AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Demande de partenariat
Ven 26 Fév - 20:51 par Invité

» 16.02.16 - LE FORUM FERME SES PORTES.
Jeu 18 Fév - 15:51 par Miss Petunia Garner

» Flash | ft. Lily-Rose Rivest
Lun 15 Fév - 21:05 par Lily-rose F. Rivest

» Never say goodbye because saying goodbye means going away and going away means forgetting (Ninette ♥︎)
Lun 15 Fév - 20:27 par Isobel W. McCoy

» Mon Voisin Du Dessus (MVDD)
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» À quoi te fait penser ce mot
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» Le changement, c'est maintenant !
Dim 14 Fév - 12:18 par Shivani K. Shukia

» Une rose à dix
Dim 14 Fév - 12:11 par Isobel W. McCoy

» L'horloge parlante
Dim 14 Fév - 12:10 par Isobel W. McCoy

Points confréries
Delta Upsilon — 825 pts
Kappa Pi — 777 pts
Sigma Nu — 535 pts
Delta Gamma — 510 pts
Pi Bêta Phi — 300 pts
Thêta Xi — 60 pts
Vidéo

Partagez | 
 

 Covoituring Avec Eoin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Covoituring Avec Eoin   Mer 22 Juil - 23:44


 

 

Covoituring


Lundi 3 août 2015, 7.00 am


Aujourd'hui, c'était le grand départ et Hanaé avait fait parvenir les premières instructions concernant le voyage. Miss Garner avait donné les siennes et pas des moindres. Déjà, elle avait refusé catégoriquement de louer un car pour ce voyage qu'elle trouvait un peu inutile. Néanmoins, Hanaé avait pu lui expliquer la nécessité du voyage. Certes, elle avait un peu enjolivé l'histoire, comme lui dire qu'il y avait des musées très enrichissants, sans parler de la curiosité des étudiants à vouloir en apprendre plus sur la nature. Evidemment, elle ne comptait pas leur faire manger des musées tout le long du séjour, puisqu'elle, son but en organisant ce voyage, était surtout une dernière semaine de détente avant la rentrée, mais aussi d'intégration pour les petits nouveaux venus à Boston. La jeune prof de Maths avait donc dû se débrouiller pour dispatcher tout le monde dans des voitures, avec l'assurance que certains avaient bien un permis de conduire, mais surtout une voiture à disposition. Quelques semaines auparavant, elle avait dû penser aussi aux personnes qui pourraient l'accompagner pour encadrer tous ces jeunes. Ses collègues voulant profiter de cette semaine de calme pour finir de préparer leur cours, elle s'était donc retrouvée toute seule comme accompagnatrice. Ce jour où elle avait participé à un picnic surprise avec James, Logan et Frank, elle avait sauté sur l'occasion pour proposer à ce dernier de l'accompagner, feignant l'angoisse de ne pas pouvoir gérer toute seule tout ce petit monde. Hana avait aussi fait jurer à James et Logan de garder ça pour eux jusqu'à la réception du premier courrier reprenant les explications du voyage, sous peine de les martyriser tout au long de l'année.

Ce matin-là, elle s'était levée vers 5h30 pour éviter de se mettre la pression. Elle ne devait rien oublier, pas même sa tête et ça c'était pas gagné. Elle s'était douchée, habillée de vêtements confortables tels qu'un short en jean, une blouse reprenant un visage et par-dessus, une veste en jean également. Elle rassembla tout ce dont elle avait besoin, documents, instructions comme ses propres affaires et quand l'heure pointa le bout de son nez, elle attendit Frank pour se rendre au lieu de rendez-vous donné aux étudiants: sur le parking de l'école à 7.00 am. Sur place, Hanaé, motivée et d'excellente humeur discutait avec Frank jusqu'à l'arrivée des jeunes. Lorsqu'ils furent tous là, elle grimpa sur un petit muret pour que tout le monde puisse la voir, mais surtout l'entendre.

"Bonjour à tous ! J'espère que vous êtes tous en forme pour ce grand départ, mais à en voir le visage de certains, le réveil a dû être un peu éreintant, n'est-ce pas James ?" Elle lui adressa un grand sourire, mais reprit de plus belle "Pour ceux qui ne me connaissent pas encore, je suis Hanaé Nguyen, je suis aussi prof de maths donc les lycéens, pas de bol, vous allez devoir me supporter. Pour les autres, ça dépend un peu de vos options, mais si dans votre grille horaire vous avez des maths ou des statistiques, alors ça sera avec moi. Je pense être une prof assez cool et sympa. Je suis assez ouverte au dialogue et tout ce qui s'en suit, mais il ne faut pas abuser de ma patience, sinon je peux devenir une vraie emmerdeuse. Pour ce voyage, j'ai avec moi deux volontaires qui se sont dévoués, et avec le sourire qui plus est: Frank Earend, et notre cher barman bien connu de la ville pour son bar irlandais: Eoin Johnstone ! Voilà pour les présentations maintenant passons aux choses sérieuses" Hana prit la liste du covoituring dans ses documents et se plaça à nouveau sur le petit muret.

"Avec notre cher Quarterback, Kyaw Ne Min, les chanceux et chanceuses sont: Iris Stewart, Gwen Foster, Enzo Miller et Laureen Brown. Avec Cameron Davis: Fletcher Collins, Lina Watson, Abigail O'Hara et Maëlys Meyer. Avec Eoin: Mikaela Kozlovski, Nicholas Tompkins, Alayna Keane et Edward Hoff. Avec James Cobb: Logan Maxwell, Gemma Osborne, Selena Mils-Parker et Jade Watson. Avec Ashley Cooper: Cléo Youngovski, Anastasia Stewart et Taeyang Park. Avec Adam Matthews: Tim Cox, Elisabeth Stewart et Carry Chainsaw. Avec Monsieur Stewart: Maël Dawson et Chaz Koch.  Et enfin, avec Frank le reste, c'est à dire Seung Park, Lee Hyuk, Jae Choi et moi !"

Elle leur distribua à tous un itinéraire avec l'adresse de l'endroit pour ceux dont les voitures étaient équipées d'un GPS.

"Soyez prudents sur la route, si jamais j'ai indiqué nos numéros de portable sur l'itinéraire et normalement, vous devriez mettre entre 2h30 et 3h. Si au bout de 5 h vous n'avez toujours pas trouvé le camping… Ben c'est que vous êtes perdus"

Hanaé rejoignit son groupe pour commencer l'aventure.



 
© charney

 


Dernière édition par Hanaé Cao Nguyen le Mar 28 Juil - 14:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
It's The Sunrise, The Sunrising ♪♫
Disponibilité pour RP : Dispo
Featuring : Ewan McGregor
DC : Jae Ji Choi
James P. Cobb E.
Gwen E. Foster
Nikolaï A. Koslovski

Messages : 66
Who I am? : The Boss Man !
People around me : They're Basicaly Drunk...
What I've done : Drunk My Load of Whisky...
Where I'm going : To Bed... I'm Sleepy...
Relations : Mikaela Kozlovski -> Je suis un homme très curieux...
Frank I Earend -> Meilleur Ami
Hanaé Cao Nguyen -> Amie
Enzo Miller -> Ami/Employé

Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 37
Localisation : Sleep No More
MessageSujet: Re: Covoituring Avec Eoin   Ven 24 Juil - 19:10

Covoituring avec Eoin
Mikaela, Alayna, Nicholas & Edward
Groupe d'Eoin
D'habitude je ne m'impose pas de répit jusqu'à la fin août et je prends des vacances, la période estivale est une période assez chargée pour tout les débits de boissons de la ville. Mais cette fois ci j'allais devoir me résigner à abandonner mon bar pendant les vacances mais pour le coup je ne regrette pas une seconde de le faire. Il faudra d'ailleurs que je remercie Frank et Hanaé pour cette opportunité. Effectivement, Hanaé organisait un voyage dans les Berkshires avec les élèves du Boston Highschool et Frank qui faisait partie des accompagnateurs m'avait proposé de me joindre eux pour encadrer tout ce beau monde, même si je suis peut être pas la personne la plus qualifiée pour tout çà j'ai accepté sans hésiter. Je ne bouge pas énormément de Boston en temps normal, et à part mes voyages pour l'Irlande je suis quelqu'un de plutôt sédentaire, fixé à son endroit et puis je ne peux pas partir trop longtemps à chaque fois à cause de mon bar. Je ne connais pas énormément d'élèves du lycée à part quelques uns comme Enzo mon employé, James, Alayna, Nicholas et Mikaela qui était à l'université, je me demandais d'ailleurs ce que devenait la jeune femme qui n'était pas passée depuis quelques jours. J'espère cependant que je serai à la hauteur de ce qu'on attend de moi, de toute façon ces gosses ne peuvent pas être pires que mes clients, si vous voyez ce qui traîne dans les bars de Boston le soir je pense que ça pourrait vous faire peur. Mais grâce à ce boulot je travaille mon self control tout les jours, ce qui me rend assez pédagogue, aussi pédagogue que l'on puisse être devant un mec complètement torché qui vient s'affaler sur votre comptoir. Non globalement je suis plutôt content de ce petit séjour dans les Berkshires, le seul point noir au tableau c'est qu'il faut se lever tôt pour y aller, le rendez-vous est à sept-heures du matin et les gens qui me connaissent savent que je ne suis pas le plus matinal des garçons. Surtout quand je bosse la veille.

La veille avait été une journée d'août tout à fait normal, c'est à dire que je n'ai pas eu une seule seconde à moi et pas un moment de répit. Boston est une ville très touristique pour tout son passé historique et aussi pour l'esprit celtique de la ville, et il paraîtrait que j'incarne cet esprit celtique, résultat ? Le Sleep No More n'a pas désemplit de toute la journée et j'avais du fermer boutique à une heure du matin ce qui me laissait cinq petites heures de sommeil pour me ressourcer. Cinq petites heures au bout desquelles j'envoyais mon réveil rendre visite au mur d'en face pour qu'il arrête ce bruit horrible qui me perce les tympans. Il était six heures et bien entendu je devais me dépêcher histoire de ne pas mettre tout le monde en retard. Alors que je prend ma douche je repasse dans ma tête toutes les consignes que nous avait donnée, la viell… Miss Garner. Elle est à la hauteur de ce que m'a décrit Enzo, une vieille bique insupportable, limite j'ai pas eu le droit de passer un alcootest avant de signer un papier de responsabilité. Qu'est ce qu'elle croit ? Que je vais ramener une glacière de bière ? Enfin bref tout ça pour dire qu'Enzo n’exagérait pas quand il m'a dit qu'elle était insupportable et à cheval sur les règles. Mais bon bref, le bon point c'est que elle elle ne sera pas là pendant le voyage, sinon je n'ose pas imaginer ce que ça aurait été : randonnée tout les jours, boire de la soupe d'orties et à faire une petite prière et se coucher à vingt-heures, la croix et la bannière, merci bien j'ai évité les boy-scoot alors l'armée avec le caporal Garner c'est impensable.

Prendre un café, puis deux et filer à la voiture et paraître à peu prêt réveillé pour tout le monde. Il y a déjà un petit attroupement quand j'arrive mais je ne suis visiblement pas le dernier, ce qui me rassure un peu, je rejoins donc Frank et Hanaé qui sont déjà là et je les salue avant que Hanaé ne se lance dans un discours d'accueil. Quand elle cite mon nom je fais un signe de main pour signifier que je suis bien le fameux Eoin dont elle parle, je connais tout le monde dans mon groupe de covoiturage à part ce Edward Hoff. Une fois qu'Hanaé m'eut donné l'adresse du rendez-vous je me dirigeais vers mon groupe auprès de ma voiture. « Bonjour tout le monde, c'est moi qui suis chargé de vous mener à bon port, je vous promet que je ne conduis pas trop vite et que je ne prend pas de risque inconsidéré. » Ceci dit je pris le temps de les saluer tous les uns après les autres. « Alayna ! Nicholas ! Comment vous allez depuis la dernière fois ? » effectivement je connaissais bien ces deux là et surtout Alayna qui venait du même pays que moi et qui aimais que je lui raconte mes voyages là-bas. Je me tournais vers le garçon : « enchanté Edward, je suis Eoin, ça s'écrit Eoin mais ça se prononce Owen, enfin bref heureux de faire ta connaissance. » Puis pour finir je me tournais vers Mikaela, qui semblait étrangement distante, mais je me retenais de lui demander pourquoi avec tout le monde autour je me contentais juste de la saluer. « Bonjour Mikaela comment vas-tu ?' Contente de partir en voyage ? » question banale mais je n'allais pas me mettre à déblatérer toutes mes questions comme la fois où elle était venu au Sleep No More. A mon tour j'entrais dans la voiture avant de boucler ma ceinture. « Tout le monde est prêt ? Bon c'est parti ! » dis-je avant de mettre le contact.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Theta Xi
Disponibilité pour RP : Oui
Featuring : Jamie Campbell Bower
Messages : 88
Who I am? : Qui suis-je ?
People around me : Qui vous-êtes ?
What I've done : Qu'est-ce qu'on fait ?
Social Network : Email
CellPhone : Téléphone
Relations : Jade : meilleure amie
Elena : Confidente

Date d'inscription : 06/07/2015
MessageSujet: Re: Covoituring Avec Eoin   Mar 28 Juil - 12:46

Interaction : Jade et Eoin
Mention : Hanae


Et voilà, c'était le grand départ. Départ pour une semaine dans les Berkshires. A peine était-il arrivé à Boston qu'il avait vu cette proposition de sortie et qu'il avait sauté sur l'occasion. Edward était le dernier à se motiver pour une sortie en pleine nature mais il s'était dit que ça serait un plus pour lui afin de démarrer dans ce lycée. Le voyage se faisait en covoiturage, ce qui était toujours utile pour entretenir des relations. Quant au départ, il était prévu pour sept heure. Une heure bien matinale. Mais Edward y sera. Il n'était jamais en retard. Le jeune homme privilégiait la ponctualité. Ce fut pourquoi il s'était levé relativement tôt pour avoir le temps de se préparer correctement. Ses affaires ayant été faites la veille. Edward était quelqu'un soucieux de son apparence. Il prenait toujours le temps de faire sa toilette et de se vêtir. De toute manière, il n'était pas loin du lieu de rendez-vous.

Une fois prêt, il s'y rendit. Comme il l'avait prévu, il arriva à sept heure tapante du matin sur le parking. Il y avait déjà quelques personnes. Il y en avait toujours pour venir en avance mais ceux qui avaient du retard n'étaient pas même en vue. Edward attendit patiemment, un peu à l'écart, et observait tout ce petit monde. Il mémorisa chaque visage qu'il pouvait voir sans pour autant y coller un nom. Ca viendra. D'ailleurs, passant son oeil curieux sur les autres, il se demandait bien qui sera avec lui dans le groupe. C'est alors que son regard heurta un visage familier qui s'avançait vers lui en souriant. C'était Jade, la jeune fille qu'il avait rencontré sur un banc dans un parc. Edward abandonna un instant son sac qu'il avait calé à ses pieds pour aller à la rencontre de son amie, étirant lui aussi le sourire de voir quelqu'un qu'il connaissait.

- Salut Jade, fit-il en arrivant près d'elle.

"Salut Edward, comment tu vas ? Tu es PRÊT pour ce grand départ ? J'ai hâte d'y être perso, j'adore le camping, tout ça. Ca va être top !"

- Je vais bien merci. Toi tu as l'air tellement enthousiaste. Moi, oui je suis prêt pour le départ mais je dois t'avouer que j'appréhende un peu. Les sorties en nature, ça n'a jamais été mon fort. Ce genre de voyage scolaire ne m'a que rarement laissé des souvenirs agréables. En fait, je pense que si je viens, c'est beaucoup par curiosité.

Ce fut alors qu'une des prof grimpa sur un muret pour annoncer les groupes. Edward resta attentif jusqu'à la fin. Tout comme Jade, il paraissait un peu déçu de ne pas se trouver avec quelqu'un de sa connaissance.

"Oh on n'est pas dans le même, fit la jeune fille à ses côtés, C'est dommage. On se reverra à l'arrivée, fais un bon voyage "

- Oui toi aussi, répondit aussitôt le jeune homme avant de retourner à ses affaires.

Il empoigna alors son sac et le mit à son dos et rejoignit tout les autres à la voiture de leur conducteur. Ce dernier leur dit :

« Bonjour tout le monde, c'est moi qui suis chargé de vous mener à bon port, je vous promet que je ne conduis pas trop vite et que je ne prend pas de risque inconsidéré. »

Voilà qui était rassurant. Edward ne se serait pas vu dans une voiture avec un fou du volant !

« enchanté Edward, lança alors l'homme en question, je suis Eoin, ça s'écrit Eoin mais ça se prononce Owen, enfin bref heureux de faire ta connaissance. »

- Ravi de te connaître Eoin, répondit amicalement le garçon.

Puis, ce fut le moment du départ. Tout le monde entra dans la voiture, Edward y comprit qui se cala du côté de la fenêtre. Eoin entra à son tour avant de démarrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kappa Pi
Disponibilité pour RP :
Featuring : Ebba Zingmark
DC : Kyaw Ne Min, Logan C. Maxwell, Marine Martel, Seung Joo Park & Jake I. Wilson
Messages : 79
Who I am? : Une simple jeune fille
People around me : Mon entourage
Where I'm going : Mes méfaits
Social Network : Tumblr
CellPhone : Téléphone et casier
Relations : Avec le plus mignon des jeunes garçons <3
Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 19
MessageSujet: Re: Covoituring Avec Eoin   Mar 28 Juil - 23:02

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'au moins, ça bougeait à Boston. Moi qui pensais être un peu tranquille pour les vacances, c'était raté. Cependant c'était loin de me déplaire, moi qui aimais bouger et parcourir le monde. Enfin, j'étais limitée pour le moment, mais le pays c'était déjà une très bonne chose ! Puis les voyages scolaires, c'était toujours intéressant, parce qu'on apprenait plein de choses sans toute la pression des cours qu'on pouvait avoir le reste de l'année. Forcément, même si c'était pendant la dernière semaine de vacances, j'étais partante pour y aller, à une seule condition. Que Nicholas vienne aussi. Oh, ce n'était pas dans le but de le forcer, au contraire. Simplement, s'il venait, je ne le laissais pas tout seul à Boston, c'était tout. Mais sans grande surprise, il avait dit oui aussi et nous nous étions donc retrouvés sur la liste des participants, ceux-là même qui devaient partir à 7h du matin le jour-j.

En me réveillent ce matin-là, je souris en voyant dans quelle chambre j'étais. Pas dans la mienne visiblement mais bien une des Kappa Pi. Pour éviter de réveiller Maïa et son petit Adan trop tôt -et aussi pour être un peu avec mon amoureux- j'avais dormi dans sa chambre. J'allais près de lui pour lui déposer un baiser sur la joue avant d'aller me préparer pendant qu'il se réveillait. Mes bagages étaient déjà prête, j'avais juste deux-trois trucs à rajouter en dernière minute. Je ne prenais pas grand-chose pour la semaine, je n'avais pas besoin d'avoir 3 valises et 40 paires de chaussures. Je ne savais pas qui allait venir mais j'espérais qu'on allait pas se traîner des boulets dans le genre pétasse qui sautait dès qu'un animal faisait du bruit.
En sortant de la douche, je m'habillai et bouclais mes dernières affaires, envoyant un message à ma mère qui devait être en train de se lever et d'attendre que je lui dise que j'étais bien vivante. Nicholas debout, j'allais l'embrasser pour de vrai cette fois, et je lui souris tout ce que je savais.

- C'est sympa de proposer des voyages à des nouveaux comme nous, mais j'avoue que je trouve bizarre qu'on ait pas de car.

Tant qu'on arrivait à destination et qu'on revenait ici aussi, ça m'était égal. Peut-être que comme la rentrée n'était pas passée, la directrice ne pouvait pas en demander un, je ne savais pas. J'avouais que c'était pas l'aspect du voyage qui m'amenait le plus de questions. Nicho prêt, nous allâmes sur le parking qui nous tendait les bras pour sonner le grand départ. Il y avait un paquet de monde et p as que des têtes connues, ce qui était logique. Je ne connaissais d'ailleurs pas la professeure qui avait organisé le voyage et qui allait nous encadrer durant toute la semaine. Je l'écoutai énoncer les groupes et me tournais vers le chauffeur, le sourire aux lèvres.

- Oh t'as vu Nicho, on est ensemble et avec Eoin en plus !

Je m'accrochai rapidement à son cou pour lui déposer un chaste bisou sur les lèvres et rejoignis la voiture de notre cher conducteur, pleine d'énergie. C'était un compatriote et quand j'avais du temps libre, j'aimais m'asseoir à une chaise de son bar et l'écouter parler de notre pays. J'en étais amoureuse -du pays, pas du barman- et ça me rendait toujours heureuse d'entendre des histoires à son sujet.

- Ça va très bien et vous ? Je suis tellement impatiente de ce voyage, en plus on fait le voyage en bonne compagnie, on peut pas rêver mieux !

Bon, je ne connaissais pas les deux autres personnes mais elles n'avaient pas l'air si méchant que ça. C'était un jeune homme et une jeune fille, et puis de toute façon on ne les supporterait que pendant 3 heures, ce n'était pas la mer à boire. D'après les paroles d'Eoin, le garçon s'appelait Edward et la jeune fille Mikaela. Nous entrâmes dans la voiture, sur le point de mettre les gaz.

- Plus que prêts tu peux y aller papy !

C'était une petite boutade parce que j'étais de ce genre, enquiquiner les gens sans être méchante. Il était un peu plus vieux que nous, normal, nous n'étions encore que des enfants. Et puis il comptait ne pas rouler trop vite, alors j'espérais qu'il n'allait pas se la jouer grand-père sur la route. Je me tournai vers Edward, qui était contre la fenêtre, et lui souris.

- Bonjour, je m'appelle Alayna, je suis nouvelle dans l'école, ça sera ma première rentrée à Boston.

En fait, j'étais tellement excitée par ce voyage que j'embêtais un peu les gens comme je n'aimais pas le faire d'ordinaire. Puis finalement, le garçon ne m'intéressait pas tant que ça, puisque j'avais mille fois mieux à côté de moi. Je sortis une petite boite de mon sac à dos en faisant attention de ne rien faire tomber.

- Nichoooo, tu joues avec moi à puissance 4 ? S'te plaiiit.

Je n'avais pas spécialement besoin de le supplier pour qu'il accepte mais je tentais tout de même de lui faire un visage d'ange, pour mettre toutes les chances de mon côté. De toute façon, après l'Inde, les trois heures de voitures c'était une seconde dans la vie d'un immortel.

_________________
Kappa Pi dans l'âme & Dans le coeur
La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre. Gandhi



Alayna parle en #ff9966
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Covoituring Avec Eoin   Mer 29 Juil - 17:49

Mikaela avait passé la nuit à envoyer des mails, mais surtout à faire des recherches pour son travail. Elle devait récolter des infos sur un professeur et rien que pour ça, elle avait hâte de commencer les cours. Depuis qu'elle était à Boston, elle avait dû se faire passer pour une étudiante en histoire de l'art. Elle s'était aussi retrouvée dans une confrérie, afin de mieux s'intégrer à la vie de l'école. Elle ne pouvait cependant pas vivre avec les membres de sa propre confrérie et quelque part, ça la désolait un peu, mais ça ne l'empêchait pas de participer aux activités et soirées prévues par Enzo. Les quelques heures qu'il restait, Mika en avait profité pour préparer son sac pour le grand départ, mais aussi de dormir pour avoir le minimum syndical d'heures de sommeil. Elle n'avait pas oublié de mettre son réveil et s'était endormie devant un vieux film qui passait ce soir là à la télévision.

Lorsque son réveil sonna, la première chose que la russe ressentit était la fatigue, les quelques heures qu'elle avait pourtant essayé de rattraper n'étaient pas suffisantes. Elle sortit du divan dans lequel elle s'était endormie, éteignit la télévision au passage et prit le chemin de sa salle de bain. Une douche ne lui ferait pas de mal pour lui remettre les idées en place et la réveiller. Elle laissa ses cheveux bouclés sécher à l'air libre, sans même prendre le temps d'y faire plus attention. Elle s'en fichait pas mal et si vraiment ils venaient à l'emmerder, elle les attacherait en vitesse. Mikaela enfila un jean troué à hauteur des genoux et un t-shirt bleu marine. Aux pieds, elle opta pour des baskets et c'était parfait comme ça. Pour passer les dernières minutes avant le départ, elle s'installa face à son ordinateur et checka ses mails. Certains en anglais, d'autres en russe, mais rien d'important concernant sa prochaine cible. Normal, c'était bien trop risqué d'envoyer ça par mail. Les infos qu'elle recevait était donnée de vive voix, s'était bien plus sûr. Elle ferma le clapet de son portable et prit son sac et sa veste en cuire, et quitta son appartement pour une semaine.

Sur le lieu de rendez-vous, ça grouillait d'élèves. Certains excités par cette aventure, d'autres tiraient la tête pour avoir été réveillés aussi tôt. Mikaela n'était pas de mauvaise humeur, enfin pas pour le moment. Elle avait l'habitude d'avoir un sommeil un peu perturbé ou totalement décalé, mais elle avait appris à faire avec et surtout, à bien le vivre. En attendant le départ, Mikaela prit son paquet de clopes dans la poche de sa veste pour en allumer une. En écoutant les paroles de la prof de maths, la russe apprit qu'elle se trouvait avec des gens qu'elle ne connaissait ni d'Adam, ni d'Eve, mais pire encore, elle se retrouvait avec le gérant du dernier bar où elle avait mis les pieds, qui posaient un peu trop de questions à son goût. Elle n'aimait pas trop parler d'elle et tentait toujours de répondre de façon évasive. Sauf qu'il en voulait toujours plus et plus il en demanderait, plus ça deviendrait dangereux pour elle. Alors elle avait décidé de l'éviter… Jusqu'à aujourd'hui, puisqu'elle se retrouvait à devoir passer deux ou trois heures avec lui -"Eh Pizdec ! ("et merde !" en russe)" se murmura-t-elle dans sa langue maternelle. Oui, elle était blasée, mais le plus amusant était qu'elle ne pouvait même pas le montrer. Mikaela s'arma de son plus beau sourire et prit ses affaires pour se rendre jusqu'à la voiture du dénommé EOUEN (oui, c'est fait exprès). Avec elle, il y avait une jolie rousse toute mignonne, son copain et un autre blondinet qu'elle ne connaissait pas non plus. Elle se contenta de forcer un sourire en guise de bonjour et attendit le conducteur en soupirant. Mikaela faisait preuve de patience pour son métier, mais pas pour tout. Le barman arriva tout sourire et salua les deux tourtereaux tout mignons. La jeune russe suivit la conversation sans non plus sembler indiscrète, puis ce fut au tour du blondinet. Lorsqu'il se présenta en précisant la prononciation de son prénom, Mikaela ne pu s'empêcher de sourire. Lorsque ce fut son tour, elle lui adressa un grand sourire – un peu forcé quand même -"Bonjour Monsieur EOïN" en faisant bien attention de le prononcer autrement que ce qu'il ne l'avait expliqué à Edward, mettant ainsi l'accent sur le i dans l'unique but de le taquiner un peu. Enfin c'était le revers des questions en trop… -"Je vais très bien, et vous ?" Mikaela écrasa sa clope pour ne pas empester tout le monde et prit un chewing gum -"On va dire ça, ouais. Et vous ? Je crois que ça va vous changer de vos ivrognes, tous ces petits jeunes" Pas que son bar avait mauvaise réputation, mais ça restait un bar où plein de gars finissaient bourrés en fin de soirée. Comme tous les bars en somme.

Dans la voiture, Mikaela comprit en voyant les trois autres s'installer, qu'elle devait donc prendre la place à côté de Monsieur Quizz. Ce qu'elle fit. Alayna et Nicholas jouaient au puissance 4, un jeu qu'elle ne connaissait même pas d'ailleurs et elle, elle devait passer son temps devant, alors à son tour elle tapa la cosette, chacun son tour les questions: -"Vous avez déjà été dans les … Berkshires ?" Nom bien difficile à prononcer pour une russe. Curieuse en voyant le blondinet derrière, elle se retourna à moitié pour s'adresser à lui -"Est-ce que tu es russe ? Tu ressembles à un russe… Je trouve" Non, non. Ce n'était pas de la drague.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kappa Pi
Disponibilité pour RP : OUUUUUUI :D
Featuring : Yang Yo Seob
DC : Ashton D. MyersEnzo MillerFrank EarendAshton D. MyersGemma Osborne
Messages : 36
Who I am? : Un p'tit gars avec un grand coeur.
People around me : Mon souffle, ma vie.
Where I'm going :
Relations : - ALAYNA *O* <3
Date d'inscription : 23/06/2015
Age : 20
MessageSujet: Re: Covoituring Avec Eoin   Mer 12 Aoû - 11:58

Tenue du petit Nicholas.

Nicholas était toujours très enthousiaste quand il s’agissait de voyager. Peu importe la destination, tout ce qui l’importait c’est qu’au fond il pouvait profiter, qu’il pouvait ajouter à sa liste une chose de plus qu’il aura faite dans sa vie, et surtout il y avait Alayna. C’était certain que son choix aurait été tout autre si cette dernière avait choisi de ne pas venir aux Berkshires, mais tout comme lui, elle était du genre curieuse et aventurière, un moyen de se faire des souvenirs au maximum ensemble.

Le départ était prévu pour dans une heure et Nicholas peinait à trouver le courage de se lever, confortablement allongé aux côtés d’Alayna qui était venu passer la nuit à ses côtés. D’habitude, ils faisaient chambres à part, pour contenter la vieille peau qui considérait ça comme un acte affreusement indécent, allant à l’encontre de ses principes de fervente catholique pratiquante, mais il y avait parfois des soirs où ils profitaient qu’elle ait eu la flemme de venir faire son inspection générale. Ca n’arrivait pas souvent, c’est vrai, mais ça arrivait. Nicholas tentait donc en s’étirant de trouver la force de se lever, mais ce fut Alayna la première à bondir hors du lit, non sans lui déposer un bisou sur la joue. Un réveil dont il ne se lassait pas, et une dose de courage pour se préparer. Ses valises étaient déjà faites depuis la veille, étant peu adepte du fonctionnement « à la dernière minute », il n’avait donc qu’à s’habiller et prendre une bonne douche, pendant que sa petite amie en faisait de même de son côté.

En sortant de la salle de bains, il rangea dans son sac deux trois bricoles pour la route, et attendait sagement le retour d’Alayna qui ne se fit pas tarder. Un bisou plus tard, ils s’enthousiasmaient ensemble de ce voyage où ils pouvaient déjà participer, n’ayant pas encore officiellement commencés les cours.

« - Après c’est peut-être une façon détournée pour qu’on fasse plus ample connaissance. C’est moins facile en car, que dans une petite voiture. Je suis curieux de voir nos compagnons de route. »

Après ce petit questionnement quant au mode de transport, quelque peu surprenant, choisi. Les deux Kappa Pi prirent la direction du parking, main dans la main, pour découvrir sur place ce qui les attendait. La prof de maths commença son habituel discours, s’arrêtant évidemment sur les consignes à respecter, chose à ne pas oublier, d’autant qu’ils étaient surveillés par l’œil bienveillant de la directrice, qui chose tout à fait surprenante, ne prenait pas part au voyage et préférait de loin rester sur place pour surveiller les quelques joyeux lurons qui n’avaient pas voulu venir. Après tout, ça restait une bonne nouvelle comme une autre.

Les groupes commencèrent à être énoncés, et en toute fin, Nicholas entendit son nom, à la suite de celui d’Alayna, ce qui lui suffisait amplement pour le ravir. Il n’avait pas besoin de grand chose de plus. Il y avait également Eoin, ce patron de bar irlandais, qu’il admirait, mais le plus important restait quand même Alayna, il aurait probablement été jaloux de la savoir ailleurs, dans une autre voiture accompagnée de gars qu’il ne connaît ni d’Adam, ni d’Eve. Il était donc satisfait.

« - Le voyage n’en sera que plus agréable. »

Et comme en plus, il n’aimait pas s’ennuyer, il était sur qu’une telle chose ne se produirait pas. Ils avaient deux compagnons supplémentaires dans la voiture. Un autre jeune homme et une jeune femme, qui prit place à l’avant du véhicule. L’ambiance était déjà chaleureuse d’emblée, Eoin étant quelqu’un de relativement amical. Il ne manqua pas par ailleurs de saluer en personne les deux tourtereaux.

« - Toujours aussi bien, je pète la forme ! Et to... vous, ça va ? »

Et ce n’était pas peu dire. Il leur demanda ensuite s’ils étaient prêts, chose que Nicholas pouvait affirmer avec un grand sourire.

« - Plus que prêt également. Roulez roulez ! »

S’exclama-t-il tout en retenant de pouffer au surnom « papy » qu’Alayna lui avait gentiment attribué. Le voyage ne s’annonçait pas trop mal, il n’y avait pas de tensions réelles, et Nicholas était toujours prêt à faire connaissance avec n’importe qui, alors il était persuadé que tout se déroulerait sans accrocs. Par ailleurs, peu après qu’Eoin ait démarré, il reçut sa première invitation pour participer à un jeu. Le puissance 4, chose qu’il ne pouvait refuser. Il aida donc Alayna à tout préparer, et la laissa commencer pour insérer son premier jeton. Il connaissait vite fait les règles du jeu, mais n’y avait jamais véritablement joué.

« - Vous avez déjà été dans les… Berkshires ?
- Non, jamais, mais ça a l’air super beau. Et toi ? D’ailleurs, tu es nouvelle ici à Boston ? »


Nicholas prit volontiers part à la conversation que la jeune fille, qui devait être Mikaela, venait d’ouvrir. Ce n’était peut-être que de banales questions, mais l’occasion d’en apprendre plus. Et puis, il fallait bien commencer quelque part, où ils finiraient le voyage à se regarder comme des chiens de faïence, ce qui n’était pas vraiment l’objectif final. Quoiqu’il en soit, Nicholas n’avait qu’une hâte : arriver à bon port.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Petit nouveau
Messages : 37
Date d'inscription : 14/06/2015
MessageSujet: Re: Covoituring Avec Eoin   Dim 16 Aoû - 14:51

Vous, qui êtes tranquillement installés sur un siège de voiture, oui, vous. Vous pensiez pouvoir arriver bientôt à destination et commencer à profiter des joies de ce voyage, n'est-ce pas ? Vous pensiez réellement laisser derrière vous les problèmes de la vie pour une semaine entière. Mais vous ne pensiez pas que Dame Nature voudrait aussi être de la partie. A vous, qui discutez ou jouez sur la banquette arrière, il est temps de casser un peu votre joie de vivre. A vous qui êtes là, muet, à regarder par la fenêtre parce que votre chauffeur est un gros ours, il est temps que ça soit encore pire. Certains, en partant, n'ont sans doute rien remarqué. Et pourtant, au fil des kilomètres avalés, vous devez vous rendre à l'évidence : vous commencez à avoir un peu froid. Quelque chose semble avoir pris le soleil et le ciel bleu en otage. Certains d'entre vous le voit : cet amas gris au dessus de vos pauvres petites têtes. D'autres sont trop occupés pour s'apercevoir que quelque chose se prépare.

Vous, qui êtes derrière vos volants, vous en voyez une tomber sur votre pare-brise. Oh, on ne parle pas ici d'une mouche ou d'une mésange. Non, on parle d'une goutte d'eau. Et si elle avait été toute seule, il n'y aurait sans doute eu aucun problème. Sauf que vous en voyez une deuxième, et que ça vous dérange un peu. Vous êtes obligés d'allumer vos feux, parce que ça s'est assombri autour de vous. Pour l'instant, vos essuie glace sont encore en train de dormir. Puis bien vite, vous devez vous rendre à l'évidence : il faut que vous les utilisez, sinon vous ne pouvez rien voir.

Vous, qui êtes en train d'écouter de la musique parce que c'est une chose qui vous détend en voiture. Vous qui dérangez peut-être votre voisin de droite ou de gauche parce que vous êtes sourd et qu'il entend bien mieux que vous votre bruit sans avoir à avoir le casque sur les oreilles. Eh bien même vous, vous commencez à entendre tambouriner au-dessus de vos têtes, toute cette pluie qui martèle les voitures parties de cette école de Boston. Bien vite vous n'entendez plus rien de la belle mélodie qui parvenait à vos oreilles, et monter le son ne vous sera d'aucune utilité.

Rassurez-vous, tous autant que vous êtes. Dame Nature aime jouer, et ce n'est que le début pour elle. Simplement un peu de pluie, est-ce que vous pensiez qu'elle était petite joueuse ? Si c'était le cas, elle va vous prouvez le contraire. Si ça ne l'était pas… eh bien tant pis, elle va vous le prouver quand même. Certes, certains n'aiment peut-être pas conduire avec le vent qui se lève et le déluge devant leur nez, mais ce n'est en soit pas non plus la mort. Vous ralentissez, vous faites attention, et tout se passe bien. Sauf que ça ne s'arrête pas là. Le vent se met à hurler, il fait plus sombre que jamais -et pourtant c'est le début de la journée- et surtout, cette pluie qui ne laisse pas une seule micro seconde de visibilité.

Oui, vous, qui êtes pressés d'arriver. Que vous soyez devant ou derrière, content ou ennuyé. Vous allez devoir attendre. Parce que devant ça, seul un fou continuerait : ce qui n'est pas votre cas, n'est-ce pas ? Et même si vous n'en êtes pas tous au même point, vous faites la même chose. Vous cherchez une aire de repos pour vous garer, et pourquoi pas vous réfugier à l'intérieur d'une petite boutique qui vend des boissons chaudes ? Cependant, quoi qu'il en soit, il vous faudra faire avec et vous battre contre la météo, qui est loin d'être clémente, et qui vous en fera baver si vous décidez de sortir de la voiture. Mais même pour les plus sages d'entre vous qui ne sortiront pas : une voiture n'est pas l'endroit idéal pour se cacher, on ne s'y sent jamais totalement à l'abri. Et ça, Dame Nature adore ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Theta Xi
Disponibilité pour RP : Oui
Featuring : Jamie Campbell Bower
Messages : 88
Who I am? : Qui suis-je ?
People around me : Qui vous-êtes ?
What I've done : Qu'est-ce qu'on fait ?
Social Network : Email
CellPhone : Téléphone
Relations : Jade : meilleure amie
Elena : Confidente

Date d'inscription : 06/07/2015
MessageSujet: Re: Covoituring Avec Eoin   Mar 18 Aoû - 18:10

Interaction : Alayna, Mikaela
Mention : Eoin, Nico


Tout le monde était impatient de partir. Autant les filles que l'autre garçon qui faisait partit du petit groupe d'étudiants. Ils lancèrent tous leur enthousiasmes à ce que le conducteur démarre le véhicule. De ce côté là, Edward semblait être le seul à rester calme. Peut-être qu'il se demandait encore s'il avait bien fait de venir. Il savait qu'il ne pouvait plus faire marche arrière et il était partagé entre l'idée que ce voyage ne pouvait être que bénéfique pour lui et celle où il se disait qu'il pourrait peut-être en être tout le contraire. Alors que la voiture démarra, une voix interpella le jeune homme à la fenêtre, qui tourna aussitôt son regard vers l'une des deux jeunes filles qui lui demanda :

- Bonjour, je m'appelle Alayna, je suis nouvelle dans l'école, ça sera ma première rentrée à Boston.

Edward sourit à son tour, une petite conversation n'était pas du tout désagréable pour passer le temps. Cela lui permettrait de faire plus de connaissance au sein de sa nouvelle école.

- Enchanté de te connaître Alayna, fit-il, moi c'est Edward Hoff. Nous avons un point commun alors parce que ça va être ma première année également.

Il laissa ensuite la dénommée Alayna commencer un jeu avec l'autre garçon. Le puissance 4. Un jeu qui pouvait se révéler très passionnant quand on savait employer les stratégies nécessaire pour gagner. Le jeune homme les regarda entamer une partie tranquillement. Ces deux là étaient mignons à voir ensemble. Ils s'entendaient vraiment bien ! Puis, le jeune anglais farfouilla dans son sac, histoire de dénicher un livre pour s'occuper durant le trajet. Il en avait emmené plein pour être sûr de ne pas s'ennuyer ! Quelques romans mais aussi des revues scientifiques -il était notamment abonné à Socio-anthropologie, The Astrophysical Journal et au Journal of the American Chemical Society- et des manuels de cours, eh oui !

« - Vous avez déjà été dans les… Berkshires ? demanda soudain la fille qui se trouvait à l'avant.

- Non, jamais, mais ça a l’air super beau. Et toi ? D’ailleurs, tu es nouvelle ici à Boston ? » répondit le garçon qui jouait à puissance 4 avec Alayna.

- Moi non plus, fit également Edward, je viens d'arriver récemment aux Etats-Unis et les Berkshires se trouvant à environs 209,21472 km de Boston, je n'ai pas vraiment eut l'occasion de visiter cette région. A vrai dire, j'ai à peine fait le tour de la ville.

Il regarda ensuite Alayna et Eoin en se demandant si eux avaient déjà été dans les Berkshires ou non mais celle qui avait posé jadis la question c'était retournée sur son siège pour regarder Edward. Ce dernier, intrigué, la regarda aussi mais sans rien dire, bien que l'interrogation se lisait sur son visage.

-"Est-ce que tu es russe ? Tu ressembles à un russe… Je trouve" demanda t-elle.

Edward fut assez étonné de cette question. C'était bien la première fois qu'on lui disait qu'il avait des airs de russe !

- Euh...Non non pas du tout ! Je viens d'Angleterre. Je m'appelle Edward Hoff, ajouta t-il en se souvenant que les deux n'avaient pas été présenté, et toi ? Tu viens d'où ?

Après cela, il piocha finalement un numéro de la revue Socio-Anthropologie, le 9 de 2006 : "Les Mondes du Patrimoine" et entama une lecture rapide. Le temps se dégrada rapidement et la pluie se mit à tomber, mais le jeune homme, enfoncé dans sa lecture de "Fondements épistémologiques de l’Anthropologie structurale", ne fit pas tout de suite attention au déluge qui s'annonçait dangereusement. Ce ne fut qu'une fois qu'il termina sa revue, avec pour ambition d'en prendre une autre dans son sac, qu'il remarqua que la vue de dehors était devenu impossible par le rideau d'eau qui frappait les vitres du véhicule. Et Eoin conduisait toujours ? Inquiet, Edward jeta un oeil à tout le monde, chauffeur y comprit, voyant défiler les essuies glace, ce qui ne changeait rien du tout à l'état de la vision de la route. La pluie était assourdissante. On aurait dit que chaque goutte d'eau cherchait à briser le pare-brise. Une bourrasque réveilla d'avantage l’inquiétude du jeune homme. Le vent lui même en avait après eux. C'était comme s'il cherchait à renverser la voiture sur le bas côté. La luminosité baissa d'un cran. Voilà qui n'aidait pas à le rassurer. Quel véritable déluge ! Edward ne serait pas surpris si en cet instant, il voyait défiler l'Arche de Noé sur des flots, avec les couples d'animaux et tout le reste ! Il pleuvait tellement que même la vue de petits poissons autour de la voiture ne serait plus étonnant, ou alors celle d'une sirène faisant de l’auto-stop sur le bord de la route.

- Dites...hésita le garçon, il faudrait peut-être s'arrêter sur le côté en attendant que ça passe, non...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
It's The Sunrise, The Sunrising ♪♫
Disponibilité pour RP : Dispo
Featuring : Ewan McGregor
DC : Jae Ji Choi
James P. Cobb E.
Gwen E. Foster
Nikolaï A. Koslovski

Messages : 66
Who I am? : The Boss Man !
People around me : They're Basicaly Drunk...
What I've done : Drunk My Load of Whisky...
Where I'm going : To Bed... I'm Sleepy...
Relations : Mikaela Kozlovski -> Je suis un homme très curieux...
Frank I Earend -> Meilleur Ami
Hanaé Cao Nguyen -> Amie
Enzo Miller -> Ami/Employé

Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 37
Localisation : Sleep No More
MessageSujet: Re: Covoituring Avec Eoin   Sam 29 Aoû - 11:27

Covoituring
avec Eoin
Interactions: Nicholas, Alayna, Edward & Mikaela.
On est en août non ? C'est moi ou en août il est sensé faire beau ? Vous savez le joli ciel bleu avec le soleil brillant et pas l'ombre d'un nuage. Seulement vous voyez, nous n'habitons pas en Floride, c'est vrai qu'à Miami quand ils voient de la pluie ils ont l'impression que c'est la mousson, nan ici c'est l’État du Massachusetts, ce qui signifie un temps capricieux même en plein été, pour ça ça change pas beaucoup de l'Irlande, un climat humide, où il fait jamais vraiment très chaud même quand le Soleil est bien présent et surtout beaucoup de pluie, pas étonnant que Boston soit un des bastions celtique des Etats-Unis. Je ne me plains globalement pas, je suis pas fan des grandes chaleurs et puis une bonne averse ça a le don de réveiller tout le monde, surtout pendant un voyage scolaire, pour le coup si il y en a qui sont endormis sur la banquette arrière, ça va les réveiller d'un coup. Pourtant rien ne pouvait prévoir une telle intempérie. Mais ça ne changera rien à motivation en tout cas, je suis content de participer à ce voyage et de sortir un peu de derrière mon comptoir. Bon je dois avouer que je suis content que le fossile qui fait office de directrice à ces jeunes ne nous accompagne pas, limite elle m'a pris pour un repris de justice alors bon. Mais au moins je sais que ça allait être une bonne expérience et puis il y avait des personnes que je connais et que j'apprécie comme Frank et Hanaé qui d'ailleurs organise cette joyeuse expédition, Enzo qui travaille avec moi le soir au bar ou bien encore Nicholas et Alayna et comme j'allais bientôt le découvrir une certaine russe qui, visiblement semblait éviter mon bar depuis quelques jours, ça promettait tout ça. Bon à sa décharge on peut dire que je me suis carrément montré très curieux envers elle et j'avais peut être trop posé de questions, mais j'y peux rien, je suis d'un naturel curieux et il faut que je parle, c'est plus fort que moi ça et puis elle m'intriguait, je ne saurais pas dire pourquoi, toujours est-il que depuis cette fameuse soirée je n'avais pas recroisé Mikaela.

La veille du départ j'avais bossé tout seul, Enzo avait une fête de prévu alors je lui ai donné sa soirée et puis je pouvais encore gérer une soirée tout seul sans trop me fatiguer, je suis pas encore rendu à me déplacer en déambulateur. Fin de vacances, tout les habitants de Boston sont de retour, tout les habitués aussi, ce qui fait que la soirée est mouvementée et que je ne peux pas me coucher avant deux heures du matin et autant dire que le réveil pique carrément à six heures du matin, mais je me dois d'être en forme pour conduire mon groupe à bon port et il paraît qu'un conducteur qui arrive frais et dispo ça fait tout de suite bonne impression et ça rassure un peu les passagers donc je me levais assez tôt pour pouvoir progressivement me réveiller et ne pas avoir la tête du mec qui s'est couché il y a juste quatre heures et qui aurait bien dormi quatre heures de plus. Du coup y'a pas vraiment trente-six solutions pour se réveiller, triple dose de café, douche et rasage de barbe pour faire un peu moins débraillé et globalement ça devrait aller. Je suis globalement pas le type chiant, je souris et je fais des blagues, mais c'est vrai que si je pouvais éviter de tomber sur un groupe de gamins infernaux qui ne font que brailler j'aimais autant ça, il y avait un petit bout de chemin à faire, on partait tôt et franchement j'ai pas envie de jouer au flic pendant tout le trajet, surtout en ayant si peu dormi.

J'arrive un peu avant l'heure convenue au lieu de rendez-vous et je vais rejoindre Hanaé et Frank que je salue avant qu'Hanaé commence son discours et annonce les groupes. Alayna et Nicholas, Edward que je ne connais pas et Mikaela : « bien tiens » pensais-je en me retenant de lever les yeux au ciel alors que je me dirige vers ma voiture pour accueillir le groupe, je salue d'ailleurs tout le monde les uns après les autres. Edward tout d'abord, puis Alayna et Nicholas : « Et ben écoutez j'aurai bien dormi plus longtemps mais bon, oui ça va, par contre si vous me vouvoyez encore une fois je vous laisse sur le parking » dis-je en rigolant, ils savaient très bien que je ne ferai jamais çà. « J'ai pas encore cent ans quand même et ouai ça va être un très bon voyage j'en suis sûr. » Puis vient le tour de Mikaela et disons que ce n'est pas vraiment sur le même ton qu'elle me répond, elle prend d'ailleurs un malin plaisir à écorcher mon prénom. « Aïe elle a vraiment pas aimé mes questions la dernière fois » pensais-je en réprimant une grimace. « On fait aller écoute, et oui ça va me changer du bar donc oui je suis content et j'ai pas que des ivrognes dans mon bar tu sais. » « Non y a aussi des russes qui passent mais visiblement ils me trouvent trop curieux... » Le voyage allait être joyeux tiens, je me demande si elle réservait ce ton distant juste pour moi. Soupirant j'invitai tout le monde à monter dans la voiture et bien sûr le hasard fit que Miss Koslovski monte à l'avant, cette fois ci je roule des yeux avant de demander si tout le monde est prêt. « Papy ? Et ben je viens de prendre 50 ans d'un coup » dis-je en souriant et en démarrant la voiture pour l'engager sur la route. Je roule sans trop parler, en écoutant les conversations de mes passagers. Alayna se présente et Mikaela demande si les gens sont déjà allé dans les Berkshires, tout le monde répond à tour de rôle, ne sachant pas si elle s'adressait à moi aussi je répondis quand même : « Une fois oui, c'est superbe je suis sûr que vous allez adorer ! » Je ne sais pas pourquoi je me sens pas à l'aise parce que quelque part je sais que la jeune russe m'en veut pour ma curiosité et ça me stresse de pas pouvoir en parler dans cette voiture pleine, alors je me contente de ne rien dire pendant un moment me concentrant sur la route, je l'entend vaguement demander à Edward si il est russe, moi je me met à tapoter nerveusement sur mon volant. « Sinon Mikaela tu as trouvé un meilleur bar que le miens dans Boston ou bien ? » demandais-je en souriant vaguement sachant que la réponse ne serai pas forcément amicale en retour mais bon, j'aime provoquer un peu, c'est un autre de mes défauts.

Et puis, bien entendu, comme un voyage ne se fait jamais sans petit élément perturbateur, il commence à pleuvoir, oh juste quelques gouttes bien entendu au départ, puis le vent se lève et puis çà commence à tomber à grosses gouttes et assez méchamment si bien que la vision se retrouvait presque impossible dehors, je me mis donc à la recherche d'un endroit ou garer la voiture. « Et ben manquait plus que çà tiens. » C'est Edward qui le premier fait part de ses inquiétudes au sujet de rouler par ce temps. Je le rassure. « Oui oui t'inquiètes pas je cherche juste un endroit où m'arrêter Edward. » Je repérais alors une bande d'arrêt d'urgence sur laquelle je déportais la voiture pour l'arrêter en toute sécurité avant de couper le moteur. « Bon ben je pense qu'on est tous coincés là dedans jusqu'à ce que ça ce calme, pas question que quelqu'un sorte par ce temps là de toute façon. » Et passent les minutes dans cette voiture un peu coupée du monde, j'ai envie de fumer mais je me retiens, pour ne pas enfumer mes passagers, je me met donc à tapoter nerveusement le volant de nouveau. « Bon j'espère qu'il fera pas ce temps sur place, parce que les Berkshires sous la pluie c'est tout de suite moins drôle » dis-je avant de retourner à la contemplation du volant. Pour le coup j'aurai bien aimé pouvoir parler à Mikaela, peut être m'excuser ou lui poser plus de questions, au choix. Je soupire. « Je suis désolé j'ai pas de jeu de cartes ni rien, tout est au bar, si j'avais su j'aurai ramené quelque chose, punaise on se croirait en Irlande… Donc c'est tous votre première rentrée ici ? Vous allez voir la directrice c'est le fun incarné, jamais vu une vieille peau comme çà, je crois qu'elle m'a prit pour un trafiquant d'alcool l'autre jour… Vous êtes dans quelle confrérie d'ailleurs ? » demandais-je histoire de relancer la discussion, le temps allait être long sous la pluie, autant discuter un peu.
© Starseed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Covoituring Avec Eoin   Sam 29 Aoû - 15:24

Sur ce parking, devant l'école, Mikaela se demandait encore pourquoi elle avait accepté de faire partie de ce voyage. En fait, la raison était simple : elle devait se fondre dans la masse et jouer les étudiantes. Voilà la véritable raison. De plus, elle voulait aussi apprendre à connaitre les gens de cette école et ne pas rester, toute seule, dans son coin à faire l'autiste ou à refuser tout contact avec l'extérieur. Elle était tueuse à gage, pas sociopathe. Elle n'avait rien contre les personnes qu'elle ne connaissait pas, elle faisait juste ce qu'on lui demandait de faire. Quelque part, peut-être que son métier faisait d'elle une personne mentalement détraquée, mais elle se sentait tout sauf instable. La jolie Russe avait seulement été conditionnée pour son travail, rien de plus. Aujourd'hui et pour la semaine à venir Mikaela n'était que cette étudiante de vingt-quatre ans. Elle n'avait pas emporté ce qui lui permettait de faire son boulot, le laissant bien précieusement chez elle, enfermé quelque part où seule elle, pourrait le retrouver.

Eoin Johnstone. Ou ce type qui posait beaucoup trop de questions et qui l'avait littéralement fait fuir. Depuis ce soir où elle avait osé mettre les pieds dans son bar, elle n'y était plus retournée. Mikaela devait éviter les gens trop curieux, c'était ce que lui avait conseillé ce Russe qui l'employait pour ôter la vie à plusieurs personnes insignifiantes à ses yeux. Lui l'était un peu trop et aujourd'hui, elle se retrouvait dans la même voiture que lui. Avec un peu de chance, il oublierait la discussion qu'ils avaient eue et ne se relancerait pas dans une armée de questions un peu trop gênantes pour la Russe. En voyant qu'il s'intéressait de savoir comment tout le monde allait, y compris elle, Mika' en conclut que non, il n'avait pas vraiment oublié leur discussion. Sinon, sans doute qu'il aurait même oublié son prénom. - « Ouais, je sais. C'est un peu comme les psychiatres : ils n'ont pas que des instables dans leurs patients. N'empêche que pour venir s'emmerder des heures derrière un comptoir avec une chope à la main, soit ils sont alcoolos, soit ils se font vraiment chier et leur vie sociale se résume à taper la discussion avec le barman. » Mikaela sourit en sachant pertinemment qu'elle exagérait un peu, d'autant plus qu'elle y avait également mis les pieds et donc, qu'elle se comptait dans l'un de ces deux cas « Oh, après je ne dénigre absolument pas votre boulot ni votre bar. Ça doit être fun de bosser là, on voit de tout et puis on en entend des vertes et des pas mûres. D'ailleurs, vous engagez ? » Tout en se justifiant, Mikaela prit place dans la voiture aux côtés du chauffeur - « Puis l'ivrognerie ça a son charme parfois, regardez les Russes. » La sigma Nu était consciente de la réputation que se payaient les Russes, mais elle savait aussi qu'il y avait des exceptions à la règle : elle par exemple. Mikaela s'interdisait de boire une goutte d'alcool, non pas qu'elle n'aimait pas ça, mais elle devait être clean de jour comme de nuit : boulot oblige. - « Je ne parle pas pour moi, je ne bois jamais. Alors évitez de me désigner avec vos grands yeux bleus. »

Les Berkshires était un endroit que Mikaela ne connaissait pas. Elle se doutait qu'elle allait se retrouver dans un bled paumé recouvert de verdure, mais c'était tout ce dont elle s'imaginait d'ailleurs. Elle était Russe, elle venait d'une ville avec quelques gratte-ciel ou encore de Moscou : cette ville qu'elle chérissait tout particulièrement. Visiblement, dans cette voiture, il n'y avait que le conducteur qui connaissait l'endroit. Au moins, ils arriveraient à bon port, c'était déjà ça. Mikaela se retourna vers le jeune homme qui s'intéressait à l'endroit d'où elle venait. Ca va, il était loin d'en arriver à la cheville de Johnstone avec ses questions - « Non. La seule ville où j'ai mis les pieds en Amérique, c'est Boston. J'ai débarqué il y a un petit mois à peu près » Mensonge. Elle avait parcouru beaucoup de villes américaines pour son boulot, mais si elle venait à en parler, il y avait le risque qu'on lui demande pourquoi et surtout, comment une étudiante, Russe qui plus est, avait assez d'argent pour parcourir le monde - « Et vous, vous êtes tous les deux de Boston ? » Edward se justifia également en réponse à la question de Mika'. Il n'était pas de Boston et venait tout juste d'arriver, tout comme elle en fait - « Je viens de Grozny, en Russie. Puis j'ai fait mes études en histoire de l'art à Moscou » La jeune fille se retourna et s'installa correctement dans son siège. Elle cherchait quelque chose à faire, mais à part regarder le paysage défiler sous son nez, il n'y avait pas grand-chose. Elle releva la tête vers le conducteur en entendant sa question un temps soit peu provocatrice - « C'est ça, oui. J'ai trouvé un bar où le patron n'est pas très causant, pas très curieux. Tout ce qu'il me faut en somme. Vous savez, le bar à deux mètres du vôtre ? Non, en réalité, je ne suis pas ivrogne, malgré que je suis Russe et j'ai pas beaucoup de temps devant moi. J'ai d'autres choses de prévues » Bonjour les aprioris - « Vous manquez de client à ce point où alors c'est juste moi qui vous ai marqué ? » Elle ne voulait pas être méchante et d'ailleurs son ton ne l'était pas, mais il cherchait la provocation, il était normal qu'elle y réponde.

Plus les kilomètres diminuaient et plus le temps se couvrait au-dessus de leur tête. Il faisait même un peu plus frisquet au point que Mikaela décida de mettre sa veste. Une goutte sur le pare-brise, puis une deuxième et plusieurs autres. Elle jette un œil à Eoin en voyant les nuages de plus en plus noirs guettant l'horizon vers lequel ils se dirigeaient, mais n'ajouta rien jusqu'à la réflexion d'Edward alors que la pluie inondait la vitre de devant. Le conducteur décida d'immobiliser la voiture sur une bande d'arrêt d'urgence ce qui fut une sage décision - « Comme on dit chez moi : quand on tombe dans l'eau, la pluie ne fait plus peur. Bon, ben super. On fait quoi ? Ça ne vous dit pas d'aller chanter sous la pluie ? » Eoin recommença avec ses questions, laissant Mikaela assez perplexe - « Mais c'est une vraie maladie chez vous, les questions ! Personnellement, je suis chez les Sigma Nu et à en voir le bouquin d'Edward, je dirais qu'il est chez les intellos. Je me trompe ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kappa Pi
Disponibilité pour RP : OUUUUUUI :D
Featuring : Yang Yo Seob
DC : Ashton D. MyersEnzo MillerFrank EarendAshton D. MyersGemma Osborne
Messages : 36
Who I am? : Un p'tit gars avec un grand coeur.
People around me : Mon souffle, ma vie.
Where I'm going :
Relations : - ALAYNA *O* <3
Date d'inscription : 23/06/2015
Age : 20
MessageSujet: Re: Covoituring Avec Eoin   Mer 2 Sep - 18:07

Il va s’en dire que Nicholas était plus que ravi à l’heure actuelle, bien que le contraire ait été étonnant. Et il ne lui suffisait de pas grand chose. La perspective de s’évader une semaine, en compagnie d’Alayna. Il ne lui fallait pas plus pour avoir un sourire jusqu’aux oreilles, gardant sa panache habituelle avec lui. Les autres passagers n’avaient pas l’air pas bien méchant non plus, et il espérait en savoir plus à leur sujet au cours de ce voyage, après tout deux heures dans une voiture, ils n’allaient pas les passer à fixer la route dans le silence le plus total. D’autant qu’avec Nicholas, d’un naturel curieux, il avait des questions en réserve pour meubler et éviter que trop d’anges ne passent. Fort heureusement, après être monté à bord, sur les talons d’Alayna qui se trouva à la place du milieu, il put constater qu’il n’était pas le seul à vouloir faire le premier pas pour casser d’emblée une ambiance embarrassante par faute de timidité trop conséquente. Ce qui n’était bien évidemment pas son cas, et visiblement pas celui de ses camarades de voiture. De quoi passer un trajet dans le calme et la bonne humeur. Du moins, c’est ce qu’il pensait et espérait.

La première à ouvrir le bal du jeu des questions/réponses se trouva être Mikaela, une jeune fille impressionnante, qui imposait de suite le respect. Mais non sans flancher, ayant connu bien pire et se trouvant bête de faiblir pour si peu, Nicholas s’arma de son ton enjoué et répondit plus qu’enthousiaste à la demande de Mikaela. Conversation à laquelle s’ajouta très vite Edward, lui aussi un nouvel arrivant sur Boston. A croire qu’il n’y avait que des nouveaux dans cette voiture. C’est donc tout naturellement, qu’il vint à lui poser la question suivante :

« - Nouveau aussi, tu viens d’où ? Avec Alayna, on vient tout droit de Miami, l’école partenaire de Boston, on s’était dis que ça serait pas mal de changer un peu d’air, on a pas eu l’occasion non plus de trop visiter, mais de ce que j’ai vu c’est plutôt chouette comme coin. »

Nicholas fut également surpris, en bien, de l’étonnante précision dont était doté Edward, capable de retenir la distance exacte qui séparait Boston des Berkshires. Nichoas se serait probablement contenté d’arrondir le tout pour ne pas à se casser la tête, mais Edward lui avait même cité les chiffres après la virgule. Il n’en dit cependant rien, mais resta néanmoins admiratif face aux connaissances du jeune homme.

Les questions n’en finirent pas là, mais Alayna et Nicholas –alors que la voiture démarrait- préférèrent s’adonner à une partie de Puissance 4, tout en gardant une oreille à l’écoute de ce qui se disait à l’avant, et de son côté gauche. Même s’il ne tenait pas vraiment à perdre à ce jeu, il ne voulait pas non plus louper une miette de ce qui était dit. Bien que pour le moment rien de très intéressant ne soit évoqué, si ce n’est quelques espiègleries entre Mikaela et Eoin qui semblaient déjà se connaître, et jouaient au jeu du chat et de la souris.

La suite du trajet se déroula plus calmement, la période des questions étant quasi-révolues, et Nicholas entoura les épaules d’Alayna de son fin bras pour se lover contre elle, en attendant que le temps passe. Il était très bien ainsi, et ne remarqua d’abord pas les premières gouttes s’abattre sur le pare-brise du véhicule. La pluie n’était pas quelque chose de nouveau, et il ne fut pas du tout surpris du changement météorologique en vu des quelques nuages qui les surplombaient. En revanche, quand ça commença à taper un peu plus fort, et à résonner sur le toit de la voiture, il sursauta. Ca tombait, et pas qu’un peu. Inquiet de voir qu’en découlaient quelques problèmes, il préféra faire confiance au chauffeur, bien que les conditions soient relativement inquiétantes. Il faisait blanc tout autour d’eux, comme si le monde n’était composé que de ce bout de route, cette voiture, et cinq gugusses coincées à l’intérieur, arrosés par des litres de pluie. Edward ne resta pas sans rien faire, et demanda, un chouïa d’anxiété dans la voix, s’il était possible de faire une pause. Nicholas acquiesça bêtement, et le chauffeur s’exécuta. Les voilà coincés sur l’autoroute, sur la bande d’arrêt d’urgence à subir une pluie torrentielle. Au fond, ce n’était pas inquiétant, mais stoppé au milieu de l’autoroute ne lui plaisait guère, et malgré les conseils d’Eoin, il était clair que Nicholas n’allait pas décoller son cul du siège.

« - Ça ne vous dit pas d’aller chanter sous la pluie ? »

Question sérieuse ou non, Nicholas tira la moue à l’entente de cette question. En temps normal, il aurait été le premier à se jeter hors du véhicule et à chanter à tue-tête « I’m singing in the raaaaaaain » mais le temps dehors était trop mauvais pour notre vaillant soldat, et il préféra s’abstenir d’ouvrir la porte. En revanche, l’idée de chanter n’était pas ce qui le déplaisait. Après tout il était un Kappa Pi, et un musicien qui aimait à chantonner, même s’il se qualifiait que comme chanteur de douche.

« - Chanter, oui. Sous la pluie, non. Un quizz musical peut-être ? »

Nicholas s’enthousiasmait tout seul dans son coin face à sa propre proposition, non sans vraiment se demander si c’était dans les intérêts des autres, bien qu’au fond ça ne reste qu’une simple question n’engageant en rien ses partenaires. Mais pour lui, il voyait ça comme une opportunité détournée de découvrir les goûts de chacun, car pour lui, la musique restait universelle et une chose que tout le monde avait en commun, peu importe le genre de chacun. C’était ce que Shin lui avait appris, et il espérait au fond de lui que ça soit le cas ici aussi.

En tous les cas, en attendant une éventuelle réaction à sa proposition un peu tirée par les cheveux, Eoin s’intéressa à leurs confréries respectives, et on ne pouvait pas louper celle de Mikaela et son caractère de feu. Sigma Nu était comme gravé sur son front. Pour Edward, en revanche, Nicholas avait franchement hésité, jusqu’à ce que Mikaela fasse part de sa déduction, et qui au final semblait être une évidence.

« - Kappa Pi. »

Répondit alors Nicholas à la suite, machinalement. Mais peut-être s’en étaient-ils déjà doutés. Il laissa néanmoins Alayna répondre pour elle, et se cala dans son siège en attendant les réponses des autres. Ce qu’ils allaient faire maintenant, ils l’ignoraient, mais ce dont il était sur c’est qu’ils étaient coincés ici encore un bout de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kappa Pi
Disponibilité pour RP :
Featuring : Ebba Zingmark
DC : Kyaw Ne Min, Logan C. Maxwell, Marine Martel, Seung Joo Park & Jake I. Wilson
Messages : 79
Who I am? : Une simple jeune fille
People around me : Mon entourage
Where I'm going : Mes méfaits
Social Network : Tumblr
CellPhone : Téléphone et casier
Relations : Avec le plus mignon des jeunes garçons <3
Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 19
MessageSujet: Re: Covoituring Avec Eoin   Lun 14 Sep - 12:12

Pour ce voyage scolaire, nous devions nous lever tôt, mais ça ne me dérangeait pas. Surtout que j'avais pu dormir avec mon amoureux, ce qui n'était pas très fréquent. J'aimais nos réveils avec la bonne humeur et j'aimais m'enthousiasmer de tout avec lui, je savais que quelqu'un au moins me comprenait. Nous discutions un peu avant le départ, j'étais curieuse sur tout un tas de point, et surtout du fait que ce voyage était organisé avant même la rentrée scolaire, qui se ferait néanmoins bientôt.

- Oui, peut-être que c'est pour ça, ça aide quand on est moins. Je suis curieuse de voir aussi qui vient, s'il y a des têtes qu'on a déjà croisées.

A vrai dire, on ne connaissait pas grand-monde ici, puisque nous venions d'arriver sur Boston. Il y avait juste James et Logan, qui étaient aussi à Miami, et ceux que nous avions pu rencontrer comme les autres Kappa Pi ou bien ce gérant de bar qui était l'un de mes compatriotes. Arrivés sur place, nous écoutions Mme Nguyen qui nous expliquait comment ça allait se passer pour arriver jusque là-bas sans encombre. Chacun avec son chauffeur et tout irait pour le mieux, moi ça m'allait, on était avec Eoin et bien sûr, Nicho était avec moi, que demande le peuple ? C'était parti pour un trajet plutôt sympathique, même si la jeune fille à l'avant n'avait pas l'air d'être toujours très sympa. En fait non, elle était simplement plus sérieuse que nous.

- Bien Eoin, plus de vous, mais c'est un fait, t'es vieux ahahaha !

Je ne disais absolument pas ça méchamment. Il n'était pas vieux, simplement plus vieux que nous. Il aurait presque pu être mon père, à quelques années près. Finalement, la jeune femme avait l'air plus causante que le garçon à côté de moi, plus craintif qu'autre chose.

- Enchantée Edward alors !

Je commençais à jouer à la puissance 4 avec Nicholas pendant qu'on répondait aux questions. C'était effectivement un bon moyen de faire connaissance, que de se retrouver en petit comité dans une voiture pendant quelques heures. Et puis nous on avait un bon groupe, je suis certaine que dans d'autres voitures ça ne se passait pas tout à fait comme ça.

- J'y suis jamais allée non plus, mais j'ai tellement hâte de découvrir ! Il paraît qu'il y a plein d'activités à faire et qu'on va se retrouver dans la nature, c'est chouette ça !

Le reste du chemin se passa bien, tantôt entrain de jouer, tantôt en train de me reposer contre Nicholas. Sa présence m'apaisait, même si au final il n'y avait pas de danger. Je n'aurais pas pu partir sans lui, ça c'était sûr et certain, je serais encore à Boston s'il n'avait pas pu venir. Ainsi installée et vacant dans mes pensées, je n'avais pas remarqué que le temps avait changé. Au départ, ce n'était que quelques gouttes, rien de méchant, même s'il fallait faire attention. Et puis la pluie avait commencé à tomber avec plus de violence sur le pare-brise de la voiture d'Eoin. Bientôt, on ne vit plus rien à seulement quelques mètres de nous et Edward suggéra de s'arrêter pour éviter d'avoir un accident. Notre chauffeur chercha simplement une place pour éviter de rester en plein milieu de la route et nous voilà à attendre que le déluge se stoppe. Je ne savais pas combien de temps ça allait mettre mais je devais avouer que je commençais à ne pas avoir très chaud. Je vins me lover un peu plus contre Nicholas, en espérant que ça ne le gêne pas. Nous ne pouvions pas vraiment sortir sous peine d'être véritablement trempés et nous n'avions nulle part où aller. Peut-être que si, d'ailleurs, mais je ne voyais pas assez loin pour l'affirmer. Eoin s'excuse de n'avoir rien à proposer pour jouer, moi je n'avais que mon puissance 4 et à 5 dessus, c'était pas top. Tant pis, nous allions en profiter pour discuter.

- Oh, un quizz musical, c'est cool ça !

C'était quand même pas facile à faire, mais moi j'étais partante. En attendant, notre chauffeur s'intéressa à nos confrérie respective. Mikaela était Sigma Nu, ce qui ne m'étonnait pas vraiment en fait. Elle semblait un peu hostile aux questions d'Eoin et d'après ce que j'avais compris, ils se connaissaient déjà. Peut-être qu'ils ne s'aimaient pas, ça ne me regardait pas. Il n'avait pas encore répondu, mais Edward semblait être chez les TX, d'après Mikaela. Ça ne m'aurait pas étonnée d'ailleurs, mais après tout, l'habit ne fait pas le moine.

- Je suis aussi chez les Kappa Pi, comme Nicholas. On a une bonne ambiance, c'est cool chez nous !

J'aimais beaucoup notre chef et les autres membres. Pas forcément tous super énergiques comme moi, mais aucun d'eux n'était méchant quand on apprenait à les connaître. Je partageais même un atelier avec l'un d'entre eux ! Je me tournais vers Eoin, curieuse.

- Et vous, vous avez fait partie d'une confrérie quand vous étiez à l'école ?

Comme moi, il avait dû quitter son pays jeune, mais je ne me souvenais plus de s'il avait suivi des études aux États-Unis, honte à moi. Enfin, il allait me pardonner, n'est-ce pas ? Je ne savais pas combien de temps on allait devoir rester là, j'étais simplement pressée d'arriver. J'entremêlai mes doigts à ceux de Nicholas, il n'y avait plus qu'à être patient.

_________________
Kappa Pi dans l'âme & Dans le coeur
La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre. Gandhi



Alayna parle en #ff9966
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Theta Xi
Disponibilité pour RP : Oui
Featuring : Jamie Campbell Bower
Messages : 88
Who I am? : Qui suis-je ?
People around me : Qui vous-êtes ?
What I've done : Qu'est-ce qu'on fait ?
Social Network : Email
CellPhone : Téléphone
Relations : Jade : meilleure amie
Elena : Confidente

Date d'inscription : 06/07/2015
MessageSujet: Re: Covoituring Avec Eoin   Ven 18 Sep - 15:22

Interaction : Mika, Nicho
Mentions : Alayna, Eoin




« Je viens de Grozny, en Russie. Puis j'ai fait mes études en histoire de l'art à Moscou »

- D'aussi loin ! s'étonna Edward en entendant que la jeune fille venait de Russie, qu'est-ce qui t'a poussé à venir jusqu'à Boston ?

La curiosité du jeune homme venait d'être déterré. Mais lorsqu'il entendit Mikaela répondre au chauffeur de la voiture, il regretta soudainement de lui avoir répliqué cette question car la jeune fille n'avait pas l'air d'être du genre à se dévoiler. Il ne lui en voulait pas pour ça car c'était son cas aussi mais cette dernière néanmoins avait l'air de ne pas apprécier du tout les questions ou même la curiosité des autres, contrairement à Edward qui cherchait soit à caché ce à quoi il ne voulait pas répondre, soit il répondait tout de même et sans se fâcher, juste avec une petite gêne. Enfin, le jeune homme s'occupa par la suite des autres occupants de la voiture qui lui répondirent également, à commencer par le petit couple qui jouait au puissance 4. Enfin, Edward voyait ça comme ça mais si ça se trouvait, il avait tort hein !

« - Nouveau aussi, tu viens d’où ? demanda le dénommé Nicholas, Avec Alayna, on vient tout droit de Miami, l’école partenaire de Boston, on s’était dis que ça serait pas mal de changer un peu d’air, on a pas eu l’occasion non plus de trop visiter, mais de ce que j’ai vu c’est plutôt chouette comme coin. »

- Je viens de Londres, répondit Edward en souriant, Miami ? Pour changer d'air, ça doit vous changer d'air ! C'est la seule raison qui vous a poussé à changer d'école ? Moi je sais que je ne serais pas contre un peu de soleil. Oui je sais, en venant d'Angleterre, ça doit pas surprendre !

Il sourit, l'air amusé, en tournant un regard vers la jeune Alayna qui était impatiente d'arriver à bon port :

- J'y suis jamais allée non plus, mais j'ai tellement hâte de découvrir ! Il paraît qu'il y a plein d'activités à faire et qu'on va se retrouver dans la nature, c'est chouette ça !

Edward préférait attendre d'être sur place avant de pouvoir éventuellement y donner une opinion, même s'il était du genre citadin et qu'il se doutait que les balades dans la nature n'allait pas être son fort, tout en sachant pourtant que cela pourrait le détendre un peu. Mais...Juste un peu alors.

Plus tard, il se mit à pleuvoir, suivit d'un déluge qui empêchait la voiture de poursuivre son chemin. Eoin, le chauffeur, approuva les dires d'Edward lorsque ce dernier suggérait de faire une halte. Le Londonien fut ravi de voir que l'homme était prudent et s'arrêta donc. Il aurait très bien pu tomber sur un fou du volant après tout. La pluie formait un rideau d'eau si puissant qu'on ne pouvait même pas voir à travers les vitres et elle cognait sur le véhicule comme une forcenée. Pour oublier ce petit désagrément, Edward se replongea dans ses magazines scientifiques. Rien de tel pour oublier le mauvais temps ! Ou tout autre chose d'ailleurs.

« Je suis désolé j'ai pas de jeu de cartes ni rien, tout est au bar, si j'avais su j'aurai ramené quelque chose, punaise on se croirait en Irlande… Donc c'est tous votre première rentrée ici ? Vous allez voir la directrice c'est le fun incarné, jamais vu une vieille peau comme çà, je crois qu'elle m'a prit pour un trafiquant d'alcool l'autre jour… Vous êtes dans quelle confrérie d'ailleurs ? »

Edward leva les yeux de sa page pour regarder le chauffeur. Il approuva à sa question d'un signe de tête affirmatif puis se demandait ce qu'ils avaient tous avec la directrice ? Aucun directeur d'école n'était facile à vivre, ce n'était pas une nouveauté alors pourquoi en faire tout un flan ? En voilà qui n'avait jamais connu les écoles d'Angleterre ! Il faillit répondre à l'autre question de l'homme mais la dénommé Mikaela, après une citation sur la pluie qu'Edward désapprouvait intérieurement, le devança :

« Mais c'est une vraie maladie chez vous, les questions ! Personnellement, je suis chez les Sigma Nu et à en voir le bouquin d'Edward, je dirais qu'il est chez les intellos. Je me trompe ? »

- Ah...Non tu as raison, répondit le garçon, un peu prit au dépourvu, bien qu'il se doutait que cela se voyait comme le nez au milieu de la figure.

Les deux autres étaient des Kappi Pi. Pour l'instant, une fois encore, Edward ne jugea personne sur sa confrérie puisqu'il n'avait pas encore eut l'occasion de vraiment les connaître. Pour passer le temps, ces deux là proposèrent un quizz musical. Un quizz musical ? C'était bien le genre de jeu auquel Edward ne s'adonnait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Covoituring Avec Eoin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Covoituring Avec Eoin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Covoituring avec Ashley
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» perdu avec sa veste [PUBLIC]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life in Boston rpg :: Corbeille :: Archives :: Events :: Berkshires :: Covoituring-
Sauter vers: