AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Demande de partenariat
Ven 26 Fév - 20:51 par Invité

» 16.02.16 - LE FORUM FERME SES PORTES.
Jeu 18 Fév - 15:51 par Miss Petunia Garner

» Flash | ft. Lily-Rose Rivest
Lun 15 Fév - 21:05 par Lily-rose F. Rivest

» Never say goodbye because saying goodbye means going away and going away means forgetting (Ninette ♥︎)
Lun 15 Fév - 20:27 par Isobel W. McCoy

» Mon Voisin Du Dessus (MVDD)
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» À quoi te fait penser ce mot
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» Le changement, c'est maintenant !
Dim 14 Fév - 12:18 par Shivani K. Shukia

» Une rose à dix
Dim 14 Fév - 12:11 par Isobel W. McCoy

» L'horloge parlante
Dim 14 Fév - 12:10 par Isobel W. McCoy

Points confréries
Delta Upsilon — 825 pts
Kappa Pi — 777 pts
Sigma Nu — 535 pts
Delta Gamma — 510 pts
Pi Bêta Phi — 300 pts
Thêta Xi — 60 pts
Vidéo

Partagez | 
 

 Covoituring avec Ashley

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Covoituring avec Ashley   Jeu 23 Juil - 0:01


 

 

Covoituring


Lundi 3 août 2015, 7.00 am


Aujourd'hui, c'était le grand départ et Hanaé avait fait parvenir les premières instructions concernant le voyage. Miss Garner avait donné les siennes et pas des moindres. Déjà, elle avait refusé catégoriquement de louer un car pour ce voyage qu'elle trouvait un peu inutile. Néanmoins, Hanaé avait pu lui expliquer la nécessité du voyage. Certes, elle avait un peu enjolivé l'histoire, comme lui dire qu'il y avait des musées très enrichissants, sans parler de la curiosité des étudiants à vouloir en apprendre plus sur la nature. Evidemment, elle ne comptait pas leur faire manger des musées tout le long du séjour, puisqu'elle, son but en organisant ce voyage, était surtout une dernière semaine de détente avant la rentrée, mais aussi d'intégration pour les petits nouveaux venus à Boston. La jeune prof de Maths avait donc dû se débrouiller pour dispatcher tout le monde dans des voitures, avec l'assurance que certains avaient bien un permis de conduire, mais surtout une voiture à disposition. Quelques semaines auparavant, elle avait dû penser aussi aux personnes qui pourraient l'accompagner pour encadrer tous ces jeunes. Ses collègues voulant profiter de cette semaine de calme pour finir de préparer leur cours, elle s'était donc retrouvée toute seule comme accompagnatrice. Ce jour où elle avait participé à un picnic surprise avec James, Logan et Frank, elle avait sauté sur l'occasion pour proposer à ce dernier de l'accompagner, feignant l'angoisse de ne pas pouvoir gérer toute seule tout ce petit monde. Hana avait aussi fait jurer à James et Logan de garder ça pour eux jusqu'à la réception du premier courrier reprenant les explications du voyage, sous peine de les martyriser tout au long de l'année.

Ce matin-là, elle s'était levée vers 5h30 pour éviter de se mettre la pression. Elle ne devait rien oublier, pas même sa tête et ça c'était pas gagné. Elle s'était douchée, habillée de vêtements confortables tels qu'un short en jean, une blouse reprenant un visage et par-dessus, une veste en jean également. Elle rassembla tout ce dont elle avait besoin, documents, instructions comme ses propres affaires et quand l'heure pointa le bout de son nez, elle attendit Frank pour se rendre au lieu de rendez-vous donné aux étudiants: sur le parking de l'école à 7.00 am. Sur place, Hanaé, motivée et d'excellente humeur discutait avec Frank jusqu'à l'arrivée des jeunes. Lorsqu'ils furent tous là, elle grimpa sur un petit muret pour que tout le monde puisse la voir, mais surtout l'entendre.

"Bonjour à tous ! J'espère que vous êtes tous en forme pour ce grand départ, mais à en voir le visage de certains, le réveil a dû être un peu éreintant, n'est-ce pas James ?" Elle lui adressa un grand sourire, mais reprit de plus belle "Pour ceux qui ne me connaissent pas encore, je suis Hanaé Nguyen, je suis aussi prof de maths donc les lycéens, pas de bol, vous allez devoir me supporter. Pour les autres, ça dépend un peu de vos options, mais si dans votre grille horaire vous avez des maths ou des statistiques, alors ça sera avec moi. Je pense être une prof assez cool et sympa. Je suis assez ouverte au dialogue et tout ce qui s'en suit, mais il ne faut pas abuser de ma patience, sinon je peux devenir une vraie emmerdeuse. Pour ce voyage, j'ai avec moi deux volontaires qui se sont dévoués, et avec le sourire qui plus est: Frank Earend, et notre cher barman bien connu de la ville pour son bar irlandais: Eoin Johnstone ! Voilà pour les présentations maintenant passons aux choses sérieuses" Hana prit la liste du covoituring dans ses documents et se plaça à nouveau sur le petit muret.

"Avec notre cher Quarterback, Kyaw Ne Min, les chanceux et chanceuses sont: Iris Stewart, Gwen Foster, Enzo Miller et Laureen Brown. Avec Cameron Davis: Fletcher Collins, Lina Watson, Abigail O'Hara et Maëlys Meyer. Avec Eoin: Mikaela Kozlovski, Nicholas Tompkins, Alayna Keane et Edward Hoff. Avec James Cobb: Logan Maxwell, Gemma Osborne, Selena Mils-Parker et Jade Watson. Avec Ashley Cooper: Cléo Youngovski, Anastasia Stewart et Taeyang Park. Avec Adam Matthews: Tim Cox, Elisabeth Stewart et Carry Chainsaw. Avec Monsieur Stewart: Maël Dawson et Chaz Koch.  Et enfin, avec Frank le reste, c'est à dire Seung Park, Lee Hyuk, Jae Choi et moi !"

Elle leur distribua à tous un itinéraire avec l'adresse de l'endroit pour ceux dont les voitures étaient équipées d'un GPS.

"Soyez prudents sur la route, si jamais j'ai indiqué nos numéros de portable sur l'itinéraire et normalement, vous devriez mettre entre 2h30 et 3h. Si au bout de 5 h vous n'avez toujours pas trouvé le camping… Ben c'est que vous êtes perdus"

Hanaé rejoignit son groupe pour commencer l'aventure.



 
© charney

 


Dernière édition par Hanaé Cao Nguyen le Mar 28 Juil - 14:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Covoituring avec Ashley   Mar 28 Juil - 9:41

Une semaine dans les Berkshire. C’était ce que je m’apprêtais à vivre. En soi, ce n’était pas ce qu’il y avait de plus désagréable. Au contraire. Une petite semaine de vacances avant la reprise des cours. Mais nous y allions avec la scolarité. Les étudiants, les lycéens voire les classes en-dessous. Toute l’école, du plus petit au plus grand, était possiblement réunie. Ce n’était pas un voyage scolaire pour autant. Mais voilà. J’avais profité de l’occasion. Ça allait me détendre. Certes, j’allais passer une semaine sans jeux ni connexion internet, et j’allais enchaîner sur la rentrée, l’arrivée de nouveaux membres à la confrérie, des responsabilités. Mais tant pis. Ça n’allait pas me faire de mal, après tout. J’allais prendre une console portable voire deux, pour les longs soirs d’ennui, les insomnies ou les jours pluvieux. Un peu d’étude sur le terrain pour apprendre quelque chose, c’était encore ce qu’il y avait de mieux !
Je me levai plutôt en forme, puis je pris rapidement une douche. Mes affaires étaient prêtes depuis la veille, je m’étais arrangée pour me lever le plus tard possible. Je vérifiai tout de même l’ensemble rapidement avant de prendre ma voiture pour me rendre au point de rendez-vous. Je pouvais y aller à pied, c’était à côté, mais étant conductrice pour le covoiturage, je devais prendre mon véhicule. C’était une vieille voiture, pas super grosse mais capable de faire rentrer 5 personnes et des bagages. D’un rouge flamboyant, je l’avais fait retaper un peu et repeindre. Elle avait quinze bonnes années, mais elle ne ressemblait pas à une poubelle et elle n’allait pas tomber en rade sur le chemin.

Il y avait déjà du monde à mon arrivée, et je me contentai d’un geste de la main pour l’organisatrice principale. Elle était prof de Maths, je la connaissais forcément un peu. Enfin, pas plus que ça, mais pour être conductrice d’une des voitures, j’avais forcément eu à parler avec elle. Après quelques minutes, tout le monde fut là et elle put donner les consignes. J’avais trois passagers, dont une enfant. Je ne connaissais aucun d’eux. Bien, c’était l’occasion.  Je récupérai l’adresse et l’itinéraire, même si je les avais déjà étudiés de mon côté. Puis je les laissai se regrouper près de moi avant de prendre la parole.

- Comme vous vous en doutez, je suis Ashley et c’est moi qui vous emmène. Pas besoin de vous présenter, je sais déjà qui est qui. Je propose que Taeyang monte à l’avant avec moi et je laisse Cléo et Anastasia à l’arrière. N’y voyez rien de personnel, j’ai fait un tirage au sort.

Je regardai sur la droite et sur la gauche, certains donnant des indications, d’autres attendant d’être déjà devant la voiture pour le faire. Je leur fis un signe de la main en leur indiquant de me suivre. Devant mon véhicule personnel, je m’arrêtai et posai une main sur ma hanche, côté gauche.

- Bon, c’est pas la Camaro de certains, mais elle a 4 roues et un moteur. Je pense qu’on devrait tout aussi bien arriver à destination. Si vous êtes malades en voiture, n’hésitez pas à me le dire, je pourrais changer la personne à l’avant.

Je réfléchis un instant à d’autres règles éventuelles. Je n’étais pas super exigeante, mais il y avait quand même un minimum. Minimum certainement requis dans toutes les voitures.

- Je ne suis pas chiante en bagnole, mais j’aurais quelques petites choses à vous demander de respecter. On ne chahute pas, mais je doute que vous le fassiez. Si vous vous sentez mal, avez faim, envie d’aller aux toilettes ou quoi que ce soit d’autres qui demande un arrêt, demandez. Par contre, je ne fais pas une pause clope toute les demi-heures. Hum, on peut mettre un peu de musique ou la radio, mais je dois pouvoir entendre mon GPS. Je crois que c’est à peu près tout.

Voilà, tout était dit, je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Covoituring avec Ashley   Mer 29 Juil - 13:43

Covoituring avec Ashley
RP commun


Intéractions - Iris, Cooper, Maël, Ashley, Cleo

J'étais contente de participer à cette semaine de vacances en nature. Ca changeait du cadre dans lequel je vivais, même si j'aimais beaucoup mon mode de vie. En plus, Lisa, Iris, Maël et Papa participaient aussi à cette aventure, alors c'était encore plus chouette. Suzy m'avait réveillée assez tôt et après avoir pris ma douche, j'avais mis la jolie tenue qu'elle m'avait préparée: une jolie jupe rose avec un dessus assorti. Lorsque je fus prête et lorsqu'elle me donna le feu vert pour pouvoir descendre prendre mon petit déjeuner, j'accourus dans la salle à manger où tout était déjà prêt. Je pris place sur une chaise, non sans dire bonjour aux personnes déjà présentes et attrapai le premier petit pain pour le manger avec du chocolat. A l'étage, ma maman était partie réveiller Iris, ce qui la rendait particulièrement indigeste. Depuis le mariage d'Iris avec Kyaw, elle et maman ne s'entendaient plus du tout. C'était la guerre sans arrêt jusqu'à ce qu'Iris reparte à la confrérie. Je ne comprenais pas pourquoi maman le prenait aussi mal, parce que moi je trouvais ça super comme nouvelle. Ca voulait dire que maintenant, Kyaw ferait partie de la famille pour toujours et donc, que j'allais le voir très souvent. En voyant Maël arriver à son tour, je fus ravie de me rappeler qu'il participait aussi à cette petite aventure. Au moins, je ne serais pas toute seule. -"Maël, t'es content de venir en voyage ? Moi je suis trop contente ça va être trop bien !". En voyant Lisa nous rejoindre pour le petit déjeuner je demandai à ma grande-sœur -"Lisaaa, Iris elle vient plus avec nous ?" Ca m'étonnait de ne pas la voir descendre plus vite. Pourtant, maman l'avait réveillée, alors c'était pourquoi ? En voyant mon papa arriver je posai toujours la même question -"Papaa pourquoi Iris elle descend pas ?"

Tenant ma peluche lapin contre moi, comme je le faisais pendant les voyages en voiture, je regardai le paysage défiler sous mes yeux. Au fond, j'espérais vraiment que je pourrais être avec Iris ou avec papa ou encore Maël pour le voyage. J'avais pas envie de me retrouver avec des gens que je ne connaissais pas. Lorsqu'on fut arrivés sur le parking de l'école, je descendis comme le reste de la petite famille. Iris s'éloigna pour aller se chercher de quoi déjeuner, qu'elle n'avait pas voulu faire avant, et sans plus faire attention au reste de la famille, j'écoutai ce que disait la dame. Quand elle cita mon prénom, je compris que non seulement je ne me trouvais pas avec mon père, mais en plus, je n'avais aucune de mes sœurs, ni mon cousin avec moi. Suite à cette annonce, j'allais à la rencontre du groupe d'Iris et Kyaw -"Iris je veux pas aller avec eux, je connais pas, je voudrais aller avec papa ou avec Kyaw aussi s'il te plait" la mine déconfite, je regardai ma sœur, la suppliant presque. Elle m'expliqua que je ne pouvais pas tout changer comme je le souhaitais et qu'avec eux, il n'y avait plus de place. En regardant le groupe de Kyaw, c'est vrai qu'ils étaient beaucoup, mais j'étais petite et je ne prenais pas beaucoup de place -"Allez, s'il te plait Iris" mes yeux s'humidifiaient à l'idée de devoir passer deux heures de ma vie avec de parfaits inconnus. Surtout que je ne savais même pas qui était Ashley. Ma sœur m'emmena jusqu'à la dite Ashley. A première vue, elle n'avait pas l'air bien méchante. Je regardai de loin le groupe de Kyaw, déçue de ne pas pouvoir aller avec eux -"Mais non, je voudrais aller avec vous Iris. Pourquoi l'autre fille elle vient pas ici et moi je prends sa place ?" Surtout que je savais qu'Iris ne l'aimait pas, puisqu'elle avait essayé de lui lancer une cannette de soda sur la tête.

Finalement, je compris que mon caprice ne servait à rien, parce que ni Iris, ni personne n'acceptait que je change. Serrant mon lapin fort contre moi j'écoutais ce que nous disait la dénommée Ashley. Elle voulait que le garçon aille devant, de toute façon moi j'étais trop petite pour aller devant. Alors je me retrouvais derrière avec l'autre fille, qui n'avait pas l'air très commode. Je la regardais en fronçant les yeux et m'en écartai un peu. Elle nous demanda si on avait des questions alors d'une petite voix brisée en voyant qu'un peu plus loin mes sœurs étaient en train de partir chacune avec leur groupe, mais aussi mon papa, je posai ma question

-"Est-ce que… je… peux colorier mes dessins ?"

Je montrai mes pastels à la demoiselle. Ce n'était pas comme le marqueur qui tachait ou les crayons qui laissaient des résidus, mais au moins j'aurais de quoi faire. Finalement, j'oubliai le mauvais moment à passer et tendis des pastels à la fille à côté de moi dans la voiture -"Tu veux colorier ?" concentrée sur mon dessin je réfléchis également au trajet. C'était long, deux heures ?

-"Ashleyyy, C'est beaucoup deux heures ?"

 
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Covoituring avec Ashley   Ven 7 Aoû - 7:43

Interactions : Lee/Jae/Seung, Ashley
Mentions : Anastasia, Iris

Vous savez quand, un beau jour, vous vous ennuyez et que vous vous dites "Ah tiens je vais commencer cette série de 10 saisons vu que je n'ai pas de vie et que j'ai du temps à perdre" ? Du coup, vos prochains jours consistaient à regarder cette série à la journée longue, sans bouger de votre sofa. Vos yeux se mettaient à brûler tant vous n’arrivez pas à les dégager de l’écran. Mais ça ne suffisait pas à vous arrêter, car l'intrigue de l'histoire avait réussi à vous envoûter et vous obligeait à rester cloîtrer pendant des jours dans votre maison. C'était justement ce qui m'était arrivé récemment. Par conséquent, quand j'avais dû me déconnecter du monde imaginaire pour me préparer pour ce voyage organisé par l’établissement, j’étais dans les vapes. Je n'aurais jamais participé si Lee n'avait pas décidé d'y aller. Je n'étais pas quelqu'un qui allait facilement vers les gens. Je  n'étais pas à l'aise aux côtés d'inconnus, alors je me voyais mal me rendre à un voyage où je ne connaissais personne. Sauf qu'on m'avait sorti comme argument que ce voyage ne me permettrait non seulement de visiter les frontières de ce pays, mais aussi de m'intégrer au sein des étudiants. En réalité je ne cherchais pas absolument à me faire des amis, préférant de loin mes soirées passées en solitude. D'un autre côté, je m’étais dit que cette activité me permettrait de passer du temps avec Lee et peut-être même de me rapprocher de lui un peu plus. Ça faisait un bon moment qu'on ne s'était pas vu et malgré le fait que l'on soit de nouveau réuni, ce n'était pas facile de revenir comme on était avant. Je n'étais pas trop inquiet, on avait seulement besoin de temps. 

Ma valise ne contenait que le stricte minimum. Je m’étais empressé de la boucler en deux/trois mouvements uniquement pour pouvoir me remettre dans ma série. Je n'allais pas pouvoir la regarder pendant une semaine, alors autant en profiter. J'eus à peine le temps de regarder un épisode, parce que ma sœur m’interrompit en ouvrant tous les stores de la maison. Elle venait tout juste de rentrer et du coup, je pouvais dire adieu à ma tranquillité.

« Tae, arrête de rester dans le noir comme ça. »

Je roulai des yeux tandis qu'elle prit place à mes côtés. Jia était venue à Boston quelques jours après moi, mais elle s’était beaucoup plus intégrée. Elle avait déjà un boulot et c'était fait plusieurs amis. Son travail ne lui permettait pas de s'absenter pendant une semaine, alors j'étais un peu dégoûté qu'elle ne puisse pas m'accompagner. J’aurais été beaucoup plus confiant si on avait été ensemble. Ma soeur aussi était désolée, mais je l’avais réconforté en lui spécifiant que Lee faisait partie de l’excursion aussi, alors elle n’avait pas à s’inquiéter.

« Tu veux que je t'accompagne demain matin ? »

Elle déposa sa tête sur mon épaule gauche tout en fermant les yeux. Elle me donnait l'impression qu'elle allait succomber d'une minute à l'autre. En même temps, il était 22 heures et moi-même me trouvais dans le même stade qu’elle.

« Nan, repose-toi. Je peux me débrouiller. »

« T’es sûr ? »

« Oui, je quitterai plus tôt. »

Je n’avais aucun sens de l’orientation, c’était connu, mais j’avais noté le trajet sur mon téléphone afin de ne pas l’oublier. De toute façon, j’y étais allé plusieurs fois pour mon inscription et pour prendre connaissance des lieux, donc je reconnaissais les environs.

Le lendemain matin, je quittai chez moi vers 6 h 15 pour arriver au parking vingt minutes plus tard. Il était encore tôt, alors je pris place sur un banc et allumai ma musique. Des gens étaient déjà sur place, mais je ne connaissais aucun d’entre eux, alors inutile de socialiser avec eux. Fidèle aux coutumes de mon pays, j’écoutai de la musique coréenne pour passer le temps. J’avais encore une playlist de nos chansons sur mon téléphone, mais n’avais pas daigné l’écouter depuis des mois. Nostalgie oblige.

Parlant de mon groupe, Lee venait justement d’arriver en compagnie de Jae. Je ne connaissais pas vraiment ce dernier, à part que les deux vivaient ensemble. Il avait l’air d’être quelqu’un de sympa, mais nous n’avions pas vraiment eu le temps de faire plus ample connaissance, lui et moi. Je me levai aussitôt et me dirigeai vers eux. Ils discutaient avec un autre qui m’était inconnu, alors je me fis soudain petit.

« Salut ! »

L’idée de faire une accolade à Lee me traversa l’esprit, sauf que je n’en fis rien. Même si je le connaissais bien, je restais quand même inconfortable avec les autres. Je ne dis pas grand-chose, ne sachant visiblement pas comment entamer une conversation. Quoique, j’étais peut-être encore sur la lune en raison de mon réveil très tôt ce matin. Ou alors, rester enfermer des jours chez moi à regarder la télé ne contribuait pas à améliorer mes interactions sociales. Par conséquent, je me contentai d’un simple sourire, principalement pour mon ami. Une dame attira l’attention de tout le monde et se présenta. Je ressentais un petit malaise, car comme j’étais nouveau, je me sentais exclu des autres élèves. D’un autre côté, ma timidité ne m’aidait pas non plus.

Après que l’enseignante ait dévoilé les différents groupes pour le covoiturage, j’étais quelque peu déçu de ne pas m’être retrouvé avec Lee. Je ne ressentais aucune colère ni tristesse, ce n’était qu’un trajet en voiture de toute façon.

« On se revoit plus tard alors. »

Je leur souris, puis leur fis signe de la main en guise d’au revoir. Je rejoignis un groupe qui devrait être le mien, mais demandai quand même vu que je ne connaissais aucun d’entre eux.

« C’est toi Ashley ? »

Je lâchai un soupir de soulagement après qu’elle m’eut confirmé son identité. Je fronçai les sourcils lorsqu’une jeune fille blonde s’approcha de nous, trainant avec elle une petite fille. Cette dernière ne semblait pas être de bonne humeur, ni la demoiselle qui l’accompagnait d’ailleurs. Ses paroles me laissèrent perplexe et j’en fus presque traumatisé. Je lançai un regard à la petite fille, ressentant une profonde vague de pitié pour elle. Ashley ouvrit la bouche pour nous expliquer comment le trajet allait se dérouler. Personnellement, je n’aimais pas trop me trouver en avant dans une voiture, préférant la tranquillité en arrière, mais je ne fis aucun commentaire. J’évitais de jouer les divas et puis, c’était sa voiture, donc elle qui décidait.

Je pris ma place dans le véhicule mon téléphone sur les genoux. N’étant pas très bavard, j’allais probablement écouter ma musique le trois quart de la route. La petite fille en arrière était tellement mignonne qu’elle réussit à m’arracher un sourire tout bêtement. J’avais toujours eu un faible pour les enfants. Je ne savais pas trop quoi dire pour l’instant, alors je me contentai de me tourner les pouces.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Petit nouveau
Messages : 37
Date d'inscription : 14/06/2015
MessageSujet: Re: Covoituring avec Ashley   Dim 16 Aoû - 14:51

Vous, qui êtes tranquillement installés sur un siège de voiture, oui, vous. Vous pensiez pouvoir arriver bientôt à destination et commencer à profiter des joies de ce voyage, n'est-ce pas ? Vous pensiez réellement laisser derrière vous les problèmes de la vie pour une semaine entière. Mais vous ne pensiez pas que Dame Nature voudrait aussi être de la partie. A vous, qui discutez ou jouez sur la banquette arrière, il est temps de casser un peu votre joie de vivre. A vous qui êtes là, muet, à regarder par la fenêtre parce que votre chauffeur est un gros ours, il est temps que ça soit encore pire. Certains, en partant, n'ont sans doute rien remarqué. Et pourtant, au fil des kilomètres avalés, vous devez vous rendre à l'évidence : vous commencez à avoir un peu froid. Quelque chose semble avoir pris le soleil et le ciel bleu en otage. Certains d'entre vous le voit : cet amas gris au dessus de vos pauvres petites têtes. D'autres sont trop occupés pour s'apercevoir que quelque chose se prépare.

Vous, qui êtes derrière vos volants, vous en voyez une tomber sur votre pare-brise. Oh, on ne parle pas ici d'une mouche ou d'une mésange. Non, on parle d'une goutte d'eau. Et si elle avait été toute seule, il n'y aurait sans doute eu aucun problème. Sauf que vous en voyez une deuxième, et que ça vous dérange un peu. Vous êtes obligés d'allumer vos feux, parce que ça s'est assombri autour de vous. Pour l'instant, vos essuie glace sont encore en train de dormir. Puis bien vite, vous devez vous rendre à l'évidence : il faut que vous les utilisez, sinon vous ne pouvez rien voir.

Vous, qui êtes en train d'écouter de la musique parce que c'est une chose qui vous détend en voiture. Vous qui dérangez peut-être votre voisin de droite ou de gauche parce que vous êtes sourd et qu'il entend bien mieux que vous votre bruit sans avoir à avoir le casque sur les oreilles. Eh bien même vous, vous commencez à entendre tambouriner au-dessus de vos têtes, toute cette pluie qui martèle les voitures parties de cette école de Boston. Bien vite vous n'entendez plus rien de la belle mélodie qui parvenait à vos oreilles, et monter le son ne vous sera d'aucune utilité.

Rassurez-vous, tous autant que vous êtes. Dame Nature aime jouer, et ce n'est que le début pour elle. Simplement un peu de pluie, est-ce que vous pensiez qu'elle était petite joueuse ? Si c'était le cas, elle va vous prouvez le contraire. Si ça ne l'était pas… eh bien tant pis, elle va vous le prouver quand même. Certes, certains n'aiment peut-être pas conduire avec le vent qui se lève et le déluge devant leur nez, mais ce n'est en soit pas non plus la mort. Vous ralentissez, vous faites attention, et tout se passe bien. Sauf que ça ne s'arrête pas là. Le vent se met à hurler, il fait plus sombre que jamais -et pourtant c'est le début de la journée- et surtout, cette pluie qui ne laisse pas une seule micro seconde de visibilité.

Oui, vous, qui êtes pressés d'arriver. Que vous soyez devant ou derrière, content ou ennuyé. Vous allez devoir attendre. Parce que devant ça, seul un fou continuerait : ce qui n'est pas votre cas, n'est-ce pas ? Et même si vous n'en êtes pas tous au même point, vous faites la même chose. Vous cherchez une aire de repos pour vous garer, et pourquoi pas vous réfugier à l'intérieur d'une petite boutique qui vend des boissons chaudes ? Cependant, quoi qu'il en soit, il vous faudra faire avec et vous battre contre la météo, qui est loin d'être clémente, et qui vous en fera baver si vous décidez de sortir de la voiture. Mais même pour les plus sages d'entre vous qui ne sortiront pas : une voiture n'est pas l'endroit idéal pour se cacher, on ne s'y sent jamais totalement à l'abri. Et ça, Dame Nature adore ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Covoituring avec Ashley   

Revenir en haut Aller en bas
 
Covoituring avec Ashley
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Covoituring avec Ashley
» 05.Un moment avec la cousine ♥ Ashley
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life in Boston rpg :: Corbeille :: Archives :: Events :: Berkshires :: Covoituring-
Sauter vers: