AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Demande de partenariat
Ven 26 Fév - 20:51 par Invité

» 16.02.16 - LE FORUM FERME SES PORTES.
Jeu 18 Fév - 15:51 par Miss Petunia Garner

» Flash | ft. Lily-Rose Rivest
Lun 15 Fév - 21:05 par Lily-rose F. Rivest

» Never say goodbye because saying goodbye means going away and going away means forgetting (Ninette ♥︎)
Lun 15 Fév - 20:27 par Isobel W. McCoy

» Mon Voisin Du Dessus (MVDD)
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» À quoi te fait penser ce mot
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» Le changement, c'est maintenant !
Dim 14 Fév - 12:18 par Shivani K. Shukia

» Une rose à dix
Dim 14 Fév - 12:11 par Isobel W. McCoy

» L'horloge parlante
Dim 14 Fév - 12:10 par Isobel W. McCoy

Points confréries
Delta Upsilon — 825 pts
Kappa Pi — 777 pts
Sigma Nu — 535 pts
Delta Gamma — 510 pts
Pi Bêta Phi — 300 pts
Thêta Xi — 60 pts
Vidéo

Partagez | 
 

 Rien n'est plus vivant qu'un souvenir ~ Edward

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Rien n'est plus vivant qu'un souvenir ~ Edward    Dim 26 Juil - 2:20




Rien n'est plus vivant qu'un souvenir

En ce jour de weekend, Jade ne savait pas trop comment passer son temps. Elle avait toujours cette habitude d'aller passer une heure ou deux avec les enfants malades de l'hôpital de Boston, mais pas de quoi combler une partie de la journée. Elle ne pouvait pas y rester autant de temps qu'elle le voulait, puisque ces enfants devaient aussi se reposer et recevoir leurs soins quotidiens. Couchée sur son lit, les jambes pendantes, elle regardait le chat de sa sœur se pavaner sur la moquette de sa chambre. Le soleil donnait dessus et donc, la réchauffait. La chaleur attirait les chats, y compris celui-là. La jeune fille gonflait ses joues et les dégonflait aussi tôt, ne sachant quoi faire. Elle faisait travailler son cerveau, elle réfléchissait. Rester enfermée par un temps aussi radieux qu'il faisait aujourd'hui la faisait culpabiliser de rester là, mais quelque part, elle n'avait pas non plus envie de sortir toute seule en ville. Jade descendit de son lit et se rendit dans la chambre de sa sœur à la recherche de cette dernière. La chambre était vide, elle chercha dans la maison, mais toujours pas de trace de Lina. Enfin, en croisant son père dans le couloir elle l'interpela avec l'espoir que lui sache où se trouve sa sœur "Papa, Lina n'est pas là ?". Son père la regarda avec un sourire attendrissant sur le visage. Il était toujours très doux avec ses filles et toujours au petit soin. "Elle est sortie voir des copines je suppose" Lina tira la tête, parce qu'elle aurait voulu accompagner sa grande-sœur, mais cette dernière n'avait même pas songer la prévenir. D'un autre côté, elle pouvait aussi comprendre que Lina ne voulait pas toujours se coltiner sa petite sœur. Elles revenaient d'Angleterre, ça faisait un an que Lina n'avait plus vu revu ses amis proches, il était normal qu'elle en profite.

Jade se contenta de hausser les épaules et remonta dans sa chambre, non sans soupirer. Elle posa son regard sur ce chat qui lui avait l'air de s'éclater sur la moquette. Si seulement elle pouvait en faire autant. Sur sa table de nuit, prônait un livre qui lui tenait à cœur. C'était un livre que lui avait offert sa maman. En voyant la couverture de celui-ci, elle se rappelait de ce jour où elle avait été charmée par cette couverture. Trois jeunes qui partaient à l'aventure, sans aucune réelle destination, avec comme doctrine: la simplicité et l'amitié. Elle n'aurait pas le courage ni la franchise de le faire, mais cependant, elle y pensait parfois et ça la faisait rêver. "Sur la route" de Jack Kerouac était selon elle, un chef d'œuvre dans lequel elle se laissait bercer, elle se laissait kidnappée dans un monde qu'elle ne connaissait pas, mais qui la faisait rêver. Ce livre était son préféré et le relire lui faisait penser à sa maman. Jade prit le bouquin, une veste et à son tour quitta la maison "Papa, je vais lire un peu au parc pour prendre l'air" Ce dernier, toujours bien veillant, n'hésita pas à lui rappeler de ne pas parler aux inconnus – et il n'avait aucun souci à se faire de ce côté là – mais aussi de faire attention à elle. Après tout, elle n'avait encore que quinze ans, elle était dans l'adolescence et elle apprenait seulement la vie. Mais loin des adolescentes de son âge. Elle n'avait jamais eu le crédit de ressentir cette chaleur dans l'estomac à chaque fois qu'elle croisait un garçon qui lui faisait tourner la tête, comme Lina l'expliquait vis à vis de Cameron. Non, elle n'avait ressentit que ce genre d'adrénaline pour la danse, ou encore de la compassion et du plaisir en passant du temps avec ses petits malades.

Jade se laissa déambuler dans les rues de Boston, jusqu'au parc. Elle connaissait la ville pour y avoir grandi et vécu avant de partir pour l'Angleterre, à l'annonce de la maladie de sa maman. Cette dernière avait voulu vivre ces derniers moments avec toute sa famille réunie, y compris celle d'Angleterre. C'est pourquoi toute la petite famille Watson avait dû abandonner Boston pour ce pays si différent aux yeux de Jade. Aujourd'hui, elle se rappelait quand même du chemin pour se rendre au parc, se remémorant les moments passés dans ces mêmes rues, avec ses parents ou encore avec sa sœur. Dans le parc, ça grouillait de monde, mais l'endroit restait serein et silencieux pour autant. Toutes ces personnes étaient là pour profiter de la nature, mais surtout du beau temps. Sur sa route, la jeune fille laissa sa curiosité s'emparer d'elle et observait tout ce petit monde. Dans un coin, une mère apprenait à son petit garçon à faire ses premiers pas et sur la bouille de cet enfant se lisait de la joie et du bonheur. Un peu plus loin, une jeune fille lisait son magazine, la tête sur les genoux de son copain et ce dernier laissait ses doigts se balader dans la chevelure de sa belle. Sur un banc, deux femmes âgées se remémoraient leur jeunesse commune et puis un peu plus loin, il y avait un garçon sur un banc. C'était probablement le seul banc de libre, le seul banc où Jade pourrait s'installer pour poursuivre sa lecture. Le tout était de lui demander quelque chose: particulièrement si elle pouvait s'installer près de lui. Elle commença par s'en approcher, puis après un long soupire d'encouragement, se lança.

"Hm… Excuse moi.. Est-ce… Est-ce que je peux m'asseoir là ? Enfin, je veux dire qu'il n'y a plus d'autres bancs de libres et j'aimerais bien m'asseoir ailleurs que par terre pour lire."


Jade plia le coin de son livre, un peu trop nerveuse. S'il lui refusait la place, elle allait se retrouver un peu bête face à tout ce monde. Elle n'avait même pas été obligée de lui expliquer le pourquoi du commun, mais c'était plus fort qu'elle.

"Promis, je ne fais pas de bruit et je me fais toute petite, je… je viens juste lire un peu… en prenant l'air."





© charney

Revenir en haut Aller en bas
Theta Xi
Disponibilité pour RP : Oui
Featuring : Jamie Campbell Bower
Messages : 88
Who I am? : Qui suis-je ?
People around me : Qui vous-êtes ?
What I've done : Qu'est-ce qu'on fait ?
Social Network : Email
CellPhone : Téléphone
Relations : Jade : meilleure amie
Elena : Confidente

Date d'inscription : 06/07/2015
MessageSujet: Re: Rien n'est plus vivant qu'un souvenir ~ Edward    Dim 26 Juil - 3:15

"Tous les immortels de naissance savent d'instinct comment s'en accommoder mais Wowbagger n'était pas ce ceux-là. Pour tout dire, il en était même venu à les détester, ce ramassis de salauds trop sereins. L'immortalité lui était tombée dessus par inadvertance, à la suite d'un malencontreux concours de circonstances mettant en jeu un accélérateur de particules irrationnelles, une collation liquide et une paire d'élastiques. Les détails précis de l'accident sont sans importance car jamais personne n'est parvenu depuis à reproduire les circonstances exactes de son déroulement et nombreux sont ceux qui à s'y essayer ont fini ridiculisés ou morts, voire les deux."

Voilà un petit moment maintenant que Edward était assis là sur ce même banc, le nez plongé dans un roman. à sa gauche gisaient deux autres livres empilés les uns sur les autres et à sa droite, encore deux autres, installés de la même manière. Le tout formant la trilogie en cinq volume "Le Guide du Voyageur Intergalactique" dont le jeune homme raffolait. Il venait déjà de lire les deux premiers, bien qu'il les connaisse par coeur. Ce n'était pas toujours un atout d'avoir une super mémoire. Il n'y avait plus de suspens à relire des histoires, même si elles dataient d'il y a longtemps.

"Wowbagger ferma les yeux, l'air sinistre et las, se mit un morceau de jazz léger sur la stéréo de bord et songea qu'il aurait sans doute pu s'y faire, s'il n'y avait eu les dimanches après-midi... oui, il aurait pu s'y faire. Au début, ça avait été le pied, il s'était bien éclaté, vivant dangereusement, prenant plein de risques, mettant le grappin sur de juteux investissement à long terme, bref, on pouvait dire qu'il enterrait absolument tout le monde."

L'autre inconvénient de ses capacités mémorielles, était qu'il lisait un peu trop vite les livres et donc les finissait très rapidement. Il en était déjà au troisième tome. Que ferait-il une fois qu'il les aura tous fini ? Oui parce qu'il allait lire tout le reste aujourd'hui, bien installé sur ce banc, sous les chahuts des enfants aux alentours, des gens qui promenaient leur chien et des jeunes de son âge qui couraient derrière une balle. Il faisait beau aujourd'hui. Ce n'était pourtant pas ce qui avait inciter le jeune homme à mettre le nez dehors. Il aimait bien être dehors, à déambuler dans les rues ou bien se balader dans un parc. Ca le changeait un peu des études qu'il affectionnait pourtant tellement. Et quand il ne déambulait pas dans les rues, dans le parc, qu'il n'étudiait pas et n'avait rien à faire, alors il pouvait se rabattre sur un film à regarder, un jeu vidéo à faire, ou une bonne sieste pourquoi pas.

"Sur la fin, c'étaient les dimanches après-midi qu'il avait commencé à ne plus encaisser, avec ce terrible désoeuvrement qui vous saisit sur le coup des quatorze heures cinquante-cinq, quand vous savez que vous avez déjà pris tous les bains que vous pouviez prendre ce jour-là, quand vous savez que vous aurez beau vous écorcher les yeux sur les articles du journal, quels qu'ils soient, vous n'arriverez jamais à les lire vraiment, ni à appliquer cette révolutionnaire nouvelle technique de taille des arbres qu'on y décrit, quand vous savez que, tandis que vous contemplez la pendule, les aiguilles s'avancent inexorablement vers le chiffre quatre, funeste présage de cette languissante heure du thé, triste tasse pour les âmes."

Sous une brise légère et agréable, sous les rayons du soleil qui faisaient scintiller ses cheveux blonds, sous le chant des oiseaux étouffant sous les cris des enfants non loin, bien ancré dans sa lecture, le jeune Edward poursuit son volume "La Vie, l'Univers et le Reste" en prenant plaisir à retrouver les aventures d'Arthur Dent et de Ford Prefect qu'il connaissait pourtant par coeur. Ce n'était pas bien grave après tout, c'était pour lui un bon divertissement très instructif et passionnant. Il était tellement dedans qu'il ne remarqua même pas une approche vers lui. Mais les premières paroles d'une jeune fille lui firent redresser vivement la tête.

"Hm… Excuse moi.. Est-ce… Est-ce que je peux m'asseoir là ? Enfin, je veux dire qu'il n'y a plus d'autres bancs de libres et j'aimerais bien m'asseoir ailleurs que par terre pour lire."

Un rapide coup d'oeil à l'étrangère qui venait de l'interrompre dans sa lecture et le jeune homme repéra effectivement un livre dans ses bras. Elle était jeune mais avait l'air plutôt craintive. Inutile de la mettre mal à l'aise d'avantage, Edward s'empressa de répondre en étirant un sourire :

- Oui bien sûr ! Ces bancs sont publics, ils sont à tout le monde après tout.

Il se rendit compte cependant qu'il avait fait de ce banc son petit espace personnel avec ses livres qui traînaient de chaque côté. Confus, Edward se hâte de les retirer pour faire une place à la jeune inconnue et les refourgua aussitôt dans son sac qu'il tenait à ses pieds.

"Promis, je ne fais pas de bruit et je me fais toute petite, je… je viens juste lire un peu… en prenant l'air."

- Il n'y a pas de soucis, répondit-il, se voulant rassurant.

Il regarda l'inconnue prendre alors place et s'apprêta à reprendre sa lecture comme si rien ne l'avait interrompu lorsque son regard buta sur le titre du livre que tenait la jeune fille.

- "Sur la route" de Jack Kerouac, finit-il par dire alors d'une voix calme et sereine avec une pointe d'intérêt, lecture passionnante n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rien n'est plus vivant qu'un souvenir ~ Edward    Jeu 30 Juil - 10:01




Rien n'est plus vivant qu'un souvenir

Sur le trajet la conduisant jusqu'au parc, la jeune fille en profita pour s'aérer l'esprit et se remémorer les moments passés ici lorsqu'elle était petite. Avec sa sœur, à jouer à la poupée lorsqu'elles étaient petites, ou à courir dans le parc avec sa mère qui ne cessait de garder un œil sur ses deux petits bijoux. Lina et Jade s'étaient toujours très bien entendues, mais comme dans chaque famille, il y avait aussi parfois des disputes. Soit parce que Jade voulait emprunter trop souvent les affaires de Lina, ou parce qu'elles voulaient toutes les deux jouer à la même poupée, mais au fond elles étaient relativement fusionnelles. Sa sœur était la plus importante pour Jade, depuis la mort de leur mère. Elle ne la prenait pas pour une deuxième maman, non, parce qu'elle n'avait que deux ans de plus, mais elle était importante pour son équilibre psychologique. Avec Lina, elle se sentait beaucoup plus forte et c'était tout ce qui comptait. Sur le chemin, Jade revivait tous ces moments passés avec elle et ne les regrettait pas, aucun. Elle aurait voulu en revivre encore, mais les choses changeaient beaucoup trop vite. Déjà, leur maman n'était plus de ce monde, mais Lina avait sa petite vie à elle aussi. Lina était proche de ses amis et même si elle en voulait beaucoup à Cameron, Jade savait que le PBP était important pour elle. La petite sœur ne faisait pas partie de ce petit groupe et quelque part, elle ne le voulait pas. Elle s'entendait bien avec chacun d'entre eux, mais voilà, Jade était différente et ne se sentait pas très à l'aise avec eux. Elle n'avait pas les mêmes centres d'intérêt et en plus, elle essayait de faire un effort quant à cette manie de toujours vouloir suivre sa sœur partout. Alors à son tour, elle s'était promise de se faire des amis et ça commencerait aujourd'hui.

Dans ce parc, Jade espérait dans un premier temps se ressourcer et se réhabituer à cette ville, à cette manière de vivre et de penser qu'avaient les bostoniens. C'était assez différent de l'Angleterre et même si la jeune Watson avait passé la plus grande partie de sa vie ici, elle avait pourtant bien l'impression d'y être étrangère. Elle était partie il y a de cela un an avec des espoirs plein la tête concernant la maladie de sa maman et aujourd'hui ils étaient revenus, mais à trois. Ses espoirs avaient volé en éclat le soir où sa mère a succombé à sa maladie. Difficile de le croire, mais surtout à l'admettre, Jade n'avait pas eu le choix et aujourd'hui, revenir dans cette ville était un peu plus compliqué, mais comme lui avait dit son père, il fallait un temps d'adaptation. Il fallait se laisser le temps d'accepter la perte de sa maman et aussi cruel était-ce de le dire, Jade n'avait pas le choix, alors elle s'efforçait de le faire et aujourd'hui, elle se sentait bien dans ce parc, avec son livre, entourée de toute cette nature. Elle se ressourçait, elle se remémorait, elle vivait un peu à sa façon, à son rythme.

Sur ce banc, avec cet inconnu à ses côtés, elle culpabilisait de lui voler de son espace. Elle aurait préféré aller s'asseoir sur un banc où elle ne gênerait personne, mais c'était le seul plus ou moins libre. D'ailleurs, elle se félicitait même d'avoir oser lui demander, avant, elle aurait sans doute cherché un autre endroit pour s'installer, un endroit qui ne lui aurait pas demandé un tel effort. Le jeune homme avait accepté et s'était empressé de récupérer plusieurs bouquins qui trainaient à côté de lui. Jade s'était contentée de lui adresser un sourire timide, voir mal à l'aise.

"Certes, mais si tout le monde pouvait penser comme ça."

Elle lui sourit à nouveau. Effectivement, tout le monde ne l'aurait pas laissée s'asseoir, comme par exemple ce garçon, un peu plus loin étendu de tout son long sur un seul et unique banc. Il n'avait rien d'un SDF pourtant, alors pourquoi empêchait-il les autres de s'installer à ses côtés ? Plutôt que de se reposer chez lui, ou même dans l'herbe, il préférait empêcher des enfants ou encore des personnes âgées de s'asseoir. Elle trouvait ça vraiment nul, mais elle n'était en aucun cas capable de lui dire, alors elle rageait intérieurement.

"Ca fait longtemps que tu es dans ce parc ? Pour avoir emmené tous ces livres, j'imagine que tu comptes rester ici quelques heures ?"

Un léger rire s'échappa de ses lèvres rosées. Jade passa une main dans sa crinière blonde, puis se plongea dans son livre. La voix de l'inconnu la sortit à nouveau lorsqu'elle entendit le titre de son bouquin. Instinctivement, elle regarda la couverture, comme pour s'assurer qu'il s'agissait bien de son livre à elle dont il parlait.

"Oui, tu connais ? J'adore ce livre, je l'ai au moins lu 5 fois ! Bon, c'est un grand classique, mais voilà, ça me touche. J'aime beaucoup la liberté que dégage ce livre."

Elle posa ses yeux bleus sur le bouquin du jeune homme. Essayant d'en déchiffrer le titre.

"Je ne connais pas ton livre. Ca raconte quoi ?"

En attendant sa réponse, Jade remarqua qu'ils étaient en train d'avoir une discussion assez continue, mais aucun des deux ne savaient le prénom de l'autre.

"Je m'appelle Jade. T'es à Boston depuis longtemps ?"



© charney

Revenir en haut Aller en bas
Theta Xi
Disponibilité pour RP : Oui
Featuring : Jamie Campbell Bower
Messages : 88
Who I am? : Qui suis-je ?
People around me : Qui vous-êtes ?
What I've done : Qu'est-ce qu'on fait ?
Social Network : Email
CellPhone : Téléphone
Relations : Jade : meilleure amie
Elena : Confidente

Date d'inscription : 06/07/2015
MessageSujet: Re: Rien n'est plus vivant qu'un souvenir ~ Edward    Jeu 30 Juil - 15:00

"Certes, mais si tout le monde pouvait penser comme ça."

Edward devinait aisément la suite de la phrase. Si tout le monde pouvait penser comme ça, la vie serait plus belle. Mais s'il y avait bien une chose que Edward savait, c'était que les choses dans la vie étaient loin d'être aussi simple. Edward haussa les sourcils tout en hochant la tête et pinçant les lèvres pour approuver les dires de la jeune fille dont il ignorait tout si ce n'était qu'il semblait partager avec elle une timidité commune. Sitôt après, il reprit son sourire et jeta un rapide coup d'oeil aux alentours, confirmant ainsi par lui même de la prise de tous les bancs du coin. Le jeune homme rangea rapidement ses livres dans son sac. De toute façon, deux avaient déjà été lu, donc ils ne servaient plus pour le moment. Et les deux autres, il n'aura qu'à les rechercher quand le moment sera venu. Pour l'instant, il en avait encore un en main. C'est alors qu'il casait tout ce petit monde dans son sac en essayant de bien les ranger (parce qu'il aimait l'ordre partout), que la voix de l'inconnue attira de nouveau son attention :

"Ca fait longtemps que tu es dans ce parc ? Pour avoir emmené tous ces livres, j'imagine que tu comptes rester ici quelques heures ?"

Elle émit un petit rire qui fit sourire le jeune homme alors qu'il s'était redressé sur le banc, collant son dos au dossier.

- Pas tant que ça en fait, répondit-il alors.

Il jeta rapidement un oeil à sa montre avant d'ajouter :

- Ca fait un peu plus d'une heure et demi que je suis là et comme je suis à la moitié de ma lecture, je compte bien resté encore ce même laps de temps pour pouvoir lire les autres.

Remarquant le titre du livre de la jeune fille, Edward ne put s'empêcher de lui en toucher un mot.

"Oui, tu connais ? J'adore ce livre, je l'ai au moins lu 5 fois ! Bon, c'est un grand classique, mais voilà, ça me touche. J'aime beaucoup la liberté que dégage ce livre."

- Cinq fois ? Tu dois vraiment beaucoup l'aimer et le connaître par coeur ! Mais je te comprends, c'est vrai qu'il est bien. J'avais onze ans quand je l'ai lu pour la première et unique fois. Je l'avais vu en bibliothèque, je ne l'ai pas à la maison et donc je n'ai pas eut l'occasion de le relire depuis. En tout cas, je l'aime pour les mêmes raisons que toi.

C'est alors que la jeune fille posa son regard sur la couverture du livre que tenait Edward, ouvert à la page où il s'était arrêté. Le jeune fille l'observa avant de l'imiter.

"Je ne connais pas ton livre. Ca raconte quoi ?" demanda l'inconnue.

Edward referma son livre et le leva, couverture face à elle pour qu'elle puisse mieux le voir avant de lui répondre en souriant avec enthousiaste :

- Tu ne connais pas le Guide du Voyageur Galactique ? C'est un grand classique ! A la base, il s'agissait d'un feuilleton radiophonique fait par Douglas Adams en 1978 mais il en a ensuite fait un roman : la célèbre trilogie en cinq tome, entre 1979 et 1992.

Un par un, le jeune homme sortit chacun des livres en poursuivant :

- Regarde, le tome un : "Le Guide du Voyageur Galactique". Puis tu as le deuxième, "Le Dernier Restaurant Avant La Fin Du Monde", ensuite, celui que je lis : "La Vie, l'Univers Et Le Reste." Après il y a "Salut Et Encore Merci Pour Le Poisson". Et enfin le dernier : "Globalement Inoffensive". L'histoire est un peu compliquée à raconter. En fait, ça parle d'un homme, Arthur Dent, le héros de l'histoire et de son ami Ford Prefect et de leurs aventures après que la Terre ait été détruite par les méchants Vogons pour faire une voie express hyperspatiale. Ils vivent donc des aventures délirantes pour une importante quête : la question fondamentale sur la vie, l'univers et le reste. C'est vraiment génial comme livre, je te le conseille et les personnages sont tous fabuleux ! Arthur, un anglais tout ce qu'il y a de plus banal sauf qu'il aime pas le thé ! Ford, un extra terrestre semi-demi-frère du président de la galaxie, un président à temps partiel je précise ! Il y a Trillian, une terrienne journaliste inter-temporelle, puis aussi Marvin, un androïde dépressif et parano et puis...

Il s'interrompit soudainement.

- Je parle trop peut-être...?

Il n'y pouvait rien, il était passionné. Ces romans étaient de loin ses préférés.

"Je m'appelle Jade. T'es à Boston depuis longtemps ?"

- Ah euh je m'appelle Edward Hoff, répondit précipitamment le garçon en se rendant compte qu'il avait failli aux bonnes manières des présentations, non à vrai dire, je suis arrivé très récemment. Je viens d'Angleterre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rien n'est plus vivant qu'un souvenir ~ Edward    Mer 5 Aoû - 21:20




Rien n'est plus vivant qu'un souvenir

Jade avait parfois tendance à croire que le monde était beau et que toutes les personnes l'entourant étaient gentilles, douces et respectueuses. Dans sa grande naïveté, elle y croyait dur comme fer. Peut-être était-ce parce que sa mère l'avait élevée de la sorte, ou du moins, lui avait laissé croire que parfois, on pouvait tomber sur de bonnes personnes. Ce garçon prenant toute la place sur le banc, un peu plus loin était purement égoïste. Il ne pensait qu'à lui. Il ne se disait pas une seconde qu'une personne âgée aurait peut-être besoin de s'asseoir. Il ne se disait pas non plus qu'une personne à mobilité réduite ressentirait aussi le besoin de se reposer. En regardant le visage de son interlocuteur, Jade comprit qu'il était un peu de son avis, mais peut-être que lui avait compris que le monde était carrément stone depuis quelques années déjà.

En voyant tous les livres à ses côtés, Jade en conclu qu'il était là depuis un bon bout de temps. Autant de livre lu ou simplement à lire, soit il ne se rendait pas compte que c'était impossible, à part y passer une semaine, soit ce garçon était un peu surhumain. A sa réponse, Jade faillit presque tomber du banc où elle se trouvait. Il n'était là que depuis une heure et demi et il avait déjà lu la moitié de ses livres. Chose qu'elle était incapable de faire. Elle était même certaine qu'importe quel humain ne pouvait pas arriver à ce quota de lecture en si peu de temps.

"Mais comment tu fais ? Tu lis en diagonale ? Ou tu connais ces livres par cœur ?"

Jade regardait tantôt la pile de livre, tantôt le jeune homme, essayant de savoir comment il arrivait à lire tout ça en si peu de temps.

"Ou alors tu te prépares pour un concours de lecture, ou quelque chose comme ça non ?"

Elle, elle lisait "sur la route". C'était son livre coup de cœur et fétiche. Le film l'avait un peu choquée, mais elle trouvait beaucoup d'inspiration dans le livre et puis, ce n'était pas la même chose. Avec le cinéma, elle avait les images alors que le livre, elle pouvait encore se permettre d'inventer un monde en rapport avec l'histoire que racontait l'auteur.

- Cinq fois ? Tu dois vraiment beaucoup l'aimer et le connaître par coeur ! Mais je te comprends, c'est vrai qu'il est bien. J'avais onze ans quand je l'ai lu pour la première et unique fois. Je l'avais vu en bibliothèque, je ne l'ai pas à la maison et donc je n'ai pas eut l'occasion de le relire depuis. En tout cas, je l'aime pour les mêmes raisons que toi.

Jade avait eu ce livre pour ses douze ans. Elle avait commencé à le lire, mais le trouvait bien compliqué. Après, sa maman avait pris le temps de le lire avec elle et l'aider à le comprendre et puis en le relisant toute seule, elle s'était faite sa propre histoire, sa propre idée du livre et de l'auteur. C'était un cadeau assez précieux, parce que c'était quelque chose qu'elle avait partagé avec sa mère.

"Je peux te prêter le mien si tu veux le lire à nouveau. Ca me ferait plaisir tu sais. En plus, peut-être que ça nous permettrai de nous revoir et d'en discuter une fois de plus"

A ses mots, Jade rougit. Elle n'avait pas l'habitude de faire ce genre de proposition à un garçon, bien que ce soit une proposition toute honnête, sans aucune arrière pensée. Elle n'était pas comme ça, pas du tout à courir après les garçons ou à se rendre intéressante. C'était un monde qui lui faisait encore un peu peur et qui lui était assez inconnu alors elle préférait y pénétrer avec Lina. Au moins, elle était sûre de ne pas se faire trop de mal.

Jade se pencha pour essayer de voir la couverture du livre qu'il était en train de lire. Le jeune homme l'aida à y voir plus claire. Ca ne lui disait pas grand-chose.

- Tu ne connais pas le Guide du Voyageur Galactique ? C'est un grand classique ! A la base, il s'agissait d'un feuilleton radiophonique fait par Douglas Adams en 1978 mais il en a ensuite fait un roman : la célèbre trilogie en cinq tome, entre 1979 et 1992.

Jade répondit à la négative avec un simple signe de la tête, gonflant en même temps les joues, un peu déçue de n'en avoir jamais entendu parler. Le blondinet lui fit un petit résumé de l'histoire et la présentation des personnages.

"Non pas du tout. C'est intéressant ce que tu dis, ça m'aide à connaître des choses que je ne connais pas. Est-ce que tu qualifierais ça d'histoire fantastique ? C'est le genre de livre que tu aimes lire ? Ou tu lis un peu de tout ?" Jade était assez curieuse pour avoir qu'un simple style, alors elle reprit de plus belle "Moi j'essaie de lire un peu de tout. J'aime bien m'intéresser aux choses que je ne connais pas. Comme ton livre par exemple" A nouveau elle laissa un rire maladroit franchir ses lèvres.

La jeune blonde se présenta en lui donnant son prénom. Le dénommé Edward en fit de même ce qui tirait un sourire sur le visage de Jade

"Oh toi aussi ? Enfin non. Je suis née et j'ai grandi ici, mais il y a un an mes parents ma sœur et moi nous sommes partis dans de la famille en Angleterre. On est revenu il y a une petite semaine. Tu viens d'où en Angleterre ? Tu te plais ici ? Ou t'as pas encore eu beaucoup le temps de visiter ?"




© charney

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Theta Xi
Disponibilité pour RP : Oui
Featuring : Jamie Campbell Bower
Messages : 88
Who I am? : Qui suis-je ?
People around me : Qui vous-êtes ?
What I've done : Qu'est-ce qu'on fait ?
Social Network : Email
CellPhone : Téléphone
Relations : Jade : meilleure amie
Elena : Confidente

Date d'inscription : 06/07/2015
MessageSujet: Re: Rien n'est plus vivant qu'un souvenir ~ Edward    Mer 5 Aoû - 22:38

La jeune fille fut si surprise de la réponse d'Edward qu'elle manqua de peu de vaciller du banc, sous le regard intrigué du jeune homme qui eut un peu de mal à comprendre cette lueur de stupéfaction que la demoiselle avait dans les yeux. Pour lui, c'était si naturel qu'il en oubliait que pour les autres, ça sortait de l'ordinaire. Il s'en rendait toujours compte trop tard, lui qui pourtant voulait éviter les débats sur le pourquoi du comment. Quoi que, il ne pensait pas qu'il risquerait quoi que ce soit avec elle. Elle avait l'air si gentille, honnête et timide.

"Mais comment tu fais ? Tu lis en diagonale ? Ou tu connais ces livres par cœur ?" finit-elle par demander.

Ce fut là que le garçon se rendit compte de son erreur. Il aurait peut-être dû mentir sur son temps passer ici pour ne pas susciter la moindre interrogation. L'ennui étant qu'il n'aimait pas mentir. Un dilemme s'était imposé à lui et sa seule façon de répondre fut de suivre son instinct premier. Il avait répondu à la jeune fille de façon tout à fait naturel et voilà où cela l'avait à présent mener. Edward baissa un temps le regard, une demi-seconde peut-être, avant de le reposer, incertain, sur les prunelles de la jeune fille qui s'était mit à ses côtés sur le banc.

"Ou alors tu te prépares pour un concours de lecture, ou quelque chose comme ça non ?" ajouta t-elle.


- Non du tout, je lis assez vite, répondit-il modestement, mais je ne nies pas les connaître par coeur. Tu sais ce que c'est, quand on aime, on ne compte pas.

Il afficha un petit sourire, après quoi elle lui expliqua à quel point elle aimait le livre qu'elle lisait elle : "Sur la route". Eh bien voilà. Elle devait savoir alors ce que c'était que de connaître un livre par coeur, pour l'avoir cinq fois ! Encore une fois, pour Edward, l'évidence même voudrait qu'une seule fois suffise si on était vraiment à fond dans le roman. Alors cinq fois...C'était au tour du garçon d'être impressionné. Lire cinq fois un livre sans en être lassé, même tout simplement le simple fait de vouloir le lire cinq fois...

"Je peux te prêter le mien si tu veux le lire à nouveau. Ca me ferait plaisir tu sais. En plus, peut-être que ça nous permettrai de nous revoir et d'en discuter une fois de plus" proposa alors la jeune fille.

Edward figea son regard sur elle. Il ne s'attendait pas à une proposition de ce genre. Elle non plus apparemment, ses joues étaient devenues plus écarlates. Bien que Edward se repassait la proposition dans sa tête, il n'était pas passer à côté de ce détail. Il était plutôt observateur et ce n'était pas souvent qu'une fille, en plus d'engager une conversation sur des sujets qui l'intéresse, venait à vouloir lui prêter des affaires, alors qu'elle venait à peine de le rencontrer, là, au milieu du parc. Tant de naïveté était presque inquiétant. Edward se disait qu'elle aurait pu tomber sur n'importe qui pas forcément compatissant et honnête. En fait, en y pensant, le jeune homme s'estimait lui même heureux qu'elle ai porter son choix sur le banc où il se trouvait. Ca aurait été dommage que sa journée soit gâché par un individu peu recommandable et sans vouloir se vanter, Edward se trouvait dans la catégorie des "aucuns risques" !

- Je ne voudrais surtout pas te priver de ton livre, répondit aussitôt Edward.

Evidemment, il connaissait mot pour mot ce qui se trouvait dans le roman de la jeune fille. Cela dit, comme pour ses propres livres à lui, il trouvait toujours le plaisir de lire et relire des chose qu'il connaissait par coeur. Il n'avait pas eut vraiment le choix pour pouvoir profiter de ses livres. Et puis, quand on lisait, c'était toujours différent que de revoir dans sa tête. Il y avait moins de...concentration ?

- C-ce n'est pas que je ne veux pas te revoir hein ! ajouta précipitamment le jeune homme, craignant que son refus pouvait être mal pris, au contraire, ça me ferait plaisir qu'on puisse se revoir d'autres jours, plus souvent et pour discuter de livres, de romans, ou bien d'autres choses, de ce qu'on veut quoi, tu n'as pas besoin de te sentir obligé de me prêter un livre pour ça.

Il se tut après avoir débité peut-être un peu trop rapidement ce ramassis de mots qui le faisaient sans doute passer pour un idiot. Il se sentit incroyablement bête, et tentait de cacher son malaise. Pour cela, il conserva son sourire. Après tout, il n'avait rien fait de mal mais bon, il aurait pu faire un effort pour cette fois. Si déjà elle n'était pas très à l'aise avec lui, ce n'était vraiment pas le moment de renvoyer la balle. Le garçon présenta alors son roman, ou plutôt sa série de roman à la jeune fille, lui expliquant des détails que lui même jugeait inutile mais ne pouvait s'empêcher de dévoiler. Mais elle, elle ne connaissait décidément pas ces ouvrages.

"Non pas du tout. C'est intéressant ce que tu dis, ça m'aide à connaître des choses que je ne connais pas. Est-ce que tu qualifierais ça d'histoire fantastique ? C'est le genre de livre que tu aimes lire ? Ou tu lis un peu de tout ? Moi j'essaie de lire un peu de tout. J'aime bien m'intéresser aux choses que je ne connais pas. Comme ton livre par exemple"

Parler de choses qu'il aimait l'aidait à mettre son attitude timide de côté. La curiosité de la jeune fille le mettait en confiance.

- Pour tout dire, il s'agit en fait d'une histoire de science-fiction humoristique. Le but quand on lis quelque chose comme ça n'est pas de prendre ce qui est écrit au sérieux, c'est surtout un divertissement. Alors oui, j'aime lire ce genre de lire. C'est une façon comme une autre de se détendre et de rire un peu, d'une autre manière en tout cas. C'est moins classique que de regarder une émission à la télé ou des vidéos drôles sur youtube mais tellement plus originale.

Puis il ajouta d'un ton un peu plus bas, comme pour se dire à lui-même :

- D'ailleurs je préfère nettement ça car les vidéos sur le net ne m'ont jamais fait rire...

Il marqua une pause, puis redressa son regard sur la jeune fille avant de lui répondre, enthousiaste :

- Je lis aussi un peu de tout, ou du moins, je tente toujours de m'intéresser un peu à tout mais il y a tout de même quelques petites exceptions.

Il se tut à nouveau. Mais peut-être voudrait-elle plus de détails ? Edward reprit donc rapidement :

- Par exemple je n'aime pas les romans à l'eau de rose, ce genre de chose.

Il fallait dire aussi que ce n'était pas vraiment le genre d'atmosphère dans lequel il était le plus à l'aise. Mais il trouvait ça aussi mortellement ennuyeux et sans intérêt. En tout cas, Edward constata qu'il avait pas mal de point commun avec cette fille là ! Elle semblait tout aussi curieuse et avide de découverte que lui ! Avec pour plaisir d'étancher la soif de curiosité de la demoiselle, le jeune homme ajouta :

- Si tu veux les lire, ca serait avec joie que je te prêterais mes livres ! Je suis sûr qu'ils vont t'intéresser, et puis comme je les connais par coeur comme je l'ai dit, ça ne me dérange pas du tout. Tu peux les prendre et prendre tout ton temps pour bouquiner.

Enfin, les deux jeunes gens se présentèrent. Il fallait bien qu'ils y arrivent à un moment ou un autre après une conversation si bien commencer.

"Oh toi aussi ? Enfin non. Je suis née et j'ai grandi ici, mais il y a un an mes parents ma sœur et moi nous sommes partis dans de la famille en Angleterre. On est revenu il y a une petite semaine. Tu viens d'où en Angleterre ? Tu te plais ici ? Ou t'as pas encore eu beaucoup le temps de visiter ?"

Le sourire de Jade contamina Edward qui découvrit un nouveau "presque" point commun avec lui.

- Je suis né à Londres et oui, pour le moment je n'ai pas à me plaindre ici. Je suis déjà inscrit au lycée du coin et une sortie est déjà prévu, c'est plutôt un bon départ quand on débarque ici. J'ai un peu visiter les environs mais je ne me suis pas encore trop éloigné. Cela ne saurait tarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rien n'est plus vivant qu'un souvenir ~ Edward    Dim 23 Aoû - 11:32




Rien n'est plus vivant qu'un souvenir

Selon Jade, quelque chose n'allait pas avec ce garçon, ou du moins il était différent. La différence était-elle une tare ? Pas du tout, pourtant beaucoup de monde en avait peur et donc réagissait parfois assez violemment. Pour Jade, c'était la curiosité qui prenait place et donc, préférait montrer son intérêt. Un garçon qui lit autant de livre en si peu de temps n'était pas quelque chose de normal, mais ça l'intéressait. Elle voulait savoir comment il s'y prenait, parce que même en lisant en diagonale, elle n'était pas sûre de pouvoir lire autant de livre en si peu de temps. La jeune Waston le regarda baisser les yeux, mais elle ne le quittait pas des siens pour autant. Elle voulait vraiment comprendre, mais après peut-être que ce jeune homme ne voudrait rien dire de plus. Finalement, il lui avoua lire assez vite, ce qui la fit froncer les sourcils. A ce tarif, c'est plus que vite. Jade lui sourit face à cette citation que sa mère lui avait répété des centaines de fois: "Quand on aime on ne compte pas". Elle lui avait fait comprendre que les sentiments et l'amour d'une personne envers une autre étaient beaucoup plus importants que du superficiel. "C'est vrai. C'est marrant, ma maman me répétait souvent ce que tu viens de dire. Elle voulait qu'on apprenne, ma sœur et moi, que le plus important ce n'était pas toutes ces choses matérielles qui nous entourent, mais les sentiments et les ressentis de chacun. Au début je ne comprenais pas trop pourquoi elle me le disait, mais maintenant je comprends mieux." Depuis le décès de sa mère, Jade s'était répétée cette phrase des centaines de fois à nouveau, parce qu'au fond c'était vrai. Le jour de la mort de sa maman, elle avait pris conscience que ce qu'elle ressentait pour elle était bien plus important que tout le reste et aujourd'hui, elle le pensait encore, mais essayait de trouver un juste milieu.

Lorsqu'ils avaient discuté du livre que lisait Jade, il lui avait avoué l'avoir lu il y a bien longtemps à la bibliothèque. La jeune Watson aimant tellement cette œuvre lui avait ensuite proposé de lui prêter le sien. Ca venait de bon cœur et puis comme elle l'avait précisé, ça lui faisait plaisir. De toute façon elle pouvait très bien s'en séparer un petit temps. "Oh tu sais, comme je le connais presque par cœur je pense que je pourrai m'en passer quelques jours" Jade sourit à nouveau. C'est vrai que c'était une bonne occasion de le revoir, mais en même temps, elle se voyait mal lui demander son numéro de téléphone et quelques jours plus tard lui proposer de se revoir dans le parc pour discuter livres. Elle était bien trop timide pour ça. "C'est vrai, tu as raison. Mais tu sais même sans ça je veux bien te le preter. Enfin c'est comme tu veux, je suppose que dans le pire des cas on se recroisera à l'école non ?" C'est vrai qu'ils étaient à la même école, donc au pire des cas, ils pouvaient toujours se laisser le temps de se découvrir d'autres points communs. Jade écouta attentivement ce que lui expliquait le jeune homme à propos de son livre. Ce n'était pas le genre qu'elle lisait ordinairement, mais n'était pas contre de connaître une nouvelle histoire. Elle n'était pas totalement contre la science fiction "C'est vrai que parfois les youtubeurs ont un humour assez particulier. J'aime pas trop non plus, sauf ma sœur. C'est la meilleure, mais bon je ne suis pas très objective. Après elle ne fait pas dans l'humour je crois, c'est plus des blogs"  Jade adressa un sourire lorsqu'il parla des romans à l'eau de rose. C'est vrai que c'était rarement les romans préférés des garçons. Etant un peu fleur bleue par moment, elle ne pouvait pas dire qu'elle n'aimait pas. "Moi j'aime en lire de temps en temps, mais ça n'est pas ce que je préfère non plus." Edward lui proposa à son tour de lui prêter ses livres. Certes, elle était curieuse de connaître l'histoire,  il avait réussi à lui mettre l'eau à la bouche. "C'est à mon tour de ne pas vouloir t'en priver, maintenant" Elle grimaça timidement. C'est vrai, il avait l'air d'y tenir et d'aimer s'y plonger, et puis elle ne lisait pas aussi vite que lui alors elle allait sans doute garder ses livres en otages quelques jours de plus elle sourit une fois de plus alors qu'il lui affirmait pouvoir prendre tout son temps "J'ose pas trop t'en priver tu sais"

Ensuite, Jade avait appris qu'il venait d'Angleterre. Elle n'avait pas grandi là-bas, mais sa mère était belle et bien anglaise et donc elle y retournait parfois pour la famille. Cette dernière avait voulu passer ces derniers instants avec ses proches et c'était la raison pour laquelle Jade et Lina avaient dû quitter Boston. "Tu parles du voyages dans les Berkshires ? Au début je n'osais pas m'y inscrire parce que j'avais peur de me retrouver toute seule et de ne connaître personne, mais Lina y va aussi et je connais un peu ses amis donc j'ai accepté. Et puis c'est la nature et j'aime beaucoup m'y perdre. J'ai l'impression qu'on se sent mieux vivre et qu'on s'entend même réfléchir parfois !" Jade laissa un rire franchir ses lèvres puis haussa un peu les épaules. Parfois, elle se trouvait un peu naïve voir même un peu niaise, mais elle essayait de faire des efforts.





© charney

Revenir en haut Aller en bas
Theta Xi
Disponibilité pour RP : Oui
Featuring : Jamie Campbell Bower
Messages : 88
Who I am? : Qui suis-je ?
People around me : Qui vous-êtes ?
What I've done : Qu'est-ce qu'on fait ?
Social Network : Email
CellPhone : Téléphone
Relations : Jade : meilleure amie
Elena : Confidente

Date d'inscription : 06/07/2015
MessageSujet: Re: Rien n'est plus vivant qu'un souvenir ~ Edward    Jeu 27 Aoû - 21:13

"C'est vrai. C'est marrant, ma maman me répétait souvent ce que tu viens de dire. Elle voulait qu'on apprenne, ma sœur et moi, que le plus important ce n'était pas toutes ces choses matérielles qui nous entourent, mais les sentiments et les ressentis de chacun. Au début je ne comprenais pas trop pourquoi elle me le disait, mais maintenant je comprends mieux."

L'emploi du passé pour parler de sa mère tilta chez Edward. Ayant lui même perdu sa mère, il fit rapidement le rapprochement et constata malheureusement avec peine ce nouveau point commun qu'il partageait avec Jade. Edward avait bien envie de compatir avec la jeune fille mais craignait de franchir des limites de l'intimité. Il décida alors de renvoyer la balle, se disant que si Jade comprenait également, ils seraient quittes.

- Ah, fit le garçon, ma mère me le disait aussi parfois.

Il marqua une courte pause avant d'ajouter :

- Tu savais que cette citation vient d'un roman ? "Et si c'était vrai" de Marc Levy, tu connais ?

Très belle histoire d'ailleurs qui avait pris Edward à la gorge la première fois qu'il l'avait lu. Quand Jade finit par proposer de prêter son livre au jeune homme, celui ci ne voulait pas déranger, ne voulait pas la priver de son livre alors qu'elle était venue au parc pour le lire.

"Oh tu sais, comme je le connais presque par cœur je pense que je pourrai m'en passer quelques jours"

Quelques jours ? Mais en si peu de temps, Edward pouvait fini ce livre tout comme il le faisait avec les siens. A vrai dire, il pouvait même accepter le prêt et le rendre à Jade l'heure suivante. Mais cette tactique n'offrirait peut-être plus à Edward l'occasion de la revoir un autre jour.

"C'est vrai, tu as raison. Mais tu sais même sans ça je veux bien te le preter. Enfin c'est comme tu veux, je suppose que dans le pire des cas on se recroisera à l'école non ?"

- Oui tu as raison, avoua le jeune homme avec un petit sourire, tu es en quelle classe d'ailleurs ? Moi je vais entrer en senior.

Ils parlèrent ensuite de ce qu'ils aimaient et Edward donna youtube pour exemple.

"C'est vrai que parfois les youtubeurs ont un humour assez particulier. J'aime pas trop non plus, sauf ma sœur. C'est la meilleure, mais bon je ne suis pas très objective. Après elle ne fait pas dans l'humour je crois, c'est plus des blogs"

- Eh bien, pour tout dire, je ne suis pas un accro de l'informatique et d'internet.

En général, Edward se rendait sur l'ordinateur pour consulter sa boîte mail ou parfois faire des recherches. Mais lui même savait qu'il n'était jamais très bon de rester ainsi devant un écran, surtout pour des choses qu'il considérait inutile comme les blogs justement. Edward avait plus l'habitude de se servir des ordinateurs comme outil plutôt que en tant que divertissement. Il préférait les films sur tv et les jeux vidéos sur console.

"Moi j'aime en lire de temps en temps, mais ça n'est pas ce que je préfère non plus."

Edward sourit puis lui proposa à son tour de lui prêter éventuellement ses livres. Après tout, contrairement à lui, Jade ne connaissait pas le roman qu'il lisait. Mais la jeune fille déclina timidement son offre.

"C'est à mon tour de ne pas vouloir t'en priver, maintenant. J'ose pas trop t'en priver tu sais"

Edward eut un petit rire. En fait, cette attention, c'était mignon de sa part. C'est alors qu'il eut une idée.

- Et si on échangeait ? Je t'emprunte ton livre, tu empruntes...Bon, peut-être pas tous, mais le premier de mon tas. Et après, comme tu dis, on se retrouve à l'école, ou avant si tu veux, moi j'aurais fini ton roman en un rien de temps, et on pourra se les rendre.

Toujours souriant, Edward libre choix à Jade de considérer son idée. Qui n'était après tout d'une banale idée. Leur vie ne dépendait pas de ces lectures.

"Tu parles du voyages dans les Berkshires ? Au début je n'osais pas m'y inscrire parce que j'avais peur de me retrouver toute seule et de ne connaître personne, mais Lina y va aussi et je connais un peu ses amis donc j'ai accepté. Et puis c'est la nature et j'aime beaucoup m'y perdre. J'ai l'impression qu'on se sent mieux vivre et qu'on s'entend même réfléchir parfois !"

- Te perdre dans la nature ? Quelle drôle d'idée, s'étonna le garçon, moi je me demande si j'ai bien fait de m'y inscrire. C'est la première fois que je ferais ce genre de chose alors je ne sais pas vraiment à quoi m'attendre. Et ce, même en m'étant renseigner au maximum sur les Berkshires.

Le voilà qu'il était de ce fait un grand connaisseur, en théorie, de ce site naturel, avec tout un tas de chose qu'il connaissait par coeur sans y avoir mit les pieds, mais c'était comme étudier la lune avant d'y aller. Le vivre était une toute autre aventure. Mais savoir que Jade en fera partit était néanmoins un soutien moral assez important. Il se sentira moins seule, et Jade aussi dans un sens, et il aura de ce fait, au moins la certitude de connaître ne serait-ce qu'une personne. Tout en espérant que cela suffise à l'aider dans ce futur périple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rien n'est plus vivant qu'un souvenir ~ Edward    Mer 16 Sep - 20:02




Rien n'est plus vivant qu'un souvenir

Lorsqu'il parla à son tour de sa mère, sans pour autant lui dévoiler toute sa vie, Jade fronça les sourcils. Il avait parlé d'elle à l'imparfait, un peu comme la Delta Upsilon finalement. N'osant pas poser de question, elle préféra ne pas tirer de conclusion. Peut-être que ses parents étaient simplement divorcés et qu'il ne voyait plus autant sa maman qu'il le voulait ? Jade baissa la tête jusqu'à ce que la voix du jeune homme se fraya un nouveau chemin jusqu'à ses oreilles. Elle posa son regard sur lui, l'écoutant lui parler de Marc Levy.

"Oui je connais. J'aime beaucoup ce qu'il fait, mais je crois que je préfère Guillaume Musso. Tu connais ?"


Elle pensa à sa sœur avec qui elle avait été au cinéma pour voir le film justement.

"J'ai beaucoup aimé le film "Et si c'était vrai" même si on ressent beaucoup plus les émotions dans le livre. Tu as lu la suite du livre ? C'est beau aussi. Ca s'appelle "Vous revoir" je crois"

Lui prêter le livre ne dérangeait pas le moins du monde Jade. Elle pouvait s'en passer et puis au moins elle pourrait enfin le lâcher pour lire autre chose que ce livre qu'elle dévorait toujours autant. Et puis si elle pouvait faire plaisir à Edward en le lui prêtant, alors elle était d'autant plus contente. Tu es en quelle classe d'ailleurs ? Moi je vais entrer en senior. Une fois de plus, elle lui adressa un fin sourire. Il allait se retrouver avec Lina, puisqu'elle aussi entrait en senior. Jade, quant à elle était beaucoup plus jeune, malheureusement.

"Moi je vais seulement rentrer en Sophomore. Et oui, je fais partie de ces gamines de quinze ans."

Elle laissa un rire franchir ses lèvres alors que ses joues rougissaient, un peu gênée d'être beaucoup plus jeune, bien qu'il soit passé par là lui aussi.

"Je pense que tu vas être dans la même classe que Lina."

Internet ? Elle n’était pas totalement accro non plus. Jade préférait de loin passer son temps dehors à découvrir la nature et l'observer ou alors passer son temps dans cet hôpital avec ces enfants malades. Elle avait besoin de ça pour se sentir utile et ça l'aidait à savoir ce qu'elle voulait plus tard. Elle rêvait de travailler dans l'humanitaire. C'était totalement différent que le boulot de sa mère ou même celui de son père, mais voilà, c'était ce qu'elle aimait au fond.  

"Personnellement, l'informatique ne me dérange pas. Mais voilà, je préfère de loin passer mon temps dehors ou parfois je vais à l'hôpital de la ville passer du temps avec les enfants malades. Ils ne voient que des médecins tout le temps, on les assomme de termes médicaux qui font peur et ils n'y comprennent pas grand-chose. Donc je m'y rends avec des jeux ou des livres et je passe mes après-midi là-bas. C'est un peu comme ça que je passe mon temps quand je ne lis pas au milieu d'un parc près d'un inconnu !"


Une fois de plus, ils en revenaient aux livres prêtés. Aucun ne voulait priver l'autre de son livre et pourtant, ils voulaient tous les deux prêter son livre à cet autre. Ou comment s'emmêler les pinceaux, jusqu'à ce qu'Edward propose une alternative qui convenait parfaitement à Jade "D'accord, je veux bien !" Elle lui adressa un grand sourire et le regardait avec des yeux bleus pétillants, heureuse qu'ils aient pu trouver un arrangement. Certes, c'était pas grand-chose, mais ça lui faisait tellement plaisir qu'elle ne pouvait le cacher. Elle lui tendit son livre sans prendre le temps de récupérer le marque-page qui était en fait une simple photo d'elle et sa sœur.

"Je te laisse le marque page, comme ça si jamais à la rentrée tu ne sais plsu trop à quoi je ressemble, tu as au moins la photo pour t'en rappeler !"


Elle ne doutait pas qu'il oublie une personne aussi facilement, mais sait-on jamais.

- Te perdre dans la nature ? Quelle drôle d'idée, moi je me demande si j'ai bien fait de m'y inscrire. C'est la première fois que je ferais ce genre de chose alors je ne sais pas vraiment à quoi m'attendre. Et ce, même en m'étant renseigner au maximum sur les Berkshires.

Jade était un peu intriguée. Elle trouvait ça dommage qu'il ne soit pas aussi sure de lui concernant ce voyage qui elle, l'enchantait vraiment beaucoup.

"Oui, j'aime beaucoup m'intéresser aux animaux, aux fleurs et tout ça. Bon, je n'y passe pas ma vie rassure toi, je ne suis pas une Pocahontas des temps modernes, mais voilà de temps en temps ça fait du bien de se balader dans une grande forêt et de profiter de l'endroit. Tu sais la nature peut vraiment nous offrir de beaux tableaux." Elle marqua une pause "D'ailleurs il y a une foret très belle derrière le cimetière de Boston. Bon le soir c'est un peu glauque, mais en journée, en automne c'est vraiment beau !" Elle pensa ensuite à ce voyage qui les attendait au début de l'année scolaire "Je pense qu'on doit s'attendre à un truc un peu nature, des expériences, des paysages, des activités et des rencontres ! Enfin j'espère haha. On sera peut-être dans le même groupe !"



© charney

Revenir en haut Aller en bas
Theta Xi
Disponibilité pour RP : Oui
Featuring : Jamie Campbell Bower
Messages : 88
Who I am? : Qui suis-je ?
People around me : Qui vous-êtes ?
What I've done : Qu'est-ce qu'on fait ?
Social Network : Email
CellPhone : Téléphone
Relations : Jade : meilleure amie
Elena : Confidente

Date d'inscription : 06/07/2015
MessageSujet: Re: Rien n'est plus vivant qu'un souvenir ~ Edward    Ven 18 Sep - 16:20

"Oui je connais. J'aime beaucoup ce qu'il fait, mais je crois que je préfère Guillaume Musso. Tu connais ?"

Edward hoche la tête.

- J'aime aussi. Il sait aussi toucher l'émotion des gens celui là. "Sauve-moi" m'a pas mal bouleversé.

"J'ai beaucoup aimé le film "Et si c'était vrai" même si on ressent beaucoup plus les émotions dans le livre. Tu as lu la suite du livre ? C'est beau aussi. Ca s'appelle "Vous revoir" je crois"

- Je l'ai lu également et vu le film, mais tu as raison, rien de tel qu'un bon livre plutôt que des images sur un écran. Déjà, parce que le livre est toujours mieux, plus détaillé avec une histoire plus longue par rapport aux films qui bâclent toujours tout, et ensuite tout simplement parce que l'approche n'est pas la même, on voit les choses différemment. Cela dit, je ne nie rien, j'aime bien regarder les films malgré tout.

Eh bien, la conversation littéraire était grandement engagée ! Edward était ravi de pouvoir partager ses passions avec cette jeune fille. Ca paraissait presque sortit d'un livre d'ailleurs, l'histoire d'une jeune fille qui rencontre un inconnu sur un banc au parc et tout deux vouent une passion commune aux livres et se lient ainsi d'amitié. Oh woh ! Dit comme ça, ça faisait trop bizarre et stéréotype d'ailleurs. Mais c'était ce qui rendait le stéréotype spécial. Pour une fois, Edward s'en amusait plus qu'il n'était intrigué. Tout de même, quel heureux hasard que cette fille là ai choisit son banc. Bah, d'un autre côté, en voyant quelqu'un assis au milieu de livre, cela ne pouvait pas vraiment inquiéter.

"Moi je vais seulement rentrer en Sophomore. Et oui, je fais partie de ces gamines de quinze ans."

Elle eut un petit rire même si Edward voyait bien qu'elle se sentait gêné. Pourquoi ? Bah il savait ce que c'était. Ce n'était pas toujours drôle d'être plus jeune que les autres. Pour sa part, il avait toujours été impatient d'être adulte. Bon, il n'y était pas encore mais s'en approchait petit à petit. Il n'avait pas aimé sa jeunesse, son enfance, et il ne voulait pour rien au monde retourner en arrière. Il était très bien maintenant. Depuis qu'il était arrivé en Amérique, il avait l'impression d'avoir changer de vie, et ce n'était pas peu dire !

- Boh, ne dis pas ça, désormais les adolescents sont considérés comme tel à partir de douze ans alors que dans le temps, à vingt ans t'étais encore un gamin aux yeux des trentenaires. Tu sais, j'ai seize ans alors je ne risque pas de te considéré comme une gamine. Cela voudrait dire que je suis un gamin aussi et personnellement, je ne me considère pas comme tel.

"Je pense que tu vas être dans la même classe que Lina."

- Lina ? C'est ta soeur ?

Puis, le sujet vira sur internet :

"Personnellement, l'informatique ne me dérange pas. Mais voilà, je préfère de loin passer mon temps dehors ou parfois je vais à l'hôpital de la ville passer du temps avec les enfants malades. Ils ne voient que des médecins tout le temps, on les assomme de termes médicaux qui font peur et ils n'y comprennent pas grand-chose. Donc je m'y rends avec des jeux ou des livres et je passe mes après-midi là-bas. C'est un peu comme ça que je passe mon temps quand je ne lis pas au milieu d'un parc près d'un inconnu !"

Edward se mit à rire puis s'exclama en regardant droit devant lui :

- Je ne me sens pas concerné !

Puis il regarda à nouveau la jeune fille :

- Tu fais du bénévolat alors ? C'est bien ça pour les enfants à l'hôpital. Ca doit te faire de la peine de les voir ainsi non ?

Jade était décidément dévouée et attentionnée. Ca existait encore des gens comme ça dans ce bas monde ? En tout cas, le jeune homme décida de poser un compromis au sujet de leur livre respectif, ce que Jade approuva sans difficulté. Sur ce, Edward attrapa le premier tome du "Guide du Voyageur Galactique" et le tendit à la jeune fille. Celle ci en fit de même avec son livre en précisant :

"Je te laisse le marque page, comme ça si jamais à la rentrée tu ne sais plsu trop à quoi je ressemble, tu as au moins la photo pour t'en rappeler !"

Edward récupéra le livre en répondant :

- Oh, ne t'en fais pas, j'ai ton visage gravé dans ma mémoire.

Que venait-il de dire ? Il s'en rendit compte que trop tard ! Avec une phrase pareille, Jade risquait de se faire des idées sur ses intentions. Pourtant, Edward avait dit ça sans aucune once de drague. Le fait étant que le visage de la jeune fille était et sera toujours dans sa mémoire, et ça, qu'il le veuille ou non ! Comment rattraper le tir ?

- Enfin je veux dire...commença le garçon, un peu mal à l'aise, je doute ne plus me rappeler de toi. La rentrée, c'est pas si loin après tout.

Edward expliqua ensuite qu'il n'avait pas forcément une bonne appréhension à l'approche du voyage scolaire dans les Berkshires, chose à laquelle répondit plus positivement la Sophomore :

"Oui, j'aime beaucoup m'intéresser aux animaux, aux fleurs et tout ça. Bon, je n'y passe pas ma vie rassure toi, je ne suis pas une Pocahontas des temps modernes, mais voilà de temps en temps ça fait du bien de se balader dans une grande forêt et de profiter de l'endroit. Tu sais la nature peut vraiment nous offrir de beaux tableaux. D'ailleurs il y a une foret très belle derrière le cimetière de Boston. Bon le soir c'est un peu glauque, mais en journée, en automne c'est vraiment beau ! Je pense qu'on doit s'attendre à un truc un peu nature, des expériences, des paysages, des activités et des rencontres ! Enfin j'espère haha. On sera peut-être dans le même groupe !"

- Moi aussi j'aime les bêtes et la nature, répondit le garçon, c'est normal après, sans tout ça, ben rien n'existerait. C'est un sujet très épineux quand on sait que nous sommes entré dans la sixième extinctions massives d'espèces, la première depuis la fin des dinosaures. Dans le même groupe ? Bah pourquoi pas, on s'est bien trouvé ici par hasard, ça peut très bien recommencé aux Berkshires.


Moui enfin, il disait ça mais il serait bien embêté de tomber sur un serpent par exemple. Bah, il ne pouvait pas tout aimé non plus ! D'ailleurs, il n'a absolument rien contre les serpents hein, il les aime du moment qu'il ne les voit pas et qu'ils sont très loin de lui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Rien n'est plus vivant qu'un souvenir ~ Edward    Mar 9 Fév - 17:25




Rien n'est plus vivant qu'un souvenir

En terme de lecture, Jade n’était pas bien difficile, elle était même plutôt curieuse. Parfois, elle se surprenait à rêver d’avoir une bibliothèque remplie de livres avec lesquels elle pourrait passer le temps. Elle aimait passer du temps à regarder des youtubeuses présenter leurs lectures, leurs achats livresques ou encore lire les critiques littéraires sur des blogs. Parfois, elle se laissait emporter par l’émotion d’un livre, par l’imagination et ce, rien qu’en voyant la couverture de celui-ci. C’était d’ailleurs l’un de ses premiers critères lorsqu’elle achetait un livre. Elle se laissait d’abord charmée par la couverture et seulement après, elle se renseignait sur le résumé se trouvant en quatrième de couverture. Ses auteurs, ils étaient multiples, ça allait de Marc Levy, jusqu’à Stephen King en passant par JK Rowling ou encore Tolkien et finalement, Musso. Cet auteur avait le don de tenir ses lecteurs en haleine pour finalement les surprendre.

- J'aime aussi. Il sait aussi toucher l'émotion des gens celui là. "Sauve-moi" m'a pas mal bouleversé.

Jade fit une moue de réflexion. Elle n’arrivait plus à savoir si elle l’avait lu ou pas, le titre lui disait quelques choses, mais il lui était impossible de coller une histoire à ce titre et pourtant, elle en avait lu pas mal de lui.

“Je ne sais plus si je l’ai lu. L’histoire raconte quoi ? Je suis certaine que j’ai le livre, mais je ne sais vraiment plus si j’ai lu l’histoire. Tu as lu la fille de papier ? J’avais vu le trailer du livre sur youtube et la vidéo me faisait un peu peur, mais l’histoire est très prenante, j’ai lu ça en deux semaines je crois, alors que d’habitude il me faut peut-être deux mois pour terminer un livre.”

Oui, c’était un fait, elle était très lente pour lire, mais elle ne savait pas rester des heures et des heures entières assise quelque part à lire. Il fallait qu’elle bouge, qu’elle s’active ou encore qu’elle sache ce que faisait sa soeur et puis le reste du temps, elle le passait à l’école, à l’hopital avec ses petits protégés ou encore à la danse. “Et si c’était vrai” elle avait eu la chance d’avoir une prof qui leur avait demandé de lire le livre. Ordinairement, les professeurs de littérature leur demandait de lire des trucs impossibles qui donnent juste envie de dormir et qui assomment bien comme il faut. Ici, ça avait été rapide et apprécié par la petite Watson au point qu’elle en avait longuement parlé à sa maman. Elle avait évidemment vu le film après avoir vu le livre et tant mieux, sinon la lecture n’aurait pas été la même. Ici, elle pouvait encore faire travailler sa créativité et c’était la raison pour laquelle elle préférait toujours lire les livres en premier plutôt que de voir le film.

“En plus tu peux imaginer, dans les livres. Tu te crées ton petit monde, avec tes personnages à toi alors que quand on voit le film avant, on connait déjà l’histoire, il n’y a plus vraiment de surprise. J’ai eu ce problème là avec les Harry Potter par exemple. J’ai lu les trois premiers, puis je me suis laissée tentée par les films et j’ai jamais lu la suite des livres, pourtant je les ai, mais comme je connais tous les films, j’ai plus envie de lire les livres. Pourtant une copine m’a dit que le film ne reprenait pas tout. Tu les as tous lu toi ? Enfin après t’aimes peut-être pas Harry Potter.”

Et puis Jade eu une idée. Un peu folle, certes, mais c’était une expérience pas bien méchante qu’elle avait envie de tenter. C’était une façon comme une autre de connaitre un peu plus le jeune homme et de savoir ce qu’il aime en terme de livres.

“Bon tu vas me prendre pour une folle, mais ça peut être sympa comme expérience. T’as pas l’air bien méchant en plus, après je suis peut-être naïve, mais tant pis on ne vit qu’une fois. Je te propose un challenge: pour la semaine prochaine, on va à la bibliothèque et chacun prend 5 livres qu’il a aimé pour les passer à l’autre. L’autre les lit et comme ça, chacun voit le genre de lecture aimé. Ca te tente ? C’est un petit jeu, rien de bien méchant et rien de bien excitant. Quoi que je suis curieuse de savoir ce que tu lis”

Jade afficha un grand sourire, un peu intimidée par la proposition qu’elle faisait mais elle espérait vraiment qu’il accepte de jouer le jeu avec elle. La jeune fille écouta ce que lui disait Edward. Il disait vrai et pourtant, elle avait toujours l’impression d’être prise pour une gamine. Sans doute était-ce à cause de son innocence ou sa naïveté. Oui, ça devait être pour ça. Jade avait toujours été un peu couvé par sa soeur, son père ou encore sa mère lorsqu’elle vivait encore. Pour cette dernière, ses filles étaient ses petits bijoux, les êtres les plus importants dans sa vie et aujourd’hui, elles devaient se soutenir l’une l’autre pour aider et être présente pour leur père qui avançait comme la vie lui permettait d’avancer. Il n’avait pas trop le choix au fond.

“Je crois que c’est parce que je suis pas aussi téméraire que les autres filles. Enfin, je passe pas mon temps à sortir alors que dans ma classe, beaucoup cherchent déjà à sortir en boite, à rencontrer des garçons. Je ne cherche pas vraiment ça, je me plais bien dans ma routine, dans mes activités extrascolaires et je ne ressens pas le besoin de m’acheter des robes à 300 dollars ou de passer la nuit dans une discothèque à essayer qu’on me remarque. C’est vrai, on peut tout aussi être remarqué en rue, pourquoi ça fonctionne mieux en boite de nuit ? Mais même ça, je ne le cherche pas. Tant que je suis épanouie, je n’ai pas envie de changer.”

Edward semblait être de la même classe que Lina, qui pourtant était plus agée que lui. A cette réflexion, Jade fronça légèrement les sourcils

“Oui c’est ma soeur, mais comment ça se fait qu’à seize ans tu entres déjà en Senior ? Tu as sauté une classe ? T’as pas peur que ce soit trop dur ?”

Le bénévolat faisait partie intégrante de la vie de Jade. Elle s’était souvent mise dans la peau de ces enfants qui ne voyaient jamais personne d’autre que leurs médecins à longueur de journée. Elle essayait tant bien que mal de leur apporter du réconfort en emmenant avec elle des jeux de sociétés, ou du coloriage. Des livres aussi ou des petits cadeaux qu’elle mettait de côté pour quand elle allait les voir. C’était son petit plaisir à elle, pendant que certains s’amusaient à faire du sport ou à faire du shopping, elle s’amusait à faire plaisir aux petits malades.

“Oui, je vais quelques après-midi près d’eux. Au début c’était dur, parce que j’ai la chance de pouvoir marcher, de pouvoir vivre tout simplement alors que certains vont peut-être mourir. Mais finalement comme je leur apporte des petits cadeaux, des jeux, des trucs qui leur font plaisir et qui leur rendent le sourire, ça me réconforte un peu moi même.”

Jade récupéra le livre que lui tendait Edward et lui donna le sien en précisant qu’elle lui laissait également le marque page au cas où il ne se rappelle plus vraiment d’elle. La remarque qu’il lui répondit ne la laissait pas indifférente, bien au contraire. Ses joues commencèrent à rosir. Elle ne s’emballait pas, mais avait bien du mal à gérer ce genre de réflexion. Certes, elle ne les prenait pas mal, pas du tout même, mais sa timidité reprenait le dessus.

“C’est vrai, tu as raison. De toute façon je suis Delta Upsilon et la seule Jade dans cette confrérie. T’auras pas beaucoup de mal à me retrouver. Dans quelle confrérie es-tu toi ?”

Jade attendait avec impatience ce voyage dans la nature. Sa soeur s’y rendait aussi, ses amis d’école et bien sûr Edward, son nouveau camarade. Elle en était bien ravie et espérait qu’ils se retrouvent dans le même groupe, comme elle l’avait si gentiment mentionné.

“Ca serait cool. Je pense qu’on peut vraiment s’amuser et puis je pourrai te présenter ma soeur comme ça. Tu as des frères et soeurs toi ?”



© charney

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Rien n'est plus vivant qu'un souvenir ~ Edward    Aujourd'hui à 13:27

Revenir en haut Aller en bas
 
Rien n'est plus vivant qu'un souvenir ~ Edward
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rien n'est plus vivant qu'un souvenir җ Marianne & Andar
» Rien n'est plus vivant qu'un souvenir ~ [PV Naram]
» Heather | Rien n'est plus vivant que les souvenirs
» ⊱ Mange un crapaud vivant en te levant le matin et rien de pire ne t'arrivera de la journée.
» Souvenir d'un amandier et d'un petit garcon en haillons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life in Boston rpg :: Bostons Schools :: Extérieur :: Le parc-
Sauter vers: