AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
» Demande de partenariat
Ven 26 Fév - 20:51 par Invité

» 16.02.16 - LE FORUM FERME SES PORTES.
Jeu 18 Fév - 15:51 par Miss Petunia Garner

» Flash | ft. Lily-Rose Rivest
Lun 15 Fév - 21:05 par Lily-rose F. Rivest

» Never say goodbye because saying goodbye means going away and going away means forgetting (Ninette ♥︎)
Lun 15 Fév - 20:27 par Isobel W. McCoy

» Mon Voisin Du Dessus (MVDD)
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» À quoi te fait penser ce mot
Dim 14 Fév - 17:55 par Invité

» Le changement, c'est maintenant !
Dim 14 Fév - 12:18 par Shivani K. Shukia

» Une rose à dix
Dim 14 Fév - 12:11 par Isobel W. McCoy

» L'horloge parlante
Dim 14 Fév - 12:10 par Isobel W. McCoy

Points confréries
Delta Upsilon — 825 pts
Kappa Pi — 777 pts
Sigma Nu — 535 pts
Delta Gamma — 510 pts
Pi Bêta Phi — 300 pts
Thêta Xi — 60 pts
Vidéo

Partagez | 
 

 I woke up sweating from a dream with a different kind of feeling. All day long my heart was beating searching for the meaning - Mike ♥︎

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: I woke up sweating from a dream with a different kind of feeling. All day long my heart was beating searching for the meaning - Mike ♥︎   Mar 9 Fév - 17:40

I woke up sweating from a dream with a different kind of feeling. All day long my heart was beating searching for the meaning

feat. Mike



“Harper, où est ton frère ?”


La New-Yorkaise regardait sa mère avec beaucoup d’incrédulité. Elle qui devait avoir souvent réponses à cette question, pour une fois n’en avait aucune idée. Alexis était un grand garçon et même s’ils étaient proches, ni l’un ni l’autre n’avait l’ordre de dire ce qu’ils allaient faire, où, quand, comment ni avec qui. En général, ce genre d’infos elle le savait après coup, lorsque son frère venait lui faire un feedback de sa journée. Plusieurs secondes s’écoulèrent avant que Harper ne daigne répondre quelque chose. Pas qu’elle était de mauvaise humeur, non, mais aucune réponse lui vint en tête. Où était Alexis ? Ben elle en savait absolument rien.

“Aucune idée. En ville surement, avec ses potes, je sais pas. Appelle le ?”

“Il ne répond pas.”
“Ooh t’en fais pas, il doit pas être bien loin. D’ailleurs, je vais en ville aussi, je m’ennuie comme un rat mort ici”
“Si jamais tu le vois, tu peux lui demander de…”
“Oui oui, je lui dis de te rappeler”


Sa mère quitta la maison et la jeune fille grimpa à l’étage. Elle comptait bien se rendre en ville comme elle l’avait annoncé à sa mère, mais elle ne savait pas encore trop où se rendre. Peut-être qu’elle devrait partir à la recherche d’Alexis, mais d’un autre côté, les endroits où il pouvait se trouver s’avéraient nombreux. Il avait plusieurs potes, dont certains qu’elle ne connaissait même pas ou que très peu et puis, qui disait qu’il était avec eux ? Peut-être qu’en fait, elle devrait juste se contenter de flâner dans les rues et profiter du marché de Noël. Quoiqu’il en soit, la jeune fille enfila une tenue un peu plus chaude afin d’affronter le froid et la neige. Pas des plus frileuses, elle n’aimait cependant pas avoir l’impression d’être un glaçon vivant. De plus, elle voulait faire une bonne action pour son corps et sa tête: se rendre en ville à pieds. Pas de voiture, pas non plus de risque d’accident ou encore de rester bloquée quelque part, à cause de la neige. Avec ses jambes, elle pouvait parcourir le monde si son endurance le lui permettait. Une fois prête, Harper abandonna la maison et sur le chemin, profita du bol d’air frais qu’elle s’offrait à l’instant, mais aussi du paysage et de la couche de neige qui craquait sous ses pieds. C’était ce genre de moments qui la rendaient encore plus heureuse que d’habitude et qui lui donnaient même envie de discuter avec tout le monde et n’importe qui. En passant devant des allées de jardins voisines, elle découvrit même le côté artistique des plus petits une fois que Boston avait enfilé son manteau blanc.

A force de longer les magasins des rues commerçantes, Harper s’arrêta de temps en temps pour admirer les décorations de saison et étalages installés pour les fêtes. Devant une boutique d’électro-ménagers, des écrans plats étaient disposés de sorte à ce que quiconque passait par là se remémore le nombre d’années passées depuis la dernière télévision achetée. La jeune fille semblait, elle, beaucoup plus intéressée par ce que diffusait l’écran: une fille qui se prenait pour une super héro. Chose impossible, déjà rien que Marvel un tant soit peu macho avait tendance à sublimer les hommes en collant, alors que n’importe qui se respectant en terme de mode savait qu’un garçon en collant était surtout très ridicule. Harper n’avait jamais craqué sur Batman, Superman ou autre sauveur de l’humanité, mais l’idée de devenir une super héro lui avait traversé l’esprit lorsqu’elle était haute comme trois pommes. Elle s’était souvent imaginée avec un déguisement rose barbie et une belle couronne afin d’être aussi une princesse en plus d’une super héro. Elle n’aurait pas sauvé le monde, elle se serait juste contentée de rendre les filles plus jolies encore et plus heureuses. Peut-être même que l’une de ses missions aurait été d’arranger les couples, les familles afin que tous les parents soient et restent toujours ensembles, à commencer par ses parents à elle. Tout ça n’était que fabulations enfantines, elle le savait très bien, mais qui n’avait pas rêvé un jour d’être un super héro ? Ou au moins d’en connaitre un. Enfin pour ça, elle n’avait pas de quoi se plaindre, elle avait son frère qui, sans collant, reprenait un peu ce rôle et ça lui convenait totalement.

S’arrêtant devant un bâtiment, la banderole soigneusement attachée à une enseigne attirait son attention. Annonçant une exposition caritative sur les pays sous développés d’Afrique, Harper ne put s’empêcher de penser qu’Alexis s’y trouvait peut-être. Au moins elle pourrait le kidnapper et l’emmener en ville. Il ferait son boulot de super héro et la sauverait de cet ennui qui la rongeait depuis maintenant deux ou trois heures. A l’intérieur, malgré que tout ça ne la touchait pas autant qu’il le faudrait, la jeune fille s’intéressait à tout ce qui était installé pour sensibilisé quiconque passait la porte d’entrée. Son regard se fixa sur une vidéo peut-être un peu trop touchante pour rester intacte face à cette différence de bien être entre ce qu’elle vivait chez elle, et les enfants de ces pays-là. Pendant quelques secondes, elle se sentait même coupable de ne pas être aussi sensibles que l’était son frère, par exemple. A cette pensée, la jeune fille s’intéressa plus aux personnes présente, en quête d’une jeune homme d’environs 1m85, beau gosse qui ressemblait de près ou de loin à son jumeau. Au lieu de ça, il y avait un autre visage qui ne lui était pas inconnu et qui ne la laissait pas insensible non plus. Plus elle s’en approcha, plus son sourire s’élargit. Pas question de ne pas saisir l’occasion et puis à défaut de kidnapper Alex’, elle pouvait toujours kidnapper Mike, non ?

“Je ne pensais pas te trouver un jour dans ce genre d’endroit. Je venais pour kidnapper mon frère, mais comme il n’a pas l’air d’être là et toi oui, et bien c’est toi que je vais kidnapper.” Elle le fixa, avec l’espoir de l’avoir convaincu. De toute façon, elle ne lui laissait pas vraiment le choix “Je m’ennuie et normalement, mon frère m’aide à vaincre cet ennui. Tu vois, c’est pour ça que c’est mon héro. Il m’aide à vaincre ce genre de problème qui survient dans ma petite vie déjà super trépidante. Alors si tu veux être – presque – aussi parfait que mon frère, tu dois m’aider à vaincre ce petit problème. Profites-en, tu dois être le seul à savoir une des choses qui fait d’Alexis quelqu’un de parfait à mes yeux. Puis tu passes ton temps dans une association, tu peux pas être insensible à mon ennui mortel” Harper regarda autour d’elle, non sans poser ses yeux une fois de plus sur cette vidéo “Par contre, on reste pas ici sinon je vais déprimer. Moi je préfère le père Noël. Quand j’étais petite, je pensais que le père Noël c’était un pote à mon père et donc, je pouvais avoir tout ce que je voulais, j’ai vite déchanté. Moque toi de ma naïveté, vas-y t'as le droit. Mais toi, t’étais comment quand t’étais petit ?” La jeune fille attira Mike en dehors du bâtiment, mais surtout en direction de la maison du père Noël.

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
 
I woke up sweating from a dream with a different kind of feeling. All day long my heart was beating searching for the meaning - Mike ♥︎
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dream of Ewilan
» Hollywood Dream Boulevard
» Dream ticket :Obama/Gore
» California Dream !
» Horse Dream RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Life in Boston rpg :: Others :: Flashback and Flashforward :: Flashback-
Sauter vers: