AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Demande de partenariat
Est-ce que ça pourrait  faire une différence  si  je  te  disais  que personne au monde ne pourra jamais t'aimer autant que je t'aime ? - Edenamour ♥︎ EmptyVen 26 Fév - 20:51 par Invité

» 16.02.16 - LE FORUM FERME SES PORTES.
Est-ce que ça pourrait  faire une différence  si  je  te  disais  que personne au monde ne pourra jamais t'aimer autant que je t'aime ? - Edenamour ♥︎ EmptyJeu 18 Fév - 15:51 par Miss Petunia Garner

» Flash | ft. Lily-Rose Rivest
Est-ce que ça pourrait  faire une différence  si  je  te  disais  que personne au monde ne pourra jamais t'aimer autant que je t'aime ? - Edenamour ♥︎ EmptyLun 15 Fév - 21:05 par Lily-rose F. Rivest

» Never say goodbye because saying goodbye means going away and going away means forgetting (Ninette ♥︎)
Est-ce que ça pourrait  faire une différence  si  je  te  disais  que personne au monde ne pourra jamais t'aimer autant que je t'aime ? - Edenamour ♥︎ EmptyLun 15 Fév - 20:27 par Isobel W. McCoy

» Mon Voisin Du Dessus (MVDD)
Est-ce que ça pourrait  faire une différence  si  je  te  disais  que personne au monde ne pourra jamais t'aimer autant que je t'aime ? - Edenamour ♥︎ EmptyDim 14 Fév - 17:55 par Invité

» À quoi te fait penser ce mot
Est-ce que ça pourrait  faire une différence  si  je  te  disais  que personne au monde ne pourra jamais t'aimer autant que je t'aime ? - Edenamour ♥︎ EmptyDim 14 Fév - 17:55 par Invité

» Le changement, c'est maintenant !
Est-ce que ça pourrait  faire une différence  si  je  te  disais  que personne au monde ne pourra jamais t'aimer autant que je t'aime ? - Edenamour ♥︎ EmptyDim 14 Fév - 12:18 par Shivani K. Shukia

» Une rose à dix
Est-ce que ça pourrait  faire une différence  si  je  te  disais  que personne au monde ne pourra jamais t'aimer autant que je t'aime ? - Edenamour ♥︎ EmptyDim 14 Fév - 12:11 par Isobel W. McCoy

» L'horloge parlante
Est-ce que ça pourrait  faire une différence  si  je  te  disais  que personne au monde ne pourra jamais t'aimer autant que je t'aime ? - Edenamour ♥︎ EmptyDim 14 Fév - 12:10 par Isobel W. McCoy

Points confréries
Delta Upsilon — 825 pts
Kappa Pi — 777 pts
Sigma Nu — 535 pts
Delta Gamma — 510 pts
Pi Bêta Phi — 300 pts
Thêta Xi — 60 pts
Vidéo
Partagez
 

 Est-ce que ça pourrait faire une différence si je te disais que personne au monde ne pourra jamais t'aimer autant que je t'aime ? - Edenamour ♥︎

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jaya I. S. Cobb
Perso Crossover
Disponibilité pour RP : Oui
Featuring : Aishwarya Rai
DC : Adam Matthews
Messages : 30
Who I am? : UC
People around me : UC
What I've done : UC
Where I'm going : UC
Social Network : UC
CellPhone : UC
Relations : Eden Y. Cobb: Mon mari que j'aime profondément. James P. Cobb Earend: Beau-frère adoré. Sasha Cobb: Beau-frère adoré. Audrey K. Cobb: Belle-mère.
Date d'inscription : 24/06/2015
Age : 29
Localisation : Miami
MessageSujet: Est-ce que ça pourrait faire une différence si je te disais que personne au monde ne pourra jamais t'aimer autant que je t'aime ? - Edenamour ♥︎   Est-ce que ça pourrait  faire une différence  si  je  te  disais  que personne au monde ne pourra jamais t'aimer autant que je t'aime ? - Edenamour ♥︎ EmptyVen 10 Juil - 1:14


   
Jaya & Edenamour

   


Jaya avait adoré la journée qu'elle venait de passer. Pour commencer, elle avait fait la rencontre, la veille, des proches de son futur mari. Elle avait tenté d'engager la conversation avec chacun d'eux, parfois avec l'aide d'Eden lorsqu'elle n'osait pas se lancer. Lui avait la tchatche facile pour commencer, mais en plus il devait au moins connaitre les personnes invitées. Malgré l'appréhension qu'elle avait éprouvé face à cette première journée, Jaya l'avait terminée épanouie, heureuse d'avoir pu rencontrer tous ces gens. Ils avaient tous été très respectueux envers elle y compris Audrey Cobb, qui pourtant ne la portait pas vraiment dans son coeur. Eden avait cependant veillé à ce que cette dernière ne bousille pas trop la bonne humeur de la jeune indienne grâce à ses piques mal placées et parfois trop faciles et gratuites, mais heureusement, elle s'était montrée correcte. Pour une fois.

La suite de la journée s'était résumée à du sport, des activités nautiques et de l'amusement. Eden et ses amis avaient préparés des petits défis pour les plus jeunes et Jaya avait voulu y participer. Déjà pour se fondre dans ses invités qu'elle ne connaissait pas, hormis Sasha, Jewel, Logan et James, mais en plus, pour elle aussi passer du bon temps. Bonne joueuse, elle avait adoré ces épreuves et ce, même si elle ne les réussissait pas toute, parce qu'elle gardait en tête que l'important était de s'amuser. Certains avaient réussi le défi en beauté, d'autres avaient échoué, mais globalement, tout le monde avait apprécié. Jaya avait néanmoins espéré qu'Eden aussi s'amuse et de temps en temps, elle y avait veillé en se retournant vers lui, s'assurant que son sourire qu'elle aimait tant voir lui rappelle que malgré ses obligations et son statut de directeur d'école, ou de chargé de Comm', Eden avait toujours gardé cette âme d'enfant qu'elle aimait tant. L'indienne savait que des moments comme ceux-là avec ses frères étaient important pour lui, mais aussi pour eux. Elle avait compris la proximité entre les trois frères qui parfois, lui faisait penser à ce concept « seuls contre le monde entier » ou plutôt, contre leurs parents. Même elle n'arrivait pas à avoir cette même entente avec ses soeurs, mais ne s'en plaignait pas pour autant.

L'après-midi terminée, ils avaient tous rejoint l'hôtel pour se poser, se doucher et pourquoi pas manger un morceau. Jaya en avait fait de même alors qu'Eden, lui, était resté près de ses parents pour régler les derniers préparatifs du mariage. Audrey avait cette tendance à vouloir que tout soit prêt, sans aucune rature. Elle voulait que ce mariage soit à la hauteur de la réputation des Cobb, alors que la jolie Indienne voulait seulement qu'il soit à la hauteur de son amour pour son futur mari. Elle voulait que ce jour soit le plus beau de sa vie, mais aussi celui d'Eden, mais si ça pouvait en même temps plaire aux invités, alors c'était un objectif de plus de d'atteint. Pour le moment, ils n'avaient pas eu de plaintes quelconque et donc, elle en déduisit que tout se passait pour le mieux, pour chacun des convives. Pour partir rejoindre Monsieur Cobb, Jaya s'était vêtue d'un jean et d'une blouse de couleur jaune. Elle retenait ses mèches à l'aide de lunettes de soleil et lorsqu'elle fut prête, abandonna sa chambre.

Arrivée là où Eden lui avait dit qu'il serait, elle fronça les sourcils en ne voyant que les parents Cobb. Pas de trace de leur fils. Préférant chercher elle-même, plutôt que de leur demander où se trouvait Eden, elle balaya les alentours du regard, pour finalement poser ses yeux sur celui qu'elle cherchait, retiré sur un banc, dans le parc de l'hôtel. Jaya s'en approcha et lui adressa un sourire remplit de tendresse lorsqu'il leva les yeux vers elle. Sur le visage de son bien aimé, elle y lisait un peu d'anxiété. Ca serait faut de dire qu'elle ne pensait pas, à cet instant, que ses parents lui avaient fait un lavage de cerveau made by Cobb. Elle prit place sur les genoux du jeune homme, en amazone et ne put s'empêcher de caresser son visage, comme si cette simple marque de tendresse allait pouvoir effacer tous les soucis qui le faisaient gamberger.

_ T'as l'air soucieux, Eden. T'as pas aimé la journée que t'as passée ? C'était chouette pourtant.

Elle le regarda, attendant une quelconque réponse de sa part.

_ Tu stresses pour demain ? Ou alors, tu ne veux plus m'épouser, mais dans ce cas, dis-le vite. Il ne reste plus que quelques heures.

Après tout, il lui avait déjà fait le coup une fois. Ce n'était pas la même situation, parce qu'ils avaient choisi et convenu se mariage ensemble, cette fois-ci, mais Jaya ne pouvait néanmoins pas s'empêcher d'y penser, au moins un petit peu.

_ Dis-moi ce que t'as, ce sont tes parents ? Tu m'as dit toi-même de ne pas les écouter. Pourquoi tu les écoutes, toi ?


   
© fiche créée par ell

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar
Invité
MessageSujet: Re: Est-ce que ça pourrait faire une différence si je te disais que personne au monde ne pourra jamais t'aimer autant que je t'aime ? - Edenamour ♥︎   Est-ce que ça pourrait  faire une différence  si  je  te  disais  que personne au monde ne pourra jamais t'aimer autant que je t'aime ? - Edenamour ♥︎ EmptyVen 28 Aoû - 17:21

Depuis les deux ou trois jours qu'ils étaient là, Eden n'avait pas vraiment pris le temps de profiter du cadre où il se trouvait. Certes, il connaissait bien l'endroit pour y avoir passer une année, mais n'empêche qu'il était là pour son mariage, mais pour lui aussi. Il savait pertinemment que jusqu'à demain, il allait être un peu pris et qu'il profiterait de cet endroit idyllique plus tard, avant de s'envoler pour Goa avec Jaya. Aujourd'hui, il avait préparé des activités pour les plus jeunes, sur le lac à quelques minutes de là. Lui et des amis avaient passé une bonne partie de la soirée hier à tout préparer et aujourd'hui, il avait expliqué en gros en quoi consistaient ces activités. Visiblement, tout le monde s'était bien amusés, y compris lui et Jaya qui avait absolument voulu participer dans le but de connaître plus de monde qu'elle n'avait pas encore eu l'occasion de rencontrer.

Mine de rien, cette après-midi avait été quelque peu épuisante entre les préparatifs et les remarques que sa mère ne cessait de lui faire. "Fais attention à ça, Eden. Surveille ci, Eden. Tu ne devrais pas laisser faire ça, Eden. As-tu vérifier ci, Eden ?" C'était ce dont il avait droit tout au long de la journée, chose qui l'énervait plus qu'autre chose. Et ce n'était rien comparé aux reproches sur le redoublement de Sasha à l'école ou encore l'invitation du père de James à ce mariage. Pour ce qui était de Sasha, Eden avait tenté d'expliquer des centaines de fois, à sa mère, que ça ne dépendait pas que de lui et que plusieurs professeurs avaient prouvé que le faire recommencer était la meilleure décision. Certes, Sasha avait passé une année plutôt chaotique et en bon frère, Eden avait préféré rester évasif sur les notes et remarques concernant son petit frère, auprès de ses parents. Jusqu'à présent, ça payait et peut-être qu'un jour, d'ici quelques mois, ses parents arrêteront de lui demander le pourquoi du comment. Audrey pensait qu'inviter Frank à son mariage faisait partie d'une corvée qu'Eden s'infligeait, ou pire encore, une vengeance personnelle auprès de sa mère, chose qui ne lui était même pas venue à l'idée. Il l'avait surtout fait pour faire plaisir à James, ne visant en rien le malaise de sa mère et comme il lui avait répété à plusieurs reprises, elle n'avait qu'à faire comme s'il n'était pas là, mais bien sûr c'était plus fort qu'elle, il fallait qu'elle montre qu'elle était bien Audrey Cobb.

Eden s'était installé sur un banc dans le parc de l'hôtel. Un parc calme où on pouvait s'entendre réfléchir et où parfois on pouvait aussi lâcher prise face à toute cette pression que pouvait infliger un mariage tel que le sien. Peut-être qu'ils auraient dû faire un mariage plus petit, comme ils en avaient discuté en tout premier lieu, mais Jaya avait accepté les conditions d'Audrey. Lui même avait fini par les accepter également et aujourd'hui, il n'avait plus qu'à espérer que tout se passe bien et que rien ni personne ne vienne tout foutre en l'air, pas même sa propre mère. L'ainé des Cobb sortit de ses pensées lorsque Jaya s'approcha de lui pour prendre place sur ses genoux. A chaque fois qu'il la regardait, il se rendait compte que si elle n'avait pas fait le chemin pour le retrouver lui, à Miami, qu'aujourd'hui probablement qu'il n'aurait toujours pas fait le chemin inverse pour aller chez elle et pourtant, Jaya était une femme pleine de ressources, une femme en or que peu de gens pouvaient voir.

_ T'as l'air soucieux, Eden. T'as pas aimé la journée que t'as passée ? C'était chouette pourtant.

Eden admira la jolie indienne et lui adressa un mince sourire. La journée lui avait permis de se détendre quelques heures et voir le sourire sur le visage de tous ces jeunes lui avait montré que finalement, il ne prenait pas assez de temps pour ses étudiants.

"Si si. C'était sympa. Et je vais bien, ne t'inquiète pas"

Eden posa une main sur la cuisse de sa compagne et maintenait son sourire alors qu'elle lui posa une question qui le fit rire. Au moins, elle n'avait pas le sens du mélodrame, ce qui était assez reposant.

"Là c'est toi qui deviens soucieuse. Je serais vraiment con de changer d'avis et de te laisser à la portée du premier homme venu. En plus si j'annonce l'annulation du mariage à mes parents, ma mère est capable de retourner la terre entière pour me retrouver, donc pour ça je préfère encore t'épouser"

Il lui adressa un sourire taquin et reprit de plus belle.

"En plus je te connais, on sait pas se débarrasser de toi comme ça, donc autant lâcher l'affaire tout de suite et continuer à te supporter. T'as de la chance d'être au moins jolie, sinon quelle plaie ! En plus je crois que mes frères t'apprécient, je ne voudrais pas leur briser le cœur."

Oui, bon, il fallait qu'il arrête avant de s'en manger une, néanmoins il s'empara des lèvres de Jaya pour lui prouver que tout ça n'était que du vent pour lui faire comprendre qu'elle était toujours celle qu'il voulait épouser demain.

"Je pense que demain ça se passera bien. J'espère. Après je ne me suis jamais marié et les premières fois sont toujours les plus angoissantes, paraît-il. Mais je me dis que contrairement à Sasha, je ne subis pas de mariage forcé et que je dois prendre cette journée de manière décontractée et en profiter pleinement plutôt que de stresser pour un oui ou un non."

Avant de répondre à la question de Jaya, Eden prit le temps d'y réfléchir. C'est vrai qu'en général, il préférait se fier à ses propres intuitions et que de toute façon, ses parents n'étaient pas le genre de personnes très présentes dans la vie de leurs fils. Il n'y avait qu'à voir avec Sasha, la seule chose qui les importait dans son échec, était ce qu'on allait bien pouvoir penser de lui, ou même d'eux. Des vrais parents chercheraient surtout pourquoi la raison de cet échec. Peut-être qu'Eden devait avoir ce genre de discussion avec Sasha et essayer de comprendre pourquoi il en était arrivé là, mais d'un autre côté, il n'était que son frère.

"Parce que justement, ce sont mes parents. Ils ont une influence minime sur moi, comme les tiens en ont sur toi. J'ai pour habitude de ne suivre que mes opinions et mes avis, mais parfois ça faut du bien de se poser et d'avoir un peu d'aide quand on marche dans un chemin qu'on ne connaît pas trop. Je suis assez débrouillard, comme homme, mais voilà parfois avoir l'avis de ses parents c'est rassurant… Enfin, quand on n'a pas des parents comme les miens. Ils sont un peu égoïstes finalement. Regarde la réaction de ma mère, parce que le père de James a été invité. Elle ne s'est jamais dite que j'avais pu faire ça pour James. Elle a juste pris ça comme une attaque personnelle. C'est complètement con, j'ai passé l'âge de jouer à ça."
Revenir en haut Aller en bas
 
Est-ce que ça pourrait faire une différence si je te disais que personne au monde ne pourra jamais t'aimer autant que je t'aime ? - Edenamour ♥︎
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faire des arbres?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise
» Faire disparaitre des traces de feutre permanent
» Mais qu'est-on allé faire dans cette galère ?
» voilà qui va faire sursauter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life in Boston rpg :: Corbeille :: Archives :: Events :: Hotel Oberoi Udaivilas-
Sauter vers: