AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Demande de partenariat
Ven 26 Fév - 20:51 par Invité

» 16.02.16 - LE FORUM FERME SES PORTES.
Jeu 18 Fév - 15:51 par Miss Petunia Garner

» Flash | ft. Lily-Rose Rivest
Lun 15 Fév - 21:05 par Lily-rose F. Rivest

» Never say goodbye because saying goodbye means going away and going away means forgetting (Ninette ♥︎)
Lun 15 Fév - 20:27 par Isobel W. McCoy

» Mon Voisin Du Dessus (MVDD)
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» À quoi te fait penser ce mot
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» Le changement, c'est maintenant !
Dim 14 Fév - 12:18 par Shivani K. Shukia

» Une rose à dix
Dim 14 Fév - 12:11 par Isobel W. McCoy

» L'horloge parlante
Dim 14 Fév - 12:10 par Isobel W. McCoy

Points confréries
Delta Upsilon — 825 pts
Kappa Pi — 777 pts
Sigma Nu — 535 pts
Delta Gamma — 510 pts
Pi Bêta Phi — 300 pts
Thêta Xi — 60 pts
Vidéo

Partagez | 
 

 [RP Continu] Les Sigma Nu au quotidien.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Président des Sigma Nu
Disponibilité pour RP : Yep.
Featuring : Zico (Wu Ji Ho)
DC : Lee Hae HyukAshton D. MyersFrank EarendNicholas TompkinsGemma Osborne
Messages : 191
Who I am? : Un opportuniste, qui profite de la vie, et le chef des Sigma Nu, accessoirement. Et Cornerback chez les YB, alors si tu me cherches, j'te plaque Wink
People around me : La famille, les amis, les ennemis, bref la smala au complet.
Social Network : J'suis pas Facebook, Instagram et compagnie. Les selfies c'est réservés aux narcissiques, et encore selfie, si c'est égal à se prendre en photo que l'menton... Mais j'ai un casier.
CellPhone : J'te préviens, ce numéro est à joindre en cas d'urgence, ou si on a un minimum de choses en commun. Ceux que j'aime pas, je réponds pas Very Happy
Relations : - Ami d'enfance de Gwen Foster
- Protecteur de Seung Joo, tu touches un d'ses cheveux, t'es mort, pigé ?
- Sous le tutorat d'Hanaé Nguyen
- Travaille pour Eo-w-yn !

Date d'inscription : 14/06/2015
Age : 19
Localisation : Dans ton cul.
MessageSujet: [RP Continu] Les Sigma Nu au quotidien.   Dim 29 Nov - 13:04



RP CONTINU
Sigma Nu



 

 



 

 


Le bar de nuit, chez les Sigma Nu est toujours ouvert. Nuit, comme jour, il est réservé et appartient entièrement aux membres de la confrérie. Le bar est indépendant, et est auto-géré par ses membres, qui viennent se servir et peuvent se proposer quand des soirées sont organisées, ou quand un peu de monde se pointe. Quoiqu'il arrive, le bar de nuit est le lieu convivial par excellence de la confrérie, où des évènements improbables ont lieu, et où tout le monde est libre de faire ce qu'il veut, du moment où il s'amuse et ne vient pas importuner le reste. C'est un lieu connu de toute la confrérie, accessible par une porte qu'il faut connaitre, puisqu'effectivement le bar est en sous-sol, et donc n'est pas à la portée de tous. Les invités de tous parts y sont évidemment acceptés à condition que le chef soit au courant, et que bien sur il ait été invité au préalable par un Sigma Nu, sans quoi il n'y aura pas accès, et l'entrée lui sera obstruée. Il ne faut pas non plus se croire chez Mémé.

Le bar a été entièrement aménagé et restauré au fil des années par les nombreux chefs qui se sont succédés à la tête de la confrérie. Il est donc ce qu'il y a de plus précieux, dans une ambiance underground, avec toujours de la musique bien rock'n'roll qui résonne sur les murs. Au mur, une grande roue qui en intriguera plus d'un, est accrochée. Si on y jette un coup d'oeil, on remarque qu'elle s'apparente aux roues de foires où il faut la tourner dans un élan inconsidéré et découvrir où la flèche s'arrête. Ici ce sont des gages, pour les plus téméraires, qui veulent s'éclater. Ils sont régulièrement changés pour le bien-être de la confrérie, et ne pas tomber dans la routine. Ils permettent d'obtenir des points, qui permettent un classement général des membres de la confrérie, puisque malgré l'esprit de famille, la compétition n'est jamais refusée. Le tableau des points est affiché sur le côté, ainsi qu'un long tableau et un stylo permettant aux courageux d'y inscrire leur nom et de compléter leur grille à mesure que les gages sont accomplis.

Bref, le bar de nuit est ce qu'il y a de plus représentatif de la confrérie, et non pas que pour l'alcool, puisque les Sigma Nu ne sont pas, au contraire de tout ce que les gens pensent, une grosse beuverie, mais bel et bien des membres qui revendiquent leur liberté et leurs différences.

Et c'était mon rôle, en tant que chef, de les faire sentir chez eux et de réguler tout ce petit monde. Et comme eux, j'aimais à passer mon temps dans cette salle chaleureuse, accoudé au comptoir, à déguster un petit vodka noisette. Pour le moment seul, en tête à tête avec les Dropkicks Murphys, j'attendais qu'une présence autre se pointe, et quand ça arriva, je brandissais mon jeu de cartes.

- Un poker, ça te tente mat'los ?

-------------------------------------------

HRPG : Voici le RP continu sponsorisé par la confrérie des Sigma Nu. Un rp continu, késako ? Simplement un RP jamais fermé, qui peut durer dans le temps. Si un jour la partie de poker s'arrête, quelqu'un pourra continuer à y répondre, en disant que par exemple il vient au bar la semaine d'après. Ca ne force personne à y répondre, c'est juste pour montrer l'image d'une confrérie qui se veut active et présente, et peut mettre en place des situations courtes qui ne nécessitent pas toujours un rp à proprement parler. Ici Enzo propose un poker, celui qui veut y répondre, se lance, et peut amener un invité d'une autre confrérie s'il a envie. Sachant que ça n'est pas ouvert à tous, le membre qui n'est pas Sigma Nu doit être invité ou accompagné, mais pas venir de son propre chef Very Happy Faut quand même garder l'esprit d'intimité, Enzo vient pas squatter le bain des DG recouvertes de concombres !

Voilà à quoi ressemble le bar:
 

Pour la roue des gages, il vous suffit de lancer le dé Sigma Nu et de regarder quel nombre vous obtenez, puis vous référez à la liste ci-dessous :

Roue des gages:
 

Si l'un d'eux vous semble infaisable, il est possible de relancer la roue.
© Gasmask



_________________
SIGMA NUENZO MILLER
King of the jungle, kkomadeul jaerongjanchireul meomchwo, bunwigineun beolsseo mureuigeotgo, sunsikgane gaekseogeul jeongbok.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nous Tomberons, Nous Rêverons Encore, A la Vie Comme à La Mort
Disponibilité pour RP : Yup
Featuring : Sandra Kubicka
DC : James P. Cobb E.
Jae Ji Choi
Eoin Johnstone
Nikolaï A. Kozlovski
(Eric Altman, Samuel Steevenson, Maira Hae, Vincent Eckon)

Messages : 129
Who I am? : Et un deux trois Alice au Pays des Cauchemars... ♪♫

People around me : A nos joies passées, à nos flèches à nos étoiles, à la vie comme à la mort
What I've done : Bad bad things
Where I'm going : To keep My Promises
Relations : Je ne le sais pas encore mais je crois que j'aime mon chef... Zoooo ♥

Mikaela Kozlovski -> Amie
Iris Stewart -> on se déteste non ?
Kyaw Ne Min -> Le Petit Prince
Seung Joo Park -> Protégé

Date d'inscription : 14/07/2015
Age : 18
Localisation : Boston Yeaah
MessageSujet: Re: [RP Continu] Les Sigma Nu au quotidien.   Mer 2 Déc - 21:30



❝RP COMMUN❞
Les SN Wesh !
Bon une chose est sûre plus tard je serai pas professeur, ou alors ça sera pour emmerder les élèves autant que les professeurs m'ont emmerdés. Faire professeur d'anglais et assommer tout les étudiants en leur expliquant des expressions qui datent du seizième siècle, ça serait le pied. Mais bon il faudrait que je passe le cap de la Senior Year ça serait pas mal, on y croit hein, je fais tout pour ou du moins je fais le strict minimum. Parfois ça passe, parfois ça casse après je me casse pas plus la tête que ça, même si je sais que je devrai, ne serait ce que pour mes parents, qu'ils soient un peu fiers de moi. Mais c'est plus fort que moi, l'anglais qu'on parlait il y a deux milles ans avant l'air glacière et les concepts philosophiques de Spinoza ou de Kant ça me passe totalement au dessus de la tête. Surtout que quand on me voit on sait que la philo et moi ça fait deux la seule philosophie que je connaisse c'est « dégage de mon chemin tu me fais de l'ombre », je suis une vraie poète autant vous prévenir.

Vous l'aurez compris je suis en cours, le dernier de la journée et je m'ennuie ferme. Des cours de littérature anglaise et en ce moment c'est Hamlet, l'histoire est cool je trouve mais à comprendre c'est à se tirer les cheveux pendant des heures. Le professeur parle, ça c'est sûr mais je crois qu'à ce stade avancé de la journée, plus personne l'écoute, on fait acte de présence c'est tout, devant moi y a même un type qui joue à Flappy Bird sur son téléphone tellement Shakespeare le passionne. Et moi je laisse les mots affluer vers moi sans vraiment qu'ils me touchent, j'aurai bien le temps de trouver une analyse du texte sur internet en révisant, là pour le moment j'ai pas envie. Je regarde ma montre, toutes les cinq minutes.

Et enfin ça sonne, Ô grande sonnerie salvatrice tu nous fait entendre ton son divin. Et oui je peux être poète quand je suis contente, ce qui est toujours le cas à la sortie des cours. Sac sur le dos et surtout énergie retrouvée subitement je me dirige rapidement vers le bâtiment de la confrérie où m'attendent repos et flemmardise. Les devoirs attendront ils seront toujours là demain matin après tout. Rapide passage par ma chambre histoire de déposer mes affaires et je me dirige vers les sous-sols où se trouve le bar secret des SN, lieu de joie et fêtes en tout genre que j'avais appris à apprécier depuis mon arrivée récente dans la confrérie. De la lumière, quelqu'un est là, ce qui veut dire que j'aurai pas à parler à mon verre pour me tenir compagnie. Enzo est là devant un petit verre et un jeu de carte à la main, lui aussi sûrement venu pour échapper à la journée qui venait de s'achever. Me laissant tomber devant lui sur un tabouret je lui répondit. « Et ben ouai pourquoi, si tu as pas peur de perdre moi ça me va ! Le perdant paye une tournée à l'underbar, deal ? » dis-je souriante avant de me relever et aller chercher une bière dans un des frigos et revenir à ma place. « Toi aussi la journée a été longue et ennuyante, perso je veux même plus entendre parler de Hamlet pendant un an... » Je pris une gorgée de ma boisson et souriante. « ben alors capitaine tu distribues ou tu as peur que le matelot te batte à plate coutures ? » C'était une bonne soirée qui s'attendait, encore meilleure si d'autres confrères ou consœurs venaient s'ajouter à l'ambiance.


© Pando

_________________
I Wanna See, I Wanna Live...
J'aimerai quand même rester un peu, là... J'aimerai bien rester contre toi... Mais comme temps ne reviendra pas, on reste là, on restera... (Starlight/Indochine).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [RP Continu] Les Sigma Nu au quotidien.   Sam 16 Jan - 21:39

Les Sigma Nu au quotidien

feat. SN



Tenue de Harpette

Pour une fois, Harper n’avait pas cours. Un de ses profs était absent et il avait justement choisi le jour où elle n’avait que ce cours là pour s’absenter. Elle pouvait donc se plier à la règle “grasse matinée” alors que le reste de la maison s’apprêtait pour prendre le chemin des cours ou du travail pour les plus vieux. En descendant vers 10 heures, la jeune fille étouffa un baillement en voyant la to-do list que sa mère lui avait concoctée. Faire quelques tâches ménagères pour aider sa maman ne la dérangeait pas plus que ça, d’autant plus qu’elle était méthodique afin d’être tranquille après. Après une douche bien revigorante, la demoiselle s’attela aux taches ménagères que lui avait si gentiment demandé sa mère et lorsque tout fut terminé, elle voulu mettre son plan à execution. Depuis leur arrivée à New-York, il y avait toujours cette petite emmerdeuse dans leur pattes à Alexis et elle, mais surtout dans celles d’Alex. Harper était contente d’être une fille ou du moins, contente qu’Aurore ne soit pas lesbienne même si elle ne pouvait s’empêcher la frustration à chaque fois que les hormones de sa demi-soeur entraient en ébulition. Son plan était de réaménager le grenier qui ne servait à rien ni personne à part pour stocker des trucs inutiles dont personne ne se servira et en faire un petit endroit cosy pour elle et son frère lorsqu’ils avaient envie d’une peu de calme et de paix. Le grenier était assez grand pour pouvoir en faire un truc sympa et c’est ce qu’elle avait en tête depuis une semaine déjà. Harper avait acheté de la décoration sympathique et avait même passé des commandes pour pouvoir meubler un minimum l’endroit et c’est à ça qu’elle passa son après-midi avec l’espoir que tout soit terminé pour quand Alexis reviendrait.

Lorsqu’elle eut terminé, la new-yorkaise était satisfaite du résultat. Il n’y avait plus qu’à personnalisé un peu avec les affaires de l’un et l’autre et ils se sentiraient probablement au paradis. Ils pourraient y amener des proches, faire des soirées entre amis ou pourquoi pas des moments d’étude sans qu’un gnome vienne les emmerder l’un et l’autre pour X ou Y raison. Entre temps, Harper avait reçu un ou deux texto de son SN préféré lui annonçant une envie de s’amuser dans sa confrérie. Harper qui n’était pas certaine de tout finir à temps lui avait soumit l’idée de passé lorsqu’elle serait libérée et pour le coup, elle était heureuse de voir qu’elle pourrait se détendre après une journée rangement, ménage et aménagement. La seule chose qui l’embêtait un peu était qu’elle ne verrait pas la réaction de son frangin à la découverte de ce grenier, mais au pire elle aurait toujours son feedback. Harper s’empressa de se glisser sous la douche bien méritée, puis s’apprêta de façon à être un minimum présentable. Certes, elle n’allait pas à un défilé, mais sans paraitre hautaine, elle aimait faire attention à elle et ne pas sortir fringuée comme une souillon.  Armée d’un pull, de ses ugg boots, d’un bonnet à pompons et d’une veste, elle laissa un mot sur le bureau de son frère et puis sorti de la maison non sans fermer derrière elle.

Dans sa voiture, elle mit la musique afin de rythmer le peu de temps qu’il lui fallait pour se rendre jusque chez les Sigma Nu et lorsqu’elle fut arrivée, elle suivit les instructions d’Enzo concernant sa salle super secrete. Certes, elle avait déjà mis les pieds dans la confrérie à plusieurs reprises, mais encore jamais dans leur bar secret. Déjà, il ne fallait pas compter sur sa concentration abonnée absente pour trouver le bon couloir. Alors qu’Enzo lui avait indiqué à droite, la jeune fille avait préféré prendre celui de gauche, se retrouvant ainsi dans une salle annexe où les personnes présentes la regardaient avec des yeux ronds “Euh.. Salut ! En fait je cherche un bar. Il parait que vous en avez un, c’est votre chef qui me l’a dit et je dois m’y rendre. Y’a un sympa qui pourrait m’aider ?” l’un des gars lui donna une multitudes d’indication que Harper ne retenu même pas, persuadée qu’elle finirait par trouver toute seule ou, tout simplement, en appelant son ami. Néanmoins, le gars lui avait parlé d’étage et donc, Harper en avait conclu qu’elle devait grimper en haut de l’immeuble pour enfin trouver ce bar qu’elle entendait tout le temps parler mais dont elle ne voyait jamais la couleur. Une fois tout en haut, elle arriva dans une pièce abandonnée et poussiéreuse. Une sorte de grenier bien moins commode que le sien “Ca doit pas être ici”. Jetant l’éponge pour la chasse au trésor, la new-yorkaise appela Enzo “Dis-moi, tu t’es foutu de moi avec ton bar ! C’est pas drôle, je suis perdue maintenant ! Je dois aller où ?” lorsqu’il lui indiqua le sous-sol, elle se rappelait enfin du texto de son ami “Ah ouais… maintenant que tu le dis j’ai même plus pensé à ça… Bon j’arrive, à dans deux ans” Epuisée d’avoir tout grimpé, elle mit moins de temps pour tout redescendre et en croisant le chemin du type qui lui avait indiqué l’étage, elle s’en approcha “Toi, t’es vraiment un gros trou du cul ! D’ailleurs…” elle s’empressa de prendre la tasse de thé d’un Sigma nu présent et de lui balancer “C’est pour te réchauffer, il fait froid dehors” et puis finalement, elle finit enfin par trouver ledit bar “La prochaine fois tu me donneras une carte de ta baraque. Et puis tes SN ils sont vraiment crétins. Y’en a un qui m’a fait monter tout en haut !” elle s’approcha pour lui ébouriffer les cheveux en guise de bonjour. Ne connaissant pas la demoiselle présente avec lui, elle lui fit néanmoins la bise après s’être présentée “Saluut, moi c’est Harper, une amie à Enzo”. Elle s’installa près d’eux, mettant sa veste et son sac dans un coin et admira l’endroit “hey c’est pas mal ici. Je savais pas que les confréries avaient des pièces comme ça, c’est sympa.” Et puis lorsque son regard se posa sur le jeu de carte elle se rappela du poker dont il lui avait parlé dans la journée “Je sais plus comment on joue donc faudra me rafraichir la mémoire mon cher. Ca été votre journée sinon ? Je m’en voudrais de ne pas m’inquiéter pour vous alors que j’ai eu congé. Ca serait vraiment égoïste” non non, c’était pas du tout pour leur foutre la haine, pas du tout !





made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Président des Sigma Nu
Disponibilité pour RP : Yep.
Featuring : Zico (Wu Ji Ho)
DC : Lee Hae HyukAshton D. MyersFrank EarendNicholas TompkinsGemma Osborne
Messages : 191
Who I am? : Un opportuniste, qui profite de la vie, et le chef des Sigma Nu, accessoirement. Et Cornerback chez les YB, alors si tu me cherches, j'te plaque Wink
People around me : La famille, les amis, les ennemis, bref la smala au complet.
Social Network : J'suis pas Facebook, Instagram et compagnie. Les selfies c'est réservés aux narcissiques, et encore selfie, si c'est égal à se prendre en photo que l'menton... Mais j'ai un casier.
CellPhone : J'te préviens, ce numéro est à joindre en cas d'urgence, ou si on a un minimum de choses en commun. Ceux que j'aime pas, je réponds pas Very Happy
Relations : - Ami d'enfance de Gwen Foster
- Protecteur de Seung Joo, tu touches un d'ses cheveux, t'es mort, pigé ?
- Sous le tutorat d'Hanaé Nguyen
- Travaille pour Eo-w-yn !

Date d'inscription : 14/06/2015
Age : 19
Localisation : Dans ton cul.
MessageSujet: Re: [RP Continu] Les Sigma Nu au quotidien.   Dim 17 Jan - 21:04


“Les Sigma Nu au quotidien !”
Sigma Nu & Harpette <3


S’il y avait bien une chose, que j’adorais par dessus-tout, c’est venir me poser sur un siège de notre bar souterrain, un bon verre en main, à critiquer la vieille, les cours, et surtout déconner. Ici, le travail était presque une interdiction, le plaisir une obligation. Et aujourd’hui, c’était un peu désert, alors j’avais guetté longuement l’entrée, jusqu’à ce que le premier moussaillon franchisse la porte. Et je ne fus pas surpris de voir Gwen débarquer. J’étais même plutôt heureux de voir qu’elle savait au moins profiter de ce que la confrérie avait de mieux à nous offrir. Par réflexe, et parce que je tournoyais le paquet de cartes depuis cinq bonnes minutes, je lui proposais un poker, alors que j’entamais en parallèle une conversation SMS avec miss Hoffman, alias la nana qui avait le plus de bol au monde. Pas cours, la liberté à son apogée. Du coup, en voyant qu’on serait plus nombreux que moi et mon verre, je lui proposais également de venir profiter de son temps de libre, en le passant avec les Sigma Nu. Chez les lambdas, ça ne devait pas être la joie, alors autant qu’elle découvre la vie de confrérie. Ceci n’étant absolument pas un argument pour rameuter du monde par chez nous. Je vous arrête de suite. Vilains !

- Oh moi ça va, c’est plutôt toi qui devrais craindre le grand Enzo Miller ! Et commence à économiser, pour le moment on est deux, et je suis –heureusement pour toi- pas fana des cocktails tellement chers qu’on croirait qu’ils sont servis dans la godasse de Jésus, ce qui n’est peut-être pas le cas d’autres, si tenté que la confrérie s’amène.

Comme toujours, je voulais partir confiant, et donc vainqueur, bien que souvent ça se retourne contre moi. Mais bon, j’y croyais, qu’un jour j’arriverais à tenir mes paroles.

- Mais ok pour le pari.

Et là si je perdais, je priais vraiment pour que le reste des membres reste au chaud dans la salle commune, parce que je n’étais pas un grand généreux non plus. J’aimais bien payer des verres, de temps en temps, mais à tout le monde, pas vraiment. Dépenser des sous comme ça n’était pas dans mon intérêt, ni dans mes habitudes d’ailleurs, ayant un peu trop tendance à imaginer que cet argent aurait pu servir à quelque chose de plus utile que désaltérer le gosier de mes confrères.

- Hamlet ? C’est quoi ça encore ? Etre ou ne pas être telle est la question ? Tu m’excuseras, mais j’aime autant lire qu’un aveugle, alors ma connaissance se résume aux BDs bidons qu’on trouve parfois sur les paquets de Chocapic.

Autant dire que l’anglais n’était pas ma matière préférée, puisqu’elle consistait à nous obligeait à lire –et d’abord acheter alors qu’un bouquin ça coûte un bras- de la pavasse écrit y a trois siècles en arrière, par des types morts. Ce qui est logique, vous me direz. Mais au lieu de privilégier une littérature plus attrayante, et pas forcément moins intelligente, non, ils vous collaient d’emblée la crème de la crème, faisant ainsi le gâchis de centaines de morceaux de papier.

- Tu penses, j’ai qu’une hâte de le battre le p’tit matelos !

Je commençais à mélanger le paquet de cartes, très consciencieusement, quand mon téléphone sonna. Je fis signe à Gwen de continuer à battre les cartes pour moi, et entendis la voix de la très charmante Harper à l’autre bout du fil. Elle était énervée, et du coup j’explosais de rire.

- Tu sais, ma confrérie c’est pas le labyrinthe du minotaure, t’as juste un grenier, une salle commune, les chambres et le sous-sol, je sais pas comment tu as réussi à te perdre là-dedans. Tu utilises un GPS quand t’as besoin d’aller aux toilettes chez toi ? Sinon, le bar, il est au sous-sol, et des escaliers qui descendent, y en a pas trente mille, courage, tu peux le faire.

Ouais, je me moquais. Fallait dire aussi qu’elle me tendait la perche. Ne comprenant sans doute pas la situation, j’expliquais vite fait que c’était une fille que j’avais invité à nous rejoindre, mais n’étant pas Sigma Nu, elle avait réussi à perdre son chemin. Petite histoire cocasse, dont elle se souviendrait toute sa vie.

- Oh une revenante ! Tu vois que c’était pas bien compliqué finalement !
- La prochaine fois tu me donneras une carte de ta baraque. Et puis tes SN ils sont vraiment crétins. Y’en a un qui m’a fait monter tout en haut !
- Si ça peut te rassurer, je mettrais même des flèches au sol de couleur pour t’aider à différencier dortoir de salle commune ! Et mes SN ne sont pas crétins, juste farceurs –pas de ma faute, promis- ils voient une jolie jeune fille inconnue débarquer, et veulent juste se marrer un peu. Mais t’as le droit de les frapper s’ils sont méchants.


Fallait dire aussi qu’ils avaient pas le meilleur exemple comme chef, en terme de connerie, et qu’ils avaient tendance à bien aimer faire tourner en bourrique les autres. Surtout les nouvelles recrues, et les non SN. C’était toujours marrant, puis Harper avait au moins pu faire le tour du propriétaire.

- Donc, tu vois, les confréries c’est le pied. Qu’est-ce que tu attends pour nous rejoindre ? Hein Gwen qu’ici c’est le pied ? On est des lambdas, en mieux.

Au final, c’était un peu ça, à quelques choses près.

- Ça te reviendra en jouant, ne t’en fais pas, c’est simple comme bonjour, faut juste avoir du bol, mais vu ta journée, tu risques de nous laminer. Gwen avait proposé que le perdant paie la tournée, tu tentes le pari ou pas ?

Les cartes étaient distribuées, au nombre de deux, et je regardais d’ores et déjà ma main.

- Oh quel mauvais chef je fais ! Tu veux peut-être quelque chose à boire ?

Je m’absentais de mon siège deux secondes pour finir derrière le bar, une image bien trop familière.

- Et je préviens, la première qui mate mes cartes, je lui glisse un glaçon dans le cou.

Ça c’était juste parce qu’autant je n’aimais pas que les autres trichent, par simple crise de mauvais perdant. Ce qui ne m’empêchait pas de tricher de mon côté, évidemment.

- Bon qui brûle ?

Pour le moment, j’avais déjà un bon jeu, un double 3, pas de quoi casser des briques, mais commencer avec une paire ce n’était déjà pas trop mal.

HRPG : Par contre, je sais pas trop comment on s’y prend pour savoir qui gagne ou quoi /PAN/ Au pire, on en discute entre nous, mais bon le poker c’est quand même beaucoup de hasard XD

Emi Burton

_________________
SIGMA NUENZO MILLER
King of the jungle, kkomadeul jaerongjanchireul meomchwo, bunwigineun beolsseo mureuigeotgo, sunsikgane gaekseogeul jeongbok.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [RP Continu] Les Sigma Nu au quotidien.   Aujourd'hui à 11:46

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP Continu] Les Sigma Nu au quotidien.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RP Continu] Les Sigma Nu au quotidien.
» L’impunité au quotidien
» Magie pratique au quotidien
» & les emmerdes du quotidien. [Sil]
» Heure par heure, nos humeurs. Nos pensées. Notre quotidien. Du n'importe quoi.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life in Boston rpg :: Fraternities :: Sigma Nu :: Bar de nuit-
Sauter vers: