi plaisante à regarder, mais habillée comme ça, elle cherchait les problèmes. En voyant ce joli ventre à l'air libre, il laissa sa main s'y balader rapidement jusqu'à vouloir lui pincer volontairement à hauteur de sa taille en sachant pertinemment qu'elle avait horreur de ça. _ T'as pas peur avec si peu de tissus ?  Il lui fit la bise au passage et n'attendit même pas sa réponse pour continuer son chemin jusqu'à sa voiture, sans se retourner.  

Contrairement à la Camaro de Kyaw, la sienne était beaucoup plus vieille, mais ça ne l'empêchait pas de rouler. Il n'avait pas un salaire de ministre, ni un mode de vie équivalent à celui des Stewart, lui. Il avait économisé pour se payer ses études de médecine et travaillait encore pour rembourser son prêt. Près de sa voiture, il se tourna vers les personnes qu'il allait devoir transporter _ C'est quoi vos prénoms ? A part Lisa.  Ouais c'était un bon début, ils allaient devoir se côtoyer trois heures. _ Ma voiture est loin d'être le carrosse du QB un peu plus loin, là-bas et je ne vous demanderai pas de brosser vos pieds, je m'en tape complètement. Vous pouvez boire, manger dedans, même chanter tant que vous garder vos tripes avec vous. Le premier qui doit gerber, il prévient, parce qu'il relèche tout son vomis si jamais il y a une seule goutte dans ma voiture. C'est le seul truc que je vous demanderai. A part ça, je suis cool et sympa...  il plongea son regard dans celui de l'inconnue (Carry) _...et sexy. Donc si vous voulez qu'on s'arrête pour je-ne-sais-quoi, vous le dites. Des questions ou on peut y aller ? Il s'installa derrière le volant, laissant à qui voulait le loisir de s'asseoir à ses côtés et lorsqu'ils furent tous dans le véhicule, il mit le contact _Vous savez lire un itinéraire, je suppose. Parce que ma caisse prend pas les GPS, c'est un modèle de 69... De 1969, je veux dire... Et moi je ne peux pas conduire et en plus, lire un itinéraire.
© GASMASK


Dernière édition par Adam E. Matthews le Ven 11 Sep - 12:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kappa Pi
Disponibilité pour RP : Oui ♥
Featuring : Phoebe Tonkin
DC : Lily-Rose F. Rivest

Messages : 250
Who I am? :
Un jour, vous agirez avec honneur... -Je les adore ces moments là ! Je les salue de la main quand je les vois passer !

People around me : Pousse toi d'mon soleil ! Tu fais éclipse avec ton cul ...


Social Network : Facebook de Carry
CellPhone : Carry's cellphone
Relations : Adam • Chien & Chat
Iris • Amie d'enfance devenue connaissance
Ashton • Rat de laboratoire, binôme de programme psychologique
Mike • Ancien compagnon de fugue
Jade • P'tite protégée
Chelsea • Blondasse à deux balles
Shivani • Amie proche au sein des Kappa Pi
Elena • Connaissance de Wynwood High School

Date d'inscription : 18/07/2015
Age : 21
MessageSujet: Re: Covoituring avec Adam   Mer 29 Juil - 19:50

J'étais sur la route, toute la sainte journée .. Tu parles, d'une sainte journée toi ...
...



Mentions:Hanaé, Adam, Tim, Elisabeth, Iris
Intéractions: Adam, Tim et Elisabeth

Les yeux rivés sur les tiroirs de sa nouvelle chambre, Carry soupira. À peine arrivée, déjà repartie. Qu'est-ce qui lui avait pris de s'inscrire à un truc pareil ? La première fois ne lui avait-elle pas servi de leçon ? Il fallait croire que non. Les Everglades, la tempête, l'eau partout dans les chalets. Quelle catastrophe ça avait été. Un mauvais souvenir, en somme. C'était vraiment à ne pas recommencer, et pourtant, elle était là, agacée rien qu'à la vue de la valise qu'elle devait remplir. La journée commençait très mal et ... Beaucoup trop tôt. Elle le savait, elle aurait dû le faire la veille. Elle aurait dû préparer ses affaires plutôt pour pouvoir dormir plus longtemps. Faire ça la tête dans le cul, ce n'était pas le mieux. Elle avait du mal à y voir clair et à faire les choses comme il le fallait. Avec un peu de malchance, elle risquait d'arriver à destination en ayant oublié ce qu'elle voulait vraiment emporter avec elle... C'était totalement son genre. C'était totalement elle. Autant, elle pouvait avoir la tête sur les épaules, autant pas du tout. Et, elle ne savait pas pourquoi, mais elle était dans un de ces jours sans. Tant pis. Il ne lui restait plus qu'à prier pour que ça se passe mieux que la dernière fois. Et puis, ça allait être compliqué de faire pire. Il fallait voir le bon côté des choses, mais ça, elle n'avait jamais vraiment su faire. Pessimiste du jour, bonjour.

Les uns après les autres, des t-shirts et des vêtements en tous genre s'empilaient dans la seule et unique valise que la jeune australienne comptait prendre avec elle. C'était déjà bien assez, d'autant plus qu'elle n'avait pas une seule seconde, pensé à laisser sa guitare à Boston. S'il y avait bien un truc qu'il allait falloir, faire, rentrer à tout prix dans la voiture, c'était bien son instrument et qui que ce soit qui allait la conduire, cela n'était pas discutable. En fait, rien n'était franchement négociable dans la vie de la jeune fille. Elle avait une fâcheuse tendance à vouloir commander ... Ce que ce pouvait être agaçant, parfois.
D'un bond, elle s'asseya sur la valise et fit coulisser les fermetures éclairs. Voilà une bonne chose de faite. L'heure approchait à grand pas et il fallait qu'elle se presse un peu, si elle ne voulait pas que les gens partent sans elle. Oh et puis ... Ce n'était peut-être pas une si mauvaise idée. Le fait de ne pas se pointer à l'heure de rendez-vous lui traversa l'esprit, mais elle disparut vite. Il était hors de questions qu'elle se soit levée pour rien. Sa valise avait pris beaucoup trop de temps à être clôturé pour finalement avoir à être défaite. L'attrapant par la poignée, elle la place dans l'entrée de son appartement. Son reflet dans le miroir du couloir, lui fit comprendre qu'une douche était la bienvenue et qu'elle ne pouvait plus attendre une seconde. Une trentaine de minutes plus tard, elle était enfin prête, habillée et ... toujours pas coiffée, mais peu importait. La valise trainant derrière elle et les clefs de sa voiture à la main, elle quitta son appartement, pour une longue semaine.

Comme à son habitude, Carry était arrivée en retard. Pourtant, voir que beaucoup étaient déjà là, les yeux rivés sur une femme aux airs de professeurs ne la firent pas franchement accélérer. Elle prit son temps pour garer sa voiture et en sortir. Elle faisait tout cela, tout en écoutant ce que la jeune femme disait. Le sujet du covoiturage était le plus intéressant.... ou pas. Carry qui ne connaissait encore personne n'avait pas franchement à s'inquiéter de l'ambiance pendant le voyage. Ce qu'elle espérait été seulement de ne pas se retrouver à côté d'un vomito. Se rapprochant de la foule, elle attendait que son prénom soit prononcé. Elle n'était pas conductrice cette fois. "Avec Adam Matthews: Tim Cox, Elisabeth Stewart et Carry Chainsaw." Le moment était enfin venu de découvrir ses partenaires de route. Son regard intense se posa sur un jeune homme plutôt bien foutu. C'était déjà ça. La guitare sur le dos et la valise toujours à sa suite, elle s'approcha et suivit les deux autres passagers. Une fille et un garçon. L'une grande blonde, assez jolie. L'autre, brun et ... Banal. Carry n'y prêta aucune attention. Elle était beaucoup trop occupée à penser à toutes les raisons pour lesquelles elle aurait dû rester chez elle. Ses pensées furent interrompues par un arrêt du groupe. Le conducteur semblait s'adresser à une autre blonde, d'un autre groupe, qui, elle ne savait pourquoi, lui rappelait quelqu'un. Elle observa la scène, qui ne dura qu'un instant et repartit à la suite de ce qu'elle allait devoir se coltiner pendant environ deux heures.

"C'est quoi vos prénoms ? A part Lisa.". La jeune fille soupira. Elle avait oublié qu'il fallait passer par ce genre de trucs quand on rencontrait des gens pour la première fois. "Carry. Carry Chainsaw." Plus simple et sobre, tu meurs. On pouvait bien le dire, elle n'était pas particulièrement douée pour les formes de politesse et ce n'était pas une raison pour faire une exception. Chacun se présentait alors à son tour. Le jeune homme s'appelait Tim et la blonde Elizabeth. C'était le minimum à savoir les uns sur les autres, Carry n'était pas le genre à étaler sa vie pour un simple trajet en voiture, ah ça, non. "Ma voiture est loin d'être le carrosse du QB un peu plus loin, là-bas et je ne vous demanderai pas de brosser vos pieds, je m'en tape complètement. Vous pouvez boire, manger dedans, même chanter tant que vous gardez vos tripes avec vous. Le premier qui doit gerber, il prévient, parce qu'il relèche tout son vomis si jamais il y a une seule goutte dans ma voiture. C'est le seul truc que je vous demanderai. A part ça, je suis cool et sympa... " Sa voiture était peut-être loin d'être un carrosse, mais plaisait beaucoup à Carry. Ça, ça avait la classe. Quant au fait de vomir, elle était tranquille, n'étant pas sujette au mal de voiture. Alors qu'il se lançait des fleurs à lui-même, la jeune femme s'intéressa de nouveaux à lui. Elle l'observait. Il était un peu arrogant sur les bords. Et ... Leurs regards se croisèrent. Il marqua une pause avant de reprendre. "...et sexy." Loin d'elle l'envie de jouer à la prétentieuse, mais elle avait eu à ce moment, la drôle d'impression que ce petit rajout lui était adressé ... Par réflexe, elle leva les yeux au ciel et se glissa sur la banquètte arrière, côté conducteur. Avant, elle avait pris soin de placer sa guitare de sorte qu'elle ne soit pas abîmée pendant le trajet.
Une fois tous installé, Adam alluma le moteur. "Vous savez lire un itinéraire, je suppose. Parce que ma caisse prend pas les GPS, c'est un modèle de 69... De 1969, je veux dire... La jeune australienne ne put retenir un sourire en coin. Avait-il vraiment été nécessaire de préciser qu'il s'agissait d'une année ? Elle n'en était pas sure. En tous les cas, ce n'était pas elle qui allait aider à lire ce fichu itinéraire. Ou du moins, pas volontairement.  
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Petit nouveau
Messages : 37
Date d'inscription : 14/06/2015
MessageSujet: Re: Covoituring avec Adam   Dim 16 Aoû - 14:50

Vous, qui êtes tranquillement installés sur un siège de voiture, oui, vous. Vous pensiez pouvoir arriver bientôt à destination et commencer à profiter des joies de ce voyage, n'est-ce pas ? Vous pensiez réellement laisser derrière vous les problèmes de la vie pour une semaine entière. Mais vous ne pensiez pas que Dame Nature voudrait aussi être de la partie. A vous, qui discutez ou jouez sur la banquette arrière, il est temps de casser un peu votre joie de vivre. A vous qui êtes là, muet, à regarder par la fenêtre parce que votre chauffeur est un gros ours, il est temps que ça soit encore pire. Certains, en partant, n'ont sans doute rien remarqué. Et pourtant, au fil des kilomètres avalés, vous devez vous rendre à l'évidence : vous commencez à avoir un peu froid. Quelque chose semble avoir pris le soleil et le ciel bleu en otage. Certains d'entre vous le voit : cet amas gris au dessus de vos pauvres petites têtes. D'autres sont trop occupés pour s'apercevoir que quelque chose se prépare.

Vous, qui êtes derrière vos volants, vous en voyez une tomber sur votre pare-brise. Oh, on ne parle pas ici d'une mouche ou d'une mésange. Non, on parle d'une goutte d'eau. Et si elle avait été toute seule, il n'y aurait sans doute eu aucun problème. Sauf que vous en voyez une deuxième, et que ça vous dérange un peu. Vous êtes obligés d'allumer vos feux, parce que ça s'est assombri autour de vous. Pour l'instant, vos essuie glace sont encore en train de dormir. Puis bien vite, vous devez vous rendre à l'évidence : il faut que vous les utilisez, sinon vous ne pouvez rien voir.

Vous, qui êtes en train d'écouter de la musique parce que c'est une chose qui vous détend en voiture. Vous qui dérangez peut-être votre voisin de droite ou de gauche parce que vous êtes sourd et qu'il entend bien mieux que vous votre bruit sans avoir à avoir le casque sur les oreilles. Eh bien même vous, vous commencez à entendre tambouriner au-dessus de vos têtes, toute cette pluie qui martèle les voitures parties de cette école de Boston. Bien vite vous n'entendez plus rien de la belle mélodie qui parvenait à vos oreilles, et monter le son ne vous sera d'aucune utilité.

Rassurez-vous, tous autant que vous êtes. Dame Nature aime jouer, et ce n'est que le début pour elle. Simplement un peu de pluie, est-ce que vous pensiez qu'elle était petite joueuse ? Si c'était le cas, elle va vous prouvez le contraire. Si ça ne l'était pas… eh bien tant pis, elle va vous le prouver quand même. Certes, certains n'aiment peut-être pas conduire avec le vent qui se lève et le déluge devant leur nez, mais ce n'est en soit pas non plus la mort. Vous ralentissez, vous faites attention, et tout se passe bien. Sauf que ça ne s'arrête pas là. Le vent se met à hurler, il fait plus sombre que jamais -et pourtant c'est le début de la journée- et surtout, cette pluie qui ne laisse pas une seule micro seconde de visibilité.

Oui, vous, qui êtes pressés d'arriver. Que vous soyez devant ou derrière, content ou ennuyé. Vous allez devoir attendre. Parce que devant ça, seul un fou continuerait : ce qui n'est pas votre cas, n'est-ce pas ? Et même si vous n'en êtes pas tous au même point, vous faites la même chose. Vous cherchez une aire de repos pour vous garer, et pourquoi pas vous réfugier à l'intérieur d'une petite boutique qui vend des boissons chaudes ? Cependant, quoi qu'il en soit, il vous faudra faire avec et vous battre contre la météo, qui est loin d'être clémente, et qui vous en fera baver si vous décidez de sortir de la voiture. Mais même pour les plus sages d'entre vous qui ne sortiront pas : une voiture n'est pas l'endroit idéal pour se cacher, on ne s'y sent jamais totalement à l'abri. Et ça, Dame Nature adore ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Pi Beta Phi
Disponibilité pour RP : Oui oui
Featuring : Ian Sexy Somerhalder
DC : Jaya I. S. Cobb
Messages : 111
Who I am? : Dans chaque femme il y a quelque chose de bien, mais vous devez l'introduire vous même !
People around me : Mieux vaut un petit canard dans sa baignoire qu'un gros connard dans son plumard
Relations : Iris - Ancienne amie d'enfance
Abel - Ami proche
Alex - Amie d'enfance
Anastasia - Petite princesse
Carry - Ambigü

Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 21
MessageSujet: Re: Covoituring avec Adam   Mer 16 Sep - 20:52


C'est un peu de la merde pardon ._.

C'est parti pour un tour
...



Voiture Extérieur - Voiture Intérieur
Intéractions :: Carry, Lohan

Iris. Jeune fille magnifique, disons-le franchement, puisque même Adam était tombé dans ce qu'on pouvait appeler "les filets du diables". Aujourd'hui, il en avait tiré une bonne leçon : ne plus être ce gars-là, capable de prendre soin d'une fille, capable de faire des concessions pour une fille ou encore lui décrocher la lune. Non, tout ça c'était terminé grâce, ou à cause, de cette jolie blonde. Lorsqu'il la regardait, il ne pouvait s'empêcher de repenser à ces moments passés avec elle à Oxford. Des moments qu'il regrettait par moment, parce qu'aujourd'hui, elle n'était plus cette fille-là. Aujourd'hui, elle ne lui appartenait plus, il n'était plus au cœur de son attention, il était juste un sujet de mépris, mais il le lui rendait bien. Aujourd'hui, il vivait pleinement sans aucune once de déprime ou autre connerie du genre qu'éprouverait un lover à deux dollars cinquante.

Près de sa voiture beaucoup moins à la pointe de la mécanique comme l'était celle de Kyaw un peu plus loin, Adam s'appuya contre celle-ci. Les bras croisés. Il expliqua en vitesse comment allait plus ou moins se dérouler le voyage. En gros, rien de bien folichon, si ce n'est qu'il aimerait autant qu'on ne repeigne pas l'intérieur de sa voiture avec les gerbes de l'une ou l'autre. Techniquement, il ne devait pas trop s'en faire, après tout, elles n'avaient pas neuf ans, mais quoi, 18 ? 19 ? Elles devaient savoir se tenir, enfin, il l'espérait. En les regardant, Adam ne pouvait s'empêcher de se dire qu'il avait de la veine. Toutes les deux mignonnes à souhait, que demande le peuple ? _Carry. Enchanté Carry. A qui il ne se priva pas d'adresser un léger sourire. Adam posa ensuite ses yeux sur l'autre demoiselle _Et donc toi c'est …? Enfin, il finit par se présenter non sans oublier de préciser qu'il était sexy. C'était un fait, non ? Evidemment, il le savait parce qu'on le lui avait souvent dit et à ses yeux, si une fille aussi chiante que Miss Stewart avait pu jeter son dévolu sur lui, n'importe quelle fille pourrait le faire. Même Carry. Nouveau challenge ? Oui, peut-être. Mais sans vouloir paraître lourdingue, il mit son égo surdimensionné de côté et les invita à grimper.

Appelons un chat un chat, cette voiture n'était pas équipée pour supporter un GPS. Elle n'était pas plus équipée pour avoir la radio dernier cri et donc, une fois installé, il donna la carte à la demoiselle à ses côtés, Lohan. Il lui adressa un sourire, espérant qu'elle sache se débrouiller avec une carte routière _Tu sais te servir de ça? Et la brunette derrière ? C'est bien de te cacher, mais je t'assure qu'on aura besoin de ton aide, ma jolie. Adam alluma la radio sur qui il ne fallait pas compter pour avoir des tubes datant de 2015. Non, dans sa radio à lui, on était toujours dans les années 70: Earth Wind and Fire de quoi motiver les troupes. _Aaah, mais c'est génial ça, on va pouvoir groover. Adam mis ses RayBan sur son nez et prit la direction indiquée sur la carte. Voilà, ils étaient en route pour deux heures, peut-être trois _Et sinon vous avez quel âge ? Visiblement, il allait devoir faire la conversation _Dites, vous êtes sérieuses là ? Non pas que j'aime pas parler à ma voiture, mais voilà j'ai encore mangé personne. Enfin… Ca dépend comment on le prend." Sourire bourré de malice. Encore. et puis vive le sous-entendu: c'était complètement con, mais pourtant ça le faisait rire. Le voyage s'annonçait joyeux, vraiment.

_Ba de yaaaaa - say do you remember, Ba de yaaaaa dancing in September

De fait, il chantait super faux, mais au moins, ça mettait un peu d'ambiance. _Dis-moi, la brunette derrière,  on s'est pas déjà croisés dans un passé commun ? T'as jamais été à Oxford ? Son visage lui disait vaguement quelque chose, mais peut-être qu'il confondait avec quelqu'un d'autre après tout. Cependant, Adam avait tendance à retenir les visages, pas forcément les prénoms et pour cause _C'est comment ton prénom déjà ? la seule chose dont il se rappelait vraiment, c’était qu’il s’agissait d’un prénom court. C’était déjà un bon début.

Une goutte vint s'écraser sur le pare-brise, et puis une autre. Plusieurs autres et en l'espace de dix minutes même pas, c'était le déluge le plus totale. Pas franchement suicidaire, Adam freinait l'allure jusqu'à trouver une sortie d'autoroute dans une ville quelconque, mais bien déserte _bon, je propose qu'on s'arrête quelque part, et qu'on se prenne un truc à manger ou à boire en attendant que ça se calme. Ca tombe bien, j'ai les crocs La première chose qu'il vit fut une taverne. Mouais, pourquoi pas au final, au moins ils seraient à l'abri. Pas de place juste devant l'entrée pour ces demoiselles, il se gara à un parking à cinq minutes à pieds de là _Ne me faites pas le coup du brushing, je connais la technique et ça ne marche pas. En effet, le mec qui doit passer sa veste pour empêcher ces demoiselles d'être trempée, elles pouvaient se le foutre là où il le pensait: la galanterie c'était pas son truc à Adam. Il coupa le contact de la voiture et sorti pour rejoindre la taverne un peu plus loin, toujours sous l'averse.

Une fois à l'intérieur, il n'y avait pas un chat, hormis ces hommes qui aimaient passer leur temps accoudé au bar, comme s'ils n'avaient que ça à faire de leurs journées. Trempé jusqu'aux os, Adam s'avança près d'une table à quatre places pour s'y installer _Bon vous prenez quoi ? Il s'empara du menu une fraction de seconde, sachant déjà ce qu'il voulait et quand la dame vint prendre la commande, il n'hésita pas _Un hamburger, une portion de frites et une bière, allons-y gaiment.  Adam posa son regard sur Lohan avec qui il n'avait pas beaucoup discuté. Il ne savait rien d'elle, autant le dire tout de suite _Tu viens d'où toi ? Je dirais que tu es européenne, je me trompe ? Il posa ses yeux bleus sur Carry qu'il fixait mystérieusement _Toi la brunette, t'as une plastique à faire du sport. T'es en sport, c'est ça ?



© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kappa Pi
Disponibilité pour RP : Oui ♥
Featuring : Phoebe Tonkin
DC : Lily-Rose F. Rivest

Messages : 250
Who I am? :
Un jour, vous agirez avec honneur... -Je les adore ces moments là ! Je les salue de la main quand je les vois passer !

People around me : Pousse toi d'mon soleil ! Tu fais éclipse avec ton cul ...


Social Network : Facebook de Carry
CellPhone : Carry's cellphone
Relations : Adam • Chien & Chat
Iris • Amie d'enfance devenue connaissance
Ashton • Rat de laboratoire, binôme de programme psychologique
Mike • Ancien compagnon de fugue
Jade • P'tite protégée
Chelsea • Blondasse à deux balles
Shivani • Amie proche au sein des Kappa Pi
Elena • Connaissance de Wynwood High School

Date d'inscription : 18/07/2015
Age : 21
MessageSujet: Re: Covoituring avec Adam   Dim 18 Oct - 18:42

Il pleut, il pleut bergère ...
...

On ne pouvait pas dire qu'elle n'attendait que ça. On ne pouvait non plus dire qu'elle ne voulait pas y aller. Si elle s'y était inscrit, c'était forcément pour une bonne raison. Elle espérait changer d'air même si c'était ce qu'elle avait un peu fait en déménageant à Boston. Pourtant, elle voulait aller plus loin, encore. La nature, semblait être une bonne occasion et pourtant en arrivant sur le parking, elle avait déjà commencé à regretter. Peut-être aurait-elle du éviter et rester dans son petit appartement en attendant la rentrée. Oui, ça aurait surement été une meilleure idée que de partir en expédition avec plus d'une vingtaine d'autres personnes. Les trucs comme ça, ça foirait à tous les coups. Elle avait déjà participé à un truc comme ça à Miami. Une couille dans le genre, et ça s'était mal fini. Pluie, inondation dans les chalets, plus de courant. Rien. La panique, simplement. Et elle s'était promise : plus jamais ça. Mon cul, ouais ... C'était repartir pour un tour. Elle repartait une seconde fois, en espérant réellement que ce soit différent. Ces derniers jours, elle y avait pensé. Pas d'orages, pas de catastrophes naturelles, pas de tremblements de terre. Elle voulait juste passer deux semaines tranquilles, sans problème. Elle espérait que tout allait bien se passer, y compris le voyage. Ce qui d'ailleurs promettait d'être compliqué. Adam. Grand, brun, plutôt pas mal et prétentieux à souhait. Il ne lui avait pas fallu longtemps pour remarquer ce trait de sa personnalité. Il le portait sur la tronche et plus que tout dans le regard. Pi beta phi, sans aucun doute. Non vraiment, sans aucun doute.

Il venait d'ouvrir la bouche que toutes les pensées de Carry se confirmaient déjà. Il n'avait pas l'air méchant, mais elle préférait tout de même se méfier de ses yeux qu'elle croyait pleins de sous-entendus. Rapidement, ils firent les présentations. "Carry. Carry Chainsaw." Sobriété du jour, bon jour. Pas de détail, juste un nom et un prénom. C'était amplement suffisant visiblement. "Carry. Enchantée, Carry." Sourire. Qui ne passa pas inaperçu, que cela soit dit. Très vite, il entama sa propre description, expliquant qu'il était sympa, blablabla ... "A part ça, je suis cool et sympa... " puis, comme ça, comme si c'était nécéssaire de le rajouter ... "...et sexy.". Ok. Et sinon ? C'était à se demander s'il n'avait pas que ça à mettre en avant, un physique. Une coquille vide avec rien dans la tête et tout dans la queue. Carry leva les yeux au ciel déjà presque exaspéré. Si c'était comme ça, tout le long, elle n'était pas dans la merde. Un rapide coup d'oeil aux alentours et elle remarqua qu'ils étaient le seul groupe à n'être que deux. Privilège ? Elle avait du mal à y croire. Installant sa guitare sur la banquette arrière, elle s'installa côté passager. Merde... Si seulement, ils avaient pu être au moins trois, elle aurait pu se glisser à l'arrière ... Dommage. Avant même qu'il ne démarre et qu'elle ne puisse dire quoi que ce soit, pour peu qu'elle eut envie de le faire, elle se retrouva avec une carte sur les jambes. "Tu sais te servir de ça?" Malheureusement oui. Elle hocha la tête. "Heureusement pour toi, hm ?" puis elle déplia le tout et tourna la mappe dans plusieurs sens afin de trouver le bon.

Do you remember the 21st night of September?

Tube des années 70, plutôt sympa, qui donne envie de danser. Carry laissa ses lèvres esquisser un sourire. Au moins, s'ils ne se parlaient pas, ils auraient toujours de quoi combler le silence. Bêtement, elle espérait qu'il se contente d'écouter la musique. Raté. "Et sinon t'as quel âge ?" Et voilà, c'était parti ... Franchement, s'il y avait bien un truc qu'elle n'aimait pas beaucoup, c'était ce genre de questions connes et sans intérêt. "Dix-neuf ans. Je suis Kappa Pi et j'viens d'Australie. Avant que tu ne poses d'autres questions comme ça, j'y réponds. Garde ta salive." Super agréable comme nana, n'est-ce pas ? Puis, il se permit une réflexion, une nouvelle fois pleine de sous-entendus, comme pour le coup de l'année 1969 ... Franchement, s'il n'était pas lourd, elle ne savait pas comment le décrire autrement. "Fait gaffe, j'suis capable de descendre et de te laisser te démerder avec ta carte, moi ..." Et comme pour l'emmerder, son sourire à elle était moqueur. Chacun son tour après tout. D'ailleurs, elle aurait tout aussi bien pu le charrier sur la catastrophe qu'il était en chant. C'était un supplice de l'entendre pousser la chansonnette, et pourtant, avait-elle vraiment son mot à dire ? L'envie de soupirer avait été plus forte que tout et elle n'avait pu s'en empêcher. S'il hurlait tel un porc qu'on égorge durant tout le trajet, elle n'avait pas fini de saigner des oreilles.

Comme à son habitude, elle se montrait plutôt discrète et silencieuse, se contentant d'indiquer l'itinéraire lorsqu'il le lui demandait. Elle ne le questionnait pas et ne lui parlait presque pas. Lui, en revanche s'était mis en tête de faire la discussion en déclarant avoir l'impression de la connaitre. "Oxford ? Non. J'ai jamais mis un pied en Angleterre. 'fin, si mais bon, c'était y'a trop longtemps pour que je m'en souvienne. Technique de drague de mauvais goût hein ... Faudra trouver autre chose pour me faire de l'effet. " C'était vrai. Il avait beau avoir une belle gueule, ce genre de prétexte pourri ne marchait plus. Et puis ... C'était une tête en l'air. "Eh beh ... Incapable de retenir un foutu prénom ... Carry. Tache de t'en souvenir, j'le répéterai pas cinquante fois ..." Non, franchement comment pouvait-il zapper ça. Un détail tout de même important dans l'idée où ils allaient passer quelques heures enfermés ensemble dans la même voiture. C'était pas bien compliqué en plus. Cinq misérables lettres. Elle, elle n'avait pas eu tant de difficultés. Adam. Avec une personnalité et un physique comme il en possédait, il était difficile d'oublier. En résumé ? Cliché du Pi Beta Phi qui ne se sent plus pisser. Pire ? Tout ce que Carry détestait.

Les deux jeunes gens poursuivaient leur chemin. Carry s'était installée plus confortablement, appuyant de temps en temps sa tête contre la vitre qui refroidissait de plus en plus. Ils n'échangeaient pas beaucoup. Au fond, que pouvaient-ils bien se raconter hein ? Elle avait hâte d'arriver, de voir les logements, le paysage. Elle avait hâte de descendre de voiture et se dégourdir les jambes parce que déjà, elle se sentait molle. Et pourtant, elle n'était pas prête de sortir. Une, puis deux, puis trois. Puis des litres et des litres. C'était arrivé comme ça, d'un coup, un déluge inattendu, imprévu. Un déluge qui modifiait tous les plans de base. Impossible de continuer avec ces intempéries. C'était dangereux, et il aurait été stupide de continuer. Lançant quelques coups d'oeil au jeune homme, elle n'avait eu besoin de rien de plus qu'un regard pour comprendre qu'il avait pris la décision de s'arrêter. La voiture avait largement ralenti et Adam prit une sortie que Carry n'avait même pas vu figurer sur la carte. Ils atterrirent dans une ville totalement déserte, totalement différente de Boston ou encore Miami. Arpentant les rues à la recherche d'un bar, ou d'un endroit pour se poser, Carry avait eu le temps de voir l'aspect lugubre de l'endroit. Des papiers journaux s'imbibaient d'eau, tous les volets étaient fermés et il fallait bien admettre qu'elle n'était pas très enthousiaste à l'idée de s'arrêter par ici. Bêtement, elle souleva la carte et posa son regard sur ses jambes nues. Un short. Un misérable short ample, en tissu bleu, qu'elle adorait, là n'était pas le problème, mais avec un temps pareil, c'était catastrophique. Et puis, inutile de penser que son gilet blanc allait la faire passer entre les gouttes. C'était sûr, elle allait être trempée jusqu'aux os.

Une course. Voilà ce que ça avait été. Quel con, putain. Elle ne s'arrêtait pas de l'insulter mentalement. Franchement, il n'avait pas géré. Pas qu'elle voulait qu'il joue les princes charmants et qu'il la protège de la pluie, mais quand même ! Il aurait pu avoir la gentillesse de la déposer et de chercher une place tout seule non ? Non, évidemment que non. S'il devait être mouillé, alors elle allait l'être aussi. C'était bien ce qu'il semblait avoir pensé. Et le catégoriser dans la colonne "abruti fini" devenait de plus en plus simple et évident. Il n'avait sa place ailleurs. Ça lui allait comme un gant. À son entrée dans la taverne qu'il avait repérée, Carry soupira et quitte à le mouiller, elle prit le gilet qu'elle avait tenu au-dessus de sa tête et se frotta les jambes avec et essaya même d'éponger son short et son débardeur. Comme si ça n'avait servi à rien, ses cheveux dégoulinaient. Trempée. C'était bien ce à quoi elle s'était attendue. "T'aurais dû te garer encore plus loin, j'pense." Elle avait mis dans cette simple phrase toute l'ironie qu'elle était capable de placer. C'était définitivement le roi des cons. Mais il n'y avait pas échappé non plus. La pluie s'était tout autant attaquée à lui, si ce n'était plus. Bien fait.

À leur entrée plutôt brutale, il fallait bien le dire, cinq, six types un peu arrosés d'alcool s'étaient retournés. Les regards qu'ils avaient posés sur eux avaient rendu Carry mal à l'aise. Des vieux types un peu dégueu' y'avait rien de pire pour se sentir mal. Il la matait... Rapidement, quand Adam se dirigea vers une table, elle lui emboita le pas et s'installa face à lui. Entortillant ses cheveux en une tresse, elle posa ensuite son gilet comme elle le pouvait en espérant qu'il sèche. "Bon, tu prends quoi ?" Excellente question. Comme lui, elle observa la carte des menus et alors que la serveuse débarqua, elle se contenta de demander la même chose que lui, la bière en moins, un chocolat chaud à la place. Oui, c'était étrange, mais elle en avait besoin !

La serveuse disparut de son champ de vision et un peu perdue dans ses pensées, elle laissa son regard trainer un peu partout à l'intérieur. C'était bien la taverne type, qu'on peut trouver dans les films. Rustique un peu. Mais il y faisait tout de même chaud, et c'était le principal. Un silence s'installait et laissa à Carry la possibilité d'entendre que la pluie continuait de tomber sur la ville. Quelle horreur ... Elle n'était pas encore arrivée aux Berkshire ...

"Toi la brunette, t'as une plastique à faire du sport. T'es en sport, c'est ça ?"

Cette question l'avait tiré de sa rêverie. Était-il sérieux ? Franchement ? C'était quoi cette façon pourrie d'introduire le sujet ? "T'as une plastique à faire du sport" ? Sans déconner ? Elle leva les yeux au ciel.

"Raté. J'suis en étude de journalisme, communication et multimédia. Et toi ? T'as une gueule à draguer tout c'qui bouge. Cursus "lourdingue malgré de l'expérience" ou "débutant en matière de fille" ? Tu vas rater tes examens à ce rythme. Un conseil : tu devrais te réorienter en apprentissage."

La phrase finie, elle afficha un sourire qu'elle lui adressa directement avant de s'enfoncer dans le dossier du fauteuil, franchement pas agréable. Décidément, c'était réflexion sur réflexion et piques sur piques, depuis le début. Ça risquait de vraiment promettre s'il continuait de pleuvoir.

"Bon ... J'vais faire un tour aux toilettes, je reviens. Et interdiction de me piquer des frites si la commande arrive avant que j'sois là, hein!"

Et elle se dirigea vers la pièce à part, gênée par les regards qu'elle sentait se poser sur elle. Des gros porcs. Rapidement, elle se plaça face à un miroir, et alluma le robinet pour se laver les mains. À la vue de son reflet, elle soupira puis souffla vers le haut pour faire décaler une mèche de cheveux. Elle commençait à sécher mais ça ne l'empêchait pas d'avoir froid. C'était un coup à tomber malade tout ça.

A son retour dans la salle, les plats étaient arrivés. Essuyant la marque de ses fesses mouillés sur le fauteuil avec des serviettes, elle soupira encore et encore puis s'installa.

"On a vraiment la poisse. Ce temps de merde là. Et ça se calme pas en plus ... À mon avis, on en a pour un moment ... Bon ... J'ai faim, moi ... Bon app'..."

Adanouneeeeet   :
 
 
© GASMASK
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Covoituring avec Adam   

Revenir en haut Aller en bas
 
Covoituring avec Adam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Covoituring avec Ashley
» NOAH LAYTON AMBROSE ► Adam Levine
» Adam prépare son mariage avec Chelsea [Pv Chelsea ]
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life in Boston rpg :: Corbeille :: Archives :: Events :: Berkshires :: Covoituring-
Sauter vers: