AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Demande de partenariat
Ven 26 Fév - 20:51 par Invité

» 16.02.16 - LE FORUM FERME SES PORTES.
Jeu 18 Fév - 15:51 par Miss Petunia Garner

» Flash | ft. Lily-Rose Rivest
Lun 15 Fév - 21:05 par Lily-rose F. Rivest

» Never say goodbye because saying goodbye means going away and going away means forgetting (Ninette ♥︎)
Lun 15 Fév - 20:27 par Isobel W. McCoy

» Mon Voisin Du Dessus (MVDD)
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» À quoi te fait penser ce mot
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» Le changement, c'est maintenant !
Dim 14 Fév - 12:18 par Shivani K. Shukia

» Une rose à dix
Dim 14 Fév - 12:11 par Isobel W. McCoy

» L'horloge parlante
Dim 14 Fév - 12:10 par Isobel W. McCoy

Points confréries
Delta Upsilon — 825 pts
Kappa Pi — 777 pts
Sigma Nu — 535 pts
Delta Gamma — 510 pts
Pi Bêta Phi — 300 pts
Thêta Xi — 60 pts
Vidéo

Partagez | 
 

 Is it too late now to say sorry ? (Nikoko <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Is it too late now to say sorry ? (Nikoko <3)   Mar 3 Nov - 15:55

Jade & Nikolaï

 
A la sortie de son cours, Jade s’empressa de prendre le chemin jusqu’à son casier. Elle avait hâte d’y déposer ce bouquin qui devait peser une tonne et demi, sans exagérer bien sûr, et puis surtout, de se rendre jusqu’à la cafétéria pour manger. Son ventre avait gargouillé presque toute la matinée alors que comme lui conseillait sa soeur tous les matins, elle avait même pris son petit déjeuner en prenant son temps. C’était un échange de bons procédés avec son corps: elle se levait plus tôt et en échange, elle pouvait prendre son temps pour le petit déjeuner. En plus, elle avait aussi le crédit de voir son père un peu plus et pour elle, c’était important. Le cours qu’elle avait eu n’était autre que son cours de sciences. Elle n’aimait pas particulièrement cette matière, voir même pas du tout, mais voilà il fallait qu’elle y passe. Peut-être qu’elle devrait demander de l’aide à Edward pour pouvoir avancer dans la matière et la comprendre correctement. Malheureusement, son père n’était qu’animateur radio et donc, à part les bases, il ne pouvait pas vraiment l’aider. Les sciences, ça remontait pour lui et malgré tout, elle ne voulait pas lui donner du travail en plus lorsqu’il revenait à la maison.

Sur le chemin de la cafétéria, Jade fit un grand signe à sa chef de confrérie, à l’aide d’un sourire généreux. Heureuse de voir toutes ces personnes qui animait sa petite vie pourtant si paisible, elle ne se priva pas de leur montrer ô combien elle était contente de les voir. Ne voulant cependant pas la déranger, elle continua son chemin jusqu’à la cafétéria qui, à cette heure de la journée, grouillait de monde. Gonflant ses joues à la recherche d’un self service pas trop bondé avec, en plus, quelque chose qui allait la tenter pour elle manger ce midi, elle finit par se poster derrière un garçon qu’elle ne connaissait pas du tout. Personne ne lui demandait de lui taper la discute et fort heureusement d’ailleurs. Jade n’était pas la plus grande des bavardes, ou en tout cas pas avec les gens qu’elle ne connaissait pas. Le plateau en main, elle attendit calmement avec l’espoir qu’elle ait quand même le temps de déjeuner avant son prochain cours, mais comme bien souvent, le destin avait voulu que rien ne se passe aussi facilement pour la jolie petite blondinette qu’elle était.

“On t’a jamais dit que c’était mal de piquer la place des autres ? Tu veux que je t’apprenne la politesse ?”


Jade ne comprit pas tout de suite que c’était à elle que cette charmante personne s’adressait, mais lorsqu’elle remarqua son regard noir posé sur elle, ce fut la panique à bord. Son petit coeur s’accéléra rapidement, incapable de dire quoi que ce soit.

“Mais …”

Non, rien de plus ne voulait sortir. Elle aurait voulu lui dire que lorsqu’elle était arrivée, il n’y avait personne et donc qu’elle ne savait pas qu’elle avait pris la place de quelqu’un, mais ce garçon n’avait pas l’air d’avoir envie de discuter. Jade déglutit difficilement. L’envie de manger lui était totalement passée et la seule chose dont elle avait envie, c’était se réfugier quelque part où plus personne ne pourrait venir la brusquer à ce point

“Je te préviens, si je te recroise, je vais t’apprendre à faire la file moi. T’as intérêt à te barrer vite fait. Peut-être que tu devrais même changer de lycée si tu ne veux pas que je te refasse le portrait”


Ces mots violents l’effrayèrent beaucoup trop pour qu’elle daigne rester là alros ni une ni deux, Jade déposa son plateau et quitta la cafétéria aussi vite que ses jambes le lui permettaient. Elle ne fit pas vraiment attention aux personnes qu’elle bousculait sur son passage. Si elle pouvait, elle retournerait directement chez elle et se cacherait dans le fond de son lit, sous sa couette probablement le temps de se calmer, mais même ça, elle ne pouvait pas. La première porte qu’elle vit, elle l’ouvrit et s’y engouffra sans même remarquer qu’il s’agissait des toilettes pour hommes et lorsqu’elle se retourna, elle fit face à un type. Un cri de frayeur sortit de sa gorge, comme si ce garçon n’était autre que ce type qui venait de lui balancer des menaces à la figure. En faisant un peu plus attention, elle comprit qu’il ne s’agissait pas de lui, mais en plus de ça, elle ne se trouvait pas dans les bonnes toilettes.

“Pardon… Je.. Je me suis trompée.”


Une fois de plus, elle était morte de trouille. Peut-être que ce type là allait aussi lui faire des remarques aussi sympathiques que celle qu’elle avait eu un peu avant. Jade se reteint de pleurer, tout ça était un peu trop pour son self controle.

“Je… ne voulais pas venir.”



 
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Flocon de neige
Disponibilité pour RP : Oui
Featuring : Lucky Blue Smith
DC : Jae Ji Choi
James P. Cobb Earend
Gwen E. Foster
Eoin Johnstone

Messages : 80
Who I am? : In the Cold Light of The Morning, the party get's boring, you're high ♪♫
People around me : Est ce que c'est moi qui cherche les ennuis ?
Social Network : Casier de Nikolaï
Relations : Mikaela Kozlovski -> Grande Soeur *-*
Jade E. Watson -> ♥️♥️♥️
Ashton D. Meyers -> Ami/Complice
Alix Winchester -> Amie d'enfance

Date d'inscription : 10/10/2015
Age : 17
Localisation : Dans un endroit où il pleut souvent...
MessageSujet: Re: Is it too late now to say sorry ? (Nikoko <3)   Ven 20 Nov - 22:17


   

   
❝Is It To Late To Say I'm Sorry?❞
   Jade <3 & Nikolaï
« I'm a Russian boy in Boston... » c'est un peu la version de la chanson de Sting qui s'applique à ma vie depuis quelques semaines. Un jeune russe, ou tchétchène c'est comme vous préférez je ne me suis jamais senti patriote, j'aimais juste ma ville natale : Grozny. Oui je suis né en Tchétchénie il y a 16 ans, et le pire c'est que je ne me souviens pas tant que ça de mon pays, de ma ville. Je déteste ça d'ailleurs, c'est comme si j'oubliais les meilleures années de ma vie, quand les Kozlovski étaient une famille entière, quand Mikaela, Aleksa et moi étions une famille complète, quand nous étions encore chez nos parents. Ils n'étaient certes pas riches mais au moins ils nous aimaient et s'occupaient de nous. J'ai l'air amère comme ça et je le suis, parce qu'à l'époque je ne me suis pas rendu compte de ce qu'il se passait, je devais avoir autour de six ans, on ne comprend pas à cet âge. On ne comprend pas que vos parents n'ont plus les moyens de vous élever, on ne sait pas ce que c'est les services sociaux et pourquoi ils viennent vous arracher à vos parents comme ça subitement. Et on ne voit pas forcément le mal d'être dans une nouvelle famille. Riche et confortablement installée, dans une belle maison, dans une grande ville : Moscou. Ah Moscou… Grande ville, belle ville et centre de la vie russe, joli miroir aux alouettes, belle désillusion que tu fus. Et sur tout les niveaux. Je commence par quoi ? La famille d'accueil peut être non ? Au début j'étais émerveillé par cette famille, on avait tout ce qu'on voulais, c'était comme si tout était devenu de l'or et puis je me suis rendu compte, un peu avec l'aide de Mikaela d'ailleurs que ce n'était qu'une façade. Ces gens là, ils s'en fichent de nous, ils s'occupent de nous parce que ça fait bien et parce qu'ils sont payés pour le faire c'est tout. Mes parents me manquent, encore et toujours j'aimerai les revoir. Cet je m'en foutisme de la famille d'accueil est une des raisons de mon départ pour Boston. Ça et l'intolérance qui règne en Russie, surtout à Moscou pour tout dire.

Je ne me suis jamais caché cette ambition d'être différent de ceux qui m'entourent. Je prône la différence et l'extravagance depuis que je suis en âge de comprendre ce que c'est un préjugé, depuis que je comprend à quel point les idées reçues sur les gens peuvent faire du mal. A treize ans je me suis fais teindre les cheveux en blanc, j'ai commencé à faire attention à moi, oui je suis extravagant, un peu efféminé aussi parfois et je vous laisse deviner tout ce qu'on a pu dire sur moi. Je me suis battu pour cette différence, je ne compte plus les yeux au beurre noir, les lèvres fendues. Mais jamais je ne me suis plains, je règle mes propres combats, jamais je n'ai laissé Mikaela s'occuper de ça pour moi. Tiens en parlant de Mikaela, elle et ses petits secrets, en fait non je ne vais pas en parler, je ne juge en aucun cas ces choix, c'est sa vie après tout… Donc oui je suis parti de Russie, il y a maintenant quelques semaines. Avec Aleksa ma petite sœur, pour rejoindre Mikaela qui vit maintenant à Boston, pour rejoindre Mika et ne plus supporter ce climat intenable. Avec Aleksa on s'entend très bien, seulement trois ans nous séparent, nous sommes plutôt fusionnels et j'ai tendance à être suprotecteur avec elle, même si sa petite crise d'ado commence à me saouler un peu. Tout ça pour dire que je commence une nouvelle vie ici, que j'espère bien mieux qu'avant.

Enfin pour le moment je ne vois pas comment je pourrais commencer une meilleure vie où je suis. Qui fait une rencontre qui change sa vie dans les toilettes d'un lycée ? Il semblerait que ça soit mon cas. J'étais juste venu boire un peu d'eau quand la porte s'ouvrit et claqua. Elle avait l'air totalement paniquée, trop paniquée pour que sa peur ne vienne que du fait qu'elle s 'est trompée de toilettes, c'est comme si quelqu'un la poursuivait. « ça pas être grave… juste mauvaise porte » dis-je dans un anglais plus qu’approximatif et un accent russe plus que prononcé. Je jetais un regard à la fille, elle avait l'air totalement effrayée, je dois avouer que je la trouve jolie aussi mais je suis bien trop timide et respectueux pour lui dire. « tu juste trompé… toi inquiètes pas » dis-je en marchant vers elle et ouvrant la porte pour tomber nez à nez avec… Miss Garner, la directrice, qui ne m'avait déjà pas fait bonne impression lors de mon premier jour. Elle allait me laisser sortir quand elle remarque la présence de Jade. « On peut savoir ce que vous faites ici Miss Watson ? Si je me souviens bien ce sont les toilettes des hommes ici. » Je ne me laissais pas déboulonner pour autant, provocateur je lançais. « Copine de moi… Faire visiter lycée » le tout accompagné d'un grand sourire.

Ça n'a pas plu du tout à la vieille qui se raidit comme un manche à balais trempé dans de l'amidon. « Votre humour est de très mauvais goût monsieur Kozlovski, veuillez ravaler ce petit ton provocateur, votre sœur sera prévenu, ainsi que votre père Miss Watson. » Je me retins de rire, prévenir Mikaela, ça allait être joli, connaissant ma sœur elle allait plutôt exploser de rire que me sermonner. Je m'en voulais un peu pour ladite Miss Watson qui aurait peut être des ennuis à cause de mes provocations. « Et comme vous avez l'air d'aimer être ensemble vous me nettoierez tout les deux les portes des toilettes qui sont couvertes de graffitis. » Bon ça ça va pas le faire par contre. « Moi pas être larbin… vous le faire si amuser vous ! » « Mr Kozlovki voulez vous en plus être exclu pendant une semaine ? Maintenant au nettoyage ! » Et elle parti dans rien ajouter. « Vielle peau » murmurais-je dans ma langue natale avant de me tourner vers la jeune fille. « Je désolé… je aurai pas du provoquer… Je Nikolaï et toi ? » dis-je en lui tendant la main, un petit sourire aux lèvres. « Bon je croire que nous avons travail... » dis-je en soupirant. « Je payer café après si toi vouloir. »

   
© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Is it too late now to say sorry ? (Nikoko <3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Help seems to always come late when it comes at all. We are in deep trouble
» is it too late now to say sorry ?
» Is it too late now to say sorry? [Cecil & Ian]
» You're late, Petrova. { Russie }
» Lily & Kenneth - it's much too late now

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life in Boston rpg :: Bostons Schools :: Couloirs :: Toilettes-
Sauter vers: