AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Demande de partenariat
Ven 26 Fév - 20:51 par Invité

» 16.02.16 - LE FORUM FERME SES PORTES.
Jeu 18 Fév - 15:51 par Miss Petunia Garner

» Flash | ft. Lily-Rose Rivest
Lun 15 Fév - 21:05 par Lily-rose F. Rivest

» Never say goodbye because saying goodbye means going away and going away means forgetting (Ninette ♥︎)
Lun 15 Fév - 20:27 par Isobel W. McCoy

» Mon Voisin Du Dessus (MVDD)
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» À quoi te fait penser ce mot
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» Le changement, c'est maintenant !
Dim 14 Fév - 12:18 par Shivani K. Shukia

» Une rose à dix
Dim 14 Fév - 12:11 par Isobel W. McCoy

» L'horloge parlante
Dim 14 Fév - 12:10 par Isobel W. McCoy

Points confréries
Delta Upsilon — 825 pts
Kappa Pi — 777 pts
Sigma Nu — 535 pts
Delta Gamma — 510 pts
Pi Bêta Phi — 300 pts
Thêta Xi — 60 pts
Vidéo

Partagez | 
 

 Be A Bright Red Rose Come Burst In The Concrete ♪♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Colors Around Me They're Fading Away
Disponibilité pour RP : Disponible :D
Featuring : Yoon Doojoon
DC : James P. Cobb E.
Eoin Johnstone
Gwen E. Foster
Soon: Nikolaï A. Koslovski

Messages : 145
Who I am? : A Brigh Red Rose Who Comes Bursting Out of the Concrete.
People around me : They Are Green or Red... Well Red or Red in fact...
What I've done :
Relations : Lee Hae Hyuk -> Grand ami/Essentiel *-*
Seung Joo Park -> Pillier de ma vie
Maïa R. Hope -> Muse
Iris E. S. Min -> Pride & Prejudice...

Date d'inscription : 12/06/2015
Age : 21
Localisation : Boston Yeaah
MessageSujet: Be A Bright Red Rose Come Burst In The Concrete ♪♫   Dim 14 Juin - 10:57




Jae Ji Choi
ID Card

Age : 20 ans
Date de naissance : 24/04/1995
Lieu de naissance : Daejon, Corée du Sud
Statut Civil : Célibataire
Statut Social : Pauvre
Métier/Etudes : Etudiant/Peintre daltonien
Groupe : Kappa Pi
P.I ou Scénario ? PI
Avatar : Yoon Doojoon
Secret envoyé :
Luminecent Wires, We'll Be Glowing In The Dark...

Map of My Head . Imaginez bien une chambre totalement bordélique. Oui je pense que c'est l'image que vous devriez garder pour bien me comprendre et pour comprendre à quel point c'est complexe tout ce qui se passe dans mon cerveau. Maintenant, imaginez des murs colorés, des objets partout de toutes les couleurs et maintenant inversez les, imaginez tout à l'envers, le vert à la place du rouge et le bleu à la place du jaune, mon cerveau c'est un putain de chantier et encore vous ne faites qu'explorer la surface. Le truc chez moi c'est que je ne vois pas comme les autres, j'inverse tout, les médecins appellent ça le daltonisme et même deutéranopie ou absence de la perception du vert, là où vous voyez du vert je ne vois quelques nuances de rouges. Selon mes parents, selon ceux qui se disent mes amis, selon les scientifiques c'est une pathologie pour moi c'est une singularité, je ne veux pas voir ça négativement. Je ne vois pas les mêmes couleurs que vous et alors ? C'est sensé m'abattre ? Juste parce que pour moi les grandes plaines sont rouges ou oranges ? Non merci, je ne vais pas vous faire le plaisir de paraître triste parce que je suis différent des autres, vous croyez que j'ai envie de votre pitié ? Ça ne m'intéresse pas des masses, toute ma jeunesse on m'a plaint, parce que je ne vois pas comme les autres, je ne veux pas être plaint. Pourquoi vous ne comprenez pas que c'est une force pour moi ? Cette chose que vous appelez une différence. C'est une force parce que j'en fais une, c'est une particularité qui m'apporte des choses en plus, même si à la base j'ai une couleur en moins. Alors garde ta pitié pour toi et traite moi comme quelqu'un de normal, une personne qui voit ton tshirt vert en rouge c'est tout.

Bon il faut quand même admettre que voir les couleurs d'une certaine façon impacte un peu qui je suis, et comment je fonctionne. Et franchement je ne sais pas vraiment bien comment çà fonctionne dans ma tête. Il y a pas mal de qualificatifs qui me sont ressortis par les gens autour de moi : unique, singulier, fou, marginal. Je suis sûrement une bonne dose de tout cela puis ce que je n'arrive pas à m'intégrer aux autres et je n'en ai aucune envie à vrai dire, mon monde me suffit amplement et je pense ne pas avoir besoin des gens plus que ça, du moins ceux qui pensent que je suis fou, timbré. Indépendant donc, et puis de toute façon il paraît que je suis trop difficile à vivre pour qu'on puisse s'attacher à moi, c'est très bien comme çà. Et pourtant j'ai essayé de me faire des amis, j'ai essayé de me socialiser mais il faut croire que ça ne fonctionne pas soit les gens me rejettent sois je les rejette parce je ne me sens pas bien en leur compagnie, pas parce qu'ils sont méchants ou rien, c'est juste que je n'arrive pas à me faire à l'idée d'avoir des amis, ce n'est juste pas moi, c'est tout, je n'aime pas m'attacher aux gens, je n'y arrive pas.

Si dans ma tête c'est un peu le bordel, ce n'est pas le cas de ce que je fais en général je suis de nature très maniaque, chez moi tout est rangé sans que rien ne dépasse, bon bien entendu ne me demandez pas de trier les objets par couleur je risque d'avoir quelques problèmes avec çà et pourtant je suis peintre. Adict au café c'est ce qui me fais tenir pendant mes longues journées dans mon atelier. Je crois que vous en savez maintenant suffisamment sur moi, libre à vous de faire le premier pas.
Tears Stream On Your Face, I'll Always Learn From My Mistake...

Map of the Problematique . 1982, Daejon, Corée du Sud. Année banale dans la capitale scientifique de ce pays. Ville déjà très peuplée et à la pointe de la technologie, ces deux détails ne feront qu'évoluer dans les années suivantes et pourtant Daejon ne ressemble pas à ce qu'on pourrait croire d'elle. Ce n'est pas que du béton et des grattes-ciel à perte de vue, c'est aussi des champs et une belle vallée, verte la vallée, si verte, que du vert à perte de vue, comme quoi le destin peut se foutre de votre gueule dès votre naissance. Mais revenons à 1982, je ne suis pas encore né, mes parents vont bientôt se rencontrer, ils ne le savent pas encore et pourtant ils se voient tout les jours au travail, tout les deux employés dans une grande firme scientifique. Ils se croisent tout les jours, ils ne se parlent pas énormément, juste les formalités usuelles. Et pourtant, deux ans plus tard nos deux tourteaux vivent ensemble, filant le parfait amour dans une banlieue de Daejon, ils ne roulent pas sur l'or mais ils s'en sortent plutôt pas mal. C'est en 1995 que ça se corse, vous l'aurez deviné, c'est l'année de ma naissance. Est ce que mes parents voulaient d'un enfant ? Je ne sais pas, sûrement oui, peut être pas aussi tôt en fait, mon arrivée à quelque peu bouleversé la donne dans la famille. Comme je vous le disais ma famille ne se trouvait pas dans une situation économique particulièrement bonne, et c'est toujours le cas pour tout dire. Mais c'est vrai qu'à l'époque, tout a été un peu chamboulé, payer une nourrice n'était pas possible il a donc fallu faire un choix, ma mère a quitté son travail pour m'élever pendant que mon père devait mettre les bouchées doubles pour pouvoir subvenir à tout nos besoins. Tout ça pour vous dire que l'ambiance à la maison était loin d'être bonne, en plus d'être sur la paille toutes les fins de mois je sentais comme si on me considérait comme le responsable de tout ça, de notre situation et encore ça ce n'est que le début.

Je vous ai parlé de cette belle vallée qui borde la ville de Daejon, moi je la vois tout le temps quand je ferme les yeux, cette foutue vallée qui hante mes rêves. Il paraît qu'elle est très belle cette vallée alors que moi elle m'a toujours fais peur, toujours. Et ça a commencé quand j'étais tout petit, un week end comme les autres, un weekend ou nous sortions de la maison pour oublier un peu notre quotidien ne serait-ce que pour un après-midi. Je ne comprenais pas moi pourquoi tout le monde s'émerveillait devant cette vallée, pourquoi moi j'en avais peur ? Pourquoi moi je ne voyais pas de l'herbe comme tout le monde mais un horizon éblouissant à perte de vue, comme des flammes des énormes flammes qui me menacent. Pourquoi je me suis à pleurer au lieu d'avoir des étoiles dans les yeux. Mes parents n'ont rien dit, enfin pas devant moi. Peut être qu'ils pensaient que je faisais une simple petite crise comme çà comme tout les enfants. Mais alors, si ils pensaient çà, pourquoi le soir même mes parents se disputaient-ils au sujet de moi, alors que j'étais couché ? On en a plus jamais reparlé après et mes parents on toujours refusé de me ramener voir la vallée après çà...

Bon que j'ai peur d'une vallée passait encore mais inutile de vous dire que les choses se sont corsées quand je suis arrivé à l'école. Vous savez la maternelle on ne nous fait pas vraiment travailler, c'est plutôt récréatif, de l'éveil et dans cette partie là il y a l'éveil aux couleurs. Et là je ne pouvais plus vraiment cacher qu'il y avait quelque chose qui clochait, les professeurs s'en sont inquiétés et bien entendu c'est remonté jusqu'à mes parents et se fut le passage devant le médecin, ce souvenir me hante toujours au même titre que l'épisode de la vallée. Deutéranopie, voilà ce que j'ai voilà ce que le médecin m'a trouvé, pour vous expliquer c'est une déficience de la rétine qui fait que je ne perçoit pas le vert, ça s'affiche rouge pour moi. Enfin je vous parle de vert, je ne sais même pas ce que c'est. Mais ce n'est pas le fait d'être daltonien qui m'a abattu, c'est ce regard dans les yeux des mes parents, ce regard qui semblait vouloir dire « mais qu'est ce qu'on va faire de toi ? » Même quand on est tout petit et qu'on ne comprend pas vraiment ce qui se passe ça blesse croyez moi. Et ce sentiment a continué à se développer pendant les années qui ont suivies, eux à dénigrer ce fils qui ne voit pas comme tout le monde et moi à me battre pour leur montrer que je peux réussir malgré tout. Mais ça n'a pas eu l'air de les convaincre plus que ça, alors comme tout le monde, l'adolescence apporte son lot de rébellion et de changements de personnalité. Ils ne veulent pas comprendre que je peux réussir ? Et bien okay, quitte à ce qu'ils le pensent autant choisir une voie qu'ils n'aiment pas. L'art... Pour eux un simple passe temps et pour moi c'est devenu une bouffée d'oxygène et presque même une obsession. Il fallait que je dessine, que je peigne. Mal au départ et de mieux en après, je me raccrochais à mes pinceaux plutôt qu'aux personnes qui m'entouraient. J'avais des amis oui mais ça ne restait que superficiel, il y avait mon monde et les autres et puis je ne supportais pas cette façon dont on avait de me prendre en pitié tout le temps, juste parce que je confondais les couleurs, pourquoi tout le monde ne pouvaient pas voir que ce n'était pas une fatalité et surtout pourquoi mes parents ne voulaient pas le reconnaître ? Et on dit après que je suis un peu fou, imaginez vous déjà ne pas voir comme les autres, des parents qui ne supportent pas ça et qui ne vous voient aucun avenir, des amis qui ne font que vous plaindre et vous ménager, vous allez voir si ça ne vous tourne pas un peu la tête...

Alors la décision s'est imposée d'elle même, j'allais partir d'ici, je ne savais pas quand mais dès que j'en aurai la possibilité je quitterai le foyer, limite ça soulagerait ceux qui se disent mes parents. Un seul moyen : bosser, bosser comme un taré. Après tout je n'ai jamais été un mauvais élève et mes résultats n'étaient pas si mauvais que ça, tellement pas mauvais que je décroche une bourse d'étude à la fin de mon lycée. Je crois que ça a surpris mes parents quand je leur ai mis le papier de mobilité internationale sous le nez, mais ne vous attendez à des effusions et des larmes, ils ont signé le papier et je suis parti point, avec les pinceaux et mes toiles. Direction Boston. Là-bas je côtoie toutes sortes de personnages, mais je reste toujours en retrait, cette image d'ermite un peu fou me collant toujours un peu à la peau. Mais qui sait les choses vont peut être changer ? Ça fait deux ans maintenant que je suis là et ce matin Miss Garner vient de me présenter un jeune garçon du prénom de Lee. Il est coréen comme moi, Miss Garner m'apprend qu'il est sourd et qu'il aurait besoin de quelqu'un pour interpréter ses paroles et l'aider tout les jours. Moi qui pourtant ne suis pas le plus sociable au monde j'accepte presque immédiatement, je commence donc à apprendre le langage des signes pour apprendre à communiquer avec Lee qui est devenu mon colocataire et un bon ami, après tout nous avons tout les deux une façon unique de percevoir le monde qui nous entoure...
A propos de toi

Pseudo : Rico, Ricoco, Samette, Ricola, c'est au choix (a)
Age : 21 ans
Comment as-tu connu le forum ? Vous avez un papier et un crayon, j'ai toute une année à vous raconter...
Fréquence de connexion ? Tout les jours environs
Quelque chose à ajouter ? Que ça va être une super aventure Cool
Code du règlement :

Code:
Yoon Doo Joon [color=#ff0000]~[/color] Jae Ji Choi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Président des Sigma Nu
Disponibilité pour RP : Yep.
Featuring : Zico (Wu Ji Ho)
DC : Lee Hae HyukAshton D. MyersFrank EarendNicholas TompkinsGemma Osborne
Messages : 191
Who I am? : Un opportuniste, qui profite de la vie, et le chef des Sigma Nu, accessoirement. Et Cornerback chez les YB, alors si tu me cherches, j'te plaque Wink
People around me : La famille, les amis, les ennemis, bref la smala au complet.
Social Network : J'suis pas Facebook, Instagram et compagnie. Les selfies c'est réservés aux narcissiques, et encore selfie, si c'est égal à se prendre en photo que l'menton... Mais j'ai un casier.
CellPhone : J'te préviens, ce numéro est à joindre en cas d'urgence, ou si on a un minimum de choses en commun. Ceux que j'aime pas, je réponds pas Very Happy
Relations : - Ami d'enfance de Gwen Foster
- Protecteur de Seung Joo, tu touches un d'ses cheveux, t'es mort, pigé ?
- Sous le tutorat d'Hanaé Nguyen
- Travaille pour Eo-w-yn !

Date d'inscription : 14/06/2015
Age : 19
Localisation : Dans ton cul.
MessageSujet: Re: Be A Bright Red Rose Come Burst In The Concrete ♪♫   Dim 14 Juin - 11:41

Félicitations !

« Tu es validé(e) BOUYAAAAAAAAAAH ! J'aime Jae *-* et je trouve toujours aussi horrible son passé et ses parents .___. mais bon malgré ça c'est un personnage trèèèèèès intéressant et avec notre lien ça va faire des étincelles, j'ai hâte de l'exploiter de A à Z *-* je te dis donc rebienvenu par ici, et bon jeu avec Jaja *-* »

Tu peux désormais aller faire ta fiche de liens, ainsi que répertorier tes futurs RPs. Mais tu as aussi désormais accès à tout un tas d'autres topics. Demander un rang, mais aussi un logement et l'adhésion à une confrérie si ton personnage est un étudiant. A toi d'aller te renseigner et lire les différentes histoires de nos confréries pour mieux les comprendre. Tu pourras par la suite te renseigner sur les cours qui ont lieu à l'école, les options ainsi que les clubs et comment y adhérer. Néanmoins, si jamais tu as la moindre question, le staff sera toujours là pour te venir en aide, donc n'hésites pas à leur envoyer un MP si jamais tu es dans une impasse ! Bon jeu parmi nous <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Be A Bright Red Rose Come Burst In The Concrete ♪♫
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oscar et la dame Rose
» La fête de la rose à Chaalis
» Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Emily Rose

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life in Boston rpg :: Who are you ? :: Présentations :: Présentations validées-
Sauter vers: