AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Demande de partenariat
Ven 26 Fév - 20:51 par Invité

» 16.02.16 - LE FORUM FERME SES PORTES.
Jeu 18 Fév - 15:51 par Miss Petunia Garner

» Flash | ft. Lily-Rose Rivest
Lun 15 Fév - 21:05 par Lily-rose F. Rivest

» Never say goodbye because saying goodbye means going away and going away means forgetting (Ninette ♥︎)
Lun 15 Fév - 20:27 par Isobel W. McCoy

» Mon Voisin Du Dessus (MVDD)
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» À quoi te fait penser ce mot
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» Le changement, c'est maintenant !
Dim 14 Fév - 12:18 par Shivani K. Shukia

» Une rose à dix
Dim 14 Fév - 12:11 par Isobel W. McCoy

» L'horloge parlante
Dim 14 Fév - 12:10 par Isobel W. McCoy

Points confréries
Delta Upsilon — 825 pts
Kappa Pi — 777 pts
Sigma Nu — 535 pts
Delta Gamma — 510 pts
Pi Bêta Phi — 300 pts
Thêta Xi — 60 pts
Vidéo

Partagez | 
 

 Avoir la tête dans les étoiles — Gemma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Theta Xi
Disponibilité pour RP : Toujours.
Featuring : Evanna Lynch
DC : Ashton D. MyersEnzo MillerFrank EarendNicholas TompkinsAshton D. Myers
Messages : 57
Who I am? : Une éternelle rêveuse.
People around me : Mes petites étoiles.
What I've done : mes aventures.
Relations : - Amie de Seung Joo
- Amie de Jade *-*

Date d'inscription : 14/07/2015
Age : 17
MessageSujet: Avoir la tête dans les étoiles — Gemma   Mar 14 Juil - 17:00






Gemma L. Osborne
ID Card

Age : 15 ans.
Date de naissance : 15 Juillet 1999.
Lieu de naissance : Washington DC
Statut Civil : Pas de problèmes financiers quelconque.
Statut Social : Célibataire.
Métier/Etudes : Etudiante.
Classe : Junior Year avec options Photographie & Arts.
Groupe : Theta Xi, Kappa Pi (?), Lambda
P.I ou Scénario ? P.I
Avatar : Evanna Lynch
Secret envoyé : A remplir par un admin
“Notre étoile est en nous, et, de nous, il dépend qu’elle soit bonne ou mauvaise.”


« - Oh comme c’est beau ! C’est quoi, maman ?
- Une étoile filante.
- Je peux faire un vœu alors ?
- Bien sur. »


La petite fille ferma les yeux très forts, avant de les rouvrir, un grand sourire aux lèvres.

« - Tu crois qu’il va se réaliser un jour ?
- Si tu y crois très fort, oui. »


Gemma avait littéralement des étoiles plein les yeux, enthousiaste à l’idée que son rêve le plus cher se réalise un jour.

C’était par une nuit d’été, qu’elle et sa maman avaient choisis d’observer le ciel, et la première fois que Gemma voyait ce qu’on appelait une étoile filante. Petite, elle entendait souvent des histoires. Ses camarades se vantaient de l’avoir vu, ce phénomène éphémère qui donnait le pouvoir de réaliser un souhait, et depuis Gemma n’avait rêvé que d’une chose en voir une elle aussi. Et cette nuit, elle avait eu cette opportunité, et regardait le ciel avec un air complice. Ce ciel, si anodin, si banal dans le quotidien d’un être humain lambda, c’était toute sa vie. Depuis ce jour.

Gemma, c’est littéralement la fille qui a la tête dans les étoiles. Le ciel est ce qui la fascine le plus au monde. Le déplacement des nuages, leurs formes changeantes absolument fascinantes, et surtout les étoiles perceptibles uniquement quand le joli drap bleu nuit est levé. Quand le soleil est couché, Gemma vit. Sa passion, c’est les étoiles, l’univers. Elle adore écouter les histoires sur les constellations, connaître leurs noms et leurs spécificités. Elle aime à s’imaginer combien il peut y en avoir en tout dans cet infini univers. Elle pourrait passer des heures, assise devant sa fenêtre à regarder la nature vivre sous ses yeux. Elle ne saura jamais expliquer ce qui la motive tant, ce qui l’obsède tant, mais elle continue chaque soir à regarder le ciel, à l’observer et à chercher à le comprendre.

« - Plus tard, je veux devenir astrologue, maman. »

Sa mère sourit doucement, caressant la tête de son enfant. Si petite, mais déjà si déterminée. Mais tout ce qu’elle trouve à faire, c’est acquiescer et l’encourager dans cette voie. Ce à quoi elle ne s’attendait pas, en revanche, c’était que ce souhait resterait, même après que des années se soient écoulées.

-------------------------------------------------------------------

« - Mais t’es pas drôle, pourquoi tu veux pas venir jouer avec nous ? »

Un petit blondinet, aux grands yeux bleus observait Gemma, accompagné de toute sa tripotée d’amis, bien décidés à la faire bouger de son coin. Ils aimaient à jouer tous ensemble dans la cour de récréation, et aujourd’hui il leur manquait un joueur pour compléter les deux équipes, et forcément, la seule présente, leur dernier recours, c’était Gemma. Assise toute seule, contre le mur, elle était en train de dessiner. Grossièrement, mais avec détermination. Armée de ses gros feutres, elle était en pleine représentation d’un ciel étoilé, et ne s’intéressait guère aux jeux de ballons de ses petits camarades. Tout ce qu’elle voulait, c’est finir ce chef d’œuvre pour l’offrir à sa maitresse, et elle n’en avait que faire des supplications du jeune garçon. Elle ne l’écoutait même pas, ne le regardait même pas, et ignorait totalement leur existence.

Gemma, elle ne s’intéressait qu’à son petit monde, et était capable de faire très vite abstraction de tout ce qui se déroulait autour d’elle. Les bruits extérieurs, les gens inintéressants, les fous rires qui n’avaient ni queue, ni tête. Gemma était du genre solitaire, qui ne cherchait pas à tout prix la compagnie, puisque la sienne et ses idées lui suffisaient amplement. Eternelle rêveuse, seule son imagination opérait, et elle n’était que rarement connecté au monde réel. Cela ne faisait que quelques temps qu’elle était comme ça. Déconnectée de la réalité, rien ne comptait réellement à ses yeux. Elle ne comprenait rien, et ne se souciait que de choses immatérielles, ou futiles. Pour elle, rien ne valait mieux que le ciel et les étoiles, ses seules véritables amies. Et à l’école, à force de rester indifférente, de ne montrer jamais aucun intérêt, elle s’était fait vite des ennemis. Comme ce jour-là. Parce qu’elle n’était pas comme eux, parce qu’elle ne voulait pas jouer avec eux.

Mais, comme toujours, elle n’y avait même pas fais attention, et avait essuyé les critiques d’un grand sourire satisfait, celui d’avoir réussi son dessin et les avait planté là en regagnant la salle de classe en sautillant. Tout ce qui l’importait, c’était son objectif : faire cadeau de son gribouillage. La maitresse était la seule en qui elle avait confiance, la seule qui la comprenait réellement, alors elle l’aimait bien et lui portait de l’attention. Elle l’écoutait toujours attentivement en cours, et adorait lui poser plein de questions, parce que Gemma adorait apprendre de nouvelles choses. En savoir plus sur ce qui l’entourait. Elle aimait avoir de bonnes notes, elle aimait étudier, et même si ça n’était que de simples additions de primaire, elle adorait faire ses devoirs. Ca la calmait, ça la détendait. Elle aimait l’école.

---------------------------------------------------------

« - Hé regardez, c’est la folle là-haut !
- Psychopathe !
- Trisomique ! »


Une journée normale, dans un collège normal de Washington. C’était à peu près la même rengaine à chaque fois que Gemma posait un pied dans le grand couloir qui distribuait toutes les salles de classe. Railleries en tout genre, Gemma avait le droit à une bonne dose d’insultes, à chaque fois qu’elle mettait les pieds à l’école. Le pire : elle s’en fichait. Elle ne les entendait par ailleurs pas, et restait toujours concentrée. Compter ses pas quand elle marchait, réciter une comptine dans sa tête, ou se précipiter sur un minuscule papillon qui volait. Rien autour d’elle ne l’affectait, et peu importe ce qu’ils pouvaient bien raconter à son sujet, elle était si distante, si peu encline à s’attacher ou à avoir de la compassion pour quiconque, qu’elle n’était absolument pas réceptive aux méchancetés qu’elle subissait un peu plus chaque jour. Personne n’était au courant chez elle, et elle ne voyait pas l’intérêt de leur raconter. Tout ce qu’elle faisait, c’est parler continuellement des études qu’elle souhaitait entreprendre, puisqu’elle était ambitieuse, et n’avait pas changé de rêve. L’astronomie la faisait rêver. Elle lisait toujours plus de livres à ce sujet, et continuait tous les soirs à regarder le ciel depuis la fenêtre de sa chambre. C’était une véritable obsession, sa raison de vivre. Et personne ne pourrait la comprendre. Et de toute façon, elle ne voulait pas qu’on entre dans son cercle.

Seule sa mère s’y trouvait, ainsi que les personnes qu’elle respectait, notamment ses professeurs, pour elle figures du savoir, et donc des personnes importantes. Studieuse et intéressée, elle ne cessait pas d’étudier pour autant, pour atteindre son but ultime, et continuait à vivre sa vie d’adolescente pleinement.

-----------------------------------------------------------

« - Monte dans ta chambre, tout de suite ! »

Ton autoritaire, Gemma était surprise ce soir-là de voir sa mère aussi ferme. Elle ne s’était jamais énervée contre elle, et ne comprenait pas soudainement ce changement de comportement à son égard. Apeurée d’avoir fait une bêtise, Gemma se referma sur elle-même et monta les marches une à une jusqu’à sa chambre. Gemma avait peur des représailles, craignait les disputes, et détestait qu’on l’engueule. Elle pleurait toujours beaucoup après. Alors, elle ne faisait pas de bêtise, et restait une jeune fille obéissante et exemplaire. Et ce soir-là, elle ne comprenait pas ce qu’elle avait fait de mal. Elle avait pourtant eu une note correcte à son dernier devoir, elle s’était même inscrite au club de peinture comme sa mère lui rabâchait depuis des semaines pour qu’elle sorte un peu plus, et se fasse des amis. Et pourtant, là, elle avait peur d’un sermon dont elle ignorait la cause. En ouvrant la porte de sa chambre, toute la crainte qui l’avait gagné disparut. Un joli télescope l’attendait de pied ferme, soigneusement placé devant sa fenêtre. Des étoiles pleins les yeux, elle hurla dans toute la maison avant de redescendre les marches quatre à quatre et de sauter dans les bras de sa mère. Des cadeaux, elle n’en recevait pas beaucoup, parce qu’elle ne souhaitait jamais rien. Loin d’être matérialiste, Gemma avait toujours appris à se contenter de peu, et ce malgré une mère qui avait bien les moyens de lui faire plaisir de temps à autre. Mais Gemma était comme ça, elle portait plus d’attention envers les choses qui ne s’achetaient pas, que celles qui faisaient le bonheur des collégiens de son âge.

Gemma était bizarre, mais inoffensive. On la craignait pour ses passions hors du commun. Pour les jeunes, s’intéresser aux étoiles, croire que les esprits, les fantômes et les martiens ça existe, c’était de la folie pure. Et Gemma n’avait pour ça aucun ami. Sans que ça l’inquiète évidemment. Elle ne cherchait la guerre avec personne, et ne demandait à personne de l’aimer. Chétive, elle ne savait de toute façon pas se battre, pleurnicheuse, elle pleurait à la moindre douleur, et peureuse elle n’affrontait jamais ses peurs en face. Une proie facile pour quiconque voulait en faire un souffre-douleur. Il n’y avait que quand on s’en prenait à elle physiquement qu’elle réagissait, et souvent elle fuyait en courant, les larmes aux yeux quand quelqu’un venait tout juste de la pousser pour qu’elle tombe. On se moquait souvent d’elle pour ça, mais le courage elle ne le connaissait pas. Elle n’arrivait pas à l’apprivoiser, et elle partait toujours se cacher dans un coin, se refermant en boule en pleurant jusqu’à se calmer pour de bon. Elle n’arrivait pas à affronter le regard de ses camarades, quand elle n’avait pas d’autres choix que de le faire, et avait horreur qu’on la touche.

Quand ils étaient dans leurs bons jours, ils la laissaient tranquille et continuaient juste à l’appeler « la folle », mais quand ils avaient décidés que ça ne leur plaisait pas qu’elle les ignore purement et simplement, ils s’en prenaient à elle plus franchement, et ces moments là elle les redoutait. Autant, jusqu’à présent, on la laissait tranquille, autant quand la fin du collège arriva, ils ne se gênaient pas pour être vraiment méchants. Combien de fois on l’avait plaqué contre un casier parce qu’elle ne voulait pas maintenir le contact visuel avec son interlocuteur, combien de fois une fille l’avait poussé pour qu’elle fasse tomber tous ses bouquins partout par terre, et combien de fois avait-on essayé de la faire glisser dans les escaliers… Gemma ne comprenait pas, mais étrangement, elle ne cherchait pas à comprendre, elle se disait que ça devait être normal et qu’elle le méritait tout simplement. Elle continuait à faire ce qu’elle aimait : étudier, et encaissait chaque jour un peu plus les persécutions. Parce qu’en plus, Gemma était secrète, n’aimait pas dénoncer les gens, et gardait toujours tout pour elle. Pas bavarde pour un sou, elle était du genre silencieuse et mystérieuse. Toujours perdue dans son univers, elle ne s’adressait aux gens que par nécessité ou pour faire part de remarques sans importance. Elle était une incomprise perdue au milieu d’ignorants.

------------------------------------------------------------

« - Pourquoi tu ne m’en as jamais parlé ? »

Cette fois-ci, c’était la bonne, elle était en colère, et Gemma sentait ses yeux s’humidifier. Elle avait peur. Sa mère venait de recevoir l’appel de la directrice : on l’avait enfermé dans le placard à balais tout l’après-midi, et elle soupçonnait que ça ne soit pas la première fois que Gemma soit victime de coups montés. Pourtant Gemma n’en démordait pas, elle ne voulait pas en parler, parce que ça ne concernait en rien sa mère, et parce qu’elle ne voulait pas l’inquiéter. Alors elle baissa les yeux simplement, laissant la tristesse la submerger.

« - Il fallait me le dire, c’est très grave ça tu sais. Ils t’ont fait quoi d’autre ? »

Evidemment, elle n’obtint jamais aucune réponse de Gemma, muette comme une tombe, trop honteuse pour oser raconter à sa mère ce qu’on pouvait lui faire subir continuellement. Et encore aujourd’hui, elle n’a encore rien raconté.

------------------------------------------------------------

Gemma, c’est cette fille farouche, qui se laisse difficilement apprivoiser, ou du moins, si on sait l’approcher. Elle peut sembler perdue aux premiers abords, mais c’est une grande rêveuse, étourdie et maladroite, qui ne fait attention à rien, et ne vit que pour ses étoiles. Elle vit pour ses passions, ses études et sa maman. C’est la lycéenne un peu atypique, qui n’a pas vraiment d’amis, qui aime peindre à ses heures perdues des toiles qui se ressemblent toutes, et qui ne sont pas franchement jolies. Qui aime lire perchée sur un arbre, mais qui a peur des insectes et des chats. Qui a horreur des brocolis, et que tout le monde croit sortie d’une autre planète. Qui n’a pas une once de féminité, qui s’habille n’importe comment au gré de ses humeurs. Bref, Gemma, si vous la croisez, c’est celle qui nage en plein délire, mais qui jamais ne s’en prendra à vous, parce qu’elle a le cœur sur la main, et qu’elle espère au fond d’elle qu’un jour tout ça va changer, qu’elle arrivera à s’ouvrir, et qu’elle arrivera à trouver des gens qui comprendront, qui la comprendront.

“Rêver c'est scruter les étoiles et savoir interpréter leur message.”


Il était une fois, par une nuit d’été, un quinze juillet, l’histoire d’un nouveau né qui répondait au doux nom de Gemma. De sexe féminin, les deux parents, employés à la N.A.S.A, spécialisés dans le domaine de l’astrologie, choisirent de lui donner le nom de Gemma, à l’image d’une petite étoile brillante et scintillante de la constellation de la Couronne Boréale. Cette constellation scintillante, quand elle est visible, ressemble à un joli diadème lumineux, Gemma étant la plus brillante de toute, le « bijou » de la couronne. (ndlr : Gemma voulant dire en latin « bijou »). Un prénom évident pour ces deux parents très fiers, et aimants.

A quatre, avec son frère ainé, ils vivaient dans une petite maison de banlieue de la ville de Washington, et Gemma vécut une enfance tout à fait banale, entouré de deux parents toujours présents pour elle. Tout allait pour le mieux, et elle s’épanouissait dans la joie et la bonne humeur. Elle pensait que rien ne pouvait arriver tant qu’ils étaient soudés tous soudés.

Jusqu’à ce fameux jour.

Eté 2007. C’est les vacances, et la famille Osborne prévoit pour la première fois un séjour à New York. C’est la fête, Gemma est aux anges, elle rêve de découvrir la ville phare des Etats-Unis. A part sa ville natale, Washington, elle ne connaît pas grand chose, et n’a pas l’opportunité de voyager comme bon lui semble, avec deux parents toujours très occupés pour leurs missions respectives. Néanmoins, cette année, c’est la bonne, ils peuvent enfin partir. Et demain, c’est le grand jour. Gemma est surexcitée, et vérifie sa valise pour la énième fois tout en demandant à chaque fois à sa mère de venir voir que rien ne manque. Et comme à chaque fois, sa mère vient acquiescer, le sourire aux lèvres, en tapotant sur la tête de la jeune fille. Elle était fin prête, mais le départ n’aurait lieu que le lendemain, et elle se demandait comment elle allait faire pour la tenir tranquille toutes ces heures durant.

Gemma ne rêvait que de ce voyage, elle ne parlait que de ça, et ne voyait plus que par ça, et pourtant, jamais elle n’y alla.

Le jour J, endormie, épuisée par tous ses allers et retours dans la maison familiale, elle n’avait pas entendue sa mère se lever précipitamment en pleine nuit, quitter le domaine familial à la suite d’un appel urgent. Elle ne se réveilla donc pas, à l’heure prévue, mais au beau milieu de la matinée. Gemma ne comprenait pas ce qu’il se passait, et chercha des heures durant ses parents dans la maisonnée, en pleurant à chaudes larmes en croyant qu’on l’avait oublié. L’espoir ne dura qu’une minute, quand sa mère déboula à la maison, dévastée.

« - Il est où papa ?
- Gemma, regarde-moi.
Elle attrapa les mains de sa fille. Papa…
- Papa quoi ?
- Papa, il ne reviendra pas.
- Pourquoi ? Vous êtes fâchés ?
- Non, Gemma, il est monté là-haut, dans le ciel. »


Elle ne s’aventura pas davantage dans les explications, se laissant aller, pleurant toutes les larmes de son corps. Deux jours après, elle assistait seule aux funérailles, ne pouvant pas infliger à sa fille, qui dès lors s’était enfermé dans un profond mutisme.

« - Oh comme c’est beau ! C’est quoi maman ? »

Une étoile filante. Par une belle nuit d’été, Gemma parlait à nouveau, fasciné par le ciel, depuis le jour où elle était persuadée que son père était là-haut à la surveiller nuit et jour. Elle cherchait à comprendre comment il avait pu monter là-haut, et s’il était bien, s’il n’avait pas peur tout seul. Elle contemplait sans arrêt ce voile étoilé dans l’espoir de revoir un jour son père. Mais au fond d’elle, elle savait bien que c’était impossible. Néanmoins, elle restait bornée dans l’idée d’étudier les étoiles, le ciel, et tous ses mystères.

« - Tu connais l’histoire de ton prénom, Gemma ?
- Non, c’est quoi ?
S’enthousiasma l’intéressée.
- C’est ton père qui l’a choisi.
- C’est vrai ?
- Hm, il disait que tu étais le plus beau cadeau qu’on lui ait fait, alors il a décidé de t’appeler Gemma.
- Et ça veut dire quoi maman ?
- Ca veut dire bijou.
- Bijou ?
Une grimace d’incompréhension prit place sur son petit visage.
- Oui, tu vois toutes ces étoiles ? Et bien certaines, regroupées, donnent des formes, comme la Grande Ourse.
- La cassterole ?
- Oui, voilà, et bien Gemma, c’est le nom d’une étoile d’une constellation qui s’appelle la Couronne boréale.
- Oh une couronne, comme les princesses ?
- Oui, oui, comme les princesses.
- C’est parce que j’en suis une ?
- D’une certaine façon oui. Tu connais l’histoire de la couronne boréale ?
- Non, raconte-moi maman.
Assise par terre, sur l’herbe verte de leur jardin, Gemma se blottit contre sa mère.
- Il était une fois, un homme du nom de Dionysos, qui était fou amoureux d’une très jolie femme. Mais il ne savait pas comment la séduire. Il ne voulait pas être comme tous les autres, et chercha des jours entiers une manière originale de lui clamer son amour.
- Et alors ? Il a trouvé ?
- Alors qu’il tenait en main un diadème scintillant, il eut l’idée de le jeter dans le ciel, et c’est ainsi qu’est né la couronne boréale.
- Ooooh, et comment elle s’appelait la madame ?
- Ariane. C’est une belle histoire, n’est-ce pas ?
- Oh oui, moi aussi j’espère qu’un jour on m’offrira une étoile. »


Gemma se blottit davantage contre sa mère, les yeux rivés vers le ciel. Pour la première fois depuis des semaines, elle reprenait goût à la vie, elle avait trouvé ce qui lui donnait foi. Et dès lors, elle n’abandonna pas ce rêve, si cher à ses yeux.

Son enfance, et son adolescence ne se déroulèrent pas tout à fait comme prévu. La mort de son père avait laissé une trace bien visible, et depuis elle n’était plus tout à fait la même. Elle s’était renfermé dans sa passion, et ne faisait dès lors plus attention à rien. Elle était devenue telle qu’elle est aujourd’hui.

« - Ils t’ont fait quoi d’autre ? »

Question, laissée sans réponse, mais qui ne resta pas sans conséquences. Après avoir appris que toutes ces années sa fille était persécutée à l’école, sans jamais être venue lui dire, elle décida de changer de vie, pour elle et sa fille. La douleur de vivre dans la maison où elle avait vécu avec son mari et sa fille, devenait trop lourde à porter, et elle sentait que le moment était venu pour Gemma de souffler un peu, de retrouver goût à la vie, et surtout de la faire changer d’air, en espérant qu’elle fasse enfin le deuil de son défunt père. Ayant des parents originaires de Boston, la mère de Gemma choisit de venir s’installer près d’eux, et choisit d’inscrire Gemma et son frère au lycée de Boston pour la rentrée prochaine. Cette dernière ne broncha pas à ce changement d’air. Elle s’enthousiasmait juste en voyant que le ciel était toujours le même. Pour elle, rien ne pourrait changer, seulement, elle ne s’attendait pas à ce que Boston l’aide à évoluer.
A propos de toi

Pseudo :  Twisted Evil
Age : toujours le même hein /pan/
Comment as-tu connu le forum ? je crois que j'suis un chouïa à l'origine, mais pas sure
Fréquence de connexion ? aussi souvent que faire se peut
Veux-tu un parrain ? oh non, c'est bon, ça ira
Quelque chose à ajouter ?  Like a Star @ heaven
Code du règlement : Ok by Shishi

Code:
Evanna Lynch [color=#ff0000]~[/color] Gemma L. Osborne


Dernière édition par Gemma L. Osborne le Mar 21 Juil - 21:01, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nous Tomberons, Nous Rêverons Encore, A la Vie Comme à La Mort
Disponibilité pour RP : Yup
Featuring : Sandra Kubicka
DC : James P. Cobb E.
Jae Ji Choi
Eoin Johnstone
Nikolaï A. Kozlovski
(Eric Altman, Samuel Steevenson, Maira Hae, Vincent Eckon)

Messages : 129
Who I am? : Et un deux trois Alice au Pays des Cauchemars... ♪♫

People around me : A nos joies passées, à nos flèches à nos étoiles, à la vie comme à la mort
What I've done : Bad bad things
Where I'm going : To keep My Promises
Relations : Je ne le sais pas encore mais je crois que j'aime mon chef... Zoooo ♥

Mikaela Kozlovski -> Amie
Iris Stewart -> on se déteste non ?
Kyaw Ne Min -> Le Petit Prince
Seung Joo Park -> Protégé

Date d'inscription : 14/07/2015
Age : 18
Localisation : Boston Yeaah
MessageSujet: Re: Avoir la tête dans les étoiles — Gemma   Mar 14 Juil - 17:03

SASHOUUUUUUUUUUUUUU *___*
Rebienvenue, j'ai vraiment hâte de voir ce que ce perso va donner Cool Bon Courage pour ta fiche ♥

_________________
I Wanna See, I Wanna Live...
J'aimerai quand même rester un peu, là... J'aimerai bien rester contre toi... Mais comme temps ne reviendra pas, on reste là, on restera... (Starlight/Indochine).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Avoir la tête dans les étoiles — Gemma   Mar 14 Juil - 17:58

REBIENVENUE SASHOUNETTE *O* <3
Revenir en haut Aller en bas
Pi Beta Phi
Disponibilité pour RP : Oui
Featuring : Austin Mahone
DC : Jewel McCoy (Crossover)
Isobel W. McCoy (Crossover)
Lwyn Sein Zaw

Messages : 78
Who I am? : Tu es mon paradis mais je suis probablement ton enfer
People around me : Envoyez un mp !
What I've done : //
Where I'm going : //
Social Network : //
Date d'inscription : 03/07/2015
MessageSujet: Re: Avoir la tête dans les étoiles — Gemma   Mar 14 Juil - 18:44

Rebienvenue Sashoute

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Homme d'entretien à l'école
Disponibilité pour RP :
Featuring : Pyo Jihoon
DC : Kyaw Ne Min, Logan C. Maxwell, Marine Martel, Alayna Keane & Jake I. Wilson
Messages : 106
Who I am? : Un peu paumé
People around me : Dans le vaste monde
Where I'm going : A errer
Social Network : /
CellPhone : Le monsieur n'a pas de portable
Date d'inscription : 14/07/2015
Age : 25
MessageSujet: Re: Avoir la tête dans les étoiles — Gemma   Mar 14 Juil - 23:11

Cet avatar, je suis amoureuse ** J'ai pensé la jouer plusieurs fois, sans jamais osé, mais là elle est entre de bonnes mains ♥ Rebienvenue Sashette

_________________
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.
Nelson Mandela
(c) Arwy


Seung Joo parle en navy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Avoir la tête dans les étoiles — Gemma   Mer 15 Juil - 0:47

Rebienvenue bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Delta Gamma
Featuring : Gigi Hadid
DC : Nathan McCoy & Mike Kim
Messages : 10
Who I am? : Mama said I'm a pretty girl
Date d'inscription : 15/07/2015
Age : 18
MessageSujet: Re: Avoir la tête dans les étoiles — Gemma   Mer 15 Juil - 1:54

Mademoiselle Lovegood *O*

Rebienvenuuue <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Avoir la tête dans les étoiles — Gemma   Jeu 16 Juil - 9:02

Félicitations !

« Tu es validé(e) OMG SASHETTE ! C'est trop mignon ton histoire, mais bon super triste aussi ._. Mais il nous faudra un lien avec Hana, parce qu'elle aime bien tout ce qui touche à l'astrologie aussi *O* Puis c'est une prof Rolling Eyes Bref je te souhaite la rebienvenue & un bon jeu avec ta petite demoiselle toute mignonne <3 »

Tu peux désormais aller faire ta fiche de liens, ainsi que répertorier tes futurs RPs. Mais tu as aussi désormais accès à tout un tas d'autres topics. Demander un rang, mais aussi un logement, l'adhésion à une confrérie si ton personnage est un étudiant ainsi que choisir tes options. A toi d'aller te renseigner et lire les différentes histoires de nos confréries pour mieux les comprendre. Tu pourras par la suite te renseigner sur les cours qui ont lieu à l'école, les options ainsi que les clubs et comment y adhérer. Néanmoins, si jamais tu as la moindre question, le staff sera toujours là pour te venir en aide, donc n'hésites pas à leur envoyer un MP si jamais tu es dans une impasse ! Bon jeu parmi nous <3
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Avoir la tête dans les étoiles — Gemma   Aujourd'hui à 11:43

Revenir en haut Aller en bas
 
Avoir la tête dans les étoiles — Gemma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avoir la tête dans les étoiles — Gemma
» 3:16 Carnage dans les étoiles
» DOIT MÊME Y AVOIR DE L'ALCOOL DANS LE MINIBAR ~ (HANSRIM) PART II
» Roronoa Zoro, un sabreur qui à la tête dans les étoiles.
» comment avoir mewtwo?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life in Boston rpg :: Who are you ? :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: