AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Demande de partenariat
Ven 26 Fév - 20:51 par Invité

» 16.02.16 - LE FORUM FERME SES PORTES.
Jeu 18 Fév - 15:51 par Miss Petunia Garner

» Flash | ft. Lily-Rose Rivest
Lun 15 Fév - 21:05 par Lily-rose F. Rivest

» Never say goodbye because saying goodbye means going away and going away means forgetting (Ninette ♥︎)
Lun 15 Fév - 20:27 par Isobel W. McCoy

» Mon Voisin Du Dessus (MVDD)
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» À quoi te fait penser ce mot
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» Le changement, c'est maintenant !
Dim 14 Fév - 12:18 par Shivani K. Shukia

» Une rose à dix
Dim 14 Fév - 12:11 par Isobel W. McCoy

» L'horloge parlante
Dim 14 Fév - 12:10 par Isobel W. McCoy

Points confréries
Delta Upsilon — 825 pts
Kappa Pi — 777 pts
Sigma Nu — 535 pts
Delta Gamma — 510 pts
Pi Bêta Phi — 300 pts
Thêta Xi — 60 pts
Vidéo

Partagez | 
 

 ΣΝ-Sigma Nu's History-ΣN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Admin
Disponibilité pour RP : Non, je choisis mes proies
Featuring : Maggie Smith
DC : //
Messages : 378
Who I am? : Ma vie est bien plus importante que la vôtre
People around me : //
What I've done : J'ai passé ma vie à me consacrer à cette école, c'est un exploit quand on n'aime pas les adolescents.
Social Network : Quoi ? C'est quoi ça ?
CellPhone : Je préfère les lettres, je ne tiens pas à avoir une tumeur au cerveau avec toute cette technologie. Sans parler que ça abruti bien comme il faut, regardez les jeunes: de vrais autistes.
Relations : Mes 4 chats sont les plus importants dans ma vie
Date d'inscription : 07/06/2015
Age : 67
MessageSujet: ΣΝ-Sigma Nu's History-ΣN   Dim 14 Juin - 2:07




✏︎ L'histoire de la confrérie


L'esprit révolutionnaire a toujours fait partie de l'histoire de Boston, c'est la révolution qui a créé cette ville et elle est toujours ancrée profondément dans la société. De grandes figures ont participé à ce que cette ville soit un symbole de l'Amérique. Des hommes comme Samuel Adams ou Paul Revere ont su passer outre les lois et les codes pour s'affranchir et créer quelque chose de nouveau, c'est de Boston que la révolution est partie et elle est toujours bien là, même des années après George Washington, l'esprit de rébellion est toujours bien présent et puis après tout le lycée et l'université ont étés crées sur les braises de la révolution, quatre ans après l'Evacuation Day où les britanniques sont partis de la ville.

Pourtant, après toutes ces années ce n'est qu'une élite qui s'est installée dans le lycée et l'université, des gens qui ne cherchent qu'à rayonner que ce soit en terme de pouvoir ou en terme de savoir. Cela fait quelques siècles maintenant que ça dure et tout le monde semble s'y être habitué. Boston se serait-elle habituée à ce que les puissants dirigent, que les gens friqués soient au contrôle de tout ? Tout ça c'était avant la prohibition, ce régime qui a duré de 1920 à 1932, venant limiter la vente et la circulation d'alcool dans tous les Etats-Unis. Ces mesures ont menées de grands mouvements de protestation et de révolte dans tout le pays, ce fut le premier pas vers des associations, des groupes de personnes qui décident de rompre les règles, de briser les interdits et vivre à la marge, on se souvient tous des Affranchis de Scorcese racontant à la perfection toute cette période.

Mais l'étincelle a été l'incendie du Cocoanut Grove en 1942, un club de nuit, le premier de Boston même où se retrouvait tout le monde de la nuit. Toutes les autorités le disait au norme et pourtant, il prit feu, 492 victimes furent à déplorer. Ce fut comme un électrochoc dans la société, une partie des citoyens décidèrent de se retirer, ulcérés par les mensonges des élites. C'est James Prinston, jeune étudiant de l'époque, qui fonda l'association qui deviendra plus tard la confrérie des Sigma Nu, un groupe de jeune qui voulaient révolutionner le monde et à commencer par le système scolaire. Longtemps ils n'ont pas étés considérés comme une confrérie comme les autres et ils ne le sont toujours pas vraiment mais ils ont réussis à s'imposer. Aujourd'hui, James Prinston n'est plus et son héritage s'est un peu émoussé et ses idéaux un peu effacés, pourtant les Sigma Nu accueillent toujours les marginaux, ceux qui vivent en dehors du système, qui repoussent les limites et osent tous les excès…



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://li-boston.forumgratuit.fr
 
ΣΝ-Sigma Nu's History-ΣN
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Black History: Haitian Monument
» HISTORY TENDS TO REPEAT ITSELF
» Haiti and the Dilemma of Afrikan Sovereignty in the Americas
» Black immigrants see personal triumphs in Obama
» Présentation de dremed, nain guerrier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life in Boston rpg :: Fraternities :: Sigma Nu-
Sauter vers: