AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Demande de partenariat
Ven 26 Fév - 20:51 par Invité

» 16.02.16 - LE FORUM FERME SES PORTES.
Jeu 18 Fév - 15:51 par Miss Petunia Garner

» Flash | ft. Lily-Rose Rivest
Lun 15 Fév - 21:05 par Lily-rose F. Rivest

» Never say goodbye because saying goodbye means going away and going away means forgetting (Ninette ♥︎)
Lun 15 Fév - 20:27 par Isobel W. McCoy

» Mon Voisin Du Dessus (MVDD)
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» À quoi te fait penser ce mot
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» Le changement, c'est maintenant !
Dim 14 Fév - 12:18 par Shivani K. Shukia

» Une rose à dix
Dim 14 Fév - 12:11 par Isobel W. McCoy

» L'horloge parlante
Dim 14 Fév - 12:10 par Isobel W. McCoy

Points confréries
Delta Upsilon — 825 pts
Kappa Pi — 777 pts
Sigma Nu — 535 pts
Delta Gamma — 510 pts
Pi Bêta Phi — 300 pts
Thêta Xi — 60 pts
Vidéo

Partagez | 
 

 Un dimanche en paix (Elenou <3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Theta Xi
Disponibilité pour RP : Oui
Featuring : Jamie Campbell Bower
Messages : 88
Who I am? : Qui suis-je ?
People around me : Qui vous-êtes ?
What I've done : Qu'est-ce qu'on fait ?
Social Network : Email
CellPhone : Téléphone
Relations : Jade : meilleure amie
Elena : Confidente

Date d'inscription : 06/07/2015
MessageSujet: Un dimanche en paix (Elenou <3)   Lun 5 Oct - 21:47

Dimanche 4 octobre. Il faisait étrangement beau pour la saison. Le soleil avait terminé d'atteindre son zénith, baignant l'atmosphère de ses doux rayons qui apportèrent un peu de chaleur en cette saison fraîche d'automne. Même s'il faisait beau aujourd'hui, jamais il ne retrouvera de bonnes températures comme en été. La belle saison était terminée depuis un moment. L'hiver arrivait lentement sur Boston. Comme il était en internat, Edward avait naturellement passé le week end dans l’établissement de Boston, vu qu’il n’avait nulle part ailleurs où aller entre temps. Cela ne lui faisait pas grand-chose. Il pensait que ça l’atteindrait d’avantage, que ça le perturberait plus que ça. Mais il semblerait qu’il s’y soit fait assez facilement. Il avait décidé de refaire sa vie à Boston, et il avait entamé cette quête avec une réelle détermination. Il s’en sortait bien, sans s’en vanter. Même s’il aimerait bien par moment être au côté de son père pour le soutenir, il savait que cela n’aiderait en rien, ni pour lui, ni pour son père. Chacun devait se débrouiller à sa façon pour tenter d’accepter le passé. Edward ne pouvait qu’espérer qu’il réussisse ainsi que son père.

Mais passer des week-ends dans une école pouvait avoir ses avantages lorsqu’on était une tête d’ampoule tel que lui ! L’école pouvait être un lieu bien reposant lorsqu’il n’y avait pas de cours, encore moins d’élèves. L’ambiance était tout autre. C’était toujours agréable de longer les couloirs en sachant qu’on n’avait pas besoin de se rendre à une salle de classe à la sonnerie. Et en plus, ce qui était une situation encore particulière pour le jeune homme, Edward avait eu la chance, pas plus tard que cette semaine venant de s’écouler, de faire la rencontre d’une jeune fille fraîchement débarqué au lycée. Elle s’appelait Elena Willow et s’est en l’ayant croisé un peu perdu dans un couloir de l’établissement que Edward avait appris à la connaître. Malgré sa timidité, le jeune homme ne perdait jamais un instant de venir en aide aux autres. Et son aide, elle l’avait accepté avec plaisir. Et voilà, une amie de plus ! Ca paraissait peu tout de même par rapport à d’autres adolescents capables de se lier à toute l’école en une après-midi. Mais Edward avait non seulement son rythme, mais aussi sa petite personnalité.

En ce beau dimanche donc, Edward laissa tomber une idée de sortie éventuelle sous les feuilles d’automne pour se rendre immédiatement à la bibliothèque, endroit qu’il appréciait beaucoup et je vous laisse deviner pourquoi. Il était allé chercher quelques affaires dans son casier, ayant prévu de terminer ses devoirs de la semaine suivante en ce jour, ce qui était, en général, très rapide ! Le jeune homme se rendit donc dans son petit repère rempli de livre qu’était la bibliothèque où il n’y avait, pour ainsi dire, personne. Personne à part la vieille bibliothécaire qui connaissait le personnage et donc ne s’inquiétait pas de sa présence soudaine en ces lieux. Serait-il…Serait-il possible qu’elle lui ai adressé un sourire à son passage ? Edward le lui rendit bien gentiment. Il fureta un peu partout avant de se poser à une table, hors de vue de la femme, car il n’aimait pas trop être observé par un œil de faucon.

- Oh ce n’est pas vrai ! fit soudainement le Londonien en se rendant compte que l’un de ses cahiers de cours avait les pages collées avec du chewin-gum.

Ce n’était pas la première fois que ce genre de chose arrivait. Les autres étaient sans doute trop jaloux de son intelligence. Mais comment diable parvenaient-ils à forcer la serrure de son casier pour exécuter leurs blagues débiles ? Le jeune homme tira un peu sur la couverture du cahier, mais rien à faire. Du papier collé à de la gum, autant dire que c’était mort. Impossible de récupérer quoi que ce soit. Il soupira. Heureusement que sa mémoire eidétique était là. Au final, il n’avait pas franchement besoin de prendre des notes de cours dans un cahier. Il lui suffisait de les entendre une fois pour les connaître par cœur. Cela dit, ce cahier lui permettait aussi de noter ses devoirs. Pour écrire des choses destinées aux profs, il avait bien besoin d’un support tout de même ! Enfin, il lui restait quelques feuilles vierges dans son sac. Il irait acheter un autre cahier plus tard. Edward sortit donc ses feuilles, de quoi écrire puis alla parcourir les rayons de la bibliothèque pour trouver les ouvrages qui pourraient conclure ce qu’il avait encore à faire. Après avoir pris trois livres au hasard, il retourna s’asseoir et commença à feuilleter les pages. Grâce à son don, si on pouvait appeler ça comme ça, il pouvait parcourir rapidement les pages. Il les faisait ainsi défiler devant lui, n’y restant accroché que quelques secondes sur chacune d’elle, ne s’arrêtant que lorsqu’il avait trouvé quelque chose d’intéressant qu’il se mettait ensuite à écrire sur ses feuilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigma Nu
Disponibilité pour RP : 2 RPS
Featuring : Nina Nesbitt
DC : Nop
Messages : 34
Who I am? : It's too cold outside for angels to fly
People around me : liens
Relations : Célibataire
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 18
Localisation : Boston
MessageSujet: Re: Un dimanche en paix (Elenou <3)   Dim 18 Oct - 16:11



Un dimanche en paix
« Edward et Elena »

Aujourd’hui est une belle journée pour un début d’automne. Il fait doux malgré le vent qui fait danser les feuilles cuivrées aux branches des arbres. Ça me change quand même de Miami avec ses températures torrides pendant la quasi-totalité de l’année mais je ne déteste pas ce temps. Je m’habitue à Boston lentement mais sûrement. La ville est sympa, vivante, et le lycée dans lequel je suis ne me dépayse pas trop de Wynwood. Je m’y sens presque déjà chez moi. J’ai intégré une confrérie qui me rappelle les SM qui m’a très bien accueillie. Je n’ai pas encore beaucoup d’amis voir aucun et j’ai un peu de mal à prendre mes repères quand même mais je pense que ça va venir. C’est plus simple de refaire sa vie quand on sait qu’on a fait le bon choix.

Je suis en train de marcher dans le parc autour du lycée, emmitouflée dans un gros pull en mailles. Je ne sais pas trop quoi faire en ce week end. J’ai une chambre dans les locaux de ma confrérie mais je trouve ça triste d’y rester. Pourtant je ne connais pas encore assez de gens pour être invitée à sortir quelque part. Tant pis, cette petite balade n’est pas désagréable, elle permet de me vider l’esprit et de me mettre au point sur ma nouvelle situation. J’ai besoin de savoir où j’en suis, je n’aime pas avancer dans le brouillard. Ma mère m’a appelée ce matin pour me demander des nouvelles. Elles n’arrête pas, je n’ai jamais été aussi proche de mes parents qu’ici à Boston, c’est le comble. Je finis par aller m’assoir sur un banc. Le parc est désert, je ne sais pas ce que font les gens. Serait-il possible que tout le monde soit sérieux ici ? En train de bosser ? Bien que j’ai pris la résolution d’être plus sérieuse pour bien réussir ma dernière année de lycée, je n’ai pas la foi de rester enfermée toute la journée, penchée sur des cahiers à bosser.

Ce qui me manque le plus depuis mon départ de Miami, ce sont mes amis. Je repense à eux tout le temps. C’est dur de les avoir quittés même si la plupart était déjà partis avant moi. J’ai beau essayer de me faire des amis ici, j’ai du mal à aller spontanément vers les gens. Cependant, il y a un gars que j’aime bien, Edward, sûrement pas le mec le plus aimé du lycée mais moi je l’aime bien. C’est une tête ce gars, je sais pas comment il fait pour avoir une mémoire comme ça. En tous cas il a le cœur sur la main. La première fois que je l’ai vu c’était au beau milieu d’un couloir, je cherchais désespérément la salle où je devais avoir cours, le nez planté dans mon emploi du temps à maudire tout et n’importe quoi parce que je ne voulais pas me faire remarquer en arrivant en retard. Et puis j’ai entendu une voix me demander si ça allait. J’ai relevé les yeux pour tomber sur deux petites sphères grises (HRP : je sais pas pourquoi dans ma tête les yeux d’Edward sont gris mais dit-moi si ce n’est pas le cas j’éditerais) qui me fixaient d’un air interrogateur. J’ai détaillé le propriétaire de ces yeux sans croire une seule seconde ce que je voyais.

« Sean ? »

Evidemment ce n’était pas lui, pas la même voix, pas la même taille, pas les mêmes yeux, ça ne pouvait pas être mon meilleur pote. Mais la ressemblance était vraiment troublante. Le gars s’est présenté. Edward est plus jeune que moi d’un an, super intelligent, et très gentil. Il m’est venu en aide et on s’est revus quelques fois depuis. Je l’aime bien. Je dirais que c’est mon premier ami ici. Sa ressemblance avec Sean m’a évidemment aidée à l’apprécier. En tous cas il est sympa, toujours là si j’ai le moindre problème. Bien que lui aussi soit arrivé récemment à Boston il a l’air de mieux se débrouiller que moi et je me tourne donc vers lui si j’ai des questions. Tiens mais pourquoi pas l’appeler justement ? Je n’ai pas besoin d’aide en particulier mais j’ai besoin de compagnie et en tant que premier ami ici, je pense qu’il lui revient le droit de tenir ce rôle. J’attrape mon portable qui résidait au chaud dans la poche de mon jean noir et cherche son numéro dans mon portable. Ça sonne. Une fois, deux fois… Va-t-il répondre ? Peut-être que je le dérange… Peut-être qu’il ne veut simplement pas me parler… Puis j’entends sa voix à l’autre bout de la ligne.

« Allo ? Edward ? C’est Elena. Euh je me demandais ce que tu faisais parce que j’ai pas grand-chose à faire et je me disais que… » Qu’est-ce que je devais dire ? Je me disais que si tu étais libre tu pourrais me rejoindre dans le parc pour pas que je sois seule ? ça fait pas un peu tu es mon bouche trou ? « …que si tu étais libre on pourrait aller boire un café ensemble ou un truc comme ça non ? »

Bon bah voilà c’est dit, c’est pas fou mais j’aime bien ça moi allez boire un truc avec des potes. J’attends sa réponse un peu gênée, me demandant pourquoi je l’ai appelé sans réfléchir comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theta Xi
Disponibilité pour RP : Oui
Featuring : Jamie Campbell Bower
Messages : 88
Who I am? : Qui suis-je ?
People around me : Qui vous-êtes ?
What I've done : Qu'est-ce qu'on fait ?
Social Network : Email
CellPhone : Téléphone
Relations : Jade : meilleure amie
Elena : Confidente

Date d'inscription : 06/07/2015
MessageSujet: Re: Un dimanche en paix (Elenou <3)   Dim 18 Oct - 19:25

"Parmi ses condisciples se trouvent Marcel Grossmann (qui deviendra mathématicien et qui, des années plus tard, aidera Einstein dans la formalisation de la relativité générale) et Mileva Maric. Mileva est l’une des premières femmes à être admises au Polytechnicum2 ; étrangère de surcroît, elle doit à son excellent parcours scolaire et à sa ténacité cette réussite exemplaire. Née en 1875 à Titel (au sud de la Hongrie), elle obtient une dispense spéciale pour assister aux cours de mathématiques et de physique dans un lycée de garçons de Zagreb, puis commence son cursus universitaire par des études médicales à Heidelberg avant de rejoindre la Suisse. Mileva souffre d‘un handicap ; elle claudique et en souffre. Elle parle de son insatisfaction que lui inspire son apparence, qui suscite tantôt une pitié blessante, tantôt la raillerie. Son visage doux, son sourire énigmatique, son intelligence et sa passion pour les mathématiques, séduisent Einstein. En 1899, la complicité intellectuelle se transforme en liaison amoureuse. C’est également à cette époque qu’Einstein rencontre Michele Besso (la seule personne qui sera citée par Einstein dans l’article fondateur de la relativité). Leur amitié durera toute leur vie. La correspondance d’Einstein avec Mileva d’une part, Michele Besso d’autre part se révélera précieuse car elle a permis de reconstruire partiellement le cheminement intellectuel qui a conduit Einstein à son année miraculeuse de 1905."

Edward stoppa là sa lecture et prit un temps pour réfléchir. L'ennui, quand on devait faire un exposé, c'était d'éviter à tout prix l'envie de recopier tout un livre. Il fallait seulement s'en servir comme aide. Ca serait trop facile sinon, même si le jeune homme se doutait que beaucoup de monde se rendait sur internet et sortait une page déjà toute tracée en espérant avoir une note correcte. Le devoir n'avait, de ce fait, aucune valeur. Edward laissa son cerveau cogité paisiblement. Aujourd'hui, le jeune TX n'avait pas prévu de faire autre chose à part cela. Entouré par les rayonnages de livres, bien à l'abri de l'oeil-qui-voit-tout des lieux, il se sentait néanmoins un peu comme seul au monde. Il n'y avait pas un bruit, un silence inouïe. Le genre de silence que les cosmonautes devaient entendre dans l'espace. Que ressentir devant ce vide sonore absolu ? Très vite, Edward se rendit compte qu'il commençait à rêvasser. Il se reprit rapidement. Il n'était pas venu ici pour ça. Empoignant son stylo, il se motiva à nouveau pour poursuivre ses écrits, et sa lecture par la même occasion. Et ce, toujours dans ce poignant silence...



*♪ I've been working on the railroad, all the live long day ! I've been working on the rail road, just to pass the time away ! ♪*



Edward sursauta si fort qu'il manqua de tomber de sa chaise !

- Tais-toi, tais-toi ! chuchota-t-il frénétiquement en farfouillant dans sa poche à la recherche de son portable tandis qu'un gros "CHUUUUT" s'exclama derrière les rayonnages.

*Can't you hear the whistle blowing ? Rise up so early in the morn ! ♫*

Lorsqu'il le trouva enfin, il s'empressa de décrocher pour le faire taire avant de le porter rapidement à son oreille.

- A-Allo ?

« Allo ? Edward ? C’est Elena, disait une voix féminine à l'autre bout du fils.

- Oh Elena ! Quelle surprise, comment tu vas ?

Il aurait pu la voir s'il avait pris le temps de regarder l'écran de son téléphone pour voir le nom du correspondant qui s'était affiché. Mais bon, dans le feu de l'action, il n'y avait pas pensé.

- Euh je me demandais ce que tu faisais parce que j’ai pas grand-chose à faire et je me disais que… »

Edward écoutait avec attention mais...Mais il y eu un blanc finalement. Il patienta cependant, déjà prêt à répondre.

« …que si tu étais libre on pourrait aller boire un café ensemble ou un truc comme ça non ? »

- Eh bien...commença le jeune homme.

- Pas de téléphone portable dans la bibliothèque ! mugit soudainement la bibliothécaire qui venait de rejoindre la table à laquelle se trouvait le TX.

- 'Scusez-moi madame, répondit aussitôt Edward avec un réel embarras, j'allais justement sortir !

Heureusement qu'il n'avait pas sortit beaucoup d'affaire de son sac. En un coup de main, il remit son stylo et ses feuilles dedans. Quant aux livres qu'il avait pris sur les rayonnages, il rangea les trois à l'emplacement exact où il les avait trouvé. Emplacement dont il s'était naturellement souvenu. Toujours à une main, l'autre tenant toujours le portable avec la pauvre Elena qui devait patienter au bout et, sans doute se poser plus d'une question sur la situation. Edward agrippa ensuite son sac, fit un petit sourire désolé à la vieille harpie qui devait être parent proche de Garner avec un peu de chance et de hasard, et quitta rapidement son petit antre de paix qu'il aimait tant. Il avait l'impression d'être un personnage de jeu vidéo, qui venait de fuir un niveau remplit d'ennemis pour atterrir dans une zone sécurisé où il pouvait reprendre des forces sans risquer d'être attaqué. En l’occurrence pour lui, poursuivre sa conversation avec Elena.

- Elena ? Excuse-moi, oui à vrai dire, je n'ai pas de programme particulier pour aujourd'hui non plus alors aller boire un café avec toi me ferait vraiment plaisir. Où es-tu que je puisses te retrouver ?

Il laissa le soin à la jeune fille de le renseigner. Dans le parc du lycée ? Pas de problème, même s'il fallait affronter le vent froid de l'automne. Edward avait déjà connu pire et ne préférait ne pas y penser. Cependant, il demanda à la jeune fille de patienter, le temps qu'il aille se chercher un blouson malgré tout. Dans sa chambre, il en profita également pour laisser ses affaires. Il souriait tout seul. Il aimait beaucoup Elena et elle était bien la seule à l'avoir invité de la sorte pour boire un coup. Edward n'avait pas les habitudes des jeunes de sortir quelque part. C'était un gars d'intérieur. Et il était trop marginal par rapport aux autres. Personne ne viendrait avec l'idée de lui proposer d'aller en boîte un soir par exemple. Surtout qu'il y avait de forte chance pour que le jeune homme refuse. Edward ne buvait pas, ne fumait pas, ne se droguait pas. Est-ce qu'être un peu plus parfait que les autres signifiait d'être étrange et différent de la société ? C'était assez triste. Même s'il passait beaucoup de temps le nez dans les livres, le jeune homme n'était jamais contre prendre un peu de bon temps avec les autres. Sa timidité limitait ses relations avec les gens, mais pour des personnes comme Elena, il était prêt à tout et était toujours ravi de partager du temps avec elle. Il était ravi qu'elle ai pensé à lui pour aujourd'hui. Edward enfila son blouson gris et s'empressa de rejoindre le parc. Les mains dans les poches, il chercha Elena du regard. Les feuilles mortes de différentes couleurs craquaient sous les semelles de ses chaussures. Il avait l'impression de marcher sur des chips. Il suivait le chemin qui l'emmenait sous les arbres aux couleurs chaudes d'un parc se préparant pour l'hiver. Une pluie de feuilles aux multiples couleurs tapissait le sol humide de jaune, de rouge et d'orange. Son passage secoua ce tapis d'automne qui se mit aussitôt à danser derrière lui avant de retomber dans le calme. Soudain, la silhouette d'Elena se dessina dans ce décor envoûtant. Edward afficha un sourire en la voyant et accéléra le pas à sa rencontre.

- Me voilà ! finit-il enfin arrivé à sa hauteur, navré pour l'attente. Dis-moi, quand tu parlais de prendre un café, tu pensais dans l'enceinte du lycée ou plus en ville ? Aucun des deux ne me dérange, rassures-toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigma Nu
Disponibilité pour RP : 2 RPS
Featuring : Nina Nesbitt
DC : Nop
Messages : 34
Who I am? : It's too cold outside for angels to fly
People around me : liens
Relations : Célibataire
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 18
Localisation : Boston
MessageSujet: Re: Un dimanche en paix (Elenou <3)   Mar 20 Oct - 17:41



Un dimanche en paix
« Edward et Elena »

«  A-Allo ? »

« Allo ? Edward ? C’est Elena »

« Oh Elena ! Quelle surprise, comment tu vas ?»

Quelle surprise ? Je dois le prendre comment ça ? Son ton ne semble pas vraiment méchant, plutôt sincèrement surpris. Il avait déjà oublié mon existence ? Je me décide à continuer en lui proposant d’aller boire un café avec moi, non sans hésiter un peu, déstabilisée par sa réponse.

« Eh bien... »

Oui ? Eh bien ? Il marque une pause, assez longue. Je commence à vraiment me poser des questions. J’entends au loin derrière lui une voix féminine puis sa réponse à cette dernière je crois mais je ne comprends pas bien. Zut, je suis sûrement en train de le déranger. S’en suivent alors des bruits étouffés. Mais qu’est-ce qu’il fabrique ? Il a oublié qu’il avait un tel avec quelqu’un au bout du fil ? Il n’a peut-être juste aucune envie de me parler ? Ça se trouve il voulait me raccrocher au nez mais il a mal raccroché ? Je m’imagine toutes les situations possibles et imaginables et rougis à ces pensées. Je finis par tenter un petit :

« Edward ? »

Timidement mais je n’obtiens pas de réponse, juste des bruits étouffés. Tant pis, je le rappellerais un autre jour. Je m’apprête à raccrocher lorsque j’entends enfin le son de sa voix.

« Elena ? »

« Oui ? »

« Excuse-moi, oui à vrai dire, je n'ai pas de programme particulier pour aujourd'hui non plus alors aller boire un café avec toi me ferait vraiment plaisir. Où es-tu que je puisse te retrouver ? »

« Euh je suis dans le parc du lycée actuellement. Tu es sûr que je ne te dérange pas hein ? »

Je ne sais pas pourquoi mais cette conversation me met excessivement mal à l’aise. Il m’affirme pourtant que je ne le dérange pas et me dit de l’attendre là.

« Ok je ne bouge pas, à tout de suite »

Je raccroche et refourre mon téléphone dans ma poche. Bon bah je n’ai plus qu’à attendre, je ne suis pas pressée de toute façon. Je reste assise sur mon banc à regarder les feuilles tomber. Leurs couleurs me rappelle celles des couchés de soleil que j’admirais avec mon cousin, perchée sur le toit de WHS. Cette pensée me fait sourire : j’ai l’impression que c’était il y a une éternité ! Et pourtant c’était seulement il y a 2 ans. Je me laisse absorber par mon observation quand j’entends des feuilles craquer derrière moi. Je me lève et me retourne. Comme je m’y attendais c’est Edward. Je le vois sourire et accélérer le pas. Ça m’arrache un petit sourire attendri à moi aussi.

« Me voilà ! Navré pour l'attente. »

« T’en fait pas c’est rien »

« Dis-moi, quand tu parlais de prendre un café, tu pensais dans l'enceinte du lycée ou plus en ville ? Aucun des deux ne me dérange, rassures-toi. »

« Perso je pensais plutôt aller en ville, j’ai repéré un Starbucks pas très loin. En voiture on y est en moins d’un quart d’heure. Ça te va ? »

Aaah moi et mon amour pour le Starbucks ! C’est ma nouvelle drogue. Mieux que la drogue-drogue en même temps. C’est un des premiers trucs que j’ai repéré à Boston. J’emmène donc le jeune homme en direction du parking du lycée pour aller prendre ma caisse. Mon très gentil papa m’a achetée pour ici le même gros 4x4 noir aux vitres teintées que celui que j’avais à Miami. C’est tellement pratique de pouvoir conduire. Nous atteignons finalement le parking. J’emmène Edward vers ma voiture.

« Je conduis évidemment »

Une fois à l’intérieur du véhicule j’allume la radio. La musique qui se met à jouer reflète tout à fait mon humeur automnale. Je boucle ma ceinture puis souris au passager.

« Il fait plus chaud ici non ? Prêt ? »

Je n’attends pas sa réponse pour mettre le contact et démarrer. Je ne vais pas conduire comme une folle étant donné que je ne suis pas seule à bord.

« Au fait, qu’est-ce que tu fabriquais tout à l’heure quand je t’ai appelé ? »

C'est seulement après avoir posé la question que je réalise qu'elle n'est pas vraiment délicate et que la réponse ne me regarde peut être pas du tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theta Xi
Disponibilité pour RP : Oui
Featuring : Jamie Campbell Bower
Messages : 88
Who I am? : Qui suis-je ?
People around me : Qui vous-êtes ?
What I've done : Qu'est-ce qu'on fait ?
Social Network : Email
CellPhone : Téléphone
Relations : Jade : meilleure amie
Elena : Confidente

Date d'inscription : 06/07/2015
MessageSujet: Re: Un dimanche en paix (Elenou <3)   Mar 20 Oct - 19:14

Pour quelqu'un qu'il prétendait grandement apprécier, la laisser ainsi poireauter sans explication n'était pas très respectueux. Edward avait bien ce genre de maladresse en lui. Il aurait été terriblement mal à l'aise si Elena avait raccroché avant qu'il ne puisse la reprendre en ligne. Oui, l'appel de la jeune fille avait été pour lui une surprise. Dans tous les sens du termes. Mais il était si heureux de ce fait. Il ne s'ennuyait pourtant pas jusqu'alors. Il aurait pu passer la journée enfermé, la tête entre des lignes, il aurait été simplement content. Passer du temps avec Elena changeait la donne. C'était comme une nouveauté qu'il savait d'avance agréable.

« Euh je suis dans le parc du lycée actuellement. Tu es sûr que je ne te dérange pas hein ? » insista sa camarade à l'autre bout du portable.

- Absolument pas, répondit le jeune homme avec assurance, à vrai dire, ce n'est pas moi que tu as dérangé pour le coup.

Il eut un petit rire en repensant à ce qui venait de se passer à l'instant. C'était toujours plus drôle à se souvenir une fois qu'on avait pris un peu de recul. C'était bien la première fois que cette vieille femme lui faisait un reproche. Et un reproche pour une chose si minime que ça en était devenu ridicule. Sur le coup évidemment, Edward avait courbé l'échine, se confondant en excuses et se sentant comme un coupable pris sur le vif. Mais lorsqu'il y repensait, il se rendait compte à quel point elle avait vraiment exagéré. Ce n'était pas comme s'il avait l'habitude de commettre ce genre de désagrément. En plus, à part lui et elle, il n'y avait personne dans la bibliothèque. Cette femme ne peut-elle donc supporter aucun effet sonore dans son domaine ? Piètre tolérance. Edward s'en amusait désormais plus qu'autre chose. Elena accepta de patienter un instant pour que le jeune homme puisse retourner dans sa chambre, dans le bâtiment des TX, afin de ranger ses affaires et de prendre son blouson. Il se hâta de rejoindre son amie qui attendait sous la brise fraîche de la saison morte. Il s'excusa naturellement de l'attente et pendant une fraction de seconde, se demandait s'il ne devait pas non plus s'excuser à nouveau pour ce qui s'était passé au téléphone. Mais il se rebiffa lorsque la jeune fille lui disait que ce n'était rien. Ignorant si Elena avait déjà sélectionner un endroit particulier ou non, Edward lui demanda plus simplement si elle souhaitait se rendre en ville ou rester dans les parages.

« Perso je pensais plutôt aller en ville, j’ai repéré un Starbucks pas très loin. En voiture on y est en moins d’un quart d’heure. Ça te va ? »

Edward haussa les coudes, parce qu'il ne voulait pas sortir les mains des poches.

- Ca me va ! répondit-il joyeusement, nous avons tout notre temps après tout.

Edward gardait le sourire. Il suivit la jeune fille vers le parking du lycée. Lorsqu'il comprit qu'elle se dirigeait vers le superbe 4x4 noir qui se trouvait non loin, le jeune homme écarquilla les yeux. Il n'avait encore jamais eut l'occasion de voir ce qu'Elena avait comme voiture, mais ne s'attendait pas du tout à tomber sur un bolide pareil.

- Waouh ! fit-il, c'est ça ta voiture ? Impressionnant.

Il l'admira un temps. Elena suggéra tout naturellement que c'était elle qui conduisait.

- Bien sûr ! répondit aussitôt le jeune homme, c'est toi qui connaît le chemin, c'est ta voiture et de toute façon, je n'ai pas encore le permis.

Il faudrait d'ailleurs qu'il s'y mettre bientôt mais seize ans était encore un peu trop jeune pour pouvoir le passer. Cela dit, il n'aura pas grande difficulté à le réussir sans doute. Quoi que...Avec sa maladresse parfois présente. Quoi qu'il en soit, le jeune homme n'avait pas encore les moyens nécessaire pour se permettre de s'offrir un véhicule et il craignait de rester sur la touche si jamais il tentait cette possibilité. Edward n'était pas pauvre, mais il était loin d'être riche pour autant. A vrai dire, il avait à peine de quoi lui suffire à vivre dans un bon confort pour un jeune de son âge. Elena et Edward s'installèrent à bord de l'engin. La jeune fille mit aussitôt la radio qui imposa une petite ambiance, néanmoins pas trop joyeuse, sans être triste pour autant. Presque instinctivement, Edward mit sa ceinture. Il faisait confiance à Elena pour la conduite, même s'il n'oubliait pas que c'était un accident de la route qui avait emporté sa mère et, par la même occasion, fait basculer sa vie ainsi que celle de son père.

« Il fait plus chaud ici non ? Prêt ? »

- Oh oui, fait bien meilleur, répondit le garçon qui hocha ensuite la tête à la question de la jeune fille.

La voiture démarra et quitta le parking pour s'enfoncer davantage dans la ville de Boston. Edward regardait les immeubles défiler par la fenêtre de son côté tout en profitant de la chaleur offert par le véhicule lorsque Elena le tira de...Du fait qu'il ne pensait à rien. Pour une fois.

« Au fait, qu’est-ce que tu fabriquais tout à l’heure quand je t’ai appelé ? » demanda t-elle.

Edward tourna son visage vers elle. Il sourit à nouveau d'un air amusé en se remémorant la tête frustrée de l'autre mégère qui hantait la belle bibliothèque. Sûr que Elena aurait voulu voir cette scène qui suivait celle où le jeune homme avait failli perdre stupidement l'équilibre sur sa chaise à l'entent de son portable. Vu de loin, ça aurait sans doute été comique pour n'importe qui. N'importe qui sauf lui sur le coup, et la bibliothécaire.

- Je travaillais à la bibliothèque, finit par répondre le jeune TX, c'est pour ça que ton coup de fils m'a surprit. C'était dans ce sens là. Mais il en a surprit une autre et je te laisse deviner de qui il s'agit !

Edward regarda la route devant lui, un sourire aux coins des lèvres.

- Si je ne lui avais pas dit que je sortais, je crois qu'elle m'aurait mis elle même à la porte ! Ca fait drôle de se faire crier dessus pour si peu. Je suis désolé pour ce que tu as pu entendre au téléphone, je te jure que je ne t'avais pas oublié. Seulement, avec l'autre sur moi, j'étais un peu pris de tout les côtés et j'espérais vraiment que tu comprennes ou du moins, patiente un peu. Je ne le regrette pas ce qui s'est passé cependant. Si j'avais éteint mon portable ou mis sur silencieux, on serait rester tout les deux tout seuls dans notre coin. Tu y vas de temps en temps à la bibliothèque toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigma Nu
Disponibilité pour RP : 2 RPS
Featuring : Nina Nesbitt
DC : Nop
Messages : 34
Who I am? : It's too cold outside for angels to fly
People around me : liens
Relations : Célibataire
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 18
Localisation : Boston
MessageSujet: Re: Un dimanche en paix (Elenou <3)   Dim 8 Nov - 17:19



Un dimanche en paix
« Edward et Elena »

Nous arrivons au niveau de ma voiture.

« Waouh !  c'est ça ta voiture ? Impressionnant. »

Je souris assez fière de mon 4x4.

« Oui c’est mon bébé à moi ahah ! »

Mon ami et moi nous installons en voiture en discutant puis je démarre et prends la direction du Starbucks le plus proche. Je lui demande ce qu’il fabriquait quand je l’ai appelé ce à quoi il répond :

« Je travaillais à la bibliothèque, c'est pour ça que ton coup de fils m'a surpris. C'était dans ce sens-là. Mais il en a surpris une autre et je te laisse deviner de qui il s'agit ! »

Je fais semblant d’hésiter.

« Huuuum… Je dirais la vieille momie de bibliothécaire ? Au pif »

Il me le confirme et ajoute :

« Si je ne lui avais pas dit que je sortais, je crois qu'elle m'aurait mis elle-même à la porte ! Ça fait drôle de se faire crier dessus pour si peu. Je suis désolé pour ce que tu as pu entendre au téléphone, je te jure que je ne t'avais pas oublié. Seulement, avec l'autre sur moi, j'étais un peu pris de tous les côtés et j'espérais vraiment que tu comprennes ou du moins, patiente un peu. Je ne le regrette pas ce qui s'est passé cependant. Si j'avais éteint mon portable ou mis sur silencieux, on serait resté tous les deux tout seuls dans notre coin. Tu y vas de temps en temps à la bibliothèque toi ? »

Je garde les yeux fixés sur la route et réponds :

« Oh tu sais je n’ai pas entendu grand-chose en fait, je me demandais juste ce qu’il se passait mais je ne t’en aurais jamais voulu pour si peu. De toute façon la vieille est une pauvre folle, je me demande parfois si, chez elle, elle exige le silence aussi. En même temps je suppose qu’elle vit seule avec ses 100 chats. Et non je ne vais absolument jamais à la bibliothèque, sauf quand je dois vraiment y aller pour les cours mais sinon j’évite cette antre maléfique. »

J’affiche un grand sourire en repensant à mes expériences les plus catastrophiques notamment avec Kurt… Mon sourire s’efface lentement, sa disparition du jour au lendemain m’avait énormément affectée. C’est aussi pour ça que je vais le moins possible à la bibliothèque, j’essaye de ne pas me rappeler qu’il me manque et que j’éprouverais toujours ce regret de ne pas l’avoir totalement connu, de ne jamais avoir percé son mystère. Je redescends sur Terre. Nous arrivons au Strabucks. Je me gare et descends de ma voiture.

« Nous voilà arrivés ! »

J’attends qu’Edward me rejoigne puis l’entraine à l’intérieur. Tout de suite, une douce odeur de café, de lait et de cannelle m’entoure. Il fait juste bon ici, je m’y sens bien, je pourrais passer mes journées lovée dans un fauteuil de Starbucks. Je m’aligne dans la queue et attends que ce soit à notre tour. Lorsqu’il vient, la jeune femme derrière le comptoir me demande notre commande.

« Je prendrais un Pumpkin spice latte et… Je me tourne vers mon ami. Tu vas prendre quoi ? D’ailleurs je t’invite bien entendu. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theta Xi
Disponibilité pour RP : Oui
Featuring : Jamie Campbell Bower
Messages : 88
Who I am? : Qui suis-je ?
People around me : Qui vous-êtes ?
What I've done : Qu'est-ce qu'on fait ?
Social Network : Email
CellPhone : Téléphone
Relations : Jade : meilleure amie
Elena : Confidente

Date d'inscription : 06/07/2015
MessageSujet: Re: Un dimanche en paix (Elenou <3)   Dim 8 Nov - 19:58

Elena était une excellente amie dont Edward ne se séparerait pour rien au monde. Déjà, il n'en avait pas beaucoup. Mais Elena avait un petit je-ne-sais-quoi qui la rendait particulière. Peut-être parce qu'il ne voyait Lys que comme une camarade en cours de théâtre et Jade quelqu'un qui partageait sa passion des livres. Disons que ses relations avec ces deux là n'étaient pas encore totalement fondées pour qu'il puisse déterminé une chose aussi profonde que ce qu'il partageait avec Elena. Pourtant, elle non plus, il ne la connaissait pas depuis énormément de temps. Mais leur amitié s'était basée sur autre chose que les cours, ou les livres. Elle était apparue toute seule, d'un coup, comme ça. Et même si elle avait commencé quand Edward était venu donner un coup de main à Elena lors de son arrivée dans cette école, leur lien s'était fait très aisément. Elle avait beau avoir un an de plus que le TX, ce dernier la voyait comme son égal en tout point. Et en plus de ça, elle était belle. Edward pourrait reconnaître sa tignasse d'un blond presque blanc à des kilomètres et parmi la foule et se dire "Ah ! Voilà Elena !". Elle avait aussi un caractère qui ne pouvait pas forcément plaire à tout le monde. Après tout, elle était chez les Sigma Nu. Alors quoi de plus exceptionnel que de voir un TX et une SN se fréquenter en si bon terme ? Par moment, Edward se demandait ce que pensait les autres membres de la confrérie de la jeune fille s'ils venaient à la voir en sa compagnie. Elle serait probablement la risée de l'école. Si jamais un jour ça devait arriver, il s'en voudrait vraiment.

Autant dire que la voiture que possédait la jeune fille reflétait assez bien le caractère naturel de cette dernière. Edward était surpris de voir un 4x4 entre ses mains. Mais quand il y repensait, il n'aurait sans doute pas imaginer mieux comme engin pour convenir à une SN de sa trempe. Elena était fière de son véhicule. Il y avait de quoi. Il en jetait dans les yeux. Elle disait que c'était son bébé, ce qui fit sourire Edward d'amusement. Un bébé pareil...Il n'y avait rien de plus voyant, mais ça avait aussi un petit côté intimidant. A l'intérieur néanmoins, on se sentait en sécurité. Edward en profita pour expliquer à Elena où il se trouvait et ce qu'il y fabriquait. Elle devina juste sur la bibliothécaire. Comme si une sonnerie de portable pouvait gêner quelqu'un d'autre. A part Garner peut-être. Mais depuis le temps que Edward passait à la bibliothèque, il n'avait jamais vu la directrice s'y pointer. C'était assez bien à savoir. Comme ça, si on avait envie de se cacher d'elle, c'était un endroit où se réfugier. Elle devait faire confiance à sa sbire à lunette pour faire la sale besogne en cas de laisser aller de la part des élèves. Seulement, dans une bibliothèque, ce n'était pas les plus rebelles qui s'y trouvaient.

« Oh tu sais je n’ai pas entendu grand-chose en fait, je me demandais juste ce qu’il se passait mais je ne t’en aurais jamais voulu pour si peu. De toute façon la vieille est une pauvre folle, je me demande parfois si, chez elle, elle exige le silence aussi. En même temps je suppose qu’elle vit seule avec ses 100 chats. Et non je ne vais absolument jamais à la bibliothèque, sauf quand je dois vraiment y aller pour les cours mais sinon j’évite cette antre maléfique. » répondit alors la jeune fille sans quitter la route des yeux.

- La bibliothèque n'a rien de maléfique voyons, fit Edward sur un ton amusé par la façon dont Elena voyait les lieux de travail, elle est simplement...Hum...Mal gardée.

Edward tourna son sourire vers la jeune fille qui conduisait, mais il découvrit un visage qui avait laissé tomber quelque peu tout sentiment de joie, pourvu d'un regard perdu dans le vague, une lueur de tristesse qui ne passa pas à côté du jeune homme. Quelque chose n'allait soudainement pas chez Elena. Cela ne pouvait pourtant pas être ce qu'il avait dit. Est-ce que cela avait un rapport avec la bibliothèque qui faisait que Elena ne s'y rendait jamais ? Ou alors pensait-elle à quelque chose qui n'avait rien à voir avec le sujet traité ? Edward abaissa son sourire à son tour.

- Elena ? fit-il doucement, il y a quelque chose qui ne va pas ?

On n'échappait pas aussi facilement à son oeil de lynx. Cependant, Elena n'avait peut-être pas remarqué qu'il avait perçu son air un peu dépité. Elle même peut-être ne s'était pas rendu compte qu'elle avait un visage peiné. Pour mettre les points sur les i, Edward s'expliqua :

- Tu m'as l'air un peu...pensive et pas en forme.



***

« Nous voilà arrivés ! »

En effet, Elena se gara devant un Starbuck après quelques minutes passées en voiture. Edward imita la jeune fille en quittant son impressionnant véhicule et la suivit à l'intérieur du bâtiment. La chaleur des lieux fit un bien fou aux deux amis qui inspiraient avec bonheur les parfums des gourmandises qui se trouvaient ici. L'ambiance était conviviale, apaisante. Cela ne faisait pas de mal de prendre un peu de bon temps après tout. Après avoir fait la queue avec la jeune fille, ce fut leur tour de commander.

« Je prendrais un Pumpkin spice latte, demanda Elena avant de se tourner vers Edward, Tu vas prendre quoi ? D’ailleurs je t’invite bien entendu. »

Edward s'apprêtait à répondre et à donner sa commande à la femme de l'autre côté du comptoir lorsqu'il fut percuté par les dires de son amie.

- Quoi ? fit-il, tu n'es pas obligé de m'inviter voyons !

Edward était embarrassé, mais il finit par accepter la gentillesse d'Elena. Il la savait têtue et savait qu'elle ne changerait pas d'avis, quoi qu'il pourra en dire. Il reporta alors son attention vers la serveuse et lui dit :

- Gingerbread Latte pour moi merci.

Une fois tout ça de fait, Edward proposa à Elena d'aller s'installer bien confortablement à une table, pourquoi pas près d'une fenêtre pour admirer tous ceux qui se gelaient dehors pendant qu'eux deux sirotaient des délices bien au chaud dans des fauteuils ? Une fois installé, Edward redressa son regard vers la jeune fille :

- Alors ? Comment se passe les cours de ton côté ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigma Nu
Disponibilité pour RP : 2 RPS
Featuring : Nina Nesbitt
DC : Nop
Messages : 34
Who I am? : It's too cold outside for angels to fly
People around me : liens
Relations : Célibataire
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 18
Localisation : Boston
MessageSujet: Re: Un dimanche en paix (Elenou <3)   Dim 29 Nov - 17:45



Un dimanche en paix
« Edward et Elena »

Je suis totalement perdue dans mes pensées et mes tristes souvenirs quand Edward me demande :

« Elena ? »

Je tourne mon regard rapidement vers lui et remarque seulement maintenant que ses yeux sont posés sur moi d’un air un peu inquiet et préoccupé. Il s’inquiète vraiment pour moi et ça me fait chaud au cœur bizarrement.

« Il y a quelque chose qui ne va pas ? »

J’entrouvre la bouche en cherchant mes mots. Il ajoute :

« Tu m'as l'air un peu… pensive et pas en forme. »

« Non mais t’en fait pas c’est rien. Juste des mauvais souvenirs. Tu me fais penser, en plus de mon meilleur pote, à un ami qui… » Je ne sais même pas vraiment comment le décrire. Je me résous à un simple : « qui passait beaucoup de temps dans les bibliothèque et qui est parti… »

Je crois qu’il comprend à mon visage peiné que je ne tiens pas trop à m’étaler sur le sujet et je l’en remercie intérieurement. Je finis par chasser la tristesse de mes pensées et retenir uniquement les bons moments que j’ai pu passer avec Kurt, ça vaut mieux, mes pensées ne pourront de toute façon jamais le faire revenir.

***

Nous voilà au chaud dans le Starbucks. Je passe ma commande et me tourne vers Ed pour lui demander ce qu’il prendra en ajoutant évidemment que je l’invite. Mes parents ne me fournissent plus autant d’argent sur ma propre demande mais je me débrouille pas mal en gestion de mon budget.

« Quoi ? Tu n'es pas obligé de m'inviter voyons ! »

« Tatata ! J’insiste ! Alors tu prends quoi ? »

« Gingerbread Latte pour moi merci. »

Finit-il par dire en se tournant vers la serveuse. Je souris, il m’amuse ce petit quand même. Une fois nos commandes récupérées, il me propose d’aller s’asseoir à une table près de la grande baie vitrée qui sert de mur au café. Je souris à nouveau (que de sourires dit donc !), excellente idée, déjà ça sera bien plus confortable que de rester debout dans le passage comme deux crétins et puis en plus on va pouvoir faire plein de commentaires sur les gens qui passent dans la rue. Excellent, j’adore. Nous prenons donc place à la table qu’il me désigne. Je retire ma veste et m’assois dans un fauteuil confortable. Je referme mes mains autour de ma boisson et laisse sa chaleur m’envahir tout doucement. J’adore cette sensation, c’est super agréable et ça fait se sentir bien.

« Alors ? Comment se passe les cours de ton côté ? »

Je relève mes yeux qui s’étaient perdus dans le vague.

« Pas mal écoutes, je suis pas trop larguée. J’essaye de m’accrocher, c’est assez inhabituel pour moi mais je crois que je me débrouille pas trop trop mal. Je ne te retourne même pas la question, je pense que la réponse est évidente. En tous cas un petit dimanche tranquille avec toi à siroter ces délices c’est pas de trop »
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theta Xi
Disponibilité pour RP : Oui
Featuring : Jamie Campbell Bower
Messages : 88
Who I am? : Qui suis-je ?
People around me : Qui vous-êtes ?
What I've done : Qu'est-ce qu'on fait ?
Social Network : Email
CellPhone : Téléphone
Relations : Jade : meilleure amie
Elena : Confidente

Date d'inscription : 06/07/2015
MessageSujet: Re: Un dimanche en paix (Elenou <3)   Dim 29 Nov - 18:21

(HRPG : Je ne t'en veux pas du tout t'inquiète ! Prend le temps qu'il te faut et moi je m'en moque si le rp n'avance pas, après tout, c'est un rp zen =3)


Edward se doutait un peu que la jeune fille ne se dévoilerait pas complètement au sujet de ce qui la tracassait en ce moment même. Mais il voulait tout de même tenter de le lui demander. C'était un grand curieux, il s'en voulait un peu sur ce point, mais il était aussi attaché à la jeune fille et la voir dans cet état était loin de lui convenir. Et bien qu'il songeait qu'il ne pourrait pas faire grand chose pour elle, peut-être que ça pourrait faire du bien à cette dernière de vider un peu son sac. Ou pas, il ne la forcerait en rien bien évidemment. Edward était, qui plus est, relativement doué pour analyser les émotions des gens et se doutait bien qu'une personne comme Elena, style rebelle et tout, ne l'était pas par hasard et qu'elle avait du vivre des moments difficiles dans sa vie pour être ce qu'elle était aujourd'hui. Personne n'avait de vie parfaite. Enfin...Ca l'étonnerait beaucoup. Elena tourna son regard vers le jeune homme quand celui-ci l'interpella. Sur le coup, il eut une hésitation à poursuivre. Il le fit quand même, poussé par le désir de lui venir un minimum en aide et aussi de satisfaire sa petite pointe de curiosité. Hum...Dit comme ça, ça sonnait atrocement égoïste. Il demanda donc à la jeune fille si quelque chose n'allait pas. Celle-ci ne semblait pas très emballé de lui répondre. Il insista pourtant sur le fait qu'elle n'avait pas l'air dans son assiette.

« Non mais t’en fait pas c’est rien. Juste des mauvais souvenirs. Tu me fais penser, en plus de mon meilleur pote, à un ami qui… » commença-t-elle alors, « qui passait beaucoup de temps dans les bibliothèque et qui est parti… »

Edward garda un temps le silence, considérant la chose.

- Je suis désolé, finit-il par dire.

Il ne savait même pas pourquoi il disait cela. Après tout, ce n'était pas de sa faute s'il rappelait de mauvais souvenirs à la jeune fille. Il ne pouvait pas le deviner évidemment. Peut-être était-il désolé parce qu'il avait un peu forcé la demoiselle à lui répondre alors qu'elle n'en avait pas forcément envie. Peut-être était-il désolé d'avoir engagé cette délicate conversation. Peut-être était-il désolé de ne rien pouvoir faire pour elle aussi. Ou alors c'était vraiment la seule chose qui lui passa par la tête et qu'il n'avait pas su quoi dire d'autre sur ce triste sujet qui avait l'air de beaucoup affecté son amie. Edward n'ajouta rien de plus. Il voyait bien qu'elle ne voulait pas s'éternisé sur la question et la comprenait parfaitement. Le reste du trajet se passa alors dans un malheureux silence qui, néanmoins, prit fin lorsqu'ils arrivèrent à destination, dans un chaud et chaleureux starbuck. Comme prévu, la jeune fille ne voulut rien savoir quand Edward lui disait qu'il n'était pas nécessaire qu'elle lui offre le service.

« Tatata ! J’insiste ! Alors tu prends quoi ? »

Il sourit. Elle était trop cette fille ! Sa simple présence, son amitié qu'il savait sincère et à tout épreuve, tout lui faisait aussi chaud au cœur que la chaleur du bâtiment et des boissons qu'ils commandèrent. Il aurait vraiment aimé l'avoir connu plus tôt dans sa vie. Elle l'aurait aidé à franchir bien des épreuves, les pires même qu'il avait dû affronter depuis sa plus tendre enfance. Une fois installé près d'une vitre, sur d'agréable fauteuils, Edward demanda à la jeune fille comment se déroulait ses cours, car il savait qu'elle était loin d'être une tête d'ampoule comme lui.

« Pas mal écoutes, je suis pas trop larguée. J’essaye de m’accrocher, c’est assez inhabituel pour moi mais je crois que je me débrouille pas trop trop mal. Je ne te retourne même pas la question, je pense que la réponse est évidente. En tous cas un petit dimanche tranquille avec toi à siroter ces délices c’est pas de trop »

Il sourit à nouveau, baissant les yeux sur sa boisson qu'il serrait doucement dans le creux de ses mains. Une tactique bien connu de tout le monde pour se réchauffer. Regardant à nouveau la jeune fille, il répondit :

- Tu sais, si jamais tu as besoin d'aide pour quoi que ce soit, les révisions, les devoirs ou autre, n'hésite pas à me demander. J'aurais toujours du temps libre pour te filer un coup de main. Oui, c'est vrai que moi, j'ai pas ce genre de problème, et je dirais même que je ne le fais même pas exprès.

C'était un peu un don du ciel que d'avoir une mémoire eidétique. Ca avait des avantages comme des défauts.

- Je crois en effet que d'être ici avec toi, ça vaut toutes les bibliothèques du monde, ajouta-t-il avec humour.

Il but une gorgée de sa boisson. Il sentit le liquide chaud lui descendre jusqu'au gosier et lui chauffer tout l'estomac. Qu'elle agréable sensation ! Et cette chaleur au fond de lui se répandit dans tout son corps.

- Miami ne te manque pas trop ? demanda-t-il à la jeune fille en sachant qu'elle venait de Wynwood, ici, c'est carrément différent des plages et des palmiers que tu as dû connaître ! Moi, je viens d'Angleterre, j'ai l'habitude de ce genre de climat mais toi…Oh, ça doit vraiment te changer !

Il jeta un regard à la vitre, observant les passants, enveloppés dans leurs doudounes, écharpes et compagnie, recroquevillés sur eux-mêmes comme si une tornade s'abattait sur eux.

- Peut-être qu'il y en a qui ne s'habitueront jamais aux mauvaises saisons, ajouta t-il avec un léger sourire amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sigma Nu
Disponibilité pour RP : 2 RPS
Featuring : Nina Nesbitt
DC : Nop
Messages : 34
Who I am? : It's too cold outside for angels to fly
People around me : liens
Relations : Célibataire
Date d'inscription : 02/09/2015
Age : 18
Localisation : Boston
MessageSujet: Re: Un dimanche en paix (Elenou <3)   Sam 23 Jan - 19:36



Un dimanche en paix
« Edward et Elena »

Il me demande comment se passent les cours pour moi.

« Pas mal écoutes, je suis pas trop larguée. J’essaye de m’accrocher, c’est assez inhabituel pour moi mais je crois que je me débrouille pas trop trop mal. Je ne te retourne même pas la question, je pense que la réponse est évidente. En tous cas un petit dimanche tranquille avec toi à siroter ces délices c’est pas de trop »

Il sourit encore et me réponds :

« Tu sais, si jamais tu as besoin d'aide pour quoi que ce soit, les révisions, les devoirs ou autre, n'hésite pas à me demander. J'aurais toujours du temps libre pour te filer un coup de main. Oui, c'est vrai que moi, j'ai pas ce genre de problème, et je dirais même que je ne le fais même pas exprès. »

« Merci beaucoup Edward, c’est vraiment très gentil, je n’hésiterais pas à faire appel à toi. Tu en as de la chance de tout retenir. »

Il ajoute :

« Je crois en effet que d'être ici avec toi, ça vaut toutes les bibliothèques du monde »

« Ah bah j’espère bien attends ! »

Je laisse échapper un rire puis me mets à siroter doucement ma boisson en fermant les yeux pour mieux apprécier.

« Miami ne te manque pas trop ? Ici, c'est carrément différent des plages et des palmiers que tu as dû connaître ! Moi, je viens d'Angleterre, j'ai l'habitude de ce genre de climat mais toi…Oh, ça doit vraiment te changer ! »

« Je confirme que le changement est vraiment radical. J’ai toujours vécu à Miami, je ne sais plus si je te l’avais dit. Du coup rien que niveau paysage, type de ville, mentalité des gens ou température c’est très différent. Et je dois avouer que Miami me manque quand même beaucoup. C’est pas simple de tout recommencer à zero et de s’intégrer dans une nouvelle école, de se faire de nouveaux amis tout ça mais bon ça va venir ! Et puis j’ai quand même gardé contact avec beaucoup de mes amis. »

Tout en parlant, je me suis tournée vers la grande vitre qui sépare notre table de la rue et je regarde distraitement les passants lutter contre le vent qui s’est bien levé.

« Peut-être qu'il y en a qui ne s'habitueront jamais aux mauvaises saisons »

Je tourne mon regard vers mon ami.

« Oh tu sais je les comprends moi, c’est pas forcément toujours simple. Mais moi j’aime bien ce temps, c’était assez rare chez moi donc j’associe ça avec… hum je sais pas trop comment expliquer mais j’aime bien quoi. »

Je souris et finis mon gobelet, laissant couler le délicieux breuvage dans ma gorge. Je sens alors mon téléphone vibrer dans ma poche arrière. Je le sors et regarde le message que je viens de recevoir. Hum, Héloïse, je ne m’en serais jamais doutée ahah ! ʺHey la miss, tu as pas oublié que ce soir tu venais diner à la maison j’espère ?ʺ Et meeeeerde ! Evidemment que si j’avais oublié. Je regarde l’heure : 18h30. Mais pourquoi le temps passe si vite ?

« Euh Edward je suis désolée mais il va falloir que j’y aille, j’avais totalement oublié mais je vais diner chez une amie et je suis sensée être chez elle dans 30min. Oui on a pas tous la même mémoire que toi, j’avais totalement oublié. Je te redépose chez toi si tu veux. »
HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Theta Xi
Disponibilité pour RP : Oui
Featuring : Jamie Campbell Bower
Messages : 88
Who I am? : Qui suis-je ?
People around me : Qui vous-êtes ?
What I've done : Qu'est-ce qu'on fait ?
Social Network : Email
CellPhone : Téléphone
Relations : Jade : meilleure amie
Elena : Confidente

Date d'inscription : 06/07/2015
MessageSujet: Re: Un dimanche en paix (Elenou <3)   Mar 26 Jan - 0:21





Un dimanche en paix



« Pas mal écoutes, je suis pas trop larguée. J’essaye de m’accrocher, c’est assez inhabituel pour moi mais je crois que je me débrouille pas trop trop mal. Je ne te retourne même pas la question, je pense que la réponse est évidente. En tous cas un petit dimanche tranquille avec toi à siroter ces délices c’est pas de trop »

Ca faisait un peu de peine à Edward d'entendre ainsi son amie douter de ses capacités intellectuelles. Bien évidemment, pour le jeune homme, il n'y aura jamais aucun problème au niveau de sa scolarité et il y avait des moments, comme maintenant, où il aimerait que ceux à qui il tient soient plus chanceux aussi. Il aimerait leur offrir un bout de son cerveau pour les aider à surmonter les plus dures épreuves des études. Quoi ? Comment ça trop dégoûtant comme image ?

- Ne dis pas ça, quand on veut, on peut ! répondit le TX, ça me fait plaisir d'entendre que tu t'en sors, je te soutiens de tout cœur !

Le jeune homme ajouta par la suite que quand elle voulait, Elena pouvait toujours venir le voir, lui demander conseil, aide, n'importe quoi. Edward voulait qu'elle sache qu'il sera toujours là pour elle et ce, même si l'aide ou le soutien n'a pas de rapport avec les études. Après tout, les amis, c'étaient fait pour ça aussi non ?

« Merci beaucoup Edward, c’est vraiment très gentil, je n’hésiterais pas à faire appel à toi. Tu en as de la chance de tout retenir. »

Edward eut un sourire un peu gêné. Il avait déjà entendu ça un peu partout où il allait et un peu partout où on connaissait ce que la plupart des gens appelaient "don". Mais généralement, tout ce beau monde ignorait que ce genre de capacité avait tout autant d'avantage que d'inconvénients. Il était impossible pour Edward d'oublier des choses qu'il aurait vraiment voulu oublier et on pourra dire tout ce qu'on voudra mais les mauvais souvenirs d'une vie sont également les pires fardeaux.

- Hum oui…fit le jeune homme, on peut dire ça comme ça.

Mais il décida de changer de sujet en demandant à la jeune fille si le changement entre Miami et Boston n'était pas trop dur pour elle. Et comme il s'en doutait, c'était tout de même un peu le cas. Elle lui affirma que la ville ensoleillée lui manquait beaucoup. C'était toujours difficile de quitter une ville dans laquelle on avait vécu la majorité de sa vie. Edward le savait tout aussi bien car il avait laissé derrière lui beaucoup plus de chose qu'il ne le pensait. Tourner la page n'était pas aisé. Mais Elena avait l'air de bien s'en sortir, affirmant que tout cela allait venir avec le temps. Elle n'avait pas tort. Tout venait avec le temps. Ca pouvait juste être plus ou moins long. La conversation se poursuivit dans le calme et la tranquillité. Edward et Elena parlaient de tout comme de rien mais tout se termina brusquement lorsque la jeune fille reçu un message.

« Euh Edward je suis désolée mais il va falloir que j’y aille, j’avais totalement oublié mais je vais diner chez une amie et je suis sensée être chez elle dans 30min. Oui on a pas tous la même mémoire que toi, j’avais totalement oublié. Je te redépose chez toi si tu veux. »

- Oh je vois, ce n'est pas grave, on se refera une sortie une autre fois.

Le jeune homme sourit, mais au fond de lui, il était néanmoins un peu déçu de cette fin abrupte. Il décida cependant de ne pas en faire part à son amie et accepta que cette dernière le raccompagne, non pas jusque chez lui, mais jusqu'au lycée. Une fois arrivé, le jeune homme salua la SN, lui recommanda la prudence sur la route et un bon dîner d'avance. En ce qui le concernait, la journée s'acheva finalement dans sa chambre, lieu qu'il choisit pour terminer en toute quiétude ce doux week-end.


(FIN !)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un dimanche en paix (Elenou <3)   Aujourd'hui à 13:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Un dimanche en paix (Elenou <3)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Les differents gangs de Martissant auraient fait la paix
» Paix a son ame: Une autre Victime du Chaos
» QUE LA PEUR SOIT ET LA PAIX FUT !
» Repose en paix Mireille.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life in Boston rpg :: Bostons Schools :: Premier étage :: Bibliothèque-
Sauter vers: