AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Demande de partenariat
Ven 26 Fév - 20:51 par Invité

» 16.02.16 - LE FORUM FERME SES PORTES.
Jeu 18 Fév - 15:51 par Miss Petunia Garner

» Flash | ft. Lily-Rose Rivest
Lun 15 Fév - 21:05 par Lily-rose F. Rivest

» Never say goodbye because saying goodbye means going away and going away means forgetting (Ninette ♥︎)
Lun 15 Fév - 20:27 par Isobel W. McCoy

» Mon Voisin Du Dessus (MVDD)
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» À quoi te fait penser ce mot
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» Le changement, c'est maintenant !
Dim 14 Fév - 12:18 par Shivani K. Shukia

» Une rose à dix
Dim 14 Fév - 12:11 par Isobel W. McCoy

» L'horloge parlante
Dim 14 Fév - 12:10 par Isobel W. McCoy

Points confréries
Delta Upsilon — 825 pts
Kappa Pi — 777 pts
Sigma Nu — 535 pts
Delta Gamma — 510 pts
Pi Bêta Phi — 300 pts
Thêta Xi — 60 pts
Vidéo

Partagez | 
 

 Une entreprise pour deux DG [Marine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Une entreprise pour deux DG [Marine]   Ven 30 Oct - 20:39



 
ft. Marine & Emmalee.


Grâce à ma chef de confrérie, j’allais pouvoir commencer à sérieusement m’entraîner sur la création de vêtements destinés à être vendus. En fait, en discutant avec marine, une idée fut abordée, celle d’ouvrir un site web où l’on pourrait vendre nos créations, bien-sûr elles seraient produite en petite quantité et aucune de nous ne faisait de robe ou de vêtements de mauvaise qualité donc on pourrait les vendre assez cher. Personnellement, ce n’était pas l’argent qui me motivait puisque je n’en avais pas vraiment besoin, mais c’était le fait de pouvoir m’entraîner en condition réelle et je supposais que c’était la même chose pour Marine.

On avait déjà à peu près tout préparé pour lancer notre affaire, il ne nous restait plus qu’à nous retrouver pour choisir notre première collection et la réaliser. Il faudrait aussi que l’on trouve des volontaires pour tester nos tenues une fois qu’elles seraient créées, mais tout ça, nous allions sûrement en parler lorsque nous nous retrouverions dans l’après-midi. Comme on devait se retrouver uniquement dans l’après-midi, j’avais profité de ma matinée pour faire quelques devoirs pour l’université. J’étais un peu plus sérieuse depuis que je faisais quelque chose qui me plaisait et j’en étais la première surprise. Mais il ne fallait pas trop m’en demander quand même, je n’avais pas passé toute la matinée à travailler, mon temps de travail avait déjà été réduit par l’heure à laquelle je m’étais levée et le temps que je me prépare. Bien-sûr, je ne perdais pas mes bonnes habitudes de prendre mon temps pour me préparer. Après tout, c’était normal de vouloir être parfaite lorsque l’on doit parfaite, et même lorsque l’on ne sort pas en fait.

Et bien-sûr, j’avais abandonné mes leçons aux alentours de midi pour manger et ensuite me rendre à ma confrérie où j’avais rendez-vous avec Marine. J’avais pensé à préparer un carnet avec des crayons, afin que l’on puisse commencer à préparer nos tenues, je l’avais ensuit glissé dans mon sac à main avant de quitter l’appartement où je vivais avec mon Tonio. Étant donné que j’avais encore du temps avant l’heure du rendez-vous, je ne m’étais pas vraiment pressée, profitant de mon passage en ville pour faire un petit tour dans les magasins, réussissant tant bien que mal à résister et à ne rien acheter… sauf une petite robe ou deux, mais comment résister ? En sortant du magasin, je regardais rapidement l’heure sur mon portable. Je n’aurais pas le temps de rentrer à l’appartement pour déposer son sac, tant pis, j’irais avec à la confrérie. De toute façon, ça ne surprendrait personne de voir une membre arriver avec un sac de vêtement.

Cette fois-ci, je me dirigeais vraiment ers le lycée et surtout ma confrérie. En arrivant, je me rendais directement dans la salle commune où je devais retrouver Marine. Je me laissais alors tomber sur l’un des canapés, posant mon sac à côté de moi avant de m’étirer. Lorsque j’entendis quelqu’un approcher, je me redressais pour voir de qui il s’agissait et me levais en voyant Marine. Je lui souris alors et me dirigeais vers elle pour lui faire la bise.

« Salut Marine. Tu vas bien ? »

J’attendais un peu puis je retournais vers le canapé pour prendre mon sac. Après tout, on n’allait peut-être pas rester là pour travailler sur notre projet, enfin, je n’en savais rien. Je me tournais donc de nouveau vers la chef de confrérie, mon sac à la main.

« Tu veux que l’on aille travailler où ? »

made by lizzou – icons & gif by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Présidente des Delta Gamma
Disponibilité pour RP :
Featuring : Jessica Stroup
DC : Kyaw Ne Min, Logan C. Maxwell, Alayna Keane, Seung Joo Park & Jake I. Wilson
Messages : 137
Who I am? : La Princesse
People around me : Et ses sujets
Where I'm going : Dans son Royaume
Social Network : Tumblr
CellPhone : Téléphone & casier
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 24
MessageSujet: Re: Une entreprise pour deux DG [Marine]   Dim 8 Nov - 18:52

Tenue de Marine

Même si je ne m'entendais pas avec toutes mes DG et qu'Iris était la seule à qui j'accordais réellement de l'importance, certaines étaient quand même bonnes à écouter. C'était le cas d'Emmalee, une petite nouvelle, qui avait débarqué à Boston après avoir vécu à Miami. Elle était arrivée avec son copain d'ailleurs, et si je ne m'étais pas encore attaqué à lui ce n'était pas par respect mais bien parce que je n'avais pas eu le temps. Et peut-être parce que je ne voulais pas foutre en l'air le partenariat que j'avais avec la jeune fille. En effet, en discutant, nous avions trouvé une idée et il était maintenant l'air de mettre tout ça à exécution. Tout gâcher pour un garçon qui n'était même pas assez intéressant, non merci.
Avec Emma, nous avions pour projet d'ouvrir un site web pour vendre les habits que nous ferions, histoire de nous faire connaître un peu, de nous faire un nom, un peu d'argent pour moi, mais surtout de concrétiser un peu ce que nous apprenions pendant nos études. Personnellement, moi ça m'allait, et c'était toujours mieux de travailler en collaboration. Nous devions avoir rendez-vous d'ailleurs, pour discuter de tout ça, parce que ça ne se faisait pas en claquant des doigts. Déjà, il allait nous falloir de l'aide au niveau informatique, mais nous devions aussi nous mettre d'accord sur un certain nombre de choses.

J'avais passé ma matinée à dessiner quelques petits croquis, à imaginer quelques vêtements. Ça ne m'arrivait pas aussi souvent que je le voulais, mais tout de même de temps en temps. Je m'inspirais souvent en regardant les autres et en ce moment, j'étais assez centrée sur moi-même, alors c'était normal que j'ai un peu moins d'idées, mais ça allait revenir. Et puis les filles de ma confrérie, niveau mode, pouvaient se révéler inspirantes. Parfois. Enfin, je ne me pressais pas non plus, j'avais déjà tout un tas de croquis de côté et surtout, nous n'allions pas pouvoir nous servir de tous. Étant donné qu'on faisait tout nous-même et que nous n'étions pas des machines, nos pièces seraient rares et plus cher, et nous ne pouvions pas nous disperser dans tous les sens.

Après l'heure du repas, je m'étais un peu penchée sur mes devoirs, je n'avais pas vraiment le choix. J'avais aussi récupéré de quoi rentrer dans l'une des chambres vide du couloir. Au final, ça avait quelques avantages d'être chef, quand même, en plus d'être sans doute la plus connue. J'étais tranquille dans ma chambre quand je regardai l'heure. Il était temps de sortir, alors je prévins Iris, qui était déjà au courant pour mon rendez-vous. Elle devait s'éclipser pour aller chez Kyaw de toute façon, mais j'avais quand même décidé de ne pas la déranger avec les bruits de notre conversation, avec Emma. En allant dans la salle commune, je reconnus sa chevelure rousse, ça ne pouvait être qu'elle. Elle se leva avant de me faire la bise et je lui offris un sourire, moitié sincère, moitié réflexe. J'avais toujours l'habitude de sourire en toute circonstance, ou presque, place de chef oblige. Même si souvent, j'avouais, je dérogeais quand même à la règle.

- Je vais bien et toi ? Pas eu trop de mal à quitter ton appart pour le chemin de la confrérie ?

En effet, la jeune fille ne vivait pas avec nous et ça ne me dérangeait pas tant que ça. Simplement, si elle voulait travailler avec moi, il y avait de fortes chances pour que ça soit elle qui se déplace. Capricieuse ? Absolument pas. Je la regardai aller chercher son sac sur le canapé avant qu'elle ne me pose la question. Évidemment, nous n'étions pas là pour nous tourner les pouces ou pour nous faire des compliments sur nos chaussures. Les miennes étaient plus belles.

- Eh bien, je me suis dit qu'on pourrait aller dans une chambre vide, comme ça on sera pas dérangées par les allées et venues des filles dans la pièce principale et on ne dérange pas Iris.

Parce que si elle restait, je ne voulais pas non plus lui imposer ma petite réunion improvisée avec la jolie rousse. Clé en mains, je me dirigeai vers la dite chambre, qui était au fond du couloir. J'ouvris la porte et elle pus bien voir que tout était inoccupé. Personnellement, j'avais déjà posé mes croquis et quelques feuilles sur le bureau, ça m'évitait d'aller les chercher une fois Emmalee arrivée. Je lui laissais le bureau si elle voulait d'ailleurs, moi j'aimais bien travailler assise en tailleur sur le lit. Je refermai la porte derrière nous et allai ouvrir un peu la fenêtre pour aérer. C'était l'horreur parfois, l'odeur de renfermé, quand personne n'habitait la pièce.

- Tiens, installe-toi. J'ai déjà mis quelques affaires ici, tu peux jeter un coup d’œil. Si ça te plaît pas, je peux toujours en faire d'autres, ya pas de problème.


En fait, ça me gonflait un peu, parce que j'étais satisfaite de ce que j'avais fait, alors pour le bien de notre collaboration, la jeune fille avait tout intérêt de faire attention à ce qu'elle allait me répondre. En tous les cas, j'avais quand même une précision avant de commencer, c'était quand même mieux.

- Et sinon, je te le dis tout de suite, je préfère les robes. Je peux travailler sur d'autres choses, mais les robes, c'est ce qu'il y a de mieux pour moi. Et puis je pense que ça intéressera quand même, parce que beaucoup de filles en portent. Après, on est pas obligées de travailler sur la même choses, au contraire, mais voilà, au moins mes bases sont posées.

Posées et presque imposées. En tous les cas, la mode masculine m'intéressait quand même beaucoup moins, alors si elle voulait s'y mettre, libre à elle, mais moi j'allais me contenter de ce qui m'inspirait.

_________________

La vie est meilleure quand tu es de mon côté.


Marine parle en crimson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une entreprise pour deux DG [Marine]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une table pour...deux? [Libre]
» Une pizza pour deux ? [Mickaël]
» Petit cuvier pour deux - Cuvier "est"
» Un casse pour deux [PV Ishii]
» Un compte pour deux persos ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life in Boston rpg :: Corbeille :: Archives :: Rp's terminés & Abandonnés :: Rp's abandonnés-
Sauter vers: