AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Demande de partenariat
It's party time EmptyVen 26 Fév - 20:51 par Invité

» 16.02.16 - LE FORUM FERME SES PORTES.
It's party time EmptyJeu 18 Fév - 15:51 par Miss Petunia Garner

» Flash | ft. Lily-Rose Rivest
It's party time EmptyLun 15 Fév - 21:05 par Lily-rose F. Rivest

» Never say goodbye because saying goodbye means going away and going away means forgetting (Ninette ♥︎)
It's party time EmptyLun 15 Fév - 20:27 par Isobel W. McCoy

» Mon Voisin Du Dessus (MVDD)
It's party time EmptyDim 14 Fév - 17:55 par Invité

» À quoi te fait penser ce mot
It's party time EmptyDim 14 Fév - 17:55 par Invité

» Le changement, c'est maintenant !
It's party time EmptyDim 14 Fév - 12:18 par Shivani K. Shukia

» Une rose à dix
It's party time EmptyDim 14 Fév - 12:11 par Isobel W. McCoy

» L'horloge parlante
It's party time EmptyDim 14 Fév - 12:10 par Isobel W. McCoy

Points confréries
Delta Upsilon — 825 pts
Kappa Pi — 777 pts
Sigma Nu — 535 pts
Delta Gamma — 510 pts
Pi Bêta Phi — 300 pts
Thêta Xi — 60 pts
Vidéo

Partagez
 

 It's party time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marine Martel
Présidente des Delta Gamma
Disponibilité pour RP :
Featuring : Jessica Stroup
DC : Kyaw Ne Min, Logan C. Maxwell, Alayna Keane, Seung Joo Park & Jake I. Wilson
Messages : 137
Who I am? : La Princesse
People around me : Et ses sujets
Where I'm going : Dans son Royaume
Social Network : Tumblr
CellPhone : Téléphone & casier
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 25
MessageSujet: It's party time   It's party time EmptyDim 16 Aoû - 0:52


It's party time

Si tu peux pas passer par la porte, fais comme le Père-Noël : passe ailleurs.

- Quoi ?! Non, tu restes où tu es, c'est hors de question.
- Et pourquoi j'aurais pas le droit de bouger Marine ? Je suis majeur, je fais encore ce que je veux.
- J'ai pas besoin de toi ici, tu le sais très bien.
- Eh bah dommage, parce que tu vas devoir me supporter. J'ai plus rien à faire au Canada, je suis tout seul et je m'ennuie. T'as tenté ta chance, alors moi aussi.
- Et t'es obligé de choisir Boston ou c'est un pur hasard ?!
- J'ai le droit de…
- On en reparlera plus tard de toute façon, je suis occupée là, j'ai pas que ça à faire Jeremie. Je te rappelle quand je peux.

Sans lui laisser le temps de dire autre chose, je raccrochai au nez de mon frère. Oui, je n'étais pas toujours très sympathique avec lui, mais il le cherchait. Il m'énervait, il n'avait pas confiance en moi. Peut-être que mon plan n'avançait pas aussi vite que prévu, et même qu'il était très mal parti, mais c'était pas une raison pour venir me coller. Justement, avec lui dans les talons, j'avais encore moins de chance de réussir ce que je voulais.

En soupirant, je finissais mon vernis. C'était la seule chose qu'il me restait, sinon j'étais habillée, maquillée, coiffée, et j'avais déjà fait tout installer à la confrérie. L'autre bon à rien de Japonais (= Seung Joo) avait monté ce que je voulais sans même me regarder. Je savais pas quel problème il avait mais ça m'énervait. En tous les cas c'était bientôt l'heure et j'allai vérifier que tout était là en attendant que mes ongles sèchent. Normalement c'était bon et je retournai dans ma chambre avant de sourire à Iris.

- Prête ? Ça va être l'heure. Garner va sans doute péter un plomb mais c'est pas parce que cette vieille mégère a pas eu de jeunesse qu'elle doit nous priver de la nôtre.

J'accrochai un corde à notre fenêtre de sorte à ce qu'elle puisse résister au poid d'un homme et qu'elle touche le sol. Puis je sortis de la chambre en criant dans le couloir :

- Les filles, ouvrez vos fenêtres ! Ils devraient arriver.

Au même moment, je reçus un texto de James qui me le confirmait. Ça n'avait rien de chaleureux, tout au plus c'était poli. C'était comme ça entre nous. Quand il y avait du monde autour, nous étions presque les deux meilleurs amis sur la terre. Dès que la foule s'éloignait, la haine reprenait sa place et mon envie de le faire souffrir aussi.

***

J'avais dû prendre sur moi pour aller toquer à sa porte sans lui sauter à la gorge. Ça ne me dérangeait nullement de me retrouver chez les PBP, je connaissais la plupart des garçons et j'étais loin d'être farouche. Seulement, aller parler à mon ex tout gentiment, ça me déboussolait un peu et je devais faire attention à tout moment pour ne pas faire foirer mon idée. Ce n'était pas pour moi, c'était pour les DG. Quand il avait ouvert la porte, je lui avais sourit hypocritement mais ce que je disais était sérieux et vrai.

- Je viens te parler de chef à chef, pas d'ex à ex, alors ferme pas.

Je jetais rapidement un œil à l'intérieur. Logan était là et je n'avais pas envie de me retrouver dans une pièce avec les deux hommes.

- On peut aller discuter dans ta salle commune ?

De toute façon, il n'avait pas le choix. Pour une fois que j'étais gentille. J'essayais d'oublier que c'était James qui était devant moi et pas un autre. Je lui proposais mon idée et une discussion s'entama jusqu'à ce que nous tombions d'accord. Ça me faisait étrange d'ailleurs d'être comme ça, mais ce n'était pas pour lui, c'était pour nos confréries.

***

Maintenant, je devais assumer et faire comme si tout allait bien, ne serait-ce qu'une soirée. Voir James débarquer avec son Logan là, ça allait être dur, mais il n'y aurait pas que lui. Ce soir, tous les PBP étaient attendus dans le dortoir des DG. Évidemment, vu l'heure, les règles, et notre goût du risque, l'entrée n'allait pas se faire par la grande porte. Les gars -parce qu'il était clair que ce n'était pas à nous de le faire- allait « faire le mur » mais en plus de le descendre pour s'échapper, ils allaient aussi le grimper pour atterrir chez nous. Les cordes allaient grandement aider, parce qu'il ne s’agissait pas d'une invasion de spider-man.

Le grand récipient pour l'alcool était en place et rempli d'un joli liquide rouge. Des choses à manger étaient sur le buffet avec des verres. Ce n'était cependant pas le plus important. Il y avait, dans une chambre inoccupée, quelques sièges spéciaux pour les messages, si certains voulaient s'amuser. Et puis évidemment, de quoi faire péter la musique. Nous avions barricadé les portes pour que Garner ou n'importe quel veilleur de nuit ne puisse pas renter comme ça à l'intérieur. Et puis aussi, je ne voulais que personne ne puisse s'échapper facilement. Nous étions des fraternités, nous étions frères et sœurs. Si nous ne voulions pas de cette soirée, on ne la ferait pas, ou on n'y participerait pas. Ceux et celles qui ne voulaient pas n'était pas obligés mais une fois qu'on a un pied dans la salle, il n'est plus possible d'en sortir. Soit personne n'était pris, soit tout le monde. C'était pas dans la volonté de couler mes filles, non, c'était pour montrer ce que c'était que d'être solidaires, unis. Et pour une fois, les garçons seraient avec nous.
Tout était prêt.
Que la soirée commence !


HRP : Comme vous pouvez le voir, on a décidé avec le charmant chef des PBP (James  It's party time 1730763734 ) d'une petite surprise pour nos deux confréries. Ne pouvant pas passer parla porte, Garner veillant au grain, ils ont eu l'idée de passer par la fenêtre pour une petite fête. Quelques petits points :

• Si vous répondez, vous prenez le risque que votre perso soit pris et puni par la suite.
• J'ai simplement parlé d'un peu de musique, d'alcool et de massage. Si vous avez une autre idée, je peux éditer ce sujet, tout ça tout ça.
• Nous ne sommes pas beaucoup de membres, et moins de filles que de garçons mais on voulait quand même tenter le coup alors :
• AMUSEZ-VOUS !

PS : laissez James répondre derrière et après vous aurez le champ libre ♥️

(c) Arwy


_________________

La vie est meilleure quand tu es de mon côté.


Marine parle en crimson
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James P. Cobb Earend
Lost But Not Stranded Yet
Disponibilité pour RP : Dispo
Featuring : Xavier Dolan
DC : Jae Ji Choi
Eoin Johnstone
Gwen E. Foster
Nikolaï A. Koslovski

Messages : 202
Who I am? : Logan and I Going Into an Adventure
People around me : It's A New Dawn, A New Day, A New Life for Me, And I'm Feeling Good !
CellPhone : Mes Messages
Relations : le parfait Logan Maxwell *-* <3
Date d'inscription : 14/06/2015
Age : 26
Localisation : Boston
MessageSujet: Re: It's party time   It's party time EmptyDim 16 Aoû - 1:06

It's...
PARTY TIME !!!
DG ✧ PBP
L'eau chaude est sensée me détendre, alors pourquoi je stresse comme un con ? Quand on prend une douche c'est pour ne penser plus à rien et se laisser aller, alors pourquoi moi là je suis stressé, alors que cette cascade d'eau chaude me tombe sur le visage ? C'est peut-être à cause de la fête de ce soir, il y a pas mal de paramètres et d'enjeux dans cette soirée, déjà il y a le fait de passer toute une soirée avec Marine, mon ex sans que l'un de nous n'égorge l'autre mais derrière notre querelle se cache d'autres enjeux pour nos confréries. Les Delta Gamma et les Pi Beta Phi sont deux confréries très influentes sur le campus et dans la vie de Boston, elles rayonnent toutes les deux et arrivent à tenir tête aux Theta Xi qui pendant longtemps ont dominés tout ce petit système. Et cette popularité de nos deux confréries reposent sur une alchimie délicate, nos deux confréries sont liées et doivent fonctionner l'une avec l'autre, c'est comment ça que ça marche et depuis des années, l'entente cordiale entre les filles et les garçons les plus populaires du campus et croyez moi çà me coûte, parce que je suis le chef des Pi Beta Phi et Marine celle des Delta Gamma, du coup je dois, en apparence seulement bien entendu, bien m'entendre avec elle et croyez moi c'est plus facile à dire qu'à faire. Alors en public c'est les grands sourires, les courbettes, et en privé et bien on se prend la tête et on se fait des coups bas, même l'entente entre nos confréries ne saurait réparer ce qu'il y a entre Marine et moi. Alors on joue cette ridicule pièce de théâtre, on prétend c'est tout. Et ce soir n'allait pas échapper à la règle, une fête de prévu entre nos deux confréries, j'allais devenir James Cobb version 2.0, le James qui sourit et qui fait semblant d'être content, un James Cobb que je ne supporte pas, mais je devais le faire pour nos confréries, un point c'est tout.

Bon tant pis la douche ne suffira pas à me calmer, je m'y attendais remarquez, il y a peu de choses qui peuvent m'apaiser quand je suis dans ce genre d'état. Ça allait passer je suppose, ce n'est pas la première soirée et ça ne serait sûrement pas la dernière alors si je dois me mettre dans un état de nerf comme çà j'allais péter un plomb avant la fin de l'année. Je sors de la douche et j'attrape la serviette, je suis comme un robot et j'essaye de sortir toutes ses pensées de ma tête. « Aller Cobb ça va bien se passer, tu gardes la tête froide et tout va bien se passer. » J'enfile mon pantalon et je sors de la salle de bain, dans la chambre Logan est déjà prêt lui, je souris timidement essayant de me rassurer moi-même.

FLASHBACK

Je crois qu'on peut dire qu'on était en train de glander royalement cet après-midi avec Logan, pas de devoirs, pas particulièrement d'autres obligations. J'étais penché sur mon bureau à passer en revue mes derniers dessins et peintures dans mon porte-folio a réfléchir à ce que je pourrais créer pour la suite, j'avais sous mes yeux bon nombre de formes et de couleurs, je suis incapable de faire du figuratif, je ne peint que de l'abstrait, parfois ce que je peins ne parle qu'à moi mais je m'en fiche. J'allais poser la pointe du mon pastel sur le carton quand on toqua à la porte, je lève la tête, généralement les autres Pi Beta Phi ne s’embarrassent pas à frapper à la porte. « Ouai ? » Je me suis levé et j'ai ouvert la porte et j'ai soupiré en voyant qui se trouvait derrière. Marine, que venait-elle faire jusqu'ici ? Parler de chef à chef, je soupirais une autre fois. « Ouai ouai j'arrive. » Je repartis dans la chambre, je déposais un baiser sur les lèvres de Logan. « Je reviens tout de suite. » Puis je repartis vers Marine la guidant jusqu'à la salle commune. S'en suivit alors une longue discussion pour préparer une fête entre les confréries, pour nous ce sera une trêve, on ne se fait pas d'illusion pourtant ça ne durera pas.

FIN FLASHBACK

Je suis toujours face à Logan, je sais que tout est prêt, plus tôt dans la journée on avait fait passé aux DG tout ce qu'il fallait pour la fête histoire de ne pas nous encombrer quand nous feront le mur. « Je le sens tellement pas... » dis-je avant de prendre ma chemise sur mon lit et de l'enfiler puis de la boutonner. « Prêt ? » Je pris sa main et déposais mes lèvres sur les siennes. « Allons-y alors » dis-je avant de sortir de la chambre avec Logan pour retrouver nos confrères dans la salle commune. « Bon les mecs je vous fais pas le topo chiant mais pas de conneries hein, c'est une fête certes mais nous jouons toujours la réputation de nos confréries, elles sont liées depuis longtemps et pas question de rompre cette unité pour quelque connerie que ce soit. » Les mots me brûlent la gorge, mais je me dois de les dire. « Sinon bah éclatez vous ! » dis-je en souriant. Première étape faire le mur chez nous, des cordes avaient étés disposées à nos fenêtre pour nous permettre de descendre. Je passais le premier et une fois rejoint par mes confrères nous partîmes jusqu'au bâtiment des DG où les fenêtres étaient ouvertes, des cordes aussi touchaient le sol. « Messieurs c'est parti » dis-je en commençant la grimpette, arrivé au bout je me hissais dans la chambre d'où la corde pendait. « Bonsoir tout le monde nous sommes arrivés ! » dis-je en souriant alors qu'intérieurement, j'étais toujours prit de ce même trac qui me bouffais.
© Starseed

_________________
James parle en: #0099ff


We Are Infinite
“And in that moment, I swear we were infinite.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyaw Ne Min
Pi Beta Phi
Disponibilité pour RP :
Featuring : Min Thein Khant
DC : Logan C. Maxwell, Marine Martel, Alayna Keane, Seung Joo Park & Jake I. Wilson
Messages : 102
Who I am? : Dieu
People around me : Les pauvres mortels
Where I'm going : Beaucoup de mauvaises choses
Social Network : Tumblr
CellPhone : Téléphone & casier
Date d'inscription : 09/06/2015
Age : 25
MessageSujet: Re: It's party time   It's party time EmptyMer 19 Aoû - 20:13

Ce soir encore, ils allaient devoir se passer de moi. Mon cousin était revenu de ses vacances, un peu dégoûté et prêt à ne plus jamais y aller. Ah bah il avait choisi une mauvaise période aussi, alors le temps y avait mis une couche et il s'est retrouvé trempé à craindre que le vent l'emporte. Ça m'aurait fait les pieds, franchement. Plus de cousin, ça aurait été parfait pour moi, mais ça aurait voulu dire rentrer illico presto en Birmanie et rater la soirée du siècle. Hors de question pour moi. J'étais loin d'eux et au moins je ne voyais plus l'autre se pavaner toute la journée et ne rien faire.
En tous les cas, ce soir, je sortais. En fait, je sortais sans sortir. Je sortais de ma chambre, mais je restais dans l'enceinte de notre belle école, que Miss Garner ne voulait pas nous voir quitter la nuit. Tant pis, on allait se débrouiller, et pour l'occasion c'était une histoire de confréries. Oui, confréries au pluriel, parce qu'il n'y avait pas que les PBP. Il y avait aussi nos charmantes  DG, dirigées par la non moins charmante Marine. C'était James qui nous avait prévenus, tout à fait discrètement parce qu'il ne fallait pas que ça s'ébruite de trop. Sans quitter l'école, on allait quand même enfreindre les lois de Sa Sainte Majesté Garner, qui allait sans doute péter un câble. Tant pis, fallait bien mettre un peu d'ambiance dans sa prison là.

J'enfilai mes vêtements, j'avais décidé de porter un ensemble noir, chemise et pantalon, pas trop serrés non plus. Il fallait que je sois à l'aise pour grimper, quand même. Je n'avais d'ailleurs jamais fait d'escalades. Bon, j'avais de la force dans les bras et je n'étais pas gros, donc pas énormément de masse à tirer, mais savait-on jamais. Je rejoignis tout le monde dans la salle commune avant que James ne nous donne quelques indications. On le connaissait son discours, pas de bêtise, blablabla, fallait quand même pas qu'on se fasse passer pour ces guignols de SN. Je m'approchai de lui pour lui glisser quelque chose à l'oreille.

- Allons bon, Cobb, tu sais très bien que c'est pas notre genre les bêtises. Puis je suis pas sûre que la chef des DG veuille qu'on saccage sa confrérie. D'ailleurs, c'est avec elle que tu dois pas faire de bêtise, si tu vois où je veux en venir…

Je lui fis un petit clin d’œil avant de m'engouffrer dehors pour aller au pied de leur bâtiment. Je savais que James et Marine, ce n'était pas l'amour fou. Des bêtises d'ordre disons… intime, ils n'allaient rien faire. Par contre se battre, pas sûr qu'ils se retiennent. En public ils faisaient toujours semblant et ça m'amusait, parce que Marine était assez à l'aise dans ce jeu, au contraire de James. Quand on savait la vérité, évidemment, c'était beaucoup mieux. Clairement, même si je ne le détestais pas, j'étais dans le clan de la  DG. Des DG en fait, parce qu'il y avait aussi Iris contre Cobb, bien qu'elle s'opposait à un autre Cobb. Maintenant, c'était de l'histoire ancienne, c'était ma bague et mon nom qu'elle portait.
Je me faufilais sous la fenêtre d'une des chambres et choppais une corde. Je savais très bien dans quelle chambre ça allait me mener : directement dans celle de ma femme, qu'elle partageait avec sa meilleure amie.

- C'est partie, et le premier qui tombe, on le laisse par terre !

Surtout qu'en plus, il n'y avait rien pour amortir en cas de chute. Il fallait bien se cramponner à la corde pour ne pas se péter une jambe en se ramassant lamentablement. Heureusement pour moi, j'étais quand même un minimum sportif et je m'entretenais. J'avais un peu mal aux bras en arrivant en haut mais ce n'était vraiment pas grand-chose, pas de quoi fouetter un chat. Je me hissai sur le rebord de la fenêtre, scrutai la pièce pour être certain de ne pas m'être trompé et souris. Dans un geste exagéré et ridicule, je posais un genou à terre devant Iris.

- Votre preux chevalier est là pour vous libérer de ce donjon infâme, gente demoiselle. Voulez-vous bien me suivre ?

Je me relevais quand même bien vite, la moquerie étant finie. Bon, Iris fallait qu'on monte un mur, clairement. Pour ce qui était de se battre contre un dragon… disons que je n'aimais pas me salir, de toute façon. En parlant de ces sales bêtes, il y en avait une dans le coin qui allait sans doute cracher du feu dans la soirée.

- Ton dragon doit arriver dans une autre chambre Marine, je crois qu'il doit se tromper de princesse à récupérer, lui il se contente d'être collé à son crapaud. Enfin, on le changera pas maintenant.

Je savais bien que Marine ne pouvait plus rien espérer de James, et je m'en fichais, c'était sa merde. Ça m'amusait simplement de le voir en furie, sortir de ses gonds ou fumer sans pouvoir éclater. Mais bref, ce n'était pas le sujet le plus intéressant du soir et j'avais quand même quelqu'un à saluer de meilleure manière. Je m'approchai de la jolie blonde et vins encadrer sa jolie petite tête pour aller l'embrasser. Pas de tendresse ni de sentiment, juste ce truc indéfinissable qu'il y avait entre nous.

- Tu vas bien ? T'es très jolie en tout cas, je vais devoir surveiller mes frères moi !

Enfin, ils savaient que c'était chasse gardée et le premier qui s'approchait risquait de se retrouver une balle entre les deux yeux pour ne pas avoir gardé sagement ses distance. Au moins, du côté de James et Logan, j'étais certain qu'aucun des deux ne s'intéresse à elle. Deux de moins, bien, mais il allait me falloir quand même des munitions pour les autres. En tous les cas, de ce que je savais de la soirée, j'allais sans doute faire un tour près de ces installations pour les massages en compagnie de ma charmante épouse -bidon- et de sa non moins charmante frimousse.

_________________
love the way it hurts
Toujours là mais jamais là. Jamais là et toujours là. Dans la tête et dans la peau, toujours présente mais jamais trop. Sans amour il y a moi, sans amour il y a toi. Sans amour il y a nous.
Sans amour il y a tout.


Kyaw parle en teal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Logan C. Maxwell
Pi Beta Phi
Disponibilité pour RP :
Featuring : Cameron Dallas
DC : Kyaw Ne Min, Marine Martel, Alayna Keane, Seung Joo Park & Jake I. Wilson
Messages : 72
Who I am? : Un petit con
People around me : Mais pas avec tout le monde
Where I'm going : Et pas tout le temps
Social Network : Tumblr
CellPhone : Téléphone & casier
Relations : Amoureux du plus parfait des garçons *o*
Date d'inscription : 15/06/2015
Age : 24
MessageSujet: Re: It's party time   It's party time EmptyMer 19 Aoû - 23:18


J'étais dans notre chambre quand cette pétasse était venue. Je ne l'aimais déjà pas quand elle nous faisait le coup de la grande méchante au cœur brisé, mais quand elle venait faire sa gentille hypocrite, c'était encore pire. C'était ce numéro qu'elle était venue présenter dans la semaine, pour parler à James. Ça ne me plaisait pas vraiment mais j'étais conscient qu'ils étaient amenés à se parler et à se voir souvent. Elle usait bien de sa place elle d'ailleurs, cette pu...demoiselle. Enfin bref, avant d'y aller et alors que je jetais un regard noir à la DG, James était venu m'embrasser et j'en profitai pour faire durer le moment, en bonne provoc.

C'est comme ça que je me retrouve à devoir me préparer dans ma chambre pour une soirée avec au moins deux filles que je hais. S'il n'y avait que Marine, à la rigueur, ça pourrait peut-être passer. Mais il y a aussi cette garce d'Iris, quoi qu'elle nous laissera peut-être tranquilles si son joujou est là pour la divertir. James arrive prêt de moi et je le sens plus tendu que jamais. Je sais qu'il n'aime pas spécialement l'idée d'avoir préparé cette fête avec l'autre grognasse, mais il n'a pas trop le choix en tant que chef. Les faux-semblants, faire croire qu'il s'entend bien avec elle. Ça m'énerve parce qu'elle en joue, mais je comprends. Il est en train de boutonner la chemise, m'avouant qu'il ne le sent pas. Je m'approche de lui pour jouer avec un de ses boutons.

- Tout va bien aller, je suis là, je vais faire garde du corps. Laisse-moi faire, je vais finir de te l'attacher.

Je lui fais un grand sourire avant de boutonner ses deux derniers boutons. La moindre personne qui s'approche de lui, je le tue. Je me demande parfois si je ne suis pas trop chiant, à être jaloux et possessif. Simplement, je n'aime pas qu'on lui tourne autour de trop prêt que ce soit en bien ou en mal. Il est à moi et je ne supporterais pas que quelqu'un vienne tout gâcher. Qu'on essaie de se mettre entre lui et moi et à mon avis, ça va mal tourner. Enfin voilà, j'essaie de nous persuader tous les deux que ça va aller, pour ma part je me suis contenté d'un simple jean noir et d'un t-shirt gris. De toute façon on va se salir en montant.

- Prêt, autant que je peux l'être. Ça va aller avec ton bras ? Si t'as besoin d'aide tu le dis hein.

Non, je ne suis absolument pas inquiet, pas du tout. J'ai simplement pas envie qu'il se ramasse et se brise le crâne. Il me prend la main avant de m'embrasser et si je m'écoute, je resterais bien là, dans la chambre, juste nous deux en envoyant les autres au diable. Sauf que je ne peux pas et qu'on est attendue. Nous allons donc vers la salle commune pour qu'il donne quelques instructions à tous les gars qui vont escalader ce soir. Nous descendons et c'est déjà l'heure de remonter.

- Bon courage, choisis pas la mauvaise fenêtre.

J'attrape l'une des cordes pour grimper et j'avoue que ça me demande un petit effort tout de même. Je dois m'arrêter deux fois pour souffler et pour reprendre la corde bien en main, histoire de ne pas la lâcher. Quelle idée ils ont eue là ! Puis pourquoi à nous de monter hein ? Elles forcément, talons haut, ongles manucurés et petite force, ça ne va pas hein. Elles veulent l'égalité puis quand faut escalader un mur, ya plus personne. Bon, je crache beaucoup, mais c'était surtout parce que je ne supporte pas Marine. Avant de monter, j'arrive quand même un glisser quelques mots à Kyaw, qui n'y prête même pas attention même si je crois le voir sourire. Tu nous laisses tranquille avec tes bêtises là, on a pas besoin de toi. Occupe-toi de ta blondasse et fais pas chier. Sans doute qu'il ne prend pas ma menace au sérieux, mais il devrait. Heureusement pour nous il choisit une autre fenêtre et je me hisse tant bien que mal dans la chambre d'une des DG. Au moins je n'avais pas la tête des deux autres pour m'accueillir.

- Eh bah, ça c'est de l'accueil. Vous avez préparé quoi de beau ?

Il y a de cela quelques mois, je serais rentré en cherchant ma première proie, souriant et sûr de moi. Là, je suis simplement souriant et sûr de moi, je ne chercher personne à ramener dans mon lit parce que j'ai déjà ce qu'il me faut. D'ailleurs, je lui vole un baiser au passage, prêt à sortir de la chambre.

- Fais moi confiance, ça va bien se passer, je suis sûr que tu t'inquiètes. Je te connais alors souris, je suis là. Et je reviens.

Je me faufile hors de la pièce et tourne la tête à gauche puis à droite pour vérifier qui est là. Justement, la principale intéressée, Marine, est sortie pour accueillir les autres PBP. J'ouvre les bras pour lui dire bonjour, tout sourire.

- Martel, quel plaisir de te voir ! J'espère que tu vas bien, ça serait dommage pour une fête comme ça !

Puis je fais un truc qui me répugne : je la prends dans mes bras. Si elle veut jouer à ce jeu-là, elle ne sera sans doute pas la seule. Qu'elle fasse un seul truc de travers ce soir et ça va barder. Je perds mon sourire à son contact et j'en profite pour lui parler.

- Je te préviens sale garce, tu touches un seul cheveux de James ou tu lui dis un seul mot déplacé et même ta maman te reconnaîtra pas. Ou quiconque accepte encore de faire partie de ta famille.
- Mon cher Maxwell, tu sais très bien que je ne veux que votre bonheur. T'es pas fils unique toi ? C'est dommage, s'il t'arrive un truc, tes parents n'auront plus personne. Enfin, ne pensons pas au pire, ça va nous porter poisse, n'est-ce pas ?

Je ne réponds pas mais j'ai bien envie de lui foutre mon poing dans sa tronche. Je m'éloigne alors d'elle et je vois bien James qui s'interroge dans le couloir. Je lui souris, confiant et l'amenant vers la salle commune où de l'alcool nous attend.

- Je lui disais juste merci pour la fête, que c'était une idée sympathique. Allez, que la soirée commence !

_________________
Sometimes the heart sees what is invisible to the eye.
Love is composed of a single soul inhabiting two bodies.


Logan parle en mediumpurple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: It's party time   It's party time EmptyVen 21 Aoû - 18:30

Ma première soirée depuis que j’avais rejoint les DG et depuis que Toni et moi étions arrivés à Boston. Il fallait avouer que l’on avait été un peu occupé avec l’emménagement, mais je ne comptais rater pour rien au monde une soirée organisée par ma fraternité et la fraternité des garçons. J’avais donc prévenu Toni que je risquais de rentrer tard ou de ne pas rentrer du tout ce soir en lui précisant que si je ne rentrais pas, c’était que je restais dormir à la confrérie, il devait sûrement y avoir au moins un lit de libre que je pourrais occuper. Puis au pire, généralement dans les fêtes, il y en avait toujours qui se mettaient à dormir n’importe où, enfin, même si là, je doutais que ce soit le cas, après tout, nous devions faire bonne impression devant les hommes des PBP.

J’avais passé la journée à l’appartement que j’occupais avec mon petit ami. J’avais passé des heures à me préparer, à choisir ma tenue, me maquiller et me coiffer. Lorsque j’étais prête, je m’étais rendu au bâtiment de ma confrérie où je n’avais pas eu grand-chose à faire, si ce n’était attendre que les garçons arrivent. J’avais alors fait un petit tour afin de voir un peu ce qui était prévu pour ce soir. Je tombais alors par hasard si la chambre qui avait été réquisitionnée pour des massages. C’était une bonne idée ça, peut-être que je me laisserais tenter. Enfin, c’était même sûr que je me laisserais tenter. Mais alors que je ressortais de la pièce pour retourner dans la salle commune, je vis les premiers garçons sortir des chambres des filles. La fête allait pouvoir commencer.

Je me mis alors à marcher dans le couloir, un grand sourire aux lèvres. Je vis alors Marine et un des PBP se prendre dans leurs bras. Il était vrai qu’ils devaient tous se connaître et comme j’étais la petite nouvelle, je devais profiter de cette fête pour faire la connaissance du plus de PBP possible. Lorsque le gars qui avait pris Marine dans ses bras fut parti, je m’approchais d’elle et lui offris un grand sourire.

« J’ai vu que tu avais même pensé au coin détente. Il n’y a plus qu’à espérer qu’on ne sera pas dérangé »

Je me remis à sourire avant de me rendre dans la salle commune où se trouvait déjà certains garçons. J’allais alors me servir un verre et repérait deux garçons (Logan et James). C’était le moment de rencontrer mes premiers Pi Beta Phi. Je remplis donc un second verre et m’approchais d’eux avant de me mettre devant eux en leur tendant les verres.

« Je vous offre à boire ? »

HRP:
 


Dernière édition par Emmalee B. Brown le Jeu 15 Oct - 19:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: It's party time   It's party time EmptySam 22 Aoû - 0:14

Tenue Iris

Il y a de cela une petite semaine, Marine avait annoncé qu'une soirée DG VS PBP allait être prévue. Cette nouvelle avait arraché un sourire à Iris. Non seulement ils allaient pouvoir se détendre, mais aussi en profiter, mais en plus ça voulait dire un week-end où elle n'était pas obligée de passer sa vie chez ses parents. D'ailleurs, pour être sûre de ne rien oublier, Iris était retournée au domicile familial et avait chargé sa voiture de plusieurs tenues et chaussures, ne sachant pas trop quoi  mettre. La jeune fille avait passé une partie de son après-midi assise par terre, contre son lit à regarder chacune des robes qu'elle avait pendues à la porte de la garde-robe. Elle avait une préférence pour la blanche, mais aussi pour la noire. Le problème, c'était que la noire, elle en avait déjà mise une similaire pour cette soirée du 4 juillet. Finalement, à force de procéder par élimination, Iris en avait convenu qu'il s'agirait de la blanche, ou de celle qu'elle préférait en somme. Pour ce qui était des chaussures, c'était un peu le même problème, ou pas. La jeune Stewart savait pertinemment quelle paire d'escarpins elle voulait mettre. Sûre d'elle, elle laissa sa tenue de côté pour se concentrer sur le reste qui ferait d'elle une jeune fille à l'image de sa confrérie: parfaite.

Alors qu'il ne restait plus qu'une heure pour se préparer, Iris fonça jusque dans la salle de bain pour se doucher et se pomponner. Elle revint avec le sèche-cheveux pour commencer son brushing alors que Marine lui annonçait qu'il était presque l'heure. La jeune anglaise se dépêcha à terminer ses cheveux et surtout, à ranger ses affaires. Aujourd'hui, les garçons ne passaient pas par la porte, mais bien par la fenêtre "J'ai plus que mes chaussures à mettre. T'as aussi pensé à comment enfermer Logan dans la cave, J'espère." Elle adressa un sourire à sa meilleure amie et mit ses chaussures. Iris connaissait plus ou moins les plans de Marine concernant James et il était clair qu'avec l'autre mascotte collée à lui H24, elle n'était pas aidée. "Profite d'une des nouvelles pour lui donner comme défi de draguer Logan ? Ou mieux, tu formes des couples pour les massages. Tu mets Logan avec la nouvelle et tu te charges de James !" Oui. La nouvelle parce qu'Iris n'avait même pas encore pris le temps de s'intéresser à elle ni même de savoir comment elle s'appelait vraiment. Iris se regardait une dernière fois dans le miroir, puis se dirigeait vers la fenêtre où Marine était en train d'attacher la corde. "Tiens, voilà les Ninja. S'il y en a un qui se ramasse, je rigole." Elle regardait vers les garçons pour voir qui comptait grimper à quelle fenêtre et en voyant Kyaw se lancer, elle sourit. Finalement elle s'écarta de la fenêtre pour le laisser entrer ne s'attendant pas le moins du monde à son petit sketch de chevalier. Iris laissait un rire franchir ses lèvres "Et… Tu veux m'emmener où comme ça ? Ta monture t'attend quelque part ? Oh je sais, t'as un château caché quelque part que personne à part toi ne connaît et tu veux m'emmener là-bas" En voyant Marine et Kyaw discuter de Cobb, Iris se pinçait les lèvres "Moi je dis qu'elle doit enfermer le crapaud dans sa cage, ou le refiler à une autre et s'emparer de Cobb. Elle est chef, elle fait ce qu'elle veut. Cobb il est chef chez vous, mais ici il n'est qu'un PBP un peu insignifiant…" elle s'adressa ensuite à Marine "Ou tu te mets Audrey dans la poche, je t'assure que pour ce qui est d'être persuasive, elle est championne, mais t'aurais les deux autres frangins à dégager avant, donc finalement on en revient au plan B et on laisse de côté le C ! Et plan D… Tu changes le nom de Fletcher en James dans ton portable et tu montres les textos de Fletcher à Logan en lui disant qu'il s'agit de James. Je l'avais fait avec ceux de Kyaw et Jewel a peté les plombs." Iris mimait son côté fier et puis repris, sûre d'elle "oui je sais, je suis un vrai stratège !" Elle sourit à nouveau suite à ses bêtises, puis se concentra sur son PBP qui s'approcha pour l'embrasser. "Les jours de soirées, je vais toujours bien oui et toi ? Ton cousin doit être heureux que t'aies trouver mieux à faire, non ?" Elle adressa un regard rempli de malice au PBP "T'es pas mal non plus pour un preux chevalier, mais j'espère que t'es courbaturé de partout parce qu'avec ce que je te réserve, t'es pas prêt de vouloir repartir. Ni par la fenêtre et encore moins par la porte" Sans rien ajouter d'autres, elle gardait néanmoins ce même sourire espiègle qui ne quittait presque jamais son visage lorsqu'elle avait Kyaw en face d'elle et puis l'entraina dans le couloir dans le but de descendre au rez-de-chaussée. Sur son chemin, en voyant Cobb un peu trop tendu elle ne put garder ses pensées bien au chaud "Bah voyons Cobb, respire. Tu devrais demander à Marine un peu d'aide, je suis sûre qu'elle a de quoi te détendre." Elle adressa un sourire sarcastique au couple puis se concentra sur l'homme qu'elle avait accepté d'épouser "Tu veux boire un truc avant où je te kidnappe directement et on passe aux choses sérieuses ?".  La jolie blonde fronça néanmoins les sourcils en voyant Logan enlacer sa meilleure amie "Tu dois repartir pour une réunion dans la nuit où je peux te garder autant de temps que je veux ?"
Revenir en haut Aller en bas
Cameron C. Davis
Pi Beta Phi
Disponibilité pour RP : Oui
Featuring : Austin Mahone
DC : Jewel McCoy (Crossover)
Isobel W. McCoy (Crossover)
Lwyn Sein Zaw

Messages : 78
Who I am? : Tu es mon paradis mais je suis probablement ton enfer
People around me : Envoyez un mp !
What I've done : //
Where I'm going : //
Social Network : //
Date d'inscription : 03/07/2015
MessageSujet: Re: It's party time   It's party time EmptyJeu 3 Sep - 16:46

Info: Je suis désolée si Cameron a l'air d'en vouloir au monde entier Rolling Eyes C'est juste que ça le gave d'aller à cette soirée, donc il a décidé d'être chiant Rolling Eyes

La journée avait été relativement calme pour Cameron. Dans un premier temps, il avait passé la matinée à rattraper ses heures de la veille, mais s'était dépensé dans l'après-midi avec son entrainement de boxe. Lorsqu'il avait commencé la boxe vers l'âge de six ans, le but était de l'aider à se canaliser. Reconnu hyperactif, c'était un sport comme un autre pour l'aider à épuiser son énergie. Au début, Cameron aurait préféré un sport moins violent. A l'âge de six ans, il était rempli d'appréhension, mais heureusement pour lui, son entraineur était un homme de parole et les débuts en boxe consistait à apprendre les fondements, la discipline et les règles du sport. La boxe ne devait pas servir pour tabasser le premier venu dans la rue et d'ailleurs, Cameron n'avait même pas accepté de suivre ce sport dans le but de tabasser qui que ce soit. Il apprenait les techniques, il savait les maitriser depuis maintenant douze ans de pratique, mais s'il pouvait s'en passer, c'était bien aussi.

Une fois rentré, Cameron monta à l'étage pour rejoindre sa chambre. Il se posa quelques minutes, son téléphone portable dans la main pour voir ce qu'il avait pu louper. Ce soir, il savait qu'il y avait une soirée de prévue chez les Delta Gamma. Pas sûr d'avoir envie de s'y rendre, cette idée le faisait gamberger. C'était pas dur de comprendre le pourquoi, puisque Lina se trouvait dans cette confrérie précisément. Avec un peu de chance, elle serait chez elle et non pas à cette soirée. Au fond, il ne savait pas trop ce qu'il préférait, mais quelque soit le choix, aucun des deux ne lui donnait envie de s'y rendre. Cameron avait néanmoins promis de ne pas jouer les lâcheurs avec Fletcher, bien qu'il y avait de fortes chances pour qu'il passe sa soirée collé à Marine et que cette pimbêche en jouerait pour tenter de faire rager James, alors qu'il en avait absolument rien à foutre de cette fille. Pire encore, elle s'amuserait avec Fletcher dans le seul but de combler un ennui et lorsqu'elle trouvera beaucoup mieux, elle lui fera comprendre qu'elle en a rien à foutre de lui. Cameron se fichait pas mal de cette fille, en tant normal, mais l'idée qu'elle utilise son meilleur ami à ce point le déplaisait. Cependant, Fletch' était un grand garçon et Cam' n'avait rien à dire, mais n'en pensait pas moins.

Un peu avant l'heure, Cameron finit par se bouger un peu pour se trainer jusqu'aux douches et s'y perdre pendant une dizaine de minutes. Il opta pour un t-shirt Armani noir et un Jeans Louis Vuitton. A ses pieds, il se contenta de sneakers blanches. Lorsqu'il fut prêt, il attendit que Fletcher soit prêt lui aussi pour descendre rejoindre les autres, en s'abstenant de communiquer son manque d'envie pour cette soirée, bien qu'il n'y avait qu'à regarder sa tête pour le comprendre. Lorsque James et Logan arrivèrent, main dans la main qui plus est, Cameron ne pouvait s'empêcher de se dire qu'un chef gay à la tête d'une confrérie comme la leur, ça relevait presque du ridicule. C'était un peu comme dire que la chef des TX était conne comme ses pieds, ou encore que Marine préférait les boobs aux mecs. A cette pensée, il ne pu s'empêcher de comparer avec Nathan qui était à ses yeux le chef parfait pour ce genre de confrérie, comme il l'avait été à Miami. Néanmoins, Cameron n'avait rien contre les homos, ils faisaient ce qu'ils voulaient, mais ça ne l'empêchait pas de penser que la situation actuelle les décrédibilisait un peu, beaucoup, surtout quand en plus, ils passaient leur vie à se tenir la main, même dans la confrérie.

Le jeune homme écoutait d'une oreille les recommandations de son chef alors qu'il n'était même pas certain d'y rester plus d'une heure. Au moins, on ne pourrait pas lui reprocher d'y avoir participer, même si une heure plus tard, il trouverait bien mieux à faire que rester chez les Delta Gamma. C'était un peu la confrérie qu'il essayait d'éviter depuis l'arrivée de Lina, ce qui était bien difficile étant donné l'alliance entre les Delta Gamma et les Pi Beta Phi.

« ...pas question de rompre cette unité pour quelque connerie que ce soit. »

En entendant la fin de sa phrase, Cameron ne pu s'empêcher de sourire jaune. De tous les PBP, c'était le seul qui avait un réel problème avec la chef et donc, probablement que s'il y en avait un dans l'histoire qui mourrait d'envie d'en pourrir une, c'était sans doute lui. Cameron, lui, ne détestait pas assez Lina pour faire un scandale en plein milieu d'une soirée. D'autant plus qu'il n'était pas autant dans la merde que James qui lui, avait une dent contre la chef et inversement. En tout cas, une chose était certaine : Cameron n'était pas d'humeur, mais n'ajoutait rien.

Ensuite, il fallait s'amuser à escalader des murs. La question que le jeune Davis se posait : Pourquoi aller chercher des fenêtre à l'étage alors qu'il y en avait au rez-de-chaussée. Il suffisait de passer par la fenêtre sans se faire chier à monter et descendre à des cordes. Il avait eu sa dose d'entrainement, c'était pas pour qu'en plus il doive jouer les spidermen. Il se laissa glisser à la corde pour dire de s'échapper de sa confrérie, non sans une remarque à Fletcher « Tu m'expliques pourquoi ils n'ont pas juste ouverts les fenêtres du rez-de-chaussée ? » L'étape suivante, faire le chemin inverse en grimpant – encore – à une corde. C'était pas un exercice très compliqué puisque il était impératif que Cam' ait de la force dans les bras et dans les jambes pour la boxe. Le break dance l'aidait aussi, mais l'idée de grimper l'énervait, c'était un fait. Il débarqua dans une chambre d'une des filles « Vous avez oublié le tapis rouge les filles » sans réclamer son dû, il n'attendit même pas la réponse de l'une d'elle pour quitter la chambre et prendre les escaliers pour le rez-de-chaussée où se passait le reste de la fête. Pas vraiment enthousiaste à l'idée de  s'amuser, Non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: It's party time   It's party time Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
It's party time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» It's party time
» (Jahan) Party time
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» 60 terroristes du Tea Party tiennent le Congrès américain en otage
» Loups Garous Party 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life in Boston rpg :: Corbeille :: Archives :: Rp's terminés & Abandonnés :: Rp's abandonnés-
Sauter vers: