AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Demande de partenariat
Ven 26 Fév - 20:51 par Invité

» 16.02.16 - LE FORUM FERME SES PORTES.
Jeu 18 Fév - 15:51 par Miss Petunia Garner

» Flash | ft. Lily-Rose Rivest
Lun 15 Fév - 21:05 par Lily-rose F. Rivest

» Never say goodbye because saying goodbye means going away and going away means forgetting (Ninette ♥︎)
Lun 15 Fév - 20:27 par Isobel W. McCoy

» Mon Voisin Du Dessus (MVDD)
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» À quoi te fait penser ce mot
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» Le changement, c'est maintenant !
Dim 14 Fév - 12:18 par Shivani K. Shukia

» Une rose à dix
Dim 14 Fév - 12:11 par Isobel W. McCoy

» L'horloge parlante
Dim 14 Fév - 12:10 par Isobel W. McCoy

Points confréries
Delta Upsilon — 825 pts
Kappa Pi — 777 pts
Sigma Nu — 535 pts
Delta Gamma — 510 pts
Pi Bêta Phi — 300 pts
Thêta Xi — 60 pts
Vidéo

Partagez | 
 

 Secret de Iosep

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Secret de Iosep   Mer 16 Déc - 3:26

Bonsoir ! Je poste, au calme, mon secret. En espérant que le format ne soit pas trop grand (étant donné que je poste un peu à l'aveuglette). Si ça l'est, n'hésitez pas à me dire, je ferais un petit résumé de quelques mots.


Iosep a toujours été d'un naturelle possessif. Mais d'avantage, Iosep présent de grave troubles obsessionnels dépressifs qui l'ont conduit à des extrêmes que lui même déplore, aujourd'hui.

Au début de ses études en psycho, à Boston, Iosep est tombé amoureux. Tout allait bien, dans le meilleur des mondes. S'il n'a jamais été très expressif pour clamer son amour, il aurait été capable de tout, pour elle. De tout. Après un an de relation presque fusionnelle, Iosep pensait à s'installer avec elle, à se marier, avoir des gosses, la belle vie. Il n'entendait pas les reproches. Iosep, arrête de fouiller mon téléphone. Iosep, j'aimerai bien voir mes copines sans toi. Iosep, ce n'est qu'un ami !

Cet ami était gay. Alors, elle trouvait amusant d'avoir un comportement alambiqué avec lui. Personne ne songeait une seconde que ces gestes un peu déplacés auraient une quelconque incidence pour l'affection qu'elle portait pour Iosep. Personne sauf Iosep lui-même. Ils étaient en train d'emménager, quand la dispute éclata. Elle cassa un vase au sol et lui annonça que c'était fini. Elle l'aimait. Mais elle était étouffée. Iosep ne l'accepta pas. Il s'énerva, l'insulta. Puis lui supplia de rester, s'excusa. Quand elle claqua la porte de la chambre, quelque chose avait été chamboulé en lui.

Il lui envoya des SMS tous les jours, matin, midi et soir. Elle tenta de le raisonner. Il s'énervait. Parfois l'insultait. Parfois lui envoyait des poèmes. Elle finit par arrêter de répondre, espérant calmer les fureurs de Iosep plutôt que de les enflammer. Il s'y fera.

Il ne s'y fit pas.

Il se mit à fréquenter les soirées où elle allait. Il regardait son facebook, demandait autour de lui. Ils avaient plus ou moins le même groupe d'amis. Il fit semblant que tout allait bien. Qu'il avait oublié. Mais elle n'avait pas oublié le SMS qu'il lui avait envoyé ce matin. Elle songea qu'il commençait à passer à autre chose. Elle se détendit. Un peu trop. Un soir, Iosep la raccompagna chez elle, à pieds. Elle n'avait personne d'autre, elle songeait qu'ils pourraient rester amis. Il insista pour monter. Elle refusa. Il se mit à s'approcher d'elle. Elle recula. Il posa la main sur sa hanche, tenta de l'embrasser, elle le gifla et s'enfuit.

Les jours suivants furent cauchemardesques. Iosep s'enflammait. Bourra son répondeur de messages furieux et injurieux. Puis commença à la menacer elle. A menacer sa vie, si elle ne revenait pas à lui. Elle vivait dans la peur. On lui disait de porter plainte. Elle s'était conforté dans l'idée qu'elle lui avait donné de l'espoir. C'était de sa faute à elle. Alors, comme elle craignait de le revoir dans sa ruelle, c'était l'un de ses amis qui l'accompagnait. Un soir, plus propice à la complicité, ils s'embrassèrent. Iosep se mit à la menacer de plus belle. Jusqu'au jour où ils se croisèrent en soirée. Inexorablement. Elle était avec son copain. Iosep bouillit. Et se jeta sur le copain de son ex. On les sépara à temps. Le petit copain porta plainte près un tour forcé à l'hôpital le plus proche.

Au procès, Iosep fut contraint de payer une amande plus les dommages et intérêts. Il fut ainsi interdit d'approcher de son ex. Cinq cent mètres, minimum. Il fut alors suivit par des psychiatres et se fit prescrire de nombreux antidépresseurs. Instructions du juge, il semblerait que Iosep avait plusieurs fois attenté à sa vie. Il souffrait de mélancolie aiguë.

Depuis, Iosep continue de voir un spécialiste avec qui il tente d'arrêter doucement les antidépresseurs auxquels il est devenu accroc. Ayant un naturel à facilement sombrer dans les addictions, le psychiatre prévoit encore quelques années de suivis. Le garçon n'a plus jamais recroisé son ex qui doit vivre, à l'heure actuelle, une vie sereine. A-t-il seulement envoyé une lettre, malgré les interdictions du juge, pour présenter des excuses sincères. Elle ne lui répondit jamais et chacun finirent leur vie de leur côté.

Honteux de son comportement, Iosep garde cet épisode pour lui. Se connaissant, il craint de resombrer dans ce genre d'attitude criminelle qu'il déplore en temps normal.
Voici les trois indices :
1) C'est inscrit sur son casier judiciaire.
2) Comment mal gérer une rupture ?
3) L'amour rend fou.
Revenir en haut Aller en bas
 
Secret de Iosep
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Secret War
» Amour secret...
» Le secret de Térabithia
» secret of mana
» SUIVI-HAÏTI:SECRET POLITIQUE-COMPLICITÉ OU SOUMISSION?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life in Boston rpg :: Secrets-
Sauter vers: