AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Demande de partenariat
Ven 26 Fév - 20:51 par Invité

» 16.02.16 - LE FORUM FERME SES PORTES.
Jeu 18 Fév - 15:51 par Miss Petunia Garner

» Flash | ft. Lily-Rose Rivest
Lun 15 Fév - 21:05 par Lily-rose F. Rivest

» Never say goodbye because saying goodbye means going away and going away means forgetting (Ninette ♥︎)
Lun 15 Fév - 20:27 par Isobel W. McCoy

» Mon Voisin Du Dessus (MVDD)
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» À quoi te fait penser ce mot
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» Le changement, c'est maintenant !
Dim 14 Fév - 12:18 par Shivani K. Shukia

» Une rose à dix
Dim 14 Fév - 12:11 par Isobel W. McCoy

» L'horloge parlante
Dim 14 Fév - 12:10 par Isobel W. McCoy

Points confréries
Delta Upsilon — 825 pts
Kappa Pi — 777 pts
Sigma Nu — 535 pts
Delta Gamma — 510 pts
Pi Bêta Phi — 300 pts
Thêta Xi — 60 pts
Vidéo

Partagez | 
 

 Logan ? We're Shipping Up To Boston !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lost But Not Stranded Yet
Disponibilité pour RP : Dispo
Featuring : Xavier Dolan
DC : Jae Ji Choi
Eoin Johnstone
Gwen E. Foster
Nikolaï A. Koslovski

Messages : 202
Who I am? : Logan and I Going Into an Adventure
People around me : It's A New Dawn, A New Day, A New Life for Me, And I'm Feeling Good !
CellPhone : Mes Messages
Relations : le parfait Logan Maxwell *-* <3
Date d'inscription : 14/06/2015
Age : 23
Localisation : Boston
MessageSujet: Logan ? We're Shipping Up To Boston !   Dim 14 Juin - 16:09




James Patrick Cobb Earend
ID Card

Age : 22 ans
Date de naissance : 17 juin 1993
Lieu de naissance : Oxford, Angleterre
Statut Civil : En couple et heureux
Statut Social : Je suis riche mais plus pour longtemps
Métier/Etudes : Etudiant
Classe : M1 en arts.
Groupe : Président des Pi Beta Phi
P.I ou Scénario ? Scénario Cool
Avatar : Xavier Dolan
Secret envoyé :
Ooh I Never Meant To Cause You Trouble...

Shrinking Universe Mes collègues à la fac d'arts appliqué de Florence m'avaient surnommé : « Le Roi Cobb ». C'était un surnom que je ne supportais absolument pas. Pas que je n'aime pas qu'on me considère comme un roi, ça c'est plutôt flatteur. Mais dans leur bouche ça sonnait faux et ironique. Pour eux j'étais le roi et eux les révolutionnaires, j'étais une tête à couper, un type qui rayonne beaucoup trop. Donc oui l'Italie c'était un peu un remake de 1789, pendant deux ans. Mais ils ne sont pas totalement aveugles malgré tout, le seul problème c'est qu'ils se trompent d'angle d'analyse. Ces personnes que je croise, ils pensent que je suis arrogant et prétentieux, que mon égo est surdimensionné. Mais pourquoi diable tout les gens prennent ça pour des défauts ? Je le vis très bien alors pourquoi vous venez me faire de longs discours comme quoi je me crois plus fort que les autres ? Mettez vous dans le crâne que j'ai de très bonnes raisons, franchement est ce que c'est de ma faute si j'étais le plus talentueux de ma promotion, je ne me vante pas je fais juste appel aux faits, est ce que c'est prétentieux de faire remarquer que mes réalisations sont les meilleures ? Non je montre juste la vérité, j'y peux rien. Je ne supporte pas admettre que j'ai tort, je m'arrange toujours pour que ça n'arrive pas. Je sais que je suis totalement condescendant envers les autres, surtout les autres artistes, je les prends de haut et je l'assume totalement. Souriant, toujours souriant mais un vrai coeur de pierre, ça se dit beaucoup aussi. Le pire c'est que j'aurai du mal à contredire cette affirmation, je n'ai jamais vraiment su ce que c'était être amoureux, je connais quelqu'un qui pourrait vous en parler pendant de longues heures. Mais ça a changé tout ça, quelqu'un m'a changé. Moi qui ne savait pas ce que c'était être amoureux, tu m'a fais découvrir ce que c'était Logan, ça m'a totalement chamboulé, adoucis aussi et saches que je ne te laisserai pas tomber.

De jolis mots ont toujours circulé sur moi, je le sais et puis pas que dans mon dos, on m'a souvent fait mes quatre vérités et si vous saviez ce que je m'en fous ! On est un peu comme çà chez les Cobb, les critiques glissent sur nous, on sait qu'on est pas forcément aimés par tout le monde mais ça ne nous alarme pas plus que ça. On a tout dit sur moi, que je suis méchant, malveillant, indiscipliné et malicieux. Indiscipliné je le reconnais, que ce soit avec Sasha ou Logan faire des conneries c'est mon passe temps préféré, je suis une vraie pile électrique qui ne demande qu'à semer le chaos tout autour d'elle. Mais je ne supporte pas qu'on dise que je suis méchant ou malveillant, c'est pas vrai. Oui je fais des coups bas quand ça peut me servir et aller dans mon sens mais jamais je n'ai fais quelque chose de foncièrement méchant, enfin peut être deux trois fois quand même, voir un peu plus. Pour ce qui est d'être malicieux, je dirais plutôt observateur. Je regarde tout et j'enregistre tout et puis je m'en sers pour servir mes petits intérêts. Ne me regardez pas avec cet air dégoûté, tout le monde fonctionne comme çà maintenant alors n'allez pas me faire des leçons alors qu'au final vous n'êtes pas mieux que moi. Une chose est sûre par contre, c'est que j'ai mûri ces derniers temps, je suis devenu plus calme et posé, plus responsable. Certains événements récents m'ont fait revoir ma façon de vivre mais ça c'est une autre histoire…
That Boy Means The World To Me

Iam The Commander In Chief Dude


J'ai une histoire riche, une histoire de riches même, beaucoup trop riches pour faire notre bonheur, à mes frères et moi. Je ne me suis jamais plaint d'avoir de l'argent, jamais, j'en profite largement tout les jours et je sais quelle valeur ça a. Seulement je pense je sais l'effet que l'argent a sur les personnes, comment l'argent transforme les gens et comment elle peut être la source de bien des mensonges. L'entreprise Cobb vous en avez forcément entendu parler, elle rayonne sur le monde, si belle si parfaite, avec des filières partout, c'est un exemple de réussite familiale et c'est Ian et Audrey Cobb, mes parents qui dirigent tout ça. Notre destin à Eden, Sasha et moi était de reprendre l'entreprise familiale. Magnifique destin me direz vous, brillant et tout tracé devant nous. En 1986, mon grand frère, Eden Yoann Cobb est né et moi j'arrive sept ans plus tard le 17 juin 1993. C'est beau de naître l'été, c'est beau de se dire qu'à peine toute ma vie est programmée au moindre détail par les personnes qui se disent mes parents. Parents rigides et jamais là, peux originaux, rien qu'à voir mes prénoms : James Patrick, on a fait plus fou tout de même. Comme je vous le disais, Ian et Audrey ne sont jamais là à la maison pour s'occuper de nous, bien trop occupés à brasser du pognon en dirigeant leur firme, on vit élevés par des nourrices qui sont très gentilles avec nous. Eden, lui est très présent pour moi, du moins c'est ce que je me rappelle de cette période. Les gens pensent que vu ma situation d'héritier d'une grande fortune anglaise j'ai eu une belle vie, une belle jeunesse et que comme je m'en plains je suis un enfant gâté, un pleureur. Je ne vous autorise pas à me juger, personne ne peut me juger à part deux personnes. Eden et Sasha mes frères, trois personnes en fait, il y a Logan aussi maintenant. Sasha, Sasha c'est mon petit frère qui est né trois ans après moi en 1996. Tout de suite on a étés très liés lui et moi, en faire voir de toutes les couleurs à nos parents quand ils étaient là était un de nos sports préférés et moi je me sentais le devoir de le protéger comme Eden m'a protégé quand j'étais petit, le protéger du monde et de nos parents surtout, de leurs effets et idées néfastes. Sasha comme Eden et moi a souffert de cet abandon de la part de nos parents, mais contrairement à ce qu'ils auraient voulu, leur absence nous a soudés, soudés contre eux. Nous refusions leurs leçons, leurs ordres, pourquoi obéirions nous à des personnes qui n'ont jamais étés là pour nous, à part pour décider de nos vies ? Us Against The Word...

Au niveau de l'école, c'est tout à fait classique, école de bourges pour les bourges et par des bourges, c'est tout un programme et pas le plus passionnant, je ne me reconnais tellement là bas, je vois le monde de mes parents, pas le miens. Je dis pas que je suis un rebelle, non loin de là, comme je disais je sais profiter de mes avantages, de l'argent, mais je ne m'en sers pour mépriser ceux qui m'entourent, ceux que je devrais aimer. Je crois que j'ai amplement déçu mes géniteurs, et pour moi c'est une très bonne nouvelle. Qu'est ce qu'ils auraient aimé que leurs fils soient élevés selon la grande classe anglaise. Moi cette classe anglaise j'ai toujours passé mon temps à la bafouer pour mon plus grand bonheur en enchaînant les conneries et les heures de colle. Et puis me passionner pour l'art et vouloir en faire mon métier ça a été le coup de grâce pour eux : un fils saltimbanque vous imaginez ? Au collège mon attitude n'a pas changée et ma passion pour l'art non plus, c'était mon acte de rébellion contre l'autorité parentale. C'est à cette époque aussi que je prend plaisir à être populaire, à être entouré et ça marche plutôt pas mal. Le seul hic c'est pour Sasha, nos parents voulant totalement le conditionner l'on interdit d'aller à l'école, il a été forcé de prendre des cours à la maison, du gâchis, ça a beaucoup influé sur la personne qu'il est maintenant et nos parents se sont rendus compte que nous faisions tout pour ne pas être eux. Le collège, la jungle et moi je voulais être le maître de la jungle, tracer ma voie et être tout en haut, briller et être reconnu. Alors j'ai joué des coups et fais des embûches, j'en ai aucun remords. On ne réussit pas en ayant des remords, j'ai été le type populaire, un parfait connard pour beaucoup de personnes, celui qu'on imagine avec plein de copines. Et pourtant non, aucune ne trouvait grâce à mes yeux ou plutôt je ne savais pas ce que c'était qu'être amoureux et les peintures étaient beaucoup plus importantes pour moi.

Celui qui a eu une chance inouie c'est Eden qui à 18 ans qui part à New-York pour ces études, Sasha et moi nous restons à Oxford toujours aussi soudés l'un et l'autre. J'entre au lycée en arts et Sasha au collège où il devient très populaire. Alors que j'ai 18 ans, un soir je descend pour me chercher un verre d'eau. Sasha dort je crois. Des voix s'élèvent, une dispute, Ian et Audrey. Ils parlent de moi, et d'un homme, Frank. Ce Frank, je l'ai appris ce soir là, c'est mon père biologique, une aventure extra-conjugale de ma mère, qu'elle a ensuite envoyé boulé après avoir appris qu'elle était enceinte de lui. Je suis le fruit de cette union adultérine, de ce mensonge tissé par Audrey et Ian qui ont préféré mentir plutôt que de risquer leur réputation. Je suis remonté en trombe dans ma chambre et j'ai foutu en l'air mon chevalet en hurlant. Je me suis roulé en boule sur mon lit et je n'ai pas dormis de la nuit, le lendemain je l'ai dit à Sasha, puis on a appelé Eden et une semaine après je partais pour le Québec ne pouvant plus supporter Ian et Audrey. Ils ne pouvaient pas me le refuser, sinon je faisais voler leur réputation en éclats. Un regret ? Avoir laissé Sasha derrière moi, entre leurs griffes. Je sais qu'il ne m'en veut pas, mais je me sens coupable tout de même.

Le Québec, c'est ma dernière année de lycée, et ma première copine aussi. Marine Martel. Je dois admettre que je n'ai pas été correct avec elle, je ne l'ai pas calculée et je le sais. Le sentiment amoureux a toujours été quelque chose de vague pour moi et Marine en a fait les frais. Je l'ai quittée peu après et je sais que depuis elle m'en veut énormément. L'Université je la commence à Florence, en Italie, à la faculté d'Arts Appliqués. Rien de notable à part que je brille totalement là bas, surclassant tout mes camarades et eux aussi ils m'en on voulu pour çà. Mais au bout de deux ans là bas mon idée était faite : j'allais retourner voir mes frères, même si je les voyais pendant les fêtes, ils me manquaient énormément. Ils étaient à Miami maintenant. C'est donc là que je les retrouve l'année dernière. Sasha devient mon chef de Confrérie et Eden qui est directeur de l'Université m'engage comme professeur de dessin pour les lycéens. J'ai fais beaucoup  de rencontre à Miami, des bonnes et des mauvaises, mais un particulièrement une reste au dessus de toutes les autres. Logan Caleb Maxwell. Au départ il n'est que mon colocataire chez les Pi Sigma, mon alter ego avec qui je commence à faire toutes les conneries du monde. Je crois que quelque chose de spécial s'est installé petit à petit. Nous ne voyions que de l'amitié, ça paraissait impossible que ce soit autre chose. Pourtant Logan est devenu un ami cher à mes yeux, un ami que je ne voulais pas voir blessé en aucun cas, un ami que je ne voulais pas quitter. Il y a eu des rebondissements, ce feu d'artifice, cette soirée en boîte et cette crise. Ça a été dur pour nous de nous assumer, mais je ne le regrette pas une seule seconde. Je n'ai pas honte de dire que je suis amoureux de Logan et que je suis heureux d'être avec lui. Sasha et Eden l'on accepté, Ian et Audrey ne le savent pas et si ils venaient à l'apprendre je serait déshérité sur le champ mais ça j'en ai absolument rien à foutre, une dernière provocation pour les emmerder.

Récemment Logan a appris par sa mère qu'il allait devoir ouvrir une filiale de son entreprise à Boston et j'allais le suivre. Quelque chose d'autre m'a conforté dans cette décision, j'ai retrouvé la trace de mon père, Frank Earend, il habiterait Boston et je comptais bien le retrouver. Ça m'attriste un peu de repartir loin de Sasha et Eden mais je leur promet revenir souvent les embêter. Boston donc nous voilà. Appelez moi James Cobb, ou James Earend ou même James Maxwell si vous voulez, ça m'est égal, ma vie prend un nouveau tournant et je suis prêt à l'affronter...
A propos de toi

Pseudo :Rico
Age : 21 ans
Comment as-tu connu le forum ? C'est une longue histoire
Fréquence de connexion ? Tout les jours environs
Quelque chose à ajouter ? Chose ?
Code du règlement :

Code:
Xavier Dolan [color=#ff0000]~[/color] James P. Cobb E.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pi Beta Phi
Disponibilité pour RP :
Featuring : Min Thein Khant
DC : Logan C. Maxwell, Marine Martel, Alayna Keane, Seung Joo Park & Jake I. Wilson
Messages : 102
Who I am? : Dieu
People around me : Les pauvres mortels
Where I'm going : Beaucoup de mauvaises choses
Social Network : Tumblr
CellPhone : Téléphone & casier
Date d'inscription : 09/06/2015
Age : 22
MessageSujet: Re: Logan ? We're Shipping Up To Boston !   Dim 14 Juin - 23:14

Félicitations !

« Tu es validé(e) J'ai pas le plaisir de te valider avec ton chéri mais le cœur y est Evidemment, j'aime *o* James est un personnage que je trouve vraiment très intéressant et j'ai hâte de repartir dans de nouvelles aventures avec toi ici ! Et n'oublie pas, je te lâcherai pas, que ce soit avec l'un, ou l'autre de mes persos... »

Tu peux désormais aller faire ta fiche de liens, ainsi que répertorier tes futurs RPs. Mais tu as aussi désormais accès à tout un tas d'autres topics. Demander un rang, mais aussi un logement et l'adhésion à une confrérie si ton personnage est un étudiant. A toi d'aller te renseigner et lire les différentes histoires de nos confréries pour mieux les comprendre. Tu pourras par la suite te renseigner sur les cours qui ont lieu à l'école, les options ainsi que les clubs et comment y adhérer. Néanmoins, si jamais tu as la moindre question, le staff sera toujours là pour te venir en aide, donc n'hésites pas à leur envoyer un MP si jamais tu es dans une impasse ! Bon jeu parmi nous <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Logan ? We're Shipping Up To Boston !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Logan Echolls
» Boston Bruins
» BOSTON croisé caniche de 1an 1/2 MAUBEUGE (59)
» Nathan Horton à Boston!
» Ronde 1 séries éliminatoires: Montréal vs Boston

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life in Boston rpg :: Who are you ? :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: