AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Demande de partenariat
Ven 26 Fév - 20:51 par Invité

» 16.02.16 - LE FORUM FERME SES PORTES.
Jeu 18 Fév - 15:51 par Miss Petunia Garner

» Flash | ft. Lily-Rose Rivest
Lun 15 Fév - 21:05 par Lily-rose F. Rivest

» Never say goodbye because saying goodbye means going away and going away means forgetting (Ninette ♥︎)
Lun 15 Fév - 20:27 par Isobel W. McCoy

» Mon Voisin Du Dessus (MVDD)
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» À quoi te fait penser ce mot
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» Le changement, c'est maintenant !
Dim 14 Fév - 12:18 par Shivani K. Shukia

» Une rose à dix
Dim 14 Fév - 12:11 par Isobel W. McCoy

» L'horloge parlante
Dim 14 Fév - 12:10 par Isobel W. McCoy

Points confréries
Delta Upsilon — 825 pts
Kappa Pi — 777 pts
Sigma Nu — 535 pts
Delta Gamma — 510 pts
Pi Bêta Phi — 300 pts
Thêta Xi — 60 pts
Vidéo

Partagez | 
 

 Je n'ai jamais pensé que je pouvais être si fier d'être Bostonien que ce soir!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Je n'ai jamais pensé que je pouvais être si fier d'être Bostonien que ce soir!   Dim 20 Sep - 6:05

André Marcel Hébert


I.D Card

Age : 68 ans
Date de naissance : 1er avril 1947
Lieu de naissance : Québec, Province de Québec, Canada
Statut Civil : Veuf
Statut Social : De classe aisé, il a un compte de banque bien garni pour ses années de retraite
Métier/Etudes : Enseignant en histoire/français
Classe : Les deux!
Groupe : Citoyens
P.I ou Scénario ? Personnage Inventé
Avatar : Mark Harmon
Secret envoyé : Ok by Shishi


Get out of my mind

Les étudiants en histoire et en études françaises font la rencontre d'un homme qui est droit dans le sens qu'il a un plan bien détaillé du cours qu'il le présente mais par contre, être enseignant a ses désavantages comme rencontrer des incompréhensifs ou de tomber sur quelques indésirables qui font une étroitesse d'esprit. Pour réveiller les durs de comprenure comme je les appelle, je leur fais mon traitement spécial comme le fameux claque en arrière de la tête à ceux qui passent leur temps à rêvasser en classe. Dévoué à mon travail, je suis efficace dans mon temps libre en les comblant à la lecture, à la cuisine et à la menuiserie! La preuve, j'ai souvent fait du bateau quand j'étais marié quand on résidait en Californie et pour rendre hommage à ma défunte épouse, je suis en train de bâtir un voilier à son nom. Cependant, on me reproche d'être avare de mots ou d'argent, c'est inexact dans mon cas. Mon gros défaut est de calculer mon argent pour arriver au sou près pour acheter le matériel nécessaire. Je ne suis pas vaniteux, puéril ni vulgaire pour la plupart des cas, j'adore posséder des objets qui est attrait à mes passions. La majorité des étudiants constatent que je fais preuve d'un talent sans égal pour présenter le sujet d'histoire dans tous ses aspects. Ma créativité, mon attention et mon accès privilégié à mon bureau donnent à mes élèves une zone de confiance pour comprendre le français ou l'histoire! Quand je fais à manger, je me sens complice quand je reçois des invités à mes soirées de bouffe et mes amis m'aident à passer à travers mon célibat créé par le départ de ma conjointe. Quand j'étais avec Christine, je suis un homme doux, sensible, délicat mais comme la plupart des hommes, j'ai mes moments de faiblesses, je ne suis pas d'humeur à rire, je râle sur certains sujets et on a souvent nos périodes de disputes quand on ne s'accorde pas assez d'importance à notre vie de couple. À bien y penser, quoique vous pensez de moi avec mes qualités et mes défauts, je n'ai rien d'un homme qui manque de diplomatie, qui dégage un manque de sagesse et pour tout avouer, j'ai eu mes moments de déprime qui nécessite un arrêt de travail pour me ressourcer l'esprit. Quand je suis en mission sociale avec mes proches et mes amis, ils voient un homme généreux en temps et rigole de temps en temps!  


Story of my life

Louis-Paul Hébert: Je me demande pourquoi le bon Dieu a-t'il voulu que ma femme accouche un premier avril? Pourtant, on ne rigole pas avec lui, ce n'est le genre de farce à faire.

L'homme qui est en train de faire un réflexion de ce genre est mon père, natif de la région des Appalaches. Né à Lévis, il fait ses études classiques au Collège de Lévis et devient bachelier en droit. Il a épousé Jeanne Gravel en 1945 et je vis le jour à l'hôpital Saint-Sacrement en ce jour des farces et attrapes 1947. Lorsque le médecin obstétricien arrive de la salle d'accouchement, papa pensait tout haut que le docteur allait faire une blague mais ce n'est pas le cas. Après ma naissance, maman donna naissance à ma soeur Hélène auquel j'ai gardé un lien très étroit. Âgée aujourd'hui de 67 ans, Hélène a maintenant 4 petits-enfants et un arrière-petite-fille!

Mes parents habitent une modeste maison sur la rue Sainte-Cyrille, non loin de ce qui va devenir le Grand Théâtre. J'ai été gâté par la vie trépident des nuits de Québec mais ma vie d'enfant va changer dès mon entrée au Collège François-de-Laval qui était le Petit Séminaire de Québec. Durant ma période d'apprentissage, je souviens des hivers rudes avec les tempêtes de neige qui nous obligent à quitter la maison très tôt pour éviter d'arriver en retard. Mes enseignants, au primaire, sont évidemment des religieux qui désirent que chaque enfant ait la foi divine pour devenir des futurs prêtres! Comme je suis un enfant studieux, il m'arrive que j'ai un groupe d'amis qui jouent au hockey sur glace, l'hiver et au baseball durant l'été. On se respecte et lorsqu'un des nôtres est absent, on l'aide à rattraper le temps perdu et on apporte ses devoirs dans le cas où il tombe malade! Quand j'étais petit, nos voisins ont accepté de recevoir des pensionnaires. Parmi ces pensionnaires, il y a un certain Jean Béliveau, qui va jouer quatre ans à Québec. J'ai trouvé que c'est un garçon très dévoué, ce Jean et nous aurons beaucoup d'occasions de se revoir malgré son départ pour Montréal. En 1956, une autre naissance fut annoncée alors que mon frère Louis vit le jour. C'est mon oncle Henri, le frère de maman, qui est son parrain et il lui a donné le goût d'étudier le droit! Louis est un enfant enjoué et on a des goûts différents au niveau du sport. Il a été un champion en football américain alors qu'il est aux études universitaires mais Lou' aime avoir de mes nouvelles quand j'étais parti en voyage. Devenu papa à 25 ans, il est grand-père depuis quelques mois.

Lorsque j'ai fêté mes 14 ans en 1961, je débute mon cours classique de huit ans et mon père m'a donné un conseil judicieux pour rester sur le qui-vive! Déménageant dans le quartier Limoilou, je suis entré à l'externat pour ma première année d'éléments latins où j'étudie le latin et le grec. Étudiant motivé et ayant peu d'activités quotidiens, je consacre mes soirées à lire et à réviser mes leçons. Mes enseignants, qui sont des religieux, désirent que je consacre une partie de ma vie à la piété. Lorsque je termine mon année de rhétorique en 1967, il y a une révolution dans le monde de l'enseignement avec la création des Cégeps! J'aurais envie de terminer mon cours classique je peux vous dire que j'ai eu quelques tensions avec certaines matières comme les mathématiques et les sciences. La naissance du Cégep de Limoilou m'a causé un dilemme qui fut apaisée puisque le cours de Rhétorique est considérée comme la cinquième année du cours secondaires. En résidant à l'externat, je fus considéré parmi les étudiants pionniers du cégep de Limoilou en septembre 1967.

Grand amateur d'histoire, je suis accepté dans la faculté des lettres à l'Université Laval. Ayant pignon sur rue à Sainte-Foy, le département d'histoire avait ses cours dans différents bâtiments dans le secteur historique de la ville. Le département sera officielle en 1970 et pour la session d'hiver 1971, j'ai fait un séjour à Toronto pour parfaire mon anglais. J'ai trouvé que ça convient bien d'avoir une seconde langue à apprendre car je songe justement à aller ailleurs pour faire ma maîtrise.

Ma mère, qui aime la langue française, m'a souvent suggéré de faire un journal de bord dans le cas où je vais faire des voyages. Il faut avouer que son idée a du bon sens puisqu'on dit que les voyages forment la jeunesse et créent des expériences! Avant de faire ma maîtrise, j'avais préparé mon itinéraire de voyage: Italie, Allemagne, France (où je vais voir la patrie de mes ancêtres), Angleterre et l'Irlande. Grâce aux cadeaux que mes oncles et tantes m'ont donné à l'occasion de mes anniversaires et mes salaires d'emploi d'été , j'ai pu économiser assez d'argent pour passer une année complète autour du monde! C'est en août 1972 que j'ai fait mon baptême de l'air à partir de l'aéroport de Dorval pour passer une semaine dans la capitale italienne. Grand sentimental envers la religion catholique, je me fais un devoir de passer devant la place Saint-Pierre et rencontrer le pape afin de réaliser un souhait cher à mon défunt parrain, qui est mon oncle Léon! C'est à Rome que j'ai fait mes premiers contacts avec mes amis italiens et appris quelques mots.

Par chance, j'ai pu trouver un billet de train pour me rendre à Munich pour visiter les oeuvres de la Bavière et assister aux jeux olympiques. Sportif dans l'âme et ayant vu la naissance du hockey junior au Colisée, j'ai assisté aux compétitions de natation, voyant l'Américain Mark Spitz remporter chacune des courses auquel il participa. Avant de quitter Munich, j'ai fait connaissance avec une jolie Fraüdlein avec une tenue tyrolien travaillant dans une brasserie. J'ai fait une bonne impression en parlant un peu en allemand et Heidi m'a aidé avec la prononciation de certains mots.

Après une visite à Paris, où j'ai visité la Tour Eiffel, Moulin Rouge et le Louvre, j'ai pris l'avion à destination de Londres pour le voyage épique de l'Angleterre et d'Irlande! Allant au théâtre et prendre quelques photos du Piccadilly Circus, de Trafalgar Square et du palais de Buckingham, j'ai été dans le quartier de Camden pour visiter la célèbre Abbey Road, non loin du studio d'enregistrement des albums des Beatles, dont j'en possède la collection! En réalité, j'ai passé 5 mois de rêve dès mon retour au Québec en décembre. Ce voyage m'a permis de créer un réseautage de contacts auquel j'ai le plaisir de renouveler par une lettre mensuel à chaque ami européen.

Malheureusement, à toute chose a une fin et le retour à la réalité se fait sentir! Revenant au travail pour récupérer une partie de mon budget dépensé, je me suis rendu compte que le voyage a fait forger mon identité! Ayant visité l'université d'Oxford, j'aurais envie d'aller faire ma maîtrise en Angleterre mais c'est leur système de sélection qui m'embêtait! J'ai plutôt opté d'aller étudier aux États-Unis, reconnue pour avoir des universités bien structurés! Pendant que j'étudiais à Laval, je connais Harvard, John Hopkins, Yale, etc. J'ai été voir les locaux du département d'histoire à John-Hopkins et parlant l'anglais d'une manière assez nuancé. Examinant mes résultats scolaires, les responsables ont vu que je ne suis pas retourné sur les bancs d'école depuis un certain temps mais ils accepteraient de me faire passer un test d'admission! J'ai pensé que quelques années dans un campus américain me donnerait plus de punch à mon identité propre alors dès que j'ai été admis, je quitte la maison familiale à 24 ans.

C'est durant que je fais ma maîtrise et mon doctorat en histoire que je fais la connaissance de Christine Abbott, une jeune étudiante en études internationales avancée. Nous avons fait notre connaissance durant une soirée étudiante organisée au Stade des Orioles, un vendredi après-midi! Après quelques mois de fréquentations, Christine m'a invité à venir passer la fin de semaine dans sa ville natale, Philadelphie! Mes connaissances en histoire sportive me touche profondément puisque les Flyers ont acheté une équipe québécoise comme club-école dans les années 60. On a assisté à quelques parties au Spectrum et durant nos soirées, elle se met à apprendre à parler le français en prévision de nos visites au Québec. Après quatre années d'études auquel nous décrochons nos diplômes de doctorat, nous avons décidé de nous marier, le 7 juillet 1979. Le hic, c'est que Christine est de religion anglicane, ce qui serait difficile à supporter à une certaine époque. Après des discussions avec mon évêque et le pasteur qui va officier le mariage, nous sommes venus à un accord que le mariage aura dans une église catholique en la présence du pasteur qui dirige la paroisse où réside la famille de Christine. Durant ma relation avec ma douce, on a eu quatre enfants: Nathalie, en octobre 1980, Pierre en juillet 1982, Quentin en mars 1987 et Lauren en octobre 1994. Chacun a ses intérêts particuliers mais ils aiment les partager avec leur vieux père.

Puisque Christine est citoyenne américaine et diplômée en relations internationales, elle a l'embarras du choix, que ce soit de travailler à la Maison Blanche, dans un des ambassades américaine ou un consulat! De mon côté, grâce à mon doctorat en histoire et mes connaissances en histoire américaine et canadienne, j'ai vu divers perspectives d'emploi et l'Université McGill a donné ma première chance d'enseigner l'histoire des États-Unis tandis que Christine devient conseiller du consul américain à Montréal. Ayant un domicile dans le quartier de la Petite-Patrie, nous sommes privilégiés de demeurer proches du métro Jean-Talon et se rendre directement à nos lieux respectifs. On a travaillé à Montréal durant 3 ans jusqu'à ce que Christine eut l'opportunité d'être transférée à l'ambassade américaine à Paris! Fort heureux du choix de carrière de mon épouse, j'ai appris que l'ambassadeur en question désire apprendre le français pour communiquer avec le président en fonction sur les questions diplomatiques! Acceptant avec joie l'offre, nous nous installons dans les résidences de fonctions non loin de l'ambassade et je fus engagé comme professeur attitré pour aider le diplomate. J'ai eu l'insigne honneur d'assister l'ambassadeur au discours de remerciement durant un repas auquel il est convié. C'est en mai 1988 qu'on nous a communiqué que l'UCLA recherche des enseignants compétents pour aider les jeunes étudiant(es) en relations internationales et en histoire. Je n'étais si enthousiaste de quitter une ville remplie d'histoire comme Paris où j'avais fait de belles rencontres dans ma période de jeune adulte. Cependant, cela nous donne une opportunité de faire connaître mon pays d'origine dans le département d'études françaises!

Nous quittons Paris à l'été 1988 pour nous installer à Los Angeles, Christine enseigne les relations internationales alors que j'enseigne le français parlé et deux cours sur le Canada! Présentant mes cours avec originalité, mes étudiants voient avec une certaine approche sur le Canada et ont un regard nouveau sur le Québec. En 1997, sachant que j'ai fait un mémoire sur l'histoire de l'évolution du territoire des États-Unis, on m'a convié à faire une conférence à ce sujet.

En avril 2003, durant une activité avec des amis, sans m'en rendre compte, j'ai fait une chute et ma tête a heurté le poteau des placements au stade de football. À l'admission, le docteur m'a révélé qu'une déchirure musculaire à la cuisse est la cause de cette chute. J'ai été alité durant deux semaines et un traitement de physiothérapie fut soumis pour reprendre mes activités physiques. Je dois dire que je suis chanceux car je peux reprendre mon travail d'enseignant à l'automne.

Après avoir passé 20 ans de bonheur en Californie, une brève discussion nous a finalement venu à la conclusion que nous allons nous approcher de la côte est américaine en nous installant à Boston où j'ai accepté un cours en histoire dans une école secondaire de Boston et un cours de langue française à l'université du Massachusetts. Le sort a fait que Christine doit se retirer de l'enseignement pour suivre un traitement de radiothérapie à la suite de l'apparition d'une tumeur cancéreuse à un sein. Victorieuse du cancer après une bataille de longue haleine, la maladie revient à la charge pour attaquer les reins deux ans plus tard et elle perdit son combat en mars 2012. Je perds une compagne de vie qui m'a rendu heureux durant 33 ans mais elle sera mon ange-gardien durant le restant de ma vie.


More about me ?

Pseudo : Tigerfan
Age : 33 ans
Comment as-tu connu le forum ? par le partenariat avec un autre forum
Fréquence de connexion ? 6 jours sur 7
Veux-tu un parrain ? écrire ici
Quelque chose à ajouter ? Très bien
Code du règlement : Ok Arwy

Code:
Mark Harmon [color=#ff0000]~[/color] André M. Hébert


(c) Sashette


Dernière édition par André M. Hébert le Ven 16 Oct - 0:05, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kappa Pi
Disponibilité pour RP : Oui ♥
Featuring : Phoebe Tonkin
DC : Lily-Rose F. Rivest

Messages : 250
Who I am? :
Un jour, vous agirez avec honneur... -Je les adore ces moments là ! Je les salue de la main quand je les vois passer !

People around me : Pousse toi d'mon soleil ! Tu fais éclipse avec ton cul ...


Social Network : Facebook de Carry
CellPhone : Carry's cellphone
Relations : Adam • Chien & Chat
Iris • Amie d'enfance devenue connaissance
Ashton • Rat de laboratoire, binôme de programme psychologique
Mike • Ancien compagnon de fugue
Jade • P'tite protégée
Chelsea • Blondasse à deux balles
Shivani • Amie proche au sein des Kappa Pi
Elena • Connaissance de Wynwood High School

Date d'inscription : 18/07/2015
Age : 20
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais pensé que je pouvais être si fier d'être Bostonien que ce soir!   Dim 20 Sep - 9:34

Oy!

Bienvenu à toi!
Gibs **
Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais pensé que je pouvais être si fier d'être Bostonien que ce soir!   Dim 20 Sep - 10:57

Bon courage pour ce nouveau perso ! J'aime déjà le choix d'avatar, hâte de voir ce que tu vas en faire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais pensé que je pouvais être si fier d'être Bostonien que ce soir!   Dim 20 Sep - 11:28

Merci Carry et Tony!

J'ai pensé que Gibbs ferait l'affaire!
Revenir en haut Aller en bas
Kappa Pi
Disponibilité pour RP : Oui ♥
Featuring : Phoebe Tonkin
DC : Lily-Rose F. Rivest

Messages : 250
Who I am? :
Un jour, vous agirez avec honneur... -Je les adore ces moments là ! Je les salue de la main quand je les vois passer !

People around me : Pousse toi d'mon soleil ! Tu fais éclipse avec ton cul ...


Social Network : Facebook de Carry
CellPhone : Carry's cellphone
Relations : Adam • Chien & Chat
Iris • Amie d'enfance devenue connaissance
Ashton • Rat de laboratoire, binôme de programme psychologique
Mike • Ancien compagnon de fugue
Jade • P'tite protégée
Chelsea • Blondasse à deux balles
Shivani • Amie proche au sein des Kappa Pi
Elena • Connaissance de Wynwood High School

Date d'inscription : 18/07/2015
Age : 20
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais pensé que je pouvais être si fier d'être Bostonien que ce soir!   Dim 20 Sep - 11:44

Il est trop classe ! Je le vénère mouahahaha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais pensé que je pouvais être si fier d'être Bostonien que ce soir!   Dim 20 Sep - 12:05

Je te garde un lien au chaud, ma chère!
Revenir en haut Aller en bas
Kappa Pi
Disponibilité pour RP : Oui ♥
Featuring : Phoebe Tonkin
DC : Lily-Rose F. Rivest

Messages : 250
Who I am? :
Un jour, vous agirez avec honneur... -Je les adore ces moments là ! Je les salue de la main quand je les vois passer !

People around me : Pousse toi d'mon soleil ! Tu fais éclipse avec ton cul ...


Social Network : Facebook de Carry
CellPhone : Carry's cellphone
Relations : Adam • Chien & Chat
Iris • Amie d'enfance devenue connaissance
Ashton • Rat de laboratoire, binôme de programme psychologique
Mike • Ancien compagnon de fugue
Jade • P'tite protégée
Chelsea • Blondasse à deux balles
Shivani • Amie proche au sein des Kappa Pi
Elena • Connaissance de Wynwood High School

Date d'inscription : 18/07/2015
Age : 20
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais pensé que je pouvais être si fier d'être Bostonien que ce soir!   Dim 20 Sep - 12:08

Yeah !
Mais à mon avis, faudra bien réfléchir alors, parce que vu la différence d'âge mdrr
Ca va être compliqué, mais on y croit !

bon courage pour la suite de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais pensé que je pouvais être si fier d'être Bostonien que ce soir!   Lun 21 Sep - 20:32

On verra bien!

Suivant pour les accueils!
Revenir en haut Aller en bas
Lost But Not Stranded Yet
Disponibilité pour RP : Dispo
Featuring : Xavier Dolan
DC : Jae Ji Choi
Eoin Johnstone
Gwen E. Foster
Nikolaï A. Koslovski

Messages : 202
Who I am? : Logan and I Going Into an Adventure
People around me : It's A New Dawn, A New Day, A New Life for Me, And I'm Feeling Good !
CellPhone : Mes Messages
Relations : le parfait Logan Maxwell *-* <3
Date d'inscription : 14/06/2015
Age : 23
Localisation : Boston
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais pensé que je pouvais être si fier d'être Bostonien que ce soir!   Lun 21 Sep - 21:11

Bienvenue à toi !! Bon courage pour ta fichette *-*

_________________
James parle en: #0099ff


We Are Infinite
“And in that moment, I swear we were infinite.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perso Crossover
Disponibilité pour RP : Oui
Featuring : Jennifer Love Hewitt
DC : Cameron C. Davis, Jewel McCoy, Lwyn Sein Zaw
Messages : 44
Who I am? : //
People around me : //
What I've done : //
Where I'm going : //
Social Network : //
CellPhone : //
Relations : Maman de Nathan P. McCoy
Soeur d'Elena Muños
Ex-femme de Chris McCoy
Belle-mère de Nina P. McCoy

Date d'inscription : 02/09/2015
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais pensé que je pouvais être si fier d'être Bostonien que ce soir!   Lun 21 Sep - 21:15

Bienvenue, bon courage Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais pensé que je pouvais être si fier d'être Bostonien que ce soir!   Mar 22 Sep - 3:23

Merci James et Audrey
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais pensé que je pouvais être si fier d'être Bostonien que ce soir!   Dim 27 Sep - 0:39

Hoy Hoy !

Tu as fini ta fiche en fait ? x)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais pensé que je pouvais être si fier d'être Bostonien que ce soir!   Dim 27 Sep - 5:11

Presque fini, il reste ma biographie des 12 derniers années!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais pensé que je pouvais être si fier d'être Bostonien que ce soir!   Dim 27 Sep - 9:35

Ah d'accord, je pensais que c'était fini, courage Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais pensé que je pouvais être si fier d'être Bostonien que ce soir!   Dim 27 Sep - 9:44

En fait, il reste encore deux points à éclaircir: Mon secret et le point du parrainage!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais pensé que je pouvais être si fier d'être Bostonien que ce soir!   Mar 6 Oct - 12:57

Coucou !

Où en est ton secret ? Pour le parrainage, tu as Antonio Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais pensé que je pouvais être si fier d'être Bostonien que ce soir!   Mar 6 Oct - 19:02

Hop, je me permets de répondre parce que c'est de ma faute si ça n'avance pas Embarassed

On est en train d'en discuter mais je réponds lentement à mes MPs ^^' Mais maintenant que je suis revenue, c'est bon. Désolée de l'attente, c'est de ma faute.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais pensé que je pouvais être si fier d'être Bostonien que ce soir!   Ven 9 Oct - 23:09

Oui Antonio prend une partie du blâme mais je le comprends!

J'envoie la demande de validation et on va suivre la suite des aventures!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais pensé que je pouvais être si fier d'être Bostonien que ce soir!   Ven 9 Oct - 23:26

Yop, je viens m'occuper de ta fichette pour que tu puisses enfin jouer =)


Je n'ai que quelques petites revendications pas bien méchantes :

Pour le caractère, je voudrais juste savoir comment il se comporte avec les autres gens autour de lui, qui ne sont pas ses élèves. Méfiant, gentil, généreux ? Et ses proches ?

Pour l'histoire, j'aimerais bien que tu rajoutes quelques petits trucs ^^ J'aimerais savoir s'il avait des amis à l'école, comme ça se passait avec ses petits camarades.
Je voudrais aussi savoir s'il avait des frères et soeurs, et si oui, comment il s'entendait avec eux.
Et enfin, j'aimerais que tu nous dises s'il a eu des enfants avec Christine.

Sinon, ta fiche est correcte, même si on aurait aimé en savoir plus dans son caractère. Fais juste attention à certaines tournures de phrases qui sont un peu difficiles à comprendre.

Voilà voilà, tu pourras être validé après ces petits changements ! Merci =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais pensé que je pouvais être si fier d'être Bostonien que ce soir!   Jeu 15 Oct - 10:20

→ Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais pensé que je pouvais être si fier d'être Bostonien que ce soir!   Jeu 15 Oct - 18:31

antonio: Désolé de ne pas avoir vu ta réponse, je vais pouvoir corriger ça dans les prochains jours...

Lysandre: Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais pensé que je pouvais être si fier d'être Bostonien que ce soir!   Ven 16 Oct - 0:06

Changements faits, même si j'ai des doutes!
Revenir en haut Aller en bas
Présidente des Delta Gamma
Disponibilité pour RP :
Featuring : Jessica Stroup
DC : Kyaw Ne Min, Logan C. Maxwell, Alayna Keane, Seung Joo Park & Jake I. Wilson
Messages : 137
Who I am? : La Princesse
People around me : Et ses sujets
Where I'm going : Dans son Royaume
Social Network : Tumblr
CellPhone : Téléphone & casier
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 23
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais pensé que je pouvais être si fier d'être Bostonien que ce soir!   Lun 26 Oct - 15:51

A la demande du joueur, j'archive.

_________________

La vie est meilleure quand tu es de mon côté.


Marine parle en crimson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Je n'ai jamais pensé que je pouvais être si fier d'être Bostonien que ce soir!   Aujourd'hui à 11:42

Revenir en haut Aller en bas
 
Je n'ai jamais pensé que je pouvais être si fier d'être Bostonien que ce soir!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Brionael ✦ J'aurai jamais pensé te revoir un jour.
» Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY]
» Bien mal acquis ne profite jamais ▬ Ginger
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Bien mal acquis ne profite jamais... [PV Halwen]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life in Boston rpg :: Corbeille :: Archives :: Fiches de présentation archivées-
Sauter vers: