AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Demande de partenariat
Ven 26 Fév - 20:51 par Invité

» 16.02.16 - LE FORUM FERME SES PORTES.
Jeu 18 Fév - 15:51 par Miss Petunia Garner

» Flash | ft. Lily-Rose Rivest
Lun 15 Fév - 21:05 par Lily-rose F. Rivest

» Never say goodbye because saying goodbye means going away and going away means forgetting (Ninette ♥︎)
Lun 15 Fév - 20:27 par Isobel W. McCoy

» Mon Voisin Du Dessus (MVDD)
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» À quoi te fait penser ce mot
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» Le changement, c'est maintenant !
Dim 14 Fév - 12:18 par Shivani K. Shukia

» Une rose à dix
Dim 14 Fév - 12:11 par Isobel W. McCoy

» L'horloge parlante
Dim 14 Fév - 12:10 par Isobel W. McCoy

Points confréries
Delta Upsilon — 825 pts
Kappa Pi — 777 pts
Sigma Nu — 535 pts
Delta Gamma — 510 pts
Pi Bêta Phi — 300 pts
Thêta Xi — 60 pts
Vidéo

Partagez | 
 

  Nuisance indésirable ► with Arwy ♡

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Nuisance indésirable ► with Arwy ♡   Mar 8 Sep - 18:40

Nuisance indésirable ◈
Seong Jun & Arwy ♡

Comme à son habitude Jun passa la majeure partie de sa journée à la bibliothèque du campus. Le lieu était calme, reposant, et surtout fascinant. Les longues rangers de tables en bois massif s'imposaient au centre de la pièce. Un nombre incalculable d'étagères permettant d'entreposer les livres tapissaient chaque murs, ne laissant de la place à d'immenses fenêtres qu'à de rares endroits pour permettre à la lumière de venir éclairer ce havre de tranquillité. Si on relevait la tête, on pouvait apercevoir de magnifiques peintures orner le plafond, lui donnant une toute autre dimension. L'architecture était travaillée et chaque chose trouvait sa place, aussi bien les meubles que les personnes venant étudier. En général les étudiants qui entraient dans la bibliothèque y venaient pour travailler. Ils s'installaient sur les tables et travaillaient jusqu'à ce que le ciel commence à s'assombrir ou que de nouvelles heures de cours requièrent leur présence. A l'inverse une minorité arpentait la salle, poussant de lourds chariots remplis de livres récemment rapportés, menaçants de tomber à la moindre secousse. Et entre toutes ces personnes, il y avait Seong Jun. Jeune asiatique habituellement assit entre deux piles de livres, à même le sol, adossé contre les étagères, des lunettes sur son nez et la tête plongée dans de vieux ouvrages d'histoire, ne prêtant aucunement attention aux possibles stimuli qui l'entouraient bien trop occupé à boire chaque mot écrit sur les pages jaunies par les années. Quoi de mieux pour un mordu de littérature que de ce retrouver entourer de livres du sol au plafond ?

Préférant plus spécifiquement ce qui se rapportait au passé, Jun ne lisait principalement que de vieux romans de littérature historiques. Ce qu'il aimait particulièrement dans cette bibliothèque c'était qu'une partie de celle-ci était consacrée à l'histoire de son pays natal. Bien qu'elle ne soit pas abondamment documentée il avait réussit à dénicher des écrits relatant l'époque de la dynastie Joseon. Il en avait une quantité considérable dans sa propre chambre, certains étaient même identiques à ceux qu'il pouvait trouver dans ce temple de la lecture, mais les relire ne le dérangeait pas. Il y mettait autant d'enthousiasme que la première fois.
Lire lui permettait de s'échapper. Cela lui avait souvent permis de fuir la réalité lorsqu'il était plus jeune pour se créer un monde où son père n'avait aucune emprise sur lui. Un monde où il pouvait vivre librement, loin de cette peur constante de se faire frapper au moindre bruit pouvant déranger son paternel. Il pouvait assouvir sa soif de curiosité tout en échappant quelques instants à ce monde noir, dépourvu de lumière, dans lequel il sombrait petit à petit depuis maintenant plusieurs années.

Comme chaque jour passé à la bibliothèque il était venu avec l'intention de lire discrètement dans son coin, en tête à tête avec son livre.  Mais c'était sans compter sur la présence d'un trouble fête n'ayant malheureusement pas choisi le bon moment pour faire son apparition. Tout avait pourtant bien commencé comme les jours précédents. En rentrant il avait salué comme à son habitude la bibliothécaire derrière son comptoir et s'était directement dirigé vers le rayon maintenant si familier qui abritait ce qu'il était venu chercher. N'intéressant que peu de monde il était rare de voir quelqu'un y cherchant un livre. Le peu de personnes qu'il pouvait croiser étaient simplement de passage pour se rendre dans une autre partie du bâtiment. Il pouvait donc s'installer librement sur le sol sans risquer de gêner quelqu'un. Hors cette fois une personne venait modifier ses plans. Il n'était pas seul dans le rayon, et à en croire le comportement de l'intrus ce dernier n'était pas près d'en sortir. Il avait l'air de chercher quelque chose. Un livre en particulier. Soupirant, Seong Jun se dirigea vers lui, non pour l'accoster mais pour attraper deux trois ouvrages et ainsi se rendre dans un endroit plus calme. Il croisa rapidement le regard de la personne, mais ne s'y attarda pas plus que ça préférant s'emparer de l'objet de sa venue et ainsi s'éloigner le plus vite possible. Il se posa deux rangers plus loin, sous une des immenses fenêtres et se plongea rapidement dans sa lecture pour très vite oublier son mécontentement. L'histoire du livre était toujours aussi passionnante. Elle racontait l'histoire d'un médecin ayant vécu à l'époque de la dynastie Joseon, accusé d'avoir utilisé de la sorcellerie sur son souverain. C'était une histoire vraie, racontée par un de ses compères de l'époque qui cherchait à révéler au peuple les traitrises qui pourrissaient au sein même du gouvernement. Mais alors que Jun arrivait au passage où l'on apprenait enfin quels grands érudits étaient impliqués dans la conspirations pour renverser le roi une voix l'obligea à relever les yeux de son livre. S'ils s'étaient trouvés en d'autres circonstances, il aurait été fort probable que Jun accueille gentiment leur rencontre. Malheureusement il n'appréciait pas d'être dérangé lorsqu'il lisait. Qui plus est par un inconnu qui n'avait vraisemblablement  pas l'intention de passer son chemin.


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kappa Pi
Disponibilité pour RP :
Featuring : Ebba Zingmark
DC : Kyaw Ne Min, Logan C. Maxwell, Marine Martel, Seung Joo Park & Jake I. Wilson
Messages : 79
Who I am? : Une simple jeune fille
People around me : Mon entourage
Where I'm going : Mes méfaits
Social Network : Tumblr
CellPhone : Téléphone et casier
Relations : Avec le plus mignon des jeunes garçons <3
Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 19
MessageSujet: Re: Nuisance indésirable ► with Arwy ♡   Dim 13 Sep - 23:36

J'avais du temps libre cet après-midi. Ce n'était pas mon jour pour les options et j'avais fini assez tôt dans la journée. Étant encore au lycée, je n'avais aucune chance de finir tard comme certains universitaires. J'étais pressée d'en être une, d'ailleurs. J'allais enfin pouvoir travailler ce qui m'intéressait vraiment. Quasiment tout m'intéressait, mais il fallait dire que l'art, c'était autre chose. J'étais très curieuse de nature mais pour ce qui était des cours, étudier le plus tôt possible plus spécifiquement ce que je voulais était le mieux. Nicholas devait travailler et appeler Shin via skype, alors je l'avais laissé tranquille pour le reste de la journée. Pourtant, je serais bien restée avec ce petit cœur mais ma soif d'apprendre m'avait poussée à sortir de la confrérie. Deux choix devant moi : aller au musée ou aller à la bibliothèque. C'était deux endroits que j'adorais, mais je décidai de laisser le musée de côté. Justement, je pourrais y retourner avec Nicholas, un autre jour. Mon choix s'était alors porté sur la bibliothèque, mais pas n'importe laquelle. Celle du campus, celle de la fac quoi.

Je n'en faisais pas partie, pas encore, mais ça ne saurait tarder. En attendant, je savais me faufiler et surtout, tant que je ne faisais aucun remous, la gérante de l'endroit ne me disait absolument rien. J'étais discrète, agile, intelligente, et très modeste. Je remettais toujours tout à sa place et personne ne me voyait jamais, passant comme une ombre furtive de feu dans leur dos. Aujourd'hui ne ferait pas d'exception, j'étais là sans l'être et je reviendrai chez moi la tête un peu moins vide. Pourquoi celle de l'université hein ? C'était bien plus intéressant ici. A la municipale, on ne trouvait que des romans, quasiment. Ce n'était pas ce que je préférais, loin de là. Des schémas de corps humains, des images d'inventions, ça, c'était ce qu'il me fallait. Des histoires de Babar l'éléphant qui avait des enfants (rimes en prime, je veux un prix pour ça) c'était pas tout à fait mon trip du moment, même si j'aimais parfois voyager avec des livres. Au moins là-bas, il y avait de vraies choses pour que je puisse apprendre. Ce n'était pas parce que j'étais légèrement plus jeune que je n'avais pas le droit de m'informer aussi.

Je pris mes affaires avant de déposer un doux baiser sur les lèvres de Nicholas et de passer la porte. Habitant à la confrérie, il ne me fallut pas très longtemps avant d'arriver sur place. Il n'y avait pas énormément de monde et c'était tant mieux. J'allais pouvoir me mettre dans un coin sans déranger personne. J'aurais, j'avais décidé de chercher quelque chose de spécifique. En fait, je savais plein de choses sur mon pays, même si je n'y étais plus depuis longtemps, mais je ne savais rien sur celui où Nicho était né. Il ne l'avais certes pas connu mais j'avais envie d'en apprendre plus. Lui aussi je crois d'ailleurs, et puis j'espérais bien y mettre les pieds un jour ou l'autre. Je savais que ça allait arriver, parce que Shin et Maira allaient se marier là-bas. Ils faisaient un beau couple et au fond de moi, j'espérais être à leur place dans quelques années, si la vie nous en laissait l'occasion. Alors voilà, il fallait que je me renseigne quand même un peu sur le pays, les coutumes, l'histoire, fin tout ça. Il y avait sans doute un rayon spécialisé pour ça, mais je n'avais aucune idée d'où il pouvait se trouver.

Je vadrouillai un peu, par-ci, par-là, jusqu'à ce que mes yeux se pose sur ce qui pouvait m'intéresser. Je n'étais pas toute seule d'ailleurs, un garçon se trouvait là et à en juger ses regards, il n'aimait pas être dérangé. Tant pis, je ne fis pas plus attention à lui, même à son départ. Mais force était de constater que je ne trouvais rien sur les coutumes. Ou il n'y avait rien, ou je ne savais pas lire, ou c'était trop haut, là où je ne pouvais pas voir. Bon, tant pis, j'allais demander à quelqu'un. J'hésitais quand même, parce que le gars de tout à l'heure saurait sans doute me renseigner. Mais en même temps, je n'avais pas envie de me faire envoyer chier par quelqu'un de mauvaise humeur. Oh et puis il ne pouvait pas non plus me manger hein ! Après un rapide tour de la salle, je finis par le trouver. Je me plaçai près de lui avant de toussoter pour lui indiquer ma présence.

- Hum, excuse-moi de te déranger, mais je peux te demander quelque chose ?

Avis au petit plaisantin qui tenterait de me répondre « tu viens déjà de le faire » : je l'emmerde. Franchement, cette répartie n'était plus drôle ni cassante depuis l'an 42 et sans doute que ça me mettrait de mauvaise humeur aussi, moi qui était pleine d'entrain à l'idée d'apprendre plein de choses ! Enfin bon, il ne m'avait pas encore mordue.

- En fait, je cherchais un livre sur les coutumes en Corée du Sud mais j'arrive pas à trouver, je pensais que tu pouvais m'aider.

Et c'était bien parce que je l'avais vu dans le rayon un peu plus tôt et pas parce qu'il avait une tête à débarquer directement de ce pays. Regardez, après-tout, Nicholas avait tout physiquement d'un Coréen mais n'en était pas un, alors je ne m'arrêtais pas à des jugements comme ça. D'ailleurs, en pensant à mon petit amoureux, je ne pus m'empêcher de sourire. J'avais hâte de pouvoir lui raconter tout ce que j'allais lire, si toutefois je parvenais à avoir l'ouvrage entre les mains.

- Ou même juste un livre sur l'histoire du pays, ça me va aussi, je n'arrive juste pas à voir où ça se trouve. S'il te plaît.

Je voulais un ouvrage général et pas sur quelque chose en particulier, vu que pour le moment je n'y connaissais absolument rien. Lui aussi eut droit à un sourire franc de ma part, ça passait toujours mieux comme ça et même s'il en paraissait pas des plus chaleureux, je restais polie avec toute personne qui n'avait pas été ignoble avec moi.

_________________
Kappa Pi dans l'âme & Dans le coeur
La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre. Gandhi



Alayna parle en #ff9966
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nuisance indésirable ► with Arwy ♡
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit tutorial pour Gimp
» L'émigré haïtien actuel, un fardeau indésirable... pour les pays d'accueil.
» un invité indésirable
» FOSTER, INDÉSIRABLE #1
» Une soirée macabre [PV Reliseth]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life in Boston rpg :: Corbeille :: Archives :: Rp's terminés & Abandonnés :: Rp's abandonnés-
Sauter vers: