AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Demande de partenariat
Ven 26 Fév - 20:51 par Invité

» 16.02.16 - LE FORUM FERME SES PORTES.
Jeu 18 Fév - 15:51 par Miss Petunia Garner

» Flash | ft. Lily-Rose Rivest
Lun 15 Fév - 21:05 par Lily-rose F. Rivest

» Never say goodbye because saying goodbye means going away and going away means forgetting (Ninette ♥︎)
Lun 15 Fév - 20:27 par Isobel W. McCoy

» Mon Voisin Du Dessus (MVDD)
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» À quoi te fait penser ce mot
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» Le changement, c'est maintenant !
Dim 14 Fév - 12:18 par Shivani K. Shukia

» Une rose à dix
Dim 14 Fév - 12:11 par Isobel W. McCoy

» L'horloge parlante
Dim 14 Fév - 12:10 par Isobel W. McCoy

Points confréries
Delta Upsilon — 825 pts
Kappa Pi — 777 pts
Sigma Nu — 535 pts
Delta Gamma — 510 pts
Pi Bêta Phi — 300 pts
Thêta Xi — 60 pts
Vidéo

Partagez | 
 

 You better lose yourself in the music, the moment, you own it. You better never let it go, you only get one shot, do not miss your chance to blow ♫

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: You better lose yourself in the music, the moment, you own it. You better never let it go, you only get one shot, do not miss your chance to blow ♫   Lun 13 Juil - 8:35

Park Taeyang


I.D Card

Age : 22 ans
Date de naissance : 30 décembre 1992
Lieu de naissance : Daegu, Corée du Sud
Statut Civil : Célibataire
Statut Social : Aisé
Métier/Etudes : 1ère année en psychologie (je suis pas sûre de comprendre comment le système marche haha)
Classe : Université
Groupe : Lambda, je ferai la demande pour KP plus tard, dépendant de son évolution
P.I ou Scénario ? Scéna de Sashette  
Avatar : Kim Taehyung *o*
Secret envoyé : It's okay Razz


Get out of my mind

[Le patient est atteint de bipolarité de type 1. Voici quelques extraits de son dossier médical.]

Cela fait un peu plus de deux ans que Park Taeyang fréquente mon cabinet, et on peut remarquer une nette amélioration sur son comportement. En effet, car ses périodes de stabilité reviennent plus souvent et dures plus longtemps qu’auparavant.

« À vue d’oeil, il semble froid et distant et on a du mal à aller vers lui, parce qu'il n’a pas l’air très sympathique. En réalité. il est très attentionné, mignon et attachant. Il recherche souvent un contact physique auprès des autres et ça peut avoir l'air intrusif quand on n’est pas habitué. C’est aussi quelqu’un de très malchanceux et maladroit. Tout ce qu’il touche finit par se briser, je vous le jure. Surtout, ne le laissez jamais cuisiner, car il risque de mettre la pièce en feu en seulement quelques minutes ! Aussi, ne lui prêtez aucun objet, car il ne peut s’empêcher de perdre tous les biens qu’il possède. Il très protecteur envers moi et de mon côté je fais très attention à lui. » (commentaire laissé par Jia, sa soeur jumelle).

Taeyang se considère comme une personne timide aux premiers abords, mais finit par se relâcher dès qu’il se trouve en compagnie de ses amis ou dans un environnement qu’il reconnait. Dans le cas contraire, il se renferme sur lui-même et va rarement vers les autres. Il n’est pas capable de commencer une conversation. Or, quand on vient vers lui, il est content et n’hésite pas à discuter avec la personne.

« Tae-tae est super introverti quand on ne le connait pas, mais quand il était avec nous, c’était une tout autre histoire. Il est directe et n’hésite pas à hurler haut et fort quand quelque chose l’énerve ou le tracasse. C’était le membre que tu venais voir quand tu t’ennuyais parce qu’il aimait faire des conneries pour nous faire rire. Quand l’un d’entre nous réussissait à l’énerver, c’était pénible, parce qu’il prend tout au premier degrés. Tae est super rancunier aussi et assoiffé de vengeance, alors le mieux pour vous serait de ne pas lui faire de coups bas et je parle par expérience. Il est très têtu et la seule personne qui peut le faire changer d’avis c’est lui-même. Par exemple, on lui a dit je ne sais pas combien de fois d’arrêter de se teindre les cheveux parce qu’il risquait de devenir chauve avant d’atteindre la trentaine. Il refuse encore d’écouter et j’espère vraiment, mais vraiment, qu’il perde ses cheveux d’ici quelques années. Ça lui apprendra. » (commentaire de Kim Hoseok, l’un des membres de l’ancien groupe BCB)

Mon patient est très intelligent. Il possède énormément de savoir et son Q. I est beaucoup plus élevé que la normale. Il n’est pas très doué dans les travaux manuels, étant plus confortable en face des problèmes où la logique est nécessaire. Il lit beaucoup, des comics surtout, et aime les dessins animés japonais. Il a peur des avions, de l’eau et des hauteurs, mais pas au point d’être considérés comme étant des phobies.

« Quand Tae-tae fréquentait encore l’école, c’était le premier de sa classe. Il n’avait pas beaucoup d’amis à l’époque et passait son temps à étudier, étudier, étudier. J’étais fière de lui, même si j’aurai préféré qu’il s’amuse un peu plus. Heureusement qu’il a passé ces auditions, parce que son groupe lui a permis de se libérer. Il a toujours rêvé de devenir rappeur et je suis heureuse qu’il ait au moins pu réaliser son rêve, si ce n’est que pour quelques années seulement. Il flanche encore quand tu lui parles de BCB. Même s'il écrit beaucoup de chansons, "il ne peut plus rien faire avec de toute façon", d’après lui. Je m'inquiète. Le pauvre, il n’a pas dû digérer le fait qu’il ait dû quitter le groupe à cause de sa maladie. Pour lui, son rêve est terminé. J’aimerai encore revoir la flamme qui illuminait ses yeux quand il me parlait de musique. La flamme est encore là, mais elle ne brille plus autant. Il a juste besoin de quelque chose, ou de quelqu’un, pour lui redonner raison » (tiré d’une séance  avec sa mère, Fei).

Monsieur Park a longtemps été indécis au sujet de sa sexualité. Il confirme maintenant aimer les hommes, et seul son entourage avec qui il est proche est au courant.

« Plusieurs fans se sont confessées à lui, mais à chaque fois, il y avait toujours ce grand malaise marqué sur son visage. Au début je pensais que c’était parce qu’il trouvait ça inappropriée une relation fan/idole, mais j’ai vite réalisé qu’il réagissait de la sorte en compagnie de filles en général. Pourtant, à son âge, il aurait dû en profiter. Nous étions très proches tous les deux, alors j’ai fini par lui poser la question. Il a fini par m’avouer qu’il était confus à propos de sa sexualité. Je lui ai demandé ce qui le faisait douter et il m’a répondu que Lee le perturbait en ce moment. Je savais qu’ils étaient très proches tous les deux, même plus comparé aux autres membres du groupe, alors je n’étais pas vraiment surprise. Plusieurs fans aussi fantasmaient sur ces deux-là. Je lui ai dit que je serai toujours là pour lui et que s’il avait besoin d’en parler, je serai là ». (commentaire de son ancienne styliste et amie, Perry)

Taeyang n’accepte aucune critique, ou alors très mal. Malgré tout, il n’en reste pas moins que c’est quelqu’un qui se fit la plupart du temps aux apparences et possède la mauvaise manie de critiquer toute chose.  Même s’il ne le dit pas toujours à voix haute, son visage parle pour lui-même. J’ai remarqué qu’il faisait toujours la même grimace quand il me jugeait du regard.

« J’ai toujours adoré Taeyang. Il était complètement passionné par la musique et ça se voyait dans sa détermination. Même si le groupe était très occupé à cause de leur emploi du temps, il trouvait quand même un moyen de travailler plus. Parfois il n’avait que 2h de sommeil juste parce qu’il écrivait des chansons ou pratiquait encore et encore. Il ne le faisait pas toujours paraître, mais Tae se préoccupait souvent de son image aux yeux de ses fans. Il avait peur de les décevoir. Il est très dur avec lui-même et à tendance à plus se sous-estimer qu’autre chose. Ça a été dur pour moi de le voir partir du groupe, il avait tellement de talent ». (commentaire de son ancien manager)

Sa stabilité est temporaire, car tôt ou tard, il finit par pencher d’un bord ou un autre sur la balance. Il y a aussitôt un déséquilibre qui se fait ressentir. Ses épisodes d’hypomanie, voire maniques, arrivent plus souvent que celles de dépression. Lors de cette phase, il mange beaucoup, dort peu et a le besoin d’accomplir mille et une choses en même temps. Il ne connait plus ses limites : tout ce qu’il entreprend est fait de manière excessive, que ce soit au niveau sexuel, financier ou de sa bonne humeur. Il est passionné et dévoué. C'est blanc ou noir, tout ou rien. Il devient hyperactif, méfiant et a l’impression que le monde entier est contre lui pour l’arrêter dans ses projets. D’ailleurs, ses projets sont extravagants et parfois même irréalistes. À la base, c’est quelqu’un qui n’hésite pas à dire ce qu’il pense, mais durant ces moments il manque complètement de tact, ce qui amène des conséquences fâcheuses auprès de ses proches. Il devient hyperactif, incapable de garder son attention sur un point. Il parle sans arrêt, même si personne n’est là pour l’écouter. Aucun cas de schizophrénie n’a été diagnostiqué.

Étrangement, c’est dans ces moments qu’il est encore plus créatif. Ses idées, souvent incohérentes, se bousculent l’une après l’autre dans son esprit et quand Taeyang se trouve dans un stade plus calme, il a lui-même du mal à comprendre ses écrits. Mon patient aime cette phase et au début, préférait ne pas prendre ses médicaments (censés stabiliser son humeur) afin de justement atteindre cette euphorie. Toutefois, il s’est vite rendu compte que c’était une mauvaise idée, car tôt ou tard, il balancerait de l’autre côté de la balance. Sa phase dépressive, beaucoup plus rare, est une conséquence de son hypomanie/manie. Il prend conscience de ses actes et se trouve ridicule, se dégrade et déprime. Il mange peu, dort beaucoup, pleure pour aucune raison valable et ne parle pas. Il devient impulsif et colérique, voire agressif. Il rumine dans son coin, perd tout intérêt envers quelque chose et n’a plus les idées claires. Il est préférable de ne jamais le laisser seul lors de ses crises. Heureusement, cette période n’arrive pas souvent et ne dure que quelques jours.

Taeyang était déjà plus entrain à manifester un trouble de bipolarité, génétiquement parlant. Si je me fis aux divers témoignages de ses proches, il présentait quelques signes du trouble auparavant, mais rien de bien grave. Les déclencheurs possibles  causant la dégradation du trouble selon son cas : stress, manque de sommeil et choc émotionnel. Passant par l’accident de l’un de ses amis proches, Lee, jusqu’au départ de ce dernier, sans oublier le fait que Taeyang a été contraint à mettre fin à ses activités afin d’être traité convenablement.

Mon patient a fait beaucoup de progrès. Ses médicaments lui permettent de se situer vers le centre de la balance et ses ‘sautes d’humeur’ sont plus contrôlées. Il est même capable de reconnaître certains signes d’avance. Je lui ai conseillé de s’engager dans une habitude de vie saine et équilibré. Il s’est mis au Taekwondo et cet art martial semble être sa nouvelle passion du moment.

Auteur : Dr Seokjin, psychiatre de Taeyang Park


Story of my life

Je n'avais pas prévu tomber sur cet album photo.

Je vidais ma chambre pour récupérer mes biens quand je suis tombé dessus. Il se trouvait au fin fond d’une boîte traînant dans un coin de ma garde-robe. Une boîte que je n’ai pas ouverte depuis des siècles. Elle contenait divers objets que j'ai gardé à travers les années en guise de souvenirs. Arrivé à un certain âge, j'ai arrêté de l'utiliser, concluant que j'avais passé ce cap. Pris de nostalgie, mon derrière embrasse le sol. Les jambes croisées, la boîte devant moi, j'ouvre l'album.  

Je remarque qu'il n'y a aucune photo de moi bébé. À cette époque, se procurer un appareil photo devait être le dernier souci de mes parents. Aujourd'hui mes parents sont des gens modestes, mais ça n'a pas toujours été le cas. Mes arrières grands-parents étaient pauvres, mes grands-parents aussi, du coup mes parents ont été obligés de marcher sur la même route qu'eux. À ma naissance, ils occupaient tous les deux une boulangerie -endroit qu'ils administrent encore d'ailleurs- dans un coin sobre de Daegu et leur début ont été difficiles. Malgré leurs problèmes financiers, ils essayaient de ne pas trop s'en faire et se contentaient de m'offrir une enfance pas trop malheureuse. À présent, même si je leur verse régulièrement une somme généreuse à tous les mois, ils préfèrent vivre dans la modestie et ne sont pas du genre à jeter de l'argent par la fenêtre. Mes parents sont de véritables modèles à mes yeux.

Le premier cliché montrait la moitié de mon visage en gros plan. Rien de plus, rien de moins. Remarquez ici, mes grands talents de photographe. Il avait été pris avec le premier appareil photo que j'ai eu, un cadeau d'anniversaire que mon oncle m'avait offert. Je n’avais aucune idée du fonctionnement de ce bidule et je me rappelle d’avoir failli mourir d'une crise cardiaque en voyant le flash partir soudainement. Toutefois, j'étais rapidement devenu habile et avais commencé à prendre des photos d'absolument n'importe quoi. Ce que je ne tarde pas à remarquer à force de tourner les pages. Je vois des photos de nuages, de fourmis, de rues ou de mes chaussures. Décevant.

Je finis par tomber sur une photo ayant un peu plus de valeur. Je n'en étais évidement pas l'auteur. Elle montre ma sœur et moi en train de jouer dans le bain. J’avais un grand sourire sur le visage et ma sœur regardait l’objectif, bouche grande ouverte. Étant deux jumeaux qui se respectent, elle et moi étions très proches. Sauf qu'au lieu que ce soit mon rôle de la protéger, c'était le contraire. Petits, Jia était énergique et avait le sang chaud tandis que moi, j'étais plutôt timide et solitaire. Je n'avais pas beaucoup d'amis et la plupart des élèves étaient jaloux parce que j'étais le "chouchou" des professeurs. Je ne causais jamais des problèmes en classe, avais de bonnes notes et proposais toujours mon aide. Je ne le faisais pas pour de l'attention, mes parents m'avaient simplement bien élevé. Je ne savais pas me défendre, n'aimais pas me battre comparé aux autres garçons de mon âge, alors étais une cible facile. C'est là que ma sœur entrait en jeu. Dès que j'avais un problème, elle m'aidait à le résoudre. Dès que quelqu'un se moquait de moi, elle le remettait à sa place. Même encore aujourd'hui, Jia prenait son rôle d'ange gardien à cœur.

Sur l'autre page siège une photo de moi vêtu d'un short noir et d'un chandail blanc. Mon visage affichait une grimace et je n'avais pas l'air d'être de bonne humeur. Je souris en me souvenant de cet événement. Je devais avoir aux alentours de neuf ans. Ma mère m'avait inscrit à la chorale de l'école, espérant que ça me permettrait de m'ouvrir plus et de me faire des amis. J'avais réussi à sympathiser avec quelques-uns de mes collègues, mais sans plus. Ce jour-là, c'était la représentation devant les parents et les choristes devaient s'habiller en noir et blanc. J'étais tellement stressé que je m'étais mis à pleurer avant d'entrer sur scène. Scène sur laquelle je n'ai jamais été capable d'y mettre les pieds.

Quelques pages plus loin, j'observe une image de moi et un garçon, Jin, en compagnie d'une mascotte lors d'un festival. Je devais avoir 11 ans à l'époque. Jin était le seul vrai ami que je m'étais fait à l'école. Il était venu à moi et ne me lâchais pas, alors j'avais fini par l'apprécier, touché par l'attention qu'il m'accordait. Notre amitié n’a duré que quatre ans, car il a fini par déménager en Chine. En ce moment, je me demande si je l'aimais plus que j'étais supposé. Mes sentiments étaient flous à cet âge et je ne savais même pas si un gars pouvait tomber amoureux d'un autre ou non. En y pensant bien, Jin devait être mon premier béguin.

C'était aussi lors de ce festival que j'ai assisté à mon premier concert. Ce même jour est né mon désir de devenir rappeur. Le chanteur du groupe auquel j'avais assisté au spectacle avait tellement de classe que je voulais devenir comme lui. Mais bon, j'étais timide, alors ce n'était pas demain la vielle que j'allais devenir célèbre.

Bizarrement, je commençais à avoir plus confiance en moi en grandissant. J'étais encore timide, mais pas au point que ce soit un handicap et me faisait beaucoup moins insulté par mes pairs. J'écrivais souvent, des chansons surtout, et écoutais continuellement de la musique. Pour mes 13 ans, en guise de cadeau d’anniversaire, mes parents m'ont annoncé qu'il m'avait inscrit dans une école spécialisée. J’étais sous le choc, car j’étais conscient que cette initiative allait leur coûter un bras chacun. Mais ils s'en foutaient, blaguant en disant que je leur rembourserai le jour où je deviendrai célèbre.

J'arrive à la dernière photo. On y voit moi, 15 ans, accompagné des six autres membres du groupe BCB. Je regarde religieusement le cliché et en a presque les larmes aux yeux. C'était le plus beau moment de toute ma vie. Quand j'avais su pour les auditions que lançait la Stardom Entertainment, je n'étais pas très confiant et n'avais aucunement l'intention d'y participer, mais ma famille n'a pas cessé de m'encourager pour que je me lance. Alors je me suis lancé. Et j'ai été sélectionné. Ce groupe était toute ma vie, m’avait permis de réaliser mon plus grand rêve. J’ai l’estomac noué rien qu’en y pensant. Je n'avais jamais songé à commencer une carrière aussi tôt, mais dès nos débuts, le groupe avait déjà du succès. J'ai produit des chansons, ai rencontré de nombreux fans, ai visité de nombreux endroits, ai donné des centaines de concerts. J'étais aux anges.

Puis Lee a eu son accident, provoquant le début de la fin.

BCB roulait toujours, mais ce n'était plus pareil. Je perdais ma motivation petit à petit et étais dégoûté de ce qui était arrivé. À force d'être ensemble, nous étions très proches l'un de l'autre en tant que groupe, mais j'avais toujours eu plus d'affinités avec Lee. Au début, je me disais que c’était parce que le courant passait mieux entre nous deux, mais plus le temps passait, plus je doutais de ce qu'il représentait pour moi. Je me surpris à avoir des envies étranges envers lui et sur le coup je ne savais quoi penser. J'avais fini par me confier à Perry, et elle s'était contentée de me guider à travers mes incertitudes. Sauf qu’après son accident, les choses entre lui et moi avaient complètement changé. Déjà, il avait pris ses distances et je me sentais de plus en plus seul. Je continuais tout de même à être là pour lui dès que je le pouvais. J'avais été déchiré par la nouvelle, alors imaginez lui.

Au final, Lee a décidé de partir. Le psychiatre stipule que son départ a déclenché quelque chose en moi. Une bombe à retardement. Je sais que je ne suis plus le même depuis. Je devenais fou, littéralement, et n'étais même pas capable de me reconnaître. Je parlais sans cesse, m'attaquais aux autres sans raison, ne dormais plus, ne pouvais rester en place. J'avais toujours besoin de bouger, de faire quelque chose. C'était nouveau pour moi, mais je ne m'étais pas inquiété plus que cela. Puis un beau jour, je me suis enfermé dans ma chambre sans préavis et ai refusé d’en sortir. Vous voyez, c'était un gros problème parce que le groupe avait encore des concerts à faire, des interviews à donner, mais je refusais de voir quelqu'un. Je restais couché sur mon lit à pleurer et à me demander ce que j'avais fait pour mériter cette injustice. Je me demandais pourquoi Les ne m'aimait pas en retour, pourquoi je ne m'aimais pas, pourquoi personne ne m'aimait. Je hurlais quand quelqu’un n’arrêtait pas de frapper à ma porte et avais causé la zizanie auprès de mes proches.

Dès que j'étais sortis de ma chambre, on m'avait emmené voir un psychiatre. Les événements s'étaient enlignés par elle-même par la suite : on m'annonce que je suis bipolaire, je quitte le groupe, débute mon traitement. Je déteste mon problème, elle a foutu toute ma vie en l'air. Je refuse qu'on m'en parle, ou qu'on me parle de mon groupe et de tout ce que j'ai perdu à cause de ça.

Aujourd'hui, je vide ma chambre pour ranger mes affaires dans mes valises. Je quitte la Corée. Il y a quelques semaines, j'ai demandé à ma famille et à mon psychiatre la permission d'aller à Boston. J’écrivais quelques mails à Lee de temps en temps et il m'avait dit qu'il s'y trouvait. Je n’avais pas seulement envie de le voir, mais je voulais aussi partir, oublier mon succès et changer de vie. Je n'avais plus rien à faire ici. Évidemment, mes parents ont refusé, disant que ce n'était pas prudent pour moi de changer de pays dans cet état. Alors que je m'apprêtais à faire une crise, ma sœur est venue à ma rescousse, me réconfortant en me disant qu'elle acceptait de venir avec moi. J’ai tout de suite envoyé un message à Lee pour l'avertir de ma venue. Je ne sais pas ce que ça va donner, mais ce dont je suis certain, c’est que j’ai hâte de le retrouver.


More about me ?

Pseudo : Neilou
Age : 16 ans
Comment as-tu connu le forum ?  
Fréquence de connexion ? régulière
Veux-tu un parrain ? non
Quelque chose à ajouter ? VIVE LA KPOP
Code du règlement : un ventilateur

Code:
Kim Taehyung [color=#ff0000]~[/color] Taeyang Park


(c) Sashette


Dernière édition par Taeyang Park le Mer 15 Juil - 11:30, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: You better lose yourself in the music, the moment, you own it. You better never let it go, you only get one shot, do not miss your chance to blow ♫   Lun 13 Juil - 9:42

Rebienvenue mon petit chat

Si tu as des questions n'hésite pas et puis courage pour ta fichette
Revenir en haut Aller en bas
Kappa Pi
Disponibilité pour RP : Toujours :P
Featuring : U-Kwon
DC : Ashton D. MyersEnzo MillerFrank EarendNicholas TompkinsGemma OsborneAlexis T. Hoffman
Messages : 136
Who I am? : Un coréen de vingt-deux ans, qui a sa propre histoire, son propre caractère et qui est pas forcément là pour se faire des amis. Qui cherche pas à devenir forcément quelqu'un. Qui a tout perdu, mais qui cherche à tout récupérer. Un gars avec un passé, un présent mais en quête de son futur.
People around me : La bonté s'efface et se perd, et tomber sur celui qui sera ton allié n'est qu'un coup du hasard, un signe que tout n'est pas perdu.
What I've done : Le futur est fait de rencontres, d'incidents, d'évènements, mais surtout de souvenirs et d'expériences. La vie, malgré les obstacles et ses coups du destin parfois fatals, se vit pour chaque instant, pour découvrir, connaitre et se sentir vivre, tout simplement.
Where I'm going :
Social Network : A l'époque, il y avait les messagers, les pigeons voyageurs, les courriers, mais aujourd'hui il y a les mails, les réseaux sociaux. On s'y fait, on s'y habitue, même si on a toujours une boite aux lettres devant la porte, pour la pub et autres courriers déplaisants. Mais moi, je me suis limitée à un casier.
CellPhone : La technologie, ça permet d'avoir ses amis dans sa poche. Les appeler quand t'es dans le fond. Les joindre, en tous lieux, toutes situations. La magie du téléphone.
Relations : - Colocataire et complément de Jae Ji Choi.
- Amélioration croissante avec Seung Joo
- Harper Cool
- Jake, le partenaire de jeu implacable.

Date d'inscription : 12/06/2015
Age : 24
Localisation : Boston City.
MessageSujet: Re: You better lose yourself in the music, the moment, you own it. You better never let it go, you only get one shot, do not miss your chance to blow ♫   Lun 13 Juil - 10:47

cat hi dance love jobi poledance

Encooooore merci Nathouuuuu, je t'aime <3
"Par exemple, on lui a dit je ne sais pas combien de fois d’arrêter de se teindre les cheveux parce qu’il risquait de devenir chauve avant d’atteindre la trentaine. Il refuse encore d’écouter et j’espère vraiment, mais vraiment, qu’il perde ses cheveux d’ici quelques années. Ça lui apprendra." Haha, j'ai beaucoup ri !
Ce que j'ai déjà lu est juste ENOOOOORME, oh my god, ce personnage est trop parfait, les commentaires, comment tu traites la bipolarité, j'aime beaucoup, j'ai hâte de voir la suite du coup *-*

_________________
Kappa Pi dans l'âme & Dans le coeur
I want someone to love me, for who I am. I want someone to need me, is that so bad? I wanna break all the madness, but it's all I have. I want someone to love me. For who I am —
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Perso Crossover
Disponibilité pour RP : Oui
Featuring : Ariana Grande
DC : Lwyn Sein Zaw
Audrey K. Cobb

Messages : 95
Who I am? : Une jeune fille vivant à Miami, chez sa maman, mais qui parfois vient voir son papa à Boston.
People around me : Plein d'amis, mais principalement à Miami !


What I've done : //
Where I'm going : //
Social Network : //
CellPhone : //
Relations : Un beau Pi Sigma répondant au doux prénom de Sasha ♥︎
Date d'inscription : 21/06/2015
MessageSujet: Re: You better lose yourself in the music, the moment, you own it. You better never let it go, you only get one shot, do not miss your chance to blow ♫   Lun 13 Juil - 15:01

Neilouchoute, rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lost But Not Stranded Yet
Disponibilité pour RP : Dispo
Featuring : Xavier Dolan
DC : Jae Ji Choi
Eoin Johnstone
Gwen E. Foster
Nikolaï A. Koslovski

Messages : 202
Who I am? : Logan and I Going Into an Adventure
People around me : It's A New Dawn, A New Day, A New Life for Me, And I'm Feeling Good !
CellPhone : Mes Messages
Relations : le parfait Logan Maxwell *-* <3
Date d'inscription : 14/06/2015
Age : 23
Localisation : Boston
MessageSujet: Re: You better lose yourself in the music, the moment, you own it. You better never let it go, you only get one shot, do not miss your chance to blow ♫   Mar 14 Juil - 10:38

NATHOUUUUUU REBIENVENUE *___*
Courage pour la fin de ta fiche ♥ Je réserve déjà un lien *-*

_________________
James parle en: #0099ff


We Are Infinite
“And in that moment, I swear we were infinite.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Homme d'entretien à l'école
Disponibilité pour RP :
Featuring : Pyo Jihoon
DC : Kyaw Ne Min, Logan C. Maxwell, Marine Martel, Alayna Keane & Jake I. Wilson
Messages : 106
Who I am? : Un peu paumé
People around me : Dans le vaste monde
Where I'm going : A errer
Social Network : /
CellPhone : Le monsieur n'a pas de portable
Date d'inscription : 14/07/2015
Age : 25
MessageSujet: Re: You better lose yourself in the music, the moment, you own it. You better never let it go, you only get one shot, do not miss your chance to blow ♫   Mar 14 Juil - 23:10

Rebienvenue Neiloute
Hâte de voir ce petit bonhomme *o*

_________________
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.
Nelson Mandela
(c) Arwy


Seung Joo parle en navy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Président des Sigma Nu
Disponibilité pour RP : Yep.
Featuring : Zico (Wu Ji Ho)
DC : Lee Hae HyukAshton D. MyersFrank EarendNicholas TompkinsGemma Osborne
Messages : 191
Who I am? : Un opportuniste, qui profite de la vie, et le chef des Sigma Nu, accessoirement. Et Cornerback chez les YB, alors si tu me cherches, j'te plaque Wink
People around me : La famille, les amis, les ennemis, bref la smala au complet.
Social Network : J'suis pas Facebook, Instagram et compagnie. Les selfies c'est réservés aux narcissiques, et encore selfie, si c'est égal à se prendre en photo que l'menton... Mais j'ai un casier.
CellPhone : J'te préviens, ce numéro est à joindre en cas d'urgence, ou si on a un minimum de choses en commun. Ceux que j'aime pas, je réponds pas Very Happy
Relations : - Ami d'enfance de Gwen Foster
- Protecteur de Seung Joo, tu touches un d'ses cheveux, t'es mort, pigé ?
- Sous le tutorat d'Hanaé Nguyen
- Travaille pour Eo-w-yn !

Date d'inscription : 14/06/2015
Age : 19
Localisation : Dans ton cul.
MessageSujet: Re: You better lose yourself in the music, the moment, you own it. You better never let it go, you only get one shot, do not miss your chance to blow ♫   Mer 15 Juil - 11:58

Félicitations !

« Tu es validé(e) OMFG Neilou *O* cette fiche est absolument parfaite *-* tu as un style d'écriture, omg j'ai été captivée par ta fiche du début à la fin, j'aime tellement ce personnage et j'ai tellement hâte d'exploiter notre lien, commencer des RPs toussa toussa *o* franchement j'ai plus qu'adoré Taeyang, félicitations, je ne peux que te valider <3 Je vais te mettre chez les Lambdas, tu es donc libre de circuler à ta guise, bon jeu avec lui *-* »

Tu peux désormais aller faire ta fiche de liens, ainsi que répertorier tes futurs RPs. Mais tu as aussi désormais accès à tout un tas d'autres topics. Demander un rang, mais aussi un logement, l'adhésion à une confrérie si ton personnage est un étudiant ainsi que choisir tes options. A toi d'aller te renseigner et lire les différentes histoires de nos confréries pour mieux les comprendre. Tu pourras par la suite te renseigner sur les cours qui ont lieu à l'école, les options ainsi que les clubs et comment y adhérer. Néanmoins, si jamais tu as la moindre question, le staff sera toujours là pour te venir en aide, donc n'hésites pas à leur envoyer un MP si jamais tu es dans une impasse ! Bon jeu parmi nous <3

_________________
SIGMA NUENZO MILLER
King of the jungle, kkomadeul jaerongjanchireul meomchwo, bunwigineun beolsseo mureuigeotgo, sunsikgane gaekseogeul jeongbok.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: You better lose yourself in the music, the moment, you own it. You better never let it go, you only get one shot, do not miss your chance to blow ♫   Aujourd'hui à 11:42

Revenir en haut Aller en bas
 
You better lose yourself in the music, the moment, you own it. You better never let it go, you only get one shot, do not miss your chance to blow ♫
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dedie a Joel/Voodoo music study makes Vatican Library
» Music Mania V
» Music is my life •
» Jane ❝ when you have nothing, we have nothing to lose ❞
» [MINI-EVENT] One, two, three, four... Let's go music !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life in Boston rpg :: Corbeille :: Archives :: Fiches de présentation archivées-
Sauter vers: