AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Demande de partenariat
Ven 26 Fév - 20:51 par Invité

» 16.02.16 - LE FORUM FERME SES PORTES.
Jeu 18 Fév - 15:51 par Miss Petunia Garner

» Flash | ft. Lily-Rose Rivest
Lun 15 Fév - 21:05 par Lily-rose F. Rivest

» Never say goodbye because saying goodbye means going away and going away means forgetting (Ninette ♥︎)
Lun 15 Fév - 20:27 par Isobel W. McCoy

» Mon Voisin Du Dessus (MVDD)
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» À quoi te fait penser ce mot
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» Le changement, c'est maintenant !
Dim 14 Fév - 12:18 par Shivani K. Shukia

» Une rose à dix
Dim 14 Fév - 12:11 par Isobel W. McCoy

» L'horloge parlante
Dim 14 Fév - 12:10 par Isobel W. McCoy

Points confréries
Delta Upsilon — 825 pts
Kappa Pi — 777 pts
Sigma Nu — 535 pts
Delta Gamma — 510 pts
Pi Bêta Phi — 300 pts
Thêta Xi — 60 pts
Vidéo

Partagez | 
 

  - Un jour, vous agirez avec honneur... - Je les adore ces moments là ! Je les salue de la main quand je les vois passer ! | Carry Chainsaw

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kappa Pi
Disponibilité pour RP : Oui ♥
Featuring : Phoebe Tonkin
DC : Lily-Rose F. Rivest

Messages : 250
Who I am? :
Un jour, vous agirez avec honneur... -Je les adore ces moments là ! Je les salue de la main quand je les vois passer !

People around me : Pousse toi d'mon soleil ! Tu fais éclipse avec ton cul ...


Social Network : Facebook de Carry
CellPhone : Carry's cellphone
Relations : Adam • Chien & Chat
Iris • Amie d'enfance devenue connaissance
Ashton • Rat de laboratoire, binôme de programme psychologique
Mike • Ancien compagnon de fugue
Jade • P'tite protégée
Chelsea • Blondasse à deux balles
Shivani • Amie proche au sein des Kappa Pi
Elena • Connaissance de Wynwood High School

Date d'inscription : 18/07/2015
Age : 20
MessageSujet: - Un jour, vous agirez avec honneur... - Je les adore ces moments là ! Je les salue de la main quand je les vois passer ! | Carry Chainsaw   Sam 18 Juil - 14:06




Chainsaw Carry
ID Card

Age : 19 ans
Date de naissance : 26 juin 1996
Lieu de naissance : Sydney
Statut Civil : Célibataire
Statut Social : Aisé
Métier/Etudes : Communication, multimédia, journalisme
Classe :Université, L2
Groupe : KP, Lambda ..
P.I ou Scénario ? Personnage inventé
Avatar : Phoebe Tonkin
Secret envoyé : OK Arwy
Caractère
[/size]
La jeune fille s'observait dans la glace. Elle n'était pas moche. Bien au contraire. Plutôt attirante avec son air désintéressé de tout. Elle soupira. Si seulement, elle avait eu meilleur caractère..   


Le nez penché sur le dossier, Carry soupira. Ce que ça pouvait être pénible. Nom, Chainsaw. Prénom, Carry. Age, dix-neuf ans... C'était toujours pareil. Les même demandes, les mêmes cases à remplir, les mêmes attentes. Ce n'était pas la première fois que la jeune femme avait à faire à ce genre de documents. Les entretiens d'embauche, ça la connaissait. Elle remplissait au fur et à mesure, comme à chaque fois. A force, c'était devenu simple, et les cases se remplissaient presque toutes seules. Pourtant, il y avait deux questions sur lesquelles elle s'arrêtait presque tout le temps. Principale qualité, principal défaut. Non mais franchement, qu'est-ce que ça pouvait bien leur foutre... Une fois de plus, elle soupira. Tout en faisait bouger son stylo dans le vent, elle réfléchissait à quoi écrire. Tout le monde mentait pour ce genre de truc alors ... Rapidement, elle posa la mine du stylo à la place concernée et ... Non. Décidément, elle ne pouvait pas s'inventer une qualité qu'elle ne possédait pas. S'il y avait bien un truc que la jeune femme n'aimait pas, c'était le mensonge. Elle n'était pas contre le fait de cacher certaines vérités, mais elle était incapable d'inventer des bobards plus gros qu'elle pour les dissimuler. Ce n'était pas vraiment son point fort. On pouvait même dire qu'elle mentait très mal, et que l'honnêteté la dévorait. Tant pis pour ça ... Quand elle y pensait, elle se disait que de toute façon, elle n'avait jamais vraiment su comment s'y prendre quand il s'agissait de parler d'elle. Elle n'avait jamais été ce genre de personnes qui souhaitait par-dessus tout être vu et remarquer. Elle n'était pas du genre à se vanter, ni même à se mettre en avant. Elle avait toujours été plus ou moins discrète et douée pour se fondre dans la masse. Passer inaperçue, c'était ce qu'elle savait faire de mieux, pour peu que ce soit ce qu'elle veuille. D'un geste lent, elle referma le dossier et le fit glisser sur la table. Tant pis pour le job d'été aussi ... Au fond, ce n'était pas comme s'il fallait qu'elle travaille pour avoir de quoi vivre, papa était là pour ça non ? Un rictus étira ses lèvres. Elle, qui était née avec une cuillère en argent dans la bouche avait vite compris qu'avoir tout à sa disposition n'était pas vraiment ce qu'elle voulait. C'était surement de là, et de sa fugue que venait son côté débrouillard. Elle faisait toujours en sorte d'obtenir les choses par elle-même, sans l'aide de personne. Ah ça. On pouvait dire que c'était tout à son honneur.

"Oh .. C'est même plus un mauvais caractère qu'elle a cette gosse. C'est tout simplement une catastrophe. Je me souviens encore de la période durant laquelle j'ai travaillé pour sa famille. J'étais là aussi quand elle s'est volatilisée. Je ne sais pas ce qui était le mieux. Qu'elle soit là, ou pas. Enfin ... Tout ça pour dire que je passais mon temps à hurler dans la maison pour qu'elle arrête de faire du bordel. J'étais presque obligée de lui courir après. Elle ne manquait pas une occasion de faire une bêtise et elle était vraiment très douée pour entraîner ses frères avec elle. J'irai quasiment jusqu'à dire qu'elle a un petit côté manipulateur ... Un peu leader en fait ... C'est vrai qu'en la regardant ça ne se voit pas trop parce qu'elle s'est être particulièrement discrète quand il le faut, mais si elle le veut, je suis persuadée qu'elle pourrait retourner le cerveau d'un paquet de monde ... J'ai moi-même été victime de ses arguments en béton... Combien de fois ai-je menti à son père à propos de telle ou telle chose ... C'est impressionnant ce qu'elle peut se montrer persuasive ... Après, c'est une gentille gamine ... Faut dire qu'elle a fait ce qu'elle a pu avec ce qu'elle avait ... Et que ce n'était pas facile non plus tous les jours pour cet enfant ..." Pour avoir été chiante en étant gosse, elle l'avait été et pas qu'un peu. Au fond, ça avait parfois été amusant. À défaut de pouvoir avoir des relations extérieures et de bonnes raisons pour s'amuser, Carry s'était rabattue sur les employés de maison et ses professeurs particuliers. Il était compliqué de se souvenir du nombre d'instituteurs à qui elle avait mené la vie dure ... Et il était tout aussi difficile de se rappeler du nombre qui n'avait démissionné après pas plus d'une semaine d'essai... Ça s'était drôle. Leur faire péter les plombs, c'était sa spécialité. Ça l'avait toujours été d'ailleurs. Elle avait toujours été particulièrement douée pour faire chier son petit monde, si ça lui chantait. Elle n'était pas du genre très sympathique, mais savait être calme quand il le fallait. Et puis au fond, tout n'était pas que de sa faute. C'était aussi sa faute à lui, si elle avait été comme ça. Elle ça lui convenait très bien. Certes, elle était loin d'être agréable et amicale, mais au moins, elle avait du caractère et ça, elle ne le tenait, ni de sa mère, ni de son père, c'était une évidence. L'indépendance. Voilà ce qu'elle avait toujours cherché et ce qu'elle représentait. Carry était indépendante, depuis toujours.



"Je la déteste ! C'est une vraie garce ! Elle a quand même couché avec mon copain ! Qui .. Qui n'est plus mon copain depuis qu'ils ont ... Aaaarrgh ... Je peux pas la voir. C'est une traînée. Elle est insupportable ! Je .. J'veux même pas en attendre parler." Traînée, n'est pas vraiment le bon mot. Qui n'aime pas le plaisir de la chair au fond ? Carry, elle, n'est pas le genre de filles hypocrites qui feint la gêne au sujet du sexe. S'il y en a bien une qui en profite, c'est elle. Enfin ... Qui profitait plus tôt. Après sa fugue, la jeune fille avait été confrontée à un tas de trucs beaucoup trop nouveaux pour qu'elle trouve la force d'y renoncer. L'alcool, la drogue et le sexe. On pouvait parler de séductrice ... Mais pas de fille facile. Elle se respectait et se respecte. Elle choisit qui, quand et où. Pas de partie de jambes en l'air à l'arrache, dans des toilettes sales. Non... Ça ne fonctionnait pas vraiment comme ça. Elle était plutôt du genre à sélectionner ses partenaires, à les juger et ... à faire souvent n'importe quoi. Il est vrai que l'esprit critique n'est pas totalement opérationnel sous l'effet d'un alcool trop présent dans le sang. Et la force de dire non, fuit le corps dans ce genre de situation. Elle s'était souvent réveillée dans des endroits qu'elle ne connaissait pas, des cadavres de canettes au pied du lit où elle se trouvait avec un parfait inconnu. Ah jeunesse quand tu nous tiens ... Elle n'était pas plus naïve qu'une autre, elle était juste complètement livrée à elle-même. Voilà la véritable raison de sa chute, de sa descente aux enfers. Pas d'autorité, elle et uniquement elle. Elle et son propre jugement. Pas de limites, pas de barrières, rien. En parlant d'autorité...
"Oui ... C'était assez compliqué... Carry m'en a toujours voulu. On s'aime énormément, mais ... J'ai pas été la mère qu'elle méritait. J'ai laissé son enfance s'envoler et partir en fumée. Elle avait tout pour elle, puis c'est parti dans tous les sens. C'est devenu ingérable. J'y arrivais plus. Elle était juste trop bornée et distante pour que je puisse la comprendre. J'ai échoué. J'ai échoué puisqu'elle a préféré partir .. Elle a toujours eu l'âme un peu rebelle. Je dirais que des trois, c'est elle la plus têtue. Ses frères lui ressemblent un peu ... Je sais qu'elle a tout fait pour qu'ils ne se laissent pas faire dans la vie. Et je sais qu'elle a réussi. Elle est un modèle pour les jumeaux ... C'est une femme forte, et même si elle a fait des erreurs, elle sait le reconnaître. Elle a beau faire la fière, je sais qu'elle est sensible au fond. Elle est comme tout le monde. C'est pas une héroïne. C'est ma fille. Et j'ai pas été une bonne mère..."



On pourrait parler d'art quand on parle d'elle. Carry est musicienne, quoi qu'elle en pense. Elle est douée, même si elle ne le remarque pas. Trop peu sûre d'elle, trop peu d'estime pour son talent. Elle ne se met pas en avant et n'est pas du genre à croire en ses rêves pour penser qu'elle pourrait réussir la guitare à la main. Pourtant, c'est pas faute d'aimer ça. "Mike ! Tu t'souviens quand Carry chopait sa guitare et qu'on montait dans l'grenier? Ça c'était top ! J'me demande si elle continue à jouer. J'étais tellement dégoutté quand j'ai vu qu'elle avait embarqué sa guitare en quittant la maison ... -T'étais surtout aussi dégoutté que moi qu'elle soit partie tout court... Mais c'est vrai qu'elle avait un vrai don et une putain de belle voix. Elle jouait bien du piano aussi hein. Celui qu'on avait avant dans le salon, le grand noir. Nous, on a toujours été incapables d'aligner deux notes correctement et elle, tranquillement, elle faisait presque honte à sa prof' !" Oui. Elle avait ça dans le sang. D'où le tenait d'elle ? C'était aussi une excellente question. Elle était tellement à l'aise avec un instrument qu'elle aurait pu facilement se lancer dans des études artistiques. Oui, elle aurait pu... Mais elle ne croyait pas assez en elle pour ça. Elle ne croyait pas assez en son talent pour s'imaginer percer dans la musique. Voilà un excellent défaut. Elle n'a aucune confiance en elle, et aucune confiance en les autres. Elle sait qu'on est jamais mieux servi que par soit même et ça, elle est pas prête de l'oublier. 
Histoire

Un désastre. Voilà comme il était facile de qualifier la vie de la jeune femme.  

Les yeux rivés sur son écran d'ordinateur, la jeune femme soupira. Elle ne savait pas quoi écrire dans le mail qu'elle destinait à sa mère. Elle ne savait pas comment lui annoncer qu'elle n'irait pas passer les vacances d'été avec eux, en Australie. Elle ne savait pas comment lui dire qu'une fois de plus, elle ne rentrerait pas. Elle commençait à taper des mots sur son clavier, qu'elle effaçait presque directement. Combien d'appels téléphoniques avait-elle "accidentellement" loupé pour ne pas vivre cette situation embarrassante ? Quatre ou cinq... Peut-être plus ... Elle se sentait terriblement mal. Elle se sentait mal de recommencer à mettre sa famille de côté. Certes, tout avait toujours été compliqué, mais maintenant que ses frères étaient totalement remis sur pied, elle aurait pu faire un effort. Mais c'était mal la connaître. En soupirant une nouvelle fois, elle rabattit l'écran et ferma son pc. Ça attendrait encore quelques heures, juste le temps d'avoir de l'inspiration et des arguments en béton pour justifier sa décision. Des arguments, elle en avait, tout un tas en plus. Mais il n'était pas suffisant après toutes ces années. Le premier et principal était son père. Les relations entre eux deux n'avaient jamais été vraiment amicales. Il y avait toujours eu un véritable problème. Ils ne s'étaient jamais entendus et n'étaient jamais parvenus à le faire au fil du temps. Et ce n'était pas faute d'avoir essayé. Petite, Carry croyait toujours que tout était de sa faute, mais il ne lui avait pas fallu trop longtemps pour comprendre que ça ne venait pas seulement d'elle. Il ne lui avait pas fallu trop de temps pour se rendre compte que c'était une volonté, que son père l'avait décidé de cette manière. Elle avait très rapidement compris que ça ne changerait surement jamais. Elle était l'être qui avait gâché les fiançailles qui l'auraient rendu encore plus riche qu'il ne l'était déjà. Elle avait mis fin à tous ses espoirs, avait foutu en l'air tous les plans qu'il s'était faits. Elle avait détruit à néant toute la vie pleine aux as dont il avait toujours rêvé. Il s'était retrouvé à devoir se marier à une femme de classe moyenne pour ne pas perdre la gueule. Connard, pensait-elle souvent. Après tout, c'était lui, l'abruti dans toute cette histoire. C'était lui qui n'avait pas su se tenir et qui avait joué de ses charmes sur l'adorable femme qu'était sa mère pour ensuite, ne la traiter pas mieux que si elle était une simple bonne. C'était un pauvre type, et la jeune australienne n'arrivait pas à se sortir cette idée de la tête. Il l'avait toujours traité comme une moins-que-rien, comme un être inférieur qui ne méritait pas d'attention. Ou bien, qui ne méritait rien de plus que de l'acharnement.

Le téléphone bipa. C'était ses deux frères. Ces deux-là, ne manquaient pas une occasion de l'emmerder, et surtout par sms. Leur truc, c'était de lui envoyer le même texto, au même moment, pour qu'elle reçoive tout en double. Bien sûr, ce n'était pas la chose la plus agréable. C'était même parfois agaçant, mais cette fois-ci, c'était plutôt, gênant. On a hâte que tu viennes... Les salauds. À tous les coups, ils l'avaient fait exprès. Un sourire amusé étira les lèvres de Carry. Quels chieurs, ils pouvaient être. Ils savaient comment s'y prendre. À deux, ils étaient plus forts qu'elle. Les jumeaux ... Saloperies de jumeaux. Que pouvait-elle bien leur répondre, hein ? Pouvait-elle réellement se permettre de leur faire un coup pareil, alors que Mike avait enfin fini sa rééducation et que Kyle avait retrouvé le sourire ? Pouvait-elle se permettre de les abandonner encore une fois ? Voilà le deuxième argument. Il serait trop difficile de les quitter encore une fois, après avoir passé du temps avec eux. Jetant son smartphone sur son lit, elle laissa un flot de souvenirs prendre possession de ses pensées. "Trois, deux ... Un. J'arriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiive !" La voix de l'adolescente avait résonné dans toute la maison et les deux gosses pouffaient, enfermés dans un placard. "Elle nous trouvera jamais, ici ! T'as eu une excellente idée." Trois ans de différences uniquement et pourtant, tout les opposait. "J'suis la reine de ce jeu les gars ... Sortez avant qu'il ne soit trop tard ..." Enfant, c'était leur jeu préféré et puis, avec la place qu'ils avaient, ça aurait été bête de se priver. Ses frères étaient les seules personnes avec qui Carry pouvait jouer. Cloîtrée chez elle constamment, obligée de suivre des cours à domicile et mise à l'écart des gens normaux, il n'y avait que ça qu'elle pouvait faire : courir après ses deux jumeaux dans toute la maison. Elle n'avait jamais été traitée comme eux, ou comme n'importe quel autre enfant. Elle avait été élevée à la dure, selon des règles plus que strictes, coupée du monde extérieur, par prétention ou peut-être par méchanceté. Tout cela, avait été décidé par son père. Pendant que ses frères étudiaient et sortaient comme ils le souhaitaient, elle, elle lisait des livres et jouait de la musique discrètement pour ne pas se faire disputer. Toc, toc, toc. La gamine ouvrit brusquement la porte et les deux garçons sursautèrent avant de tenter de se faufiler et de s'échapper. "J'vais vous avoir !" S'en suivi alors une course-poursuite d'au moins dix minutes, qui consistait à monter et descendre les deux étages dont été constituée la maison des Chainsaw. Ce jour-là, c'est vrai, ils auraient pu tous les trois faire plus attention. Ils auraient pu l'éviter, cette statue hors de prix. Ils auraient pu simplement la contourner et faire en sorte de ne pas la briser. Pourtant, elle était là, en mille morceaux sur le parquet du deuxième ... "Merde... On est désolé Carry. Mike ! T'aurais pu faire attention. On peut ... On peut vraiment rien faire, tu crois ?" Tous les trois étaient penchés au-dessus de l'œuvre brisée. Les deux bonhommes observaient leur soeur, l’œil inquiet. Ils savaient parfaitement ce qui allait se passer. Ils savaient que c'était elle qui allait se faire disputer à leur place, comme à chaque fois. "Vous inquiétez pas ... Ça va aller." Une fois de plus, elle leur avait souri, effaçant une grande partie de leur inquiétude. Tout se passait toujours de cette manière, et la jeune fille avait fini par s'y faire une raison ...


La jeune femme souriait en repensant à tout cela. Ah ça, elle en avait bien pris plein la tronche pour cette statue à la con. Ce n'était pas comme si elle était irremplaçable étant donné l'argent qui circulait au sein de la famille, mais il avait été évident que ça n'allait pas passer comme une lettre à la poste. Loin de là. Il avait fallu que son père affirme son autorité encore. D'ailleurs, tout cela n'avait que trop duré. Et avait poussé Carry à bout. Elle avait craqué et avait commis l'irréparable. Elle avait compris que pour vivre mieux, il fallait qu'elle parte. Et c'est avec ce but précis, qu'une nuit, elle avait préparé ses affaires, avait emporté le plus important et avait disparu, comme ça, ne laissant qu'un simple mot sur le comptoir de la cuisine. Ce qu'elle avait écrit été toujours gravé dans son esprit. Elle avait longuement réfléchi à comment tourner les phrases qu'elle adressait à sa mère et ses frères pour éviter de les blesser, pour qu'ils comprennent. Elle l'avait recommencé quatre fois précisément. Elle avait commencé par dire à sa mère qu'elle la trouvait courageuse mais tout de même un peu stupide et qu'elle, elle n'aurait pas eu le courage de rester avec un homme pareil. Elle avait ensuite dit à ses frères qu'ils ne devaient jamais se laisser faire par qui que ce soit et qu'ils devaient croire en leurs rêves, même les plus fous. Elle avait terminé par un "je vous aime" et avait retourné la feuille, indiquant au dos les personnes concernées. Rien pour son père. Parce qu'il ne le méritait pas. Il ne méritait pas qu'elle se préoccupe de ce qu'il allait bien pouvoir penser. Elle s'en foutait complètement. Elle avait décidé que sa vie lui appartenait et qu'il était hors de question qu'elle pourrisse dans la prison dorée qu'on lui avait imposée. Elle avait alors seize petites années. Seize ans, un sac à dos et sa guitare. C'était amplement suffisant. Tout cela constituait facilement un troisième argument. Retourner là-bas, serait comme ravaler sa fierté et revenir en arrière, et ça, elle ne le voulait pas. Elle n'était pas ce genre de personnes qui laisse passer au fil des années. Il l'avait poussé à partir, bien que la décision venait d'elle. Il était hors de question qu'elle remette les pieds là-bas. La situation était beaucoup trop compliquée encore une fois. Enfin ... À bien y réfléchir, c'était toujours moins catastrophique que les années qui avaient suivi son départ ... Choisir d'aller ou non passer quelque temps en Australie était moins compliqué que de réussir à dire non à une traînée de poudre blanche. C'était toujours moins dur que de dire non à un verre proposé bien gentiment. Oui ... La période qui suivit sa fugue n'avait pas été vraiment rose.

Combien de temps avait-elle erré à Sydney ? Deux mois ... Ou peut-être trois. Difficile de s'en souvenir, en fait. Toute cette période ainsi que son arrivée à Miami était particulièrement floue ... Il y avait eu trop de mauvaises rencontres, de mauvaises fréquentations. Il y avait eu trop d'alcool, de joints et de poudre. Trop de souvenirs effacés, trop de moments qu'elle ne se souvenait pas d'avoir vécus. Elle avait fait trop de conneries. Et n'avait rien tiré de bon de ses aventures. Ce qui l'avait sauvé, c'était sans aucun doute son intégration dans la grande école de Miami. Wynwood High School. Oui, ça avait été un tournant pour elle. Elle avait commencé à se reprendre en main, avait freiné sur l'alcool, la drogue et toutes ces merdes. Elle s'était assagie tout en veillant à garder son sale caractère qui faisait d'elle celle que les gens n'appréciaient pas forcément. Elle y avait fait des rencontres agréables, comme horriblement agaçantes. Pourtant, tout avait recommencé, vite. Beaucoup trop vite. Il avait suffi d'un coup de téléphone. Il avait suffi d'une annonce, de sa mère, les sanglots dans la voix. Il avait suffi qu'on lui dise qu'il n'allait pas bien, qu'il était entre la vie et la mort pour que ça recommence. Mike avait eu un accident. Il s'était fait renverser par une voiture, trop violemment pour s'en sortir indemne. Le choc avait été tel, qu'il avait perdu connaissance sur le coup, et ce, pour plusieurs mois. Des mois durant lesquels, Carry n'avait rien trouvé d'autre à faire que de boire, fumer, se défoncer et ignorer les gens qui comptaient pour elle. Elle avait raccroché à sa mère, chaque fois qu'elle l'appelait, n'avait pas cherché à contacter Kyle, alors qu'elle savait qu'il était au plus mal. Elle ne s'était pas dite que le mien était qu'elle laisse tout tomber, sa confrérie, ses études et qu'elle retourne là-bas, auprès d'eux. Elle y avait pensé, bien sûr, mais l'idée sonnait horriblement mal. Elle savait à quels points ça aurait été dur de rentrer. Elle savait à quels points ça aurait été compliqué de le voir, inerte, branché à un tas de machines, dans l'incapacité de rire ou de simplement la regarder. Elle ne pouvait pas. Ça aurait été trop blessant et destructeur. Alors, elle avait fait son choix. Elle avait préféré se renfermer sur elle-même, passer des soirées à se mettre des mines. Elle avait essayé un groupe de soutien une fois, et la seule chose dont elle se souvenait, c'était que ça ne lui avait strictement servi à rien. Et bêtement, elle était devenue fragile. Vulnérable, même. Elle avait sombré une fois de plus et s'était cassé la gueule, avant de se reprendre. Elle avait eu ses examens. Largement même. Sur le coup, elle s'était dite que les cours strictes avaient peut-être porté leur fruit avant de se rendre compte que ce n'était pas grâce à lui qu'elle en était là. Elle avait toujours pu compter que sur elle-même, et c'était ce qu'elle comptait faire, jusqu'à son dernier souffle.


Il n'était plus temps de fuir. C'était tellement plus simple d'éviter les choses compliquées plutôt que de les affronter, n'est-ce pas ? Carry, elle, avait toujours été très douée pour ce genre de choses. Esquiver la vérité, se cacher derrière l'indifférence et le mensonge, pourtant cette fois, elle ne pouvait pas se le permettre. Le smartphone collé à l'oreille, elle soupira, avala sa salive et patienta. "Bonjour, vous êtes bien sur le répondeur de la famille Chainsaw. Nous ne sommes pas disponibles pour le moment, ou bien absents. Laissez-nous un message, nous vous rappellerons." La voix de sa mère n'avait pas vraiment changé. Et son nom, non plus d'ailleurs. Carry se mordit la joue, de l'intérieur. "Maman .. C'est moi... Euh ... Je suis désolée de te dire ça maintenant, mais je ne pense pas pouvoir venir cette été non plus... C'est compliqué. Avec le déménagement, tout ça. Il faut que je fasse les cartons, que je finisse les papiers et que je parte pour Boston. J'aimerais faire ça au plus vite, histoire d'en être débarrassé. Et puis, quand je serai installée, vous pourrez toujours venir, toi et ... Les deux zigotos-là. Ça vous fera découvrir une nouvelle ville si ... Vous ne connaissez pas déjà ... Enfin ... Je vous embrasse." Elle raccrocha. Ok. Il fallait l'admettre, faire ça par téléphone et le dire sur le répondeur, c'était légèrement lâche et très peu courageux, mais c'était toujours une façon de le faire. Au moins, c'était dit et fait. Et puis, là, elle n'avait pas à subir la déception qu'elle aurait entendue dans la voix de sa mère. Elle se sentait un peu moins coupable ... Pour l'énième fois, elle soupira. Il était temps de commencer à ranger tout ce qui traînait dans sa chambre d'étudiante. Il était temps de partir, de commencer une nouvelle vie, ailleurs, avec de nouvelles bases. Une vie à l'université. Une vie à Boston. Une vie loin de l'alcool, et de la drogue. Une nouvelle vie qu'elle souhaite meilleure, pour elle, pour eux. Parce que cette fois ci, le passé est passé ... 






A propos de toi

Pseudo : Carry/Abi'
Age : 16 ans
Comment as-tu connu le forum ? Ninouuuuuu ♥
Fréquence de connexion ? Assez souvent
Veux-tu un parrain ? Boh, si quelqu'un veut un filleul 
Quelque chose à ajouter ? Bisous partout 
Code du règlement : Mon portable est à côté de moi

Code:
Phoebe Tonkin[color=#ff0000]~[/color] Chainsaw Carry



Dernière édition par Carry Chainsaw le Dim 26 Juil - 15:31, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: - Un jour, vous agirez avec honneur... - Je les adore ces moments là ! Je les salue de la main quand je les vois passer ! | Carry Chainsaw   Sam 18 Juil - 15:27

CARRYBOUUUUUUUU *________*

Rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Theta Xi
Disponibilité pour RP : Toujours.
Featuring : Evanna Lynch
DC : Ashton D. MyersEnzo MillerFrank EarendNicholas TompkinsAshton D. Myers
Messages : 57
Who I am? : Une éternelle rêveuse.
People around me : Mes petites étoiles.
What I've done : mes aventures.
Relations : - Amie de Seung Joo
- Amie de Jade *-*

Date d'inscription : 14/07/2015
Age : 17
MessageSujet: Re: - Un jour, vous agirez avec honneur... - Je les adore ces moments là ! Je les salue de la main quand je les vois passer ! | Carry Chainsaw   Sam 18 Juil - 19:30

OH tu as fais revenir Carry finalement *-*
/me sautille partout

C'est trop cool *O* rebienvenue alors, et bon courage pour ta fiche !

_________________


« fault our stars »
You dazzle like the sky, your face is sweet like lemonade. When you smile, you’re like an angel, ay yeah. Honestly confess to me, I like you, I’m attracted to you. You feel the same as me, yeah uh © .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nous Tomberons, Nous Rêverons Encore, A la Vie Comme à La Mort
Disponibilité pour RP : Yup
Featuring : Sandra Kubicka
DC : James P. Cobb E.
Jae Ji Choi
Eoin Johnstone
Nikolaï A. Kozlovski
(Eric Altman, Samuel Steevenson, Maira Hae, Vincent Eckon)

Messages : 129
Who I am? : Et un deux trois Alice au Pays des Cauchemars... ♪♫

People around me : A nos joies passées, à nos flèches à nos étoiles, à la vie comme à la mort
What I've done : Bad bad things
Where I'm going : To keep My Promises
Relations : Je ne le sais pas encore mais je crois que j'aime mon chef... Zoooo ♥

Mikaela Kozlovski -> Amie
Iris Stewart -> on se déteste non ?
Kyaw Ne Min -> Le Petit Prince
Seung Joo Park -> Protégé

Date d'inscription : 14/07/2015
Age : 18
Localisation : Boston Yeaah
MessageSujet: Re: - Un jour, vous agirez avec honneur... - Je les adore ces moments là ! Je les salue de la main quand je les vois passer ! | Carry Chainsaw   Sam 18 Juil - 20:14

Ohh rebienvenue à Carry *__*
Courage pour ta fiche ♥

_________________
I Wanna See, I Wanna Live...
J'aimerai quand même rester un peu, là... J'aimerai bien rester contre toi... Mais comme temps ne reviendra pas, on reste là, on restera... (Starlight/Indochine).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: - Un jour, vous agirez avec honneur... - Je les adore ces moments là ! Je les salue de la main quand je les vois passer ! | Carry Chainsaw   Sam 18 Juil - 20:21

Et oui ! Carry est de retour Smile
Merci vous trois (:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: - Un jour, vous agirez avec honneur... - Je les adore ces moments là ! Je les salue de la main quand je les vois passer ! | Carry Chainsaw   Sam 18 Juil - 23:59

Rebienvenue visiblement Very Happy

Bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: - Un jour, vous agirez avec honneur... - Je les adore ces moments là ! Je les salue de la main quand je les vois passer ! | Carry Chainsaw   Dim 19 Juil - 10:48

Merci Maelys ✌
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: - Un jour, vous agirez avec honneur... - Je les adore ces moments là ! Je les salue de la main quand je les vois passer ! | Carry Chainsaw   Dim 19 Juil - 17:09

Rebienvenue. Bon courage pour ta fiche.
Tu as pris Carry *-*.
Revenir en haut Aller en bas
Kappa Pi
Disponibilité pour RP : Oui ♥
Featuring : Phoebe Tonkin
DC : Lily-Rose F. Rivest

Messages : 250
Who I am? :
Un jour, vous agirez avec honneur... -Je les adore ces moments là ! Je les salue de la main quand je les vois passer !

People around me : Pousse toi d'mon soleil ! Tu fais éclipse avec ton cul ...


Social Network : Facebook de Carry
CellPhone : Carry's cellphone
Relations : Adam • Chien & Chat
Iris • Amie d'enfance devenue connaissance
Ashton • Rat de laboratoire, binôme de programme psychologique
Mike • Ancien compagnon de fugue
Jade • P'tite protégée
Chelsea • Blondasse à deux balles
Shivani • Amie proche au sein des Kappa Pi
Elena • Connaissance de Wynwood High School

Date d'inscription : 18/07/2015
Age : 20
MessageSujet: Re: - Un jour, vous agirez avec honneur... - Je les adore ces moments là ! Je les salue de la main quand je les vois passer ! | Carry Chainsaw   Dim 19 Juil - 17:12

Merci Sele'
Et oui ! Carry Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kappa Pi
Disponibilité pour RP :
Featuring : Ebba Zingmark
DC : Kyaw Ne Min, Logan C. Maxwell, Marine Martel, Seung Joo Park & Jake I. Wilson
Messages : 79
Who I am? : Une simple jeune fille
People around me : Mon entourage
Where I'm going : Mes méfaits
Social Network : Tumblr
CellPhone : Téléphone et casier
Relations : Avec le plus mignon des jeunes garçons <3
Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 18
MessageSujet: Re: - Un jour, vous agirez avec honneur... - Je les adore ces moments là ! Je les salue de la main quand je les vois passer ! | Carry Chainsaw   Dim 26 Juil - 15:36

Félicitations !

« Tu es validé(e) Hey, bienvenue à ta demoiselle à Boston ** Je la connaissais vaguement mais j'ai aimé la découvrir comme ça. Elle est intéressante et voilà *o* Je viendrais te demander au moins un lien de toute façon, amuse-toi bien parmi nous ♥ »

Tu peux désormais aller faire ta fiche de liens, ainsi que répertorier tes futurs RPs. Mais tu as aussi désormais accès à tout un tas d'autres topics. Demander un rang, mais aussi un logement, l'adhésion à une confrérie si ton personnage est un étudiant ainsi que choisir tes options. A toi d'aller te renseigner et lire les différentes histoires de nos confréries pour mieux les comprendre. Tu pourras par la suite te renseigner sur les cours qui ont lieu à l'école, les options ainsi que les clubs et comment y adhérer. Néanmoins, si jamais tu as la moindre question, le staff sera toujours là pour te venir en aide, donc n'hésites pas à leur envoyer un MP si jamais tu es dans une impasse ! Bon jeu parmi nous <3

_________________
Kappa Pi dans l'âme & Dans le coeur
La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre. Gandhi



Alayna parle en #ff9966
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: - Un jour, vous agirez avec honneur... - Je les adore ces moments là ! Je les salue de la main quand je les vois passer ! | Carry Chainsaw   Aujourd'hui à 12:30

Revenir en haut Aller en bas
 
- Un jour, vous agirez avec honneur... - Je les adore ces moments là ! Je les salue de la main quand je les vois passer ! | Carry Chainsaw
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» # 14. Voulez-vous coucher avec moi, ce soir ? ○ Endy&Olympe [HOT]
» Venez vous amuser avec moi !!
» voulez vous coucher avec moi, ce soir ? + poppy jeffrey
» » Venez jouez avec moi, je ne vous ferais rien, promis... ♥ « || Demande de RP's
» Je suis pas enfermé ici avec vous, vous êtes enfermés avec moi.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life in Boston rpg :: Who are you ? :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: