AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Demande de partenariat
Ven 26 Fév - 20:51 par Invité

» 16.02.16 - LE FORUM FERME SES PORTES.
Jeu 18 Fév - 15:51 par Miss Petunia Garner

» Flash | ft. Lily-Rose Rivest
Lun 15 Fév - 21:05 par Lily-rose F. Rivest

» Never say goodbye because saying goodbye means going away and going away means forgetting (Ninette ♥︎)
Lun 15 Fév - 20:27 par Isobel W. McCoy

» Mon Voisin Du Dessus (MVDD)
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» À quoi te fait penser ce mot
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» Le changement, c'est maintenant !
Dim 14 Fév - 12:18 par Shivani K. Shukia

» Une rose à dix
Dim 14 Fév - 12:11 par Isobel W. McCoy

» L'horloge parlante
Dim 14 Fév - 12:10 par Isobel W. McCoy

Points confréries
Delta Upsilon — 825 pts
Kappa Pi — 777 pts
Sigma Nu — 535 pts
Delta Gamma — 510 pts
Pi Bêta Phi — 300 pts
Thêta Xi — 60 pts
Vidéo

Partagez | 
 

 Parce que quelqu'un, quelque part, a décidé que je devais te parler. Et que ça me fait chier. |Gwen & Jake|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lambda
Disponibilité pour RP :
Featuring : J-Hope (BTS)
DC : Kyaw Ne Min, Logan C. Maxwell, Marine Martel, Alayna Keane & Seung Joo Park
Messages : 64
Who I am? : Un jeune homme
People around me : Solitaire
Where I'm going : Ses RP
CellPhone : Téléphone & casier
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 19
MessageSujet: Parce que quelqu'un, quelque part, a décidé que je devais te parler. Et que ça me fait chier. |Gwen & Jake|   Mer 4 Nov - 12:42

Garner, Garner. Depuis le temps que Jake la connaissait, il pensait qu'elle ne serait pas capable de lui faire un coup pareil. Et en fait si. En sortant de son cours, elle était là à l'attendre, elle voulait lui parler. Ce n'était pas à propos de son comportement, celui-ci était irréprochable. Ce n'était pas non plus à cause de ses notes : elles étaient plus qu'excellentes. Quoi que si, c'était à cause de ses notes, PARCE qu'elles étaient excellentes, justement. Jake, il fait sa vie, il fait ses cours, il reste dans sa chambre sur ses jeux, ou alors dans sa salle de danse. Jake, il ne parle pas au gens, il ne s'ouvre pas au monde. Jake, il trouve ça très bien comme ça et il n'a pas prévu de changer. Sauf que Garner, si, elle a décidé que ça allait changer. Et évidemment, ça le fait chier.
Pour la première fois, il s'est retrouvé dans son bureau. Jamais il n'y avait été et ça lui allait très bien jusque là. Surtout que cette vieille casse-pied, elle ne dit pas pourquoi elle lui a demandé ça, alors il se demandait bien. Il aurait préféré être collé, il aurait préféré avoir un 0. Il aurait presque préféré être renvoyé. Dire comme la nouvelle qu'elle lui annonça lui plut. Non, à la place de tout ça, Miss Garner avait décidé qu'il allait faire du tutorat. Oui, ce truc qu'on fait d'habitude sur la base du VOLONTARIAT. Mais parce que lui, il ne se mêlait pas aux autres, et parce que lui faisait partie des meilleurs, et parce que lui semblait être seul et isolé, il devait être le tuteur d'un élève stupide et pas bosseur. Alors non, s'il était seul, c'était par choix. Alors oui, il n'avait pas envie de faire ce tutorat débile.

Il avait dit non. Il avait tenté, plutôt. Cette vieille peau ne lui avait pas laissé le choix. C'était comme ça, c'était tout. Il avait même déjà une élève attitrée, qui semblait avoir bien besoin de lui selon les dires de la directrices. Jake ne la connaissait pas. Il s'en foutait. Il n'avait pas de temps à perdre pour des conneries de ce genre. Si la jeune fille ne voulait pas travailler, libre à elle, ce n'était pas à lui de la motiver. Ce n'était pas non plus à lui d'instruire ceux qui ne voulaient pas. Il était même fort à parier qu'elle n'était pas plus volontaire que lui dans cette histoire. Ce qui, admettons-le, était dix fois pire pour les deux. Il était ressorti du bureau en haïssant le monde, et surtout cette grognasse qui osait l'obliger à parler à quelqu'un.
La manette en main, Jake regarda l'heure puis souffla. Il n'avait pas envie de quitter son jeu, il n'avait pas envie de quitter sa chambre. Il n'avait pas envie que cette inconnue n'en soit plus une. Il n'avait juste pas le choix et éteignit son jeu en grognant. Il passa devant la cuisine où sa mère préparait un gâteau pour l'anniversaire de sa mère.

- Je vais à mon tutorat, je sais pas à quelle heure je vais rentrer.
- Je suis contente que tu te sois enfin décidé à parler à tes camarades.
- Ouais, moi aussi.

Parce que non, il ne lui avait pas dit qu'il était obligé. Jake, il fallait un peu lui tirer les vers du nez pour savoir. Il sortit et se dirigea vers l'école, à pied. Garner lui avait mis à disposition une petite salle, pour qu'ils puissent être tranquilles. C'est ça oui, c'était tout ce qu'il lui fallait. Il en avait une clé, pour éviter qu'il n'attende à la porte, et il joua un peu avec tout le long du chemin. Arrivé sur place, il espérait. Quoi ? Qu'elle soit absente. Il n'a même pas pris la peine de demander comment elle s'appelait, il ne savait pas à quoi elle ressemblait. Il s'en foutait, juste.

Il ouvrit la petite porte pour observer la salle, il était en avance. Bien bien, un tout petit truc, un peu intimiste -ce qu'il détestait- et assez sombre étant donné que la lumière était cassée. Sérieusement ? Elle ne pouvait même pas lui fournir un truc fonctionnel ?! Par contre, bon point, il y avait un tableau noir avec des craies. De quoi faire un peu de torture si l'élève est dissipée… Oui oui, ou alors avec les ongles, ça marchait aussi. Sans doute qu'elle se calmerait bien vite avec ça. En fait, la seule information qu'il avait retenue, c'était que c'était une fille Sigma Nu. Une grosse emmerdeuse quoi, une gamine qui n'en ferait qu'à sa tête. Oui, il avait des idées assez arrêtées, et il n'en avait pas tant après elle. C'était surtout après Garner qu'il était énervé. Dommage, il ne pouvait rien dire à la directrice, alors la jeune fille allait le payer. En partie.
Il s'installa sur une chaise, regardant sur son portable. Sa sœur, qui elle était au courant de l'histoire, lui avait envoyé un petit message d'encouragement. Souriant devant son écran, il lui répondit par un smiley pendu. Taquin avec Jaimie, il changea de comportement en entendant des pas dans le couloir. La salle étant assez reculée dans le couloir et les élèves étant soit en cours, soit chez eux, il en déduisit que c'était celle pour qui il s'était déplacé. En l'entendant entrer dans la pièce, il ne tourna même pas sa tête vers elle, trop énervé pour ne pas lui lancer un regard noir.

- Je te préviens, si t'es pas motivée, tu peux repartir. Sinon assieds-toi et fais moi un exposé sur pourquoi je vais t'être utile.

Il détestait perdre son temps. Ce n'était pas une manière pour l'accueillir, il le savait, mais il n'avait pas mieux. Il sortit ses affaires, à savoir des feuilles blanches, et les aligna avec la table. Tout devait être nickel et droit, si la demoiselle ne l'était pas, il était fort à parier que l'ambiance allait être glaciale.

- Et mon nom c'est Jake, mais on est pas obligés de copiner. J'en ai pas envie alors plus tôt on aura fini et mieux ce sera.

Il leva quand même ses yeux vers la brune. Il l'avait sans doute déjà croisée dans les couloirs, quoi qu'il n'en était même pas sûre. A l'université, il ne s'attardait pas sur les lycéens. Il essaya de deviner quel genre de personne elle était mais il n'était pas toujours doué pour ça. Il savait qu'il était injuste envers elle mais il n'arrivait pas à faire autrement. Sa radoucissant légèrement, il continua néanmoins.

- Alors, on commence ?

_________________

Sound of Silence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nous Tomberons, Nous Rêverons Encore, A la Vie Comme à La Mort
Disponibilité pour RP : Yup
Featuring : Sandra Kubicka
DC : James P. Cobb E.
Jae Ji Choi
Eoin Johnstone
Nikolaï A. Kozlovski
(Eric Altman, Samuel Steevenson, Maira Hae, Vincent Eckon)

Messages : 129
Who I am? : Et un deux trois Alice au Pays des Cauchemars... ♪♫

People around me : A nos joies passées, à nos flèches à nos étoiles, à la vie comme à la mort
What I've done : Bad bad things
Where I'm going : To keep My Promises
Relations : Je ne le sais pas encore mais je crois que j'aime mon chef... Zoooo ♥

Mikaela Kozlovski -> Amie
Iris Stewart -> on se déteste non ?
Kyaw Ne Min -> Le Petit Prince
Seung Joo Park -> Protégé

Date d'inscription : 14/07/2015
Age : 18
Localisation : Boston Yeaah
MessageSujet: Re: Parce que quelqu'un, quelque part, a décidé que je devais te parler. Et que ça me fait chier. |Gwen & Jake|   Jeu 17 Déc - 22:51


   

   
❝Parce que quelqu'un, quelque part...❞
   Jake & Gwen
La vieille elle doit vraiment avoir quelque chose avec les Sigma Nu, non parce qu'elle a l'air de vachement s'intéresser  à nous alors que pour elle on est une bande de vauriens complètement anarchiques. Merci bien les préjugés de Garner, bon certes on fait quelques conneries ça et là et on aime bien se faire remarquer mais c'est pas comme si on se retrouvait à minuit les jours de pleine lune pour faire des rites sataniques non plus. Mais toujours est-il qu'elle a une sorte de sainte croisade avec nous, je n'ai jamais passé autant de temps en colle que sous le règne de Ramsès II. Bon d'accord elle a pas aimé la bataille de paint-ball dans les couloirs, pourtant elle devrait nous remercier, on avait repeint tout le lycée et on ne lui avait même pas facturé et on ose dire que nous sommes des vauriens après. Tout ça pour dire que le bureau de Garner je le connais par coeur maintenant et que je pourrais vous en faire une peinture réaliste et en 3D si seulement je savais peindre. Une peinture du bureau hein, parce qu'une peinture de Garner…

Et donc, dans la série « je vais bien te pourrir la vie Gwen Foster », Garner était sur le point de me sortir sa dernière trouvaille. A huit-heures du matin, dans l'entre du diable, en face de Garner qui est aussi attrayante le matin qu'un bol de porridge, en plus ça pue le patchouli et la bergamote là dedans, c'est un coup à vous étourdir simple et net. Pour le coup je m'y attendais pas du tout, je m'attendais à une nouvelle heure de colle parce que j'avais fait telle ou telle connerie, mais j'aurai largement préféré. Un tutorat ? Elle est où la caméra cachée ? C'est quand que je me réveille ? Je comprend pas, je ne suis pas une élève brillante et je suis les cours juste ce qu'il faut. Mes résultats sont dans la moyenne sans être catastrophiques, alors pourquoi on m'impose un tutorat ? Mais après toutes ces heures dans son bureau, elle doit le savoir maintenant que j'ai globalement un sale caractère quand on m'impose des choses et surtout de bosser. Et puis sûrement qu'elle devait penser qu'avec un étudiant ça passerait mieux qu'avec un professeur adulte ? Mais que dalle, je veux pas de tutorat moi, pourquoi est ce qu'elle peut pas me lâcher la grappe ? J'appelle pas l'inspection du travail pour vérifier comment elle tient la baraque ? Non, et pourtant ça ferait pas de mal.

« Et vous ne pouvez pas refuser Miss Foster, dois-je vous rappelez que je serai obligée de vous expulser de l'établissement si vous veniez à redoubler une nouvelle fois. »

« Ouai en somme vous avez bien préparé votre coup pour pas que je refuse… Bon quand et où je le rencontre mon bon samaritain ? » Inutile de discuter avec elle de toute façon, si je pouvais éviter de m'en sortir avec trois jours de colle je disais pas non.

« Cet après-midi à 14h dans une des salles de colle du lycée et soyez à l'heure Miss Foster »

« Suuuper en plus de me filer une punition vous me mettez en salle de colle, bon bon je vous souhaite pas une bonne journée ni de remerciements hein... »

« Perdez ce ton insol... » pas le temps de finir sa phrase je ne suis déjà plus dans son bureau. Bon je suis dégoûtée, mais je vais pas m'énerver, ça servira à rien de toute façon et puis on me reproche bien assez comme ça d'être constamment sur les nerfs. De toute façon quoi que je dise ou quoi que je fasse je n'y échapperai pas. Au mieux ça allait remonter ma moyenne de quelques points et si je n'y allait je risquais de me faire expulser. Alors autant les cours je suis pas fan fan, mais je ne ferais pas honte à mes parents en leur apprenant que j'avais été renvoyée. Déjà que je ne pouvais pas les voir, savoir que je les ai encore déçus ça serait insupportable. Je suis comme ça, je fais des conneries, je suis turbulente, une grande gueule mais un truc c'est que j'ai un profond respect pour mes parents, pour leur parcours et clairement je n'ai jamais été la fille exemplaire qu'ils auraient attendus, mais jamais ils ne m'ont jugés et ils ont toujours respecté mes choix, alors pas question de se faire renvoyer.

Mais ça veut pas dire que je vais y aller tout sourire non plus, tout dépendra dudit tuteur ou tutrice. Si il ou elle est sympa il y a moyen que ça se passe bien, on verra bien. Moi je pars sur la base qu'on me force à faire des heures supplémentaires et que ça me saoule. D'ailleurs les heures qui me séparent de ma rencontre avec mon tuteur dont je ne connais absolument pas le nom, me paraissent bien trop courtes. Sur les coups de 13h45 je prends mon sac et y fourre toutes mes affaires de cours, ne sachant pas ce que j'allais devoir réviser. Si je pouvais esquiver les mathématiques ça ferait mon plus grand bonheur.

C'est moche quand même de devoir faire du tutorat dans une salle de colle, merci la psychologie à la Garner. Je me demande si mon tuteur est aussi content que moi de ce tutorat, ça se trouve lui est super motivé pour m'apprendre des trucs, je pense que je vais le décevoir si c'est le cas. Quand j'arrive dans la salle il est déjà là, oui maintenant je suis fixée c'est un garçon. Et il tire la gueule. Chouette. Et il se tourne même pas vers moi pour me parler. Re-chouette. Ça part bien cette histoire.

« Okay donc d'abord on va se calmer, je t'ai pas agressé ni rien et c'est pas moi qui t'impose ça d'accord… Moi aussi j'aimerai être ailleurs mais on a pas le choix ok ? »

Non parce qu'il est bien gentil le coco mais ont est dans la même galère alors si ont doit s'envoyer pique sur pique on peut aussi, je suis même une spécialiste là dedans mais ça va être vite chiant pour tout le monde. Alors que je m'installais et que je sortais mes bouquins de cours et mes feuilles de copie, je remarquais que le jeune homme se mit à ranger ses feuilles de façon très ordonnée, comme si il voulait qu'elles soient parallèles avec les bords de la table. Un maniaque en plus. Chouette, ça va être fun en plus d'être intéressant…

« Pour ce qui est d'être utile si tu fais la gueule on va pas aller très loin, Jake. » Oui parce que monsieur avait entre temps daigné me donner son prénom tout en précisant qu'il ne voulait pas qu'on copine. Chouette, c'est un rigolo en plus.

« J'ai surtout des problèmes en mathématiques et en géographie, je ne sais pas quels sont tes points forts et si tu peux m'aider, on peut aussi bien passer deux heures à rien foutre et à se regarder dans le blancs des yeux pour faire croire à Garner qu'on travaille ça m'est égal. »

Et là miracle, il décide de me regarder, enfin. Ça fait cinq minutes que je suis là, j'avais fini par croire qu'il allait passer toute la leçon les yeux rivés sur sa fiche.

« Et oui commençons, par de la géographie non ? L'ambiance est déjà bien pourrie alors on va éviter les mathématiques hein ? »

J'ouvrais mon livre de géo sur le chapitre qu'on étudiait en ce moment, un chapitre sur l'Europe auquel je ne comprend rien. Et je relève les yeux vers mon professeur, parce que malgré tout c'est ce qu'il est. Il a été mandaté pour m'aider dans mes études, et lui-même il dit qu'il ne veut pas copiner, je vais pas le forcer non plus.

« Ah au fait moi c'est Gwen, ça m'arrange que tu m'appelle comme ça, parce que si tu la joue prof en m'appelant Miss je pense que ça va me saouler et je suis déjà presque à mon maximum sur mon échelle de la patience. »

Poussant le livre vers lui je lui montrais les passages qui me posaient problème en comparant avec mes notes de cours. « D'ailleurs elle t'a fais du chantage comment à toi la vieille ? Moi c'était menace de renvoi... »

Oui parce que autant il a l'air un peu énervé et colérique mais si on continue dans ce silence je vais péter un câble. Alors autant papoter un peu, même si ça veut dire se balancer des amabilités à la tronche pendant deux heures. Chouette… On va bien s'amuser.

   
© Pando

_________________
I Wanna See, I Wanna Live...
J'aimerai quand même rester un peu, là... J'aimerai bien rester contre toi... Mais comme temps ne reviendra pas, on reste là, on restera... (Starlight/Indochine).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lambda
Disponibilité pour RP :
Featuring : J-Hope (BTS)
DC : Kyaw Ne Min, Logan C. Maxwell, Marine Martel, Alayna Keane & Seung Joo Park
Messages : 64
Who I am? : Un jeune homme
People around me : Solitaire
Where I'm going : Ses RP
CellPhone : Téléphone & casier
Date d'inscription : 25/10/2015
Age : 19
MessageSujet: Re: Parce que quelqu'un, quelque part, a décidé que je devais te parler. Et que ça me fait chier. |Gwen & Jake|   Dim 3 Jan - 23:36

Garner, cette vile directrice. Jake la retenait et il se jurait qu'elle ne s'en sortirait pas aussi facilement que ça. De sa place d'élève, il ne pouvait pas faire grand-chose, mais il en comptait pas rester sans rien dire. Il avait bien été obligé d'accepter, il craignait les sanctions et il n'aimait pas enfreindre les ordres. Cependant, il ne le faisait pas avec joie et s'il pouvait se débarrasser de cette corvée un jour, de quelque manière que ce soit, il le ferait. Parce que non, il n'était pas décidé à donner des cours à un camarades. Il était sage, travailleur, presque parfait en tant qu'élève, alors pourquoi le punir de la sorte ? Il n'avait rien demandé et c'était tout le problème. Il ne demandait jamais rien. La directrice avait dit que c'était pour son bien, que c'était mieux comme ça. Il ne la croyait pas, lui il savait que ça allait le faire chier plus qu'autre chose. Il n'était pas responsable des échecs des autres et il était encore moins là pour mes aider. Il n'était pas profondément égoïste, loin de là, mais il ne voulait pas donner à quelqu'un qui n'en avait rien à faire. Là, à ses yeux, c'était clairement le cas. Un élève qui avait besoin d'un tutorat devait vraiment avoir un niveau bas, à tel point qu'il était obligé de le faire exprès. C'était ce qui le mettait de mauvaise humeur.

Et Jake de mauvaise humeur, ça ne donnait pas forcément quelque chose de sympathique. Il n'était pas méchant mais comme il ne savait pas comment exprimer son contentement, il y allait le plus maladroitement du monde. Arrivé dans la salle, il constata sa solitude. Elle lui allait très bien d'ailleurs et il était toujours en colère qu'on la lui retire. Il jouait toujours avec les clés en espérant fortement que son élève ne viendrait pas. Il ne savait pas du tout à quoi il ressemblait, il savait juste que c'était une fille. Le reste lui était égal, ça ne changeait rien. Qu'elle soit petite, grande, grosse, mince, belle, moche, brune, blonde ou rousse, il s'en foutait totalement. Il n'allait pas plus l'apprécier pour autant. A moins qu'elle montre de réels efforts et une grande difficulté avec l'envie d'avancer, non, il ne l'aimerait pas. Si elle venait mains dans les poches, ça serait encore pire. Jake posa son portable sur sa table et échangea quelques messages avec sa sœur. Il changea pourtant du tout au tout quand il ne fut plus seul dans la pièce. Il était certain de ne pas se tromper quand à l'identité de cette personne alors il décida de poser les bases tout de suite. C'était loin d'être le meilleur accueil mais il ne savait pas comment faire autrement. Ça ne plut évidemment pas à la jeune fille, qui n'avait pas plus demandé à être là.

- Je ne t'ai pas agressée non plus, je t'explique les choses. Je ne viens pas pour quelqu'un qui n'est pas un minimum motivé. Et si l'envie d'être ailleurs est vraiment trop forte, on l'expliquera à Miss Garner.

Il avait surtout eu envie de lui dire « si l'envie d'être ailleurs est vraiment trop forte, je ne te retiens pas » mais lui, il s'était retenu. Après tout, elle n'avait pas envie d'être là non plus. Il sortit ses affaires et les aligna sr sa table, naturellement. Il se présenta, c'était la moindre des choses, même s'il n'avait aucune envie de le faire. Il était très bien quand la jeune fille ne le connaissait pas et quand il ne la connaissait pas non plus. A l'entendre parler, le jeune homme la trouva même légèrement vulgaire. Tout ce qu'il adorait !

- Je ne fais pas la gueule, comme tu dis. Je ne suis pas très expressif et je ne compte pas faire d'exception pour toi. Je ne suis pas content d'être là, mais je n'ai pas envie de tirer la tronche pour ça, je ne te déteste pas.

Ou pas encore. Elle l'agaçait déjà légèrement, mais à l'avoir en face de lui, il avouait qu'il avait été un peu injuste. Il savait reconnaître ses erreurs et surtout, il savait ne pas s'enfoncer dedans. Il avait donc décidé de se radoucir un peu, sans non plus s'excuser pour son entrée en matière disons quelque peu… glaciale. Surtout qu'au final, elle ne semblait pas si paresseuse que ça, puisqu'elle lui exposa tout de suite les problèmes qu'elle avait en cours. Mathématiques et géographie. Évidemment, Jake s'en sortait très bien dans les deux, cela allait sans dire, mais il était meilleur en mathématiques, puisqu'il était un scientifique avant tout. On pouvait dire que la géographie était un point faible par rapport au reste, mais il restait au dessus des résultats de ses camarades. Il ne se présentait jamais comme un génie d'ailleurs, mais il savait qu'il avait un QI très élevé et un goût pour apprendre et travailler. Au final, elle avait de la chance de l'avoir en tant que professeur, parce qu'il saurait l'aider quoi que fussent ses faiblesses.

- Bien, mathématiques et géographie, je note. Veille à ne pas prendre Miss Garner pour une imbécile. Elle est certes la personne la plus énervante de cette terre en ce moment, mais elle est loin d'être bête. Elle ne va sans doute pas vérifier ce qu'on fait pendant nos cours mais si elle voit que tes notes n'augmentent pas, elle va nous tomber dessus. Et crois-moi, depuis le temps que je la connais, tu n'as pas envie de subir ça.


Il ne l'avait pas subi non plus mais il l'avait déjà vu. Particulièrement sur son frère, bien moins sage que lui. Le jeune homme releva enfin ses yeux vers elle. Il ne la connaissait pas, il en était presque certain. Tant mieux, ça serait plus facile comme ça. Elle, elle préférait commencer par la géographie mais lui ne le voyait pas du même œil. Comme ça, la demoiselle avait encore plus de difficultés en maths, mais si elle ne le faisait pas maintenant, elle n'aurait sans doute pas le courage ou l'envie de le faire après s'être pris la tête sur la géo. Elle ouvrit cependant son livre, elle étudiait visiblement l'Europe. Il y avait certes de la compréhension dans ce cours mais aussi de l'apprentissage, et il y avait certaines clés à connaître pour avoir un bon apprentissage.

- Je ne comprends pas pourquoi les mathématiques sont autant détestées. Mais on va arranger ça, n'est-ce pas ? Idem pour la géographie.

Au fond, il ne l'espérait même pas, ils avait que ça serait impossible. Il se leva, préférant être debout face à elle. Ça ne le dérangeait pas de lire à l'envers, qui plus est, alors cette position était parfaite.

- Enchanté Gwen. Pas de Miss pour moi, même si tu n'es pas ma grande amie, il ne faut pas pousser non plus. C'est pareil dans l'autre sens, pas de monsieur ou je ne sais quoi, je dois être à peine plus âgé que toi.

Il remarqua au passage que la fameuse Gwen ne devait pas avoir beaucoup de patience pour avoir déjà écoulé son stock. Il en aurait presque ri, s'il n'avait pas été lui. Pour le moment, il avait plutôt le visage fermé, sans presque aucune expression. Souvent, les gens confondaient sans expression et colère, ce qui le déservait. Ceci dit, il devait quand même avouer qu'il était énervé, mais beaucoup plus contre Garner que contre la jeune fille. Elle lui montra ses passages compliqués et lui posa une question. Elle n'avait pas compris quoi, dans l'expression « on est pas obligés de copiner » ? Il soupira, résigné cependant à répondre. Ça ne l'engageait en rien, n'est-ce pas ?

- Elle n'a eu besoin de rien préciser, comme chantage. Mais je sais que si je dis non, elle trouvera une autre idée encore pire pour me forcer à sortir de ma solitude. Si ce n'est pas toi comme élève, ça sera un autre, si ce n'est pas du tutorat ça sera dix fois pire. Elle est agaçante à même venir pourrir la vie de ses bons éléments.

Voilà, il avait répondu à sa question, ils pouvaient s'y remettre. Il avait peut-être quelques astuces à lui donner bien qu'il n'était pas sûr de vouloir partager. Après tout, libre à elle de faire ce qu'elle voulait de ce qu'il lui disait. Si ça rentrait pas une oreille et ressortait par l'autre, il n'était pas responsable et Garner devrait se rendre à l'évidence que ce tutorat n'était pas une bonne idée.

- Bon, pour commencer, pour tout comprendre il faut que tu visualises bien. On sous estime beaucoup la mémoire visuelle. Surtout en géographie, c'est très important. Je te conseille de faire des cartes avec de la couleur et de les accrocher aux endroits où tu vas le plus souvent. On sous estime aussi beaucoup ce côté là : tu n'as pas besoin de vouloir apprendre pour apprendre. C'est très important, mais parfois ça peut se faire autrement. En voyant encore et encore ces cartes, elle resteront dans sa tête sans que tu y passes des heures. Évidemment, évite de les accrocher seulement deux jours avant ton contrôle, parce que ça sera trop tard.

Ça pouvait sembler évident pour certains mais c'était loin d'être le cas pour tout le monde. Lui, il n'avait pas réellement besoin de ça, sa mémoire visuelle était vraiment très très bonne. Quelques coups d’œil et il connaissait ce qu'il avait regardé. Enfin, il ne fallait pas trop lui en demander non plus, il avait ses limites.

- Et les moyens mnémotechniques, tu as déjà tenté ?

Il soupira intérieurement en se disant que même ça, il devrait sans doute le lui expliquer. Clairement, il aurait préféré faire des mathématiques, matière qu'il appréciait particulièrement. Doucement, il finit par refermer le livre de géographie sans l'abîmer et la fixa, sans expression. Il était parti dans son cours alors sa colère s'était un peu envolée. Il n'avait que deux heures à faire et il devrait rentrer, alors autant les faire à fond non ?

- Tu ne préfères pas plutôt les maths ? Honnêtement, si on se prend la tête sur la géo maintenant, tu n'aurais jamais envie de faire de maths. Alors que si on se prend la tête sur les maths, la géo te semblera hyper facile après. C'est aussi une petite astuce : si tu repousses sans cesse ce qui te met en échec, tu n'y arriveras jamais. Si tu le prends au corps dès le début, tout le reste te semblera facile.

Il se tut un instant, il ne voulait pas être celui qui imposait. Au final, c'était elle l'élève et la forcer ne servirait qu'à la braquer un peu plus. Il n'était pas le plus grand pédagogue du monde mais il n'était pas si con que ça, Jake.

- Ou alors, tu me montres comment tu travailles, et après je t'expliquerai ce que ton travail n'arrive pas à te faire apprendre.

_________________

Sound of Silence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Parce que quelqu'un, quelque part, a décidé que je devais te parler. Et que ça me fait chier. |Gwen & Jake|   Aujourd'hui à 23:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Parce que quelqu'un, quelque part, a décidé que je devais te parler. Et que ça me fait chier. |Gwen & Jake|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si jamais vous avez une centaine de secondes qui traine quelque part . ^^'
» Le secret de la volonté est quelque part entre la fureur et le calme total.
» « Je ne vous aurais pas déjà vu quelque part ? » [Taylor]
» Investigations [Livre 1 - Terminé]
» Etre né quelque part c'est toujours un hasard...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life in Boston rpg :: Bostons Schools :: Premier étage :: Salles de cours-
Sauter vers: